Schneider Electric lance son Sommet sur l’innovation à Las Vegas par un appel à continuer de multiplier les actions en faveur de la durabilité

1 lme51 cs 2 schneider125

13-octobre-2022

●   Dans son discours d’ouverture, Jean-Pascal Tricoire, Président-directeur général de Schneider Electric, a expliqué la manière dont les technologies logicielles transforment le monde numérique et électrique en une réalité pour les maisons, les bâtiments, les centres de données, les industries et les infrastructures.

●   Aamir Paul, président de Schneider Electric en Amérique du Nord, a poursuivi par un entretien avec les responsables de la décarbonisation sur les motivations et les partenariats qui stimulent le progrès.

lme51 cs schneider400

Schneider Electric, chef de file de la transformation numérique de la gestion de l’énergie et de l’automatisation, a lancé aujourd’hui son Sommet sur l’innovation à Las Vegas en invitant avec passion à remédier à la triple crise – énergétique, économique et climatique – à laquelle sont confrontés les gouvernements, les entreprises et les consommateurs du monde entier. Il a également présenté l’approche et les solutions qu’il propose pour y parvenir.

« En cette période de crise mondiale, il est indispensable que nous évaluions clairement notre parcours et définissions avec exactitude notre destination. La crise énergétique actuelle n’est que la partie visible de l’iceberg », a déclaré Jean-Pascal Tricoire, Président-directeur général de Schneider Electric. « Dans un contexte où l’on s’attend à ce que la demande énergétique mondiale triple au cours des 30 prochaines années, il est essentiel que nous déployions toutes les technologies déjà disponibles de nos jours pour accélérer les processus d’électrification, de numérisation et de durabilité.

Tricoire s’est adressé aux participants du Sommet de l’innovation de Las Vegas lors d’un discours conjoint avec Aamir Paul, Président de Schneider Electric en Amérique du Nord. Ils ont souligné l’urgence de passer à l’action, car il s’agit d’un moment décisif durant lequel les engagements durables peuvent

devenir une réalité, puisque la technologie est désormais alignée sur les intentions.

Les principaux sujets abordés par Tricoire et Paul ont été les suivants :

  • Le recours à la numérisation pour libérer toute la capacité de l’efficacité : L’avenir de la durabilité dépend de l’interopérabilité et de la suppression des silos entre les partenaires de la chaîne de valeur. Grâce à des doubles interfaces numériques, des échanges et marchés en ligne et divers autres outils numériques, les clients de Schneider peuvent optimiser l’ensemble du cycle de vie d’un bâtiment commercial, par exemple, tout au long des phases de conception, de construction, d’exploitation et d’entretien, avec la possibilité de réaliser un impact de 30 % sur l’efficacité.
  • L’électricité est la forme d’énergie la plus efficace et le meilleur vecteur de décarbonisation : Étant donné qu’elle est plus propre que la combustion de combustibles fossiles, elle présente des avantages pour l’électrification des maisons, des bâtiments et des moyens de transport. L’électrification et la numérisation sont les deux éléments essentiels permettant de faire plus avec moins d’énergie et moins de ressources.
  • Les technologies actuelles peuvent contribuer à réduire les émissions de carbone : Les deux présidents ont également évoqué les résultats d’une étude quantitative publiée récemment par l’Institut de recherche de Schneider Electric, la première du genre, qui démontre le potentiel des technologies disponibles. Si celles-ci sont combinées et déployées à grande échelle, elles sont susceptibles de réduire les émissions de carbone de deux tiers d’ici 2030, tout en générant des économies massives sur les dépenses énergétiques des habitants des bâtiments (jusqu’à 70 %).

Dans l’optique de mieux soutenir ses clients dans leurs objectifs de durabilité, Schneider Electric a également présenté sept nouvelles offres de produits, de logiciels et de services qui prennent en compte les problèmes environnementaux et sociaux urgents engendrés par la crise énergétique et le changement climatique.

La société a également annoncé un investissement de 46 millions CAD destiné à moderniser les usines de fabrication du Kentucky et du Nebraska en vue d’augmenter le nombre de disjoncteurs et de produits électriques connexes offerts à ses clients aux États-Unis et au Canada. Cette décision fait suite à l’investissement de plus de 100 millions CAD réalisé en 2021 dans le but d’accélérer la relocalisation de ses capacités de fabrication en Amérique du Nord, laquelle a atteint une croissance organique de +12,6 % au cours de l’exercice 2021.

Nous sommes la première génération à comprendre la réalité de nos défis climatiques et la dernière à pouvoir y remédier. Nous nous trouvons à un tournant décisif dans notre chemin vers l’objectif zéro émission et le moyen clé pouvant nous permettre d’atteindre nos objectifs de durabilité est d’embrasser un avenir numérique et électrique, », a déclaré Aamir Paul, Président de Schneider Electric en Amérique du Nord. Dans notre contexte commercial concurrentiel actuel, la création d’un monde plus durable implique de se lancer à fond dans la numérisation, et le moment est venu de passer à l’action dans le cadre de ce mouvement. Nous nous réjouissons à l’idée de pouvoir discuter cette semaine avec des dirigeants et des cadres de tous les secteurs d’activité lors de notre Sommet sur l’innovation, afin d’aller au-delà de la stratégie et de matérialiser ces idées. »

Après son discours d’ouverture, Paul a organisé une table ronde avec les cadres ayant mis en œuvre des pratiques de durabilité afin d’aborder la question des défis climatiques. Les intervenants à cette table ronde étaient Deborah Donovan, première vice-présidente, Environnement, Santé et Sécurité chez Moderna, et Paul Gordon, premier vice-président chez EQ Office. Ils ont ainsi discuté de la manière dont ils ont géré les priorités à court et à long terme, les responsabilités personnelles et commerciales, les craintes, les surprises et les partenariats pour parvenir à un avenir d’émission zéro. 

Depuis toujours, Schneider Electric milite en faveur d’une action urgente et concertée visant à réduire le gaspillage énergétique, à investir dans les énergies renouvelables, à électrifier et à numériser les écosystèmes énergétiques, et à garantir que tout cela se fasse dans le souci du bien-être économique et humain. L’entreprise est  largement reconnue en tant que leader sur les questions environnementales, sociales et de gouvernance (ESG) ; ses produits, services et autres activités aident les clients, fournisseurs, partenaires commerciaux et les communautés à progresser sur ces fronts.

Pour en savoir plus, cliquez ICI

Related Articles


Monde en mouvement


Formation et événements

  • 24-janvier-2023 Manufacturiers et Exportateurs du Québec (MEQ) a lancé aujourd’hui avec ses partenaires Teledyne DALSA et BRP la deuxième édition de la Semaine du manufacturier qui se tiendra du 24 au 27 janvier 2023 sous le thème « Fabrique ton avenir ». Cette Semaine du manufacturier, au cours de laquelle des visites industrielles avec des… Read More…

  • 19-janvier-2023 L’Académie Lumen est un programme de formation innovateur créé dans le but de former la prochaine génération de talent de Lumen. Sa 7e cohorte entre en classe le 13 mars  prochain, pour cinq semaines. Durant ce rigoureux programme de formation, les Académicien.nes ont l’occasion de développer leurs aptitudes de ventes, d’apprendre à connaitre les… Read More…