Schneider Electric va investir 46 millions de dollars pour moderniser ses usines de fabrication en Amérique du Nord

1 lme51 cs 2 schneider125

13-octobre-2022

schneider400Schneider Electric, chef de file de la transformation numérique de la gestion et de l’automatisation de l’énergie, a annoncé qu’elle investira environ 46 millions de dollars dans ses usines de fabrication de Lexington, au Kentucky, et de Lincoln, au Nouveau-Brunswick, afin de moderniser ses opérations et augmenter la production de disjoncteurs et de produits électriques connexes pour leurs clients aux États-Unis et au Canada. Ce nouvel investissement s’ajoute à la somme de plus de 100 millions de dollars que l’entreprise a débloquée en 2021 pour accélérer la relocalisation de sa capacité de fabrication en Amérique du Nord, laquelle a connu une croissance interne de +12,6 % au cours de l’exercice 2021.

Les efforts de modernisation des usines de Lexington et de de Lincoln, vieilles de 65 et 50 ans respectivement, comprendront l’installation de nouveaux équipements et de nouvelles machines dotés des technologies et de l’automatisation les plus modernes et les plus connectées. Les nouvelles technologies, ajoutées à l’utilisation d’une architecture optimisée aux fins de la numérisation, contribueront à accroître la qualité et la capacité de production des usines et à rendre leurs opérations plus écoénergétiques.

De plus, la mise à niveau de ces installations de fabrication, rendue possibles grâce à la numérisation et à la connectivité, améliorera l’efficacité opérationnelle et le délai moyen entre les défaillances ou le temps moyen entre les défaillances réparables d’un produit de haute technologie. Étant donné que de nouveaux équipements de pointe seront connectés, les employés seront en mesure de surveiller et d’ajuster la consommation d’énergie et d’effectuer des diagnostics en ligne ainsi que des tâches d’entretien préventif à distance.

« Afin de suivre le rythme de la demande à court et à long terme pour nos produits et de planifier l’avenir, nous devons investir dans les capacités de notre chaîne d’approvisionnement », a déclaré Ken Engel, Vice-président principal de la chaîne d’approvisionnement mondiale en Amérique du Nord. « Notre devoir demeure, et surtout dans la conjoncture économique et énergétique actuelle, de répondre aux besoins de nos clients et de nos partenaires dans l’ensemble de notre réseau de fabrication et de distribution. Ces investissements témoignent de cette détermination », a-t-il ajouté.

De plus, les représentants de l’entreprise ont affirmé que :

  • Les travaux de construction de l’usine de fabrication d’El Paso, au Texas, progressent conformément au calendrier établi. L’usine de 160 000 pieds carrés devrait être opérationnelle d’ici fin de 2022. L’embauche pour certains postes techniques à pourvoir a déjà commencé, et d’autres embauches seront effectuées jusqu’au début de 2023. L’usine va employer près de 400 salariés. 
  • L’expansion de l’exploitation de Schneider à Tlaxcala, au Mexique, se poursuit alors que l’entreprise cherche à répondre à la demande pour les disjoncteurs et les panneaux électriques qui y sont produits. L’exploitation de 150 000 pieds carrés emploiera près de 600 travailleurs et offrira à l’entreprise la capacité de fabriquer et d’expédier des produits dans la région si le besoin s’en fait sentir. L’usine devrait être opérationnelle au début de 2023.
  • Schneider entreprendra des travaux d’expansion de son exploitation de fabrication à Monterrey, au Mexique, qui comprend une usine de 185 000 pieds carrés où on construira et expédiera des appareillages de commutation sur mesure utilisés le plus souvent pour acheminer l’électricité dans les immeubles commerciaux. L’entreprise prévoit employer près de 325 salariés et commencer à expédier des produits avant la fin de 2023.

L’usine de Lexington, au Kentucky, est reconnue par le Forum économique mondial comme étant une usine modèle en matière de technologies avancées et de durabilité pour son adoption et son déploiement des technologies de la 4e révolution industrielle et pour avoir apporté des innovations inouïes en matière de durabilité et de productivité, respectivement. En 2022, Schneider Electric a occupé le deuxième rang dans le classement Gartner des 25 meilleures chaînes d’approvisionnement. Elle s’est récemment classée huitième sur la liste 2022 Best Workplaces in Manufacturing & ProductionMC du magazine Fortune.

Pour en savoir plus, cliquez ICI

Related Articles


Monde en mouvement


Formation et événements

  • 24-janvier-2023 Manufacturiers et Exportateurs du Québec (MEQ) a lancé aujourd’hui avec ses partenaires Teledyne DALSA et BRP la deuxième édition de la Semaine du manufacturier qui se tiendra du 24 au 27 janvier 2023 sous le thème « Fabrique ton avenir ». Cette Semaine du manufacturier, au cours de laquelle des visites industrielles avec des… Read More…

  • 19-janvier-2023 L’Académie Lumen est un programme de formation innovateur créé dans le but de former la prochaine génération de talent de Lumen. Sa 7e cohorte entre en classe le 13 mars  prochain, pour cinq semaines. Durant ce rigoureux programme de formation, les Académicien.nes ont l’occasion de développer leurs aptitudes de ventes, d’apprendre à connaitre les… Read More…