Le monde de l’éctricité en ligne

 

mcglogan_400.gifCarol McGlogan

6 novembre 2019

J'ai récemment assisté à une réunion du réseau des jeunes professionnels (YPN) organisée par l’Électro-Fédération Canada (ÉFC) à Toronto, au cours de laquelle un panel de quatre chefs de file de l'industrie a exposé les enseignements tirés de leur cheminement vers le leadership, tout en partageant leurs idées sur les changements nécessaires pour faire face au marché émergent.

À la fin de la session, le public a posé une question : « Que faudra-t-il faire pour attirer et conserver le talent nécessaire pour faire progresser cette industrie ? »

Les réponses du panel ont souligné la nécessité de renforcer l’impact de notre industrie sur la société. Essentiellement, pour attirer les meilleurs talents, nous devons promouvoir l'attractivité de notre industrie en ce qui concerne les nouvelles technologies, l'efficacité énergétique et la durabilité.

La même question a été posée aux membres du YPN présents dans l'audience - mais les résultats ont été très différents. Les commentaires portaient sur l'inclusion et le développement : « faire partie d'une organisation où l'on peut faire la différence », « faire partie d'une organisation où il existe une opportunité de se développer », « être respecté », « avoir un équilibre travail-vie positif ».

Cet événement YPN a eu lieu peu de temps après que l’ÉFC ait achevé son évaluation Great Place to Work. Il m'est apparu que les principes de l'évaluation sont fortement alignés sur les sentiments partagés par l'auditoire des YPN.

Great Place to Work évalue les réactions des employés sur les cinq piliers suivants : crédibilité, respect, fierté, équité et camaraderie. Nous n'avons pas évalué si nous fournissions des déjeuners gratuits ou des cours de yoga. L'évaluation était basée sur le lien humain et la confiance que les gens ont avec le travail qu'ils effectuent et la société pour laquelle ils travaillent.

En réfléchissant à l’événement YPN, j’ai fini par comprendre que les panélistes et les membres du YPN avaient raison tous les deux ! Il est vrai que notre industrie se trouve dans une « situation idéale » en matière de technologie et de durabilité. Nous actionnons un monde en mutation ! Il est également vrai que nous devons ressentir un lien avec notre travail, être fiers de ce que nous faisons et nous sentir appréciés.

Les deux « vérités » utilisent peu de mots pour les décrire, mais demandent beaucoup de ressources. Les investissements dans la recherche, le développement et les stratégies de commercialisation sont compliqués en cette nouvelle ère de technologies et de canaux émergents. En même temps, les politiques et les processus qui doivent être intégrés dans les organisations pour obtenir les résultats de crédibilité, de respect, de fierté, d’équité et de camaraderie relèvent davantage de la « science et de l’exécution » que de mots pour décrire un portrait idéal. 

L’ÉFC travaille sur une recherche qui porte sur ces facteurs visant à résoudre les problèmes d’employabilité. La recherche permettra également de combler le déficit de talents dans notre secteur et de définir les stratégies que nous devons employer pour constituer la main-d'œuvre de demain. De plus, des ressources telles que le programme Great Place to Work permettent aux entreprises de comprendre leurs forces et leurs faiblesses. Comme pour tout outil, le rapport doit être suivi d'actions concrètes pour déplacer l'aiguille dans des zones critiques afin d'améliorer le lieu de travail et d'accroître la satisfaction des employés. Ce n’est pas sorcier, mais cela exige un travail ardu et soutenu - et cela vaut la peine de faire des efforts pour maintenir la compétitivité de nos entreprises!

They Were Both Right!

By Carol McGlogan, President & CEO, Electro-Federation Canada

I recently attended an EFC Young Professionals Network (YPN) event held in Toronto where a panel of four industry leaders spoke to the group about lessons learned on their path to leadership, while sharing insights on the changes needed to address the emerging marketplace. 

At the end of the session, a question arose from the audience: “What will it take to attract and keep the talent required to move this industry forward?” 

The panel’s responses emphasized the need to reinforce our industry’s impact on society. Essentially, to attract top talent, we need to promote the attractiveness of our industry as it relates to new technologies, energy-efficiency and sustainability.

The same question was posed to YPN members in the audience—but had very different results.  The feedback focused on inclusiveness and development: “to be part of an organization where one can make a difference”, “to be part of an organization where there is an opportunity to grow and develop”, “to be respected”, “to have a positive work/life balance”.

This YPN event came on the heels of EFC completing its ‘Great Place to Work’ assessment.
It occurred to me that the principles of the assessment are strongly aligned with the sentiments shared by the YPN audience. 

‘Great Place to Work’ evaluates feedback from employees on the following five pillars:  Credibility, Respect, Pride, Fairness and Camaraderie. We were not evaluated on whether we provide free lunches or yoga classes. The evaluation was based on the human connection and trust that people have with the work they perform and the company they work for.

As I reflect on the YPN event, I have come to understand that the panelists and YPN members were both right! It’s true that our industry is hitting a ‘sweet spot’ when it comes to technology and sustainability. We do power a changing world! It’s also true that we need to feel a connection to our work, have pride in what we do, and to feel appreciated. 

Both ‘truths’ use few words to describe but take significant resources to achieve. Investments in research, development and go-to-market strategies are complicated in this new era of emerging technologies and channels. At the same time, the policies and processes that need to be embedded in organizations to realize the outcomes of credibility, respect, pride, fairness and camaraderie are more about ‘science and execution’, rather than what the soft words portray. 

EFC’s upcoming research will address these factors to address employability challenges. The research will also address the talent gap in our industry and the required strategies we need to employ to build the workforce of the future. 

As well, resources such as the ‘Great Place to Work’ program, allows companies to understand their strengths and weaknesses. As with any tool, the report needs to be followed up with concrete actions to move the needle in critical areas to improve the workplace and heighten employee satisfaction. It’s not rocket science, but it requires hard, sustained work—and is well worth the effort to keep our companies competitive!

Comment sélectionner la meilleure protection contre les surtensions



Schneider ElectricToutes les maisons ont besoin de dispositifs de protection contre les surtensions (DPS) pour protéger les barres d’alimentation et les électroménagers importants contre les surtensions à forte puissance.

Joignez-vous à nous le Jeudi 28 mai 2020, à 13 h HE, pour en savoir davantage sur la manière dont les DPS peuvent prévenir l’endommagement des électroménagers importants en supprimant la surtension, et sur la manière de sélectionner le bon dispositif!

Connectez-vous ou inscrivez-vous sur le portail des électriciens pour ce webinaire gratuit de 30 minutes. L’accès à d’autres séances d’apprentissage est également offert.  Connexion/Inscription

Monde en mouvement

  • Prev
Le Conseil canadien des normes (CCN) et Électro-Fédération Canada (ÉFC) ont signé une entente de ...
AddÉnergie® est fière d’accueillir Geneviève Grenier en tant que vice-présidente et cheffe de ...
La valeur totale des permis de bâtir délivrés par les municipalités canadiennes a chuté ...
Afin de garantir que les activités puissent reprendre ou continuer dans les conditions les plus ...
La valeur totale des permis de bâtir délivrés par les municipalités canadiennes a diminué ...
​​​​La pandémie de Covid-19 représente le plus grand choc pour le système énergétique mondial en ...
La CNESST a publiée les conclusions de son enquête sur l’accident du travail ayant coûté la vie à ...
Bill Stephens, directeur national des ventes et du marketing pour IDEAL INDUSTRIES (CANADA), CORP ...
Aujourd'hui, nous abordons des points à suivre pour de meilleurs résultats lors du dépistage d'une ...
Quoique la situation évolue chaque jour, les différents gouvernements se soucient d’une pénurie ...

Permis de bâtir, mars 2020

Permis de bâtir, mars 2020La valeur totale des permis de bâtir délivrés par les municipalités canadiennes a diminué de 13,1 % pour s'établir à 7,4 milliards de dollars en mars. Des baisses ont été enregistrées dans sept provinces et deux territoires. La diminution de 1,1 milliard de dollars observée à l'échelle nationale représentait le recul le plus prononcé depuis août 2014. Cette diminution est attribuable à des baisses marquées en Ontario (-12,9 %), au Québec (-18,1 %) et en Colombie-Britannique (-19,4 %), qui ont coïncidé avec la prise de mesures visant à ralentir la propagation de la COVID-19.

 

 

Lire Plus...

 

 

 

Comment dépister une température corporelle élevée avec une caméra thermique FLIR

FlirAujourd'hui, nous abordons des points à suivre pour de meilleurs résultats lors du dépistage d'une température corporelle, ainsi que certaines des erreurs les plus courantes commises lors de l'utilisation de caméras thermiques FLIR. Il est important de noter que les caméras thermiques ne détectent pas les virus et les infections, mais elles peuvent être utilisées pour détecter les températures corporelles élevées.

 

 

 

Lire Plus...

Heather Jackson et Sean BernardBill Stephens, directeur national des ventes et du marketing pour IDEAL INDUSTRIES (CANADA), CORP est heureux d'annoncer les changements de direction suivants: 

Heather Jackson assumera la responsabilité de l'équipe de marketing IDEAL au Canada, y compris les championnats nationaux IDEAL, les médias sociaux et le marketing sur le Web. Heather conservera sa responsabilité de comptabilité nationale qu'elle occupe depuis plusieurs années. 

Lire plus

 

 

Portrait

  • Prev
Stephanie Medeiros dirige l’équipe Infrastructure de recharge de véhicules électriques d’ABB ...
Nous savons tous que l’industrie 4.0 est à nos portes et que nous sommes devant des changements ...
Située à L'Islet, sur la Rive-Sud à l'Est de Québec, Ouellet Canada conçoit, fabrique et distribue ...
Jacques Fiset est depuis plus de trois ans directeur des ventes commerciales chez Westburne Québec, ...
Ni de la génération des millénaires ni de celle des baby-boomers, Louis Beaulieu embrasse les ...
Il y a trois ans, l’Impact Center a  lancé le projet Narwhal afin de mener des recherches ...
Difficile de faire dévier Éric Deschênes de sa passion : comprendre pour trouver des ...
Jonathan Perlis est né et a grandi à Montréal, au Québec. Après des études à l’Université ...
Née et élevée dans l'ouest de l'Inde, la passion de Rupali pour les mathématiques et la science a ...
Je me souviens encore du 5 août 2014 comme si c'était hier. Cette date marque mon premier jour en ...

Daniel CottonBlake Marchand

Daniel Cotton a amorcé sa carrière d'ingénieur chez ABB en 1989 où depuis 2014 il assume la vice-présidence du Secteur d'affaires Entraînements. Il a fait un détour chez GE de 1993 à 2007 où il a notamment dirigé les équipes de ventes, marketing et gestion de projets. 

Au cours de notre entretien, Daniel Cotton a discuté des tendances de l'industrie, de l'importance mise sur le développement des employés chez ABB et des éléments qui selon lui sont essentiels à la réussite dans l’industrie et ailleurs. 

 

Lire Plus...

 

 

Nouveau Produits

  • Prev
La nouvelle boîte à télévision à profil bas d’Arlington™ dispose d’une boîte arrière en acier pour ...
L’unité d’essai Fluke PRV240 fournit une méthode sûre et pratique pour la vérification TBT des ...
Masque de visage Unisex (à des fins générales, pas de grade médical). Laver avant l’utilisation. ...
Klein Tools présente un nouveau kit de testeur électrique, combinant deux outils essentiels pour ...
Aujourd’hui, l’organisation et la gestion des câbles à basse tension utilisés dans des applications ...
Construit pour bouger, les pantalons de travail sont robustes, faits de ripstop extensible avec des ...
Le générateur de tonalité facile à utiliser trace le fil lorsqu’il est utilisé avec la sonde ...
C’est le même produit Wiha de qualité professionnelle, maintenant avec un PicoFinish. Jetez un oeil ...
La série EOS HE de luminaires compacts EL High Bay de Xeleum offre une alternative énergétique et ...
ConTech Lighting de Leviton a lancé la série Eclipse Curve LED Track Luminaires. Construit en ...

Klein ToolsLe générateur de tonalité facile à utiliser trace le fil lorsqu’il est utilisé avec la sonde incluse. Sonde réactive avec une pointe conductrice durable, non métallique. Des clips pour les fils. Câble d’essai RJ45 à RJ45 inclus. Allumez la lumière sur la pointe de la sonde pour une utilisation dans les espaces sombres. Cadran de contrôle de volume réglable. Prise casque pour les environnements bruyants (casque non inclus).

 

 

 

 

Lire Plus...

FlukePar Sean Silvey

Plus de 70% des travailleurs pensent qu'il existe une opportunité de suivre une formation plus approfondie en matière de sécurité électrique sur le lieu de travail, selon un sondage Fluke effectué en  janvier 2020 auprès de 162 électriciens. Les électriciens peuvent avoir l'impression de ne pas recevoir suffisamment de formation à la sécurité pour leur travail, car les programmes efficaces prennent beaucoup de temps à mettre en place, les employés ne participent souvent pas à la formation ou à la réunion de sécurité, et la sécurité n'est pas abordée d’une façon menant à un programme de sécurité efficace.

Lire Plus...

 

 

 

 

lme46_ss400.jpg

À mesure que les entreprises augmentent en taille, les salaires augmentent généralement. C’est dans les entreprises de 2 000 à 4 999 employés où les ingénieurs gagnent les salaires médian les plus élevés à 86 181$.

 

Lire Plus...

  

Cuivre prix de la livre en US $

Le monde de l'électricité en ligne

Cette publication hebdomadaire est destinée à tous les acteurs de l'industrie électrique, incluant les professionnels de la construction, de l'entretien électrique ainsi que les ingénieurs électriques à travers le Canada. LME informe et renseigne sur les développements ayant un impact sur le design, la spécification et l'installation des équipements électriques. Proposant des nouvelles de l'industrie et des technologies récentes, LME deviendra votre lecture de référence de l'industrie électrique du Canada. LME est publiée tous les mardis.
Kerrwil Publications Great Place to Work. Certified December 2019 - December 2020

538 Elizabeth Street, Midland,Ontario, Canada L4R2A3 +1 705 527 7666
©2020 All rights reserved

Use of this Site constitutes acceptance of our Privacy Policy (effective 1.1.2016)
The material on this site may not be reproduced, distributed, transmitted, cached or otherwise used, except with the prior written permission of Kerrwil