Rapport de recherche 2016 de l’ÉFC concernant les perspectives d’avenir pour les entrepreneurs en électricité du Canada

16 juin 2016

Lors du congrès de l’ÉFC à Halifax, l’Électro-Fédération Canada a publié son dernier rapport de recherche, Vision 20/20 : Perspectives d’avenir pour les entrepreneurs en électricité du Canada ; rapport publié en collaboration avec l’ACEE et les Publications Kerrwil. Cette étude analyse les grands défis que vivent nos entrepreneurs en électricité en raison des nouvelles tendances. Voici en bref ce qui se dégage de cette étude.

L’industrie électrique canadienne se retrouve face à des défis majeurs. L’émergence de nouvelles technologies, les changements démographiques, l’instabilité économique et l’évolution des besoins de la clientèle ont fait naître de nouveaux défis et opportunités au sein de l’industrie. Tous les acteurs au sein de l’industrie électrique seront appelés à adapter leurs stratégies à ces nouvelles réalités. 

Pour faire face à ces changements, les sociétés doivent prévoir et explorer plusieurs facteurs importants. À quoi ressemblera leur modèle d’affaires d’ici 2020 ? Qui seront leurs principaux clients ? Aujourd’hui, cette réflexion sur l’avenir s’avère cruciale pour les entreprises. 

« La présente étude concernant les habitudes d’achat et l’environnement commercial des entrepreneurs en électricité sera de plus en plus importante au cours des prochaines années », affirme John Kerr, éditeur de Le monde de l’électricité en ligne. « Les nouveaux produits, les nouvelles technologies et l’évolution des demandes des clients transformeront le statu quo. Les entrepreneurs, les manufacturiers, les distributeurs et les compagnies d’informations dans le domaine de l’électricité, telles que nous, devront se garder informés de ces transformations et demeurer au-devant des fluctuations. Avec une plus grande participation des utilisateurs finaux, davantage de technologies et une rapide croissance de la base compétitive au sein du marché, des changements surviendront à un rythme de plus en plus exigeant ».

Les principales conclusions tirées de cette recherche

• L’adoption de tendances préachat par les utilisateurs finaux représente une nouvelle préoccupation pour les entrepreneurs. Les entrepreneurs en électricité sont maintenant relégués à un rôle de fournisseurs de main-d’œuvre. Cette situation affaiblit ainsi la valeur générale de leur offre, soulève des questions de sécurité et résulte en une perte de contrôle sur les projets et en une réduction de leurs marges bénéficiaires.

• Les entrepreneurs en électricité réévaluent leurs modèles d’affaires afin de s’adapter à ces nouvelles réalités. Plusieurs entrepreneurs doivent opter pour l’une des deux stratégies suivantes : la diversification pour offrir une gamme plus élargie de services ou la spécialisation dans le but d’offrir un créneau d’expertise. Notre responsabilité est de déterminer les différences entre la diversification et la spécialisation afin de mettre en œuvre un programme de formation approprié. 

• Les entrepreneurs en électricité comptent de plus en plus sur l’appui des fabricants et des distributeurs pour leur fournir en ligne des programmes de formation et des mises à jour sur les nouveaux produits. Ces services éducatifs permettront aux entrepreneurs d’offrir un service sécuritaire et fiable ainsi qu’une expertise pertinente dans le but de combler les nouveaux besoins de leur clientèle.

En conclusion

Le succès des entrepreneurs en électricité dépendra largement de l’appui qu’ils recevront de la part des fabricants et des distributeurs. Les entrepreneurs en électricité devront mettre en œuvre des moyens afin de contribuer à nouveau à la création de valeur ajoutée au sein de la chaîne de distribution. En fait, tous les acteurs de cette chaîne de distribution devront faire cause commune pour réparer ce qui est perçu comme l’apparition de partenariats fragmentés. Ensemble, nous devons examiner de près cette situation, trouver des façons de solidifier ces partenariats et recentrer nos efforts sur les forces de chacun des segments de la chaîne de distribution. Cette collaboration renforcée entre fabricants et distributeurs doit aussi inclure les utilisateurs finaux afin de s’assurer qu’ils comprennent nos objectifs et intérêts communs.

Au cours des prochaines années, les entrepreneurs en électricité devront prendre en considération les tendances préachat, les questions de garantie et de responsabilité, les nouveaux produits et les nouvelles technologies, les besoins en formation et les changements démographiques touchant à la fois les clients et les employés. Certains décideront de se diversifier alors que d’autres préfèreront se spécialiser dans une niche bien précise. Par ailleurs, les entrepreneurs seront confrontés à une multitude de nouvelles technologies (par exemple, le courant continu à basse tension) et leur impact sur les travaux d’installation. Dans un tel environnement, les entrepreneurs devront décider s’ils s’adaptent ou non à l’évolution technologique. 

Par ailleurs, ce rapport présente des constats que les fabricants et les distributeurs peuvent analyser afin d’ajuster leurs modèles d’affaires. D’une part, les entrepreneurs en électricité doivent admettre que leur rôle consiste à favoriser de bonnes relations entre tous les acteurs de la chaîne de distribution et à solidifier ces liens. D’autre part, les fabricants et les distributeurs sont invités à conclure des partenariats de service afin d’aider les entrepreneurs à s’adapter aux nouvelles réalités et attentes des utilisateurs. 

D’un point de vue macroéconomique, les répercussions de ces nouvelles tendances sur l’industrie de l’électricité en général doivent être analysées. Nous pouvons appuyer notre industrie en apprenant à connaître les autres acteurs du marché et les services qu’ils offrent, par exemple les distributeurs d’appareils électroniques spécialisés, les fournisseurs de systèmes de protection incendie et de sécurité ainsi que les prestataires de services informatiques. Par ailleurs, nous devons aussi déterminer la quantité de produits électriques vendus par l’intermédiaire de plusieurs intervenants (entrepreneurs, détaillants, en ligne et sans intermédiaire). 

Une meilleure compréhension de la situation nous permettra de faire évoluer l’industrie de l’électricité et l’adapter aux nouvelles réalités et exigences des clients. Nous nous assurerons ainsi de rester sur la voie du changement.

Consultez le rapport complet ici.

Source : Électro-Fédération Canada

 

 

Related Articles


Monde en mouvement

  • Un nouveau directeur, Saskatchewan pour CanREA

    Un nouveau directeur, Saskatchewan pour CanREA

    26-janvier-2023  CanREA choisit un fervent partisan des énergies propres, Erwin Heuck, comme nouveau directeur de la Saskatchewan. L’Association canadienne de l’énergie renouvelable (CanREA) est heureuse d’annoncer que ce professionnel du secteur énergétique prendra la tête des initiatives de réseautage et de promotion de CanREA en Saskatchewan. Il dirigera le caucus de la province et travaillera… Read More…

  • FLO lancera une innovation importante en matière de recharge durant DISTRIBUTECH 2023

    FLO lancera une innovation importante en matière de recharge durant DISTRIBUTECH 2023

    26-janvier-2023 FLO, un chef de file nord-américain en matière de réseau de recharge de véhicules électriques (VE) et un fournisseur de solutions de recharge intelligentes, dévoilera un nouveau produit important durant DISTRIBUTECH 2023. Avec la croissance de la demande de VE, le nouveau produit ouvrira la voie à la prochaine génération de bornes de recharges de VE et permettra… Read More…


Formation et événements

  • 24-janvier-2023 Manufacturiers et Exportateurs du Québec (MEQ) a lancé aujourd’hui avec ses partenaires Teledyne DALSA et BRP la deuxième édition de la Semaine du manufacturier qui se tiendra du 24 au 27 janvier 2023 sous le thème « Fabrique ton avenir ». Cette Semaine du manufacturier, au cours de laquelle des visites industrielles avec des… Read More…

  • 19-janvier-2023 L’Académie Lumen est un programme de formation innovateur créé dans le but de former la prochaine génération de talent de Lumen. Sa 7e cohorte entre en classe le 13 mars  prochain, pour cinq semaines. Durant ce rigoureux programme de formation, les Académicien.nes ont l’occasion de développer leurs aptitudes de ventes, d’apprendre à connaitre les… Read More…