Guide du Code canadien de l’électricité, Partie 1i, 25e édition — Feuille de route : Article 68 — Piscines, baignoires et spas (partie 2)

lme39 f 1 Bill Burr 125

15-août-2022

Bill Burr

lme39 f 1 Bill Burr 400Le Code est un document complet. Parfois, il peut sembler assez intimidant de trouver rapidement les informations dont vous avez besoin. Cette série d’articles fournit un guide pour aider les utilisateurs à se repérer dans ce document essentiel. Ceci n’est pas destiné à remplacer les notes de l’annexe B ou les explications des exigences individuelles contenues dans le manuel CEC **, mais nous espérons qu’il fournira une aide pour naviguer dans le code.

La règle 68-068 exige que les disjoncteurs de fuite à la terre :

  • être installé pour protéger :
    • les équipements électriques placés dans l’eau de la piscine,
    • spas et bains à remous,
    • des amplificateurs audio connectés à des haut-parleurs dans l’eau de la piscine,
    • les équipements électriques situés à moins de 3 m de l’intérieur de la piscine, sauf s’ils sont convenablement séparés par une clôture, un mur ou une barrière permanente,
    • les récipients situés dans les zones humides associées à la piscine telles que les vestiaires et les vestiaires,
  • être connecté en permanence,

     

  • être appliqué à un départ, à un circuit de dérivation ou à un appareil individuel,

     

  • avoir un panneau d’avertissement, situé à côté de l’interrupteur du circuit, indiquant qu’il est protégé par un DDFT, qui doit être testé régulièrement,

     

  • être installé :

    • dans un endroit qui facilitera les tests,
    • à au moins 3 mètres de l’eau d’une piscine, d’un spa ou d’un bain à remous et à au moins 1,5 mètre d’un bain d’hydromassage, à moins qu’il ne soit protégé par un DDFT de classe A qui fait partie intégrante d’un spa, d’un bain à remous ou baignoire d’hydromassage, ou
    • derrière une barrière qui empêche un occupant d’entrer en contact avec la DDFT.

Lorsqu’un DDFT de type Classe A n’est pas disponible en raison de la puissance nominale de l’équipement, un autre dispositif de protection contre les fuites à la terre peut être utilisé à condition qu’il supprime un défaut à la terre dans les valeurs de temps et de courant spécifiées pour un DDFT de type Classe A, et tous les les exigences ci-dessus s’appliqueront.

La règle 68-070 exige que :

  • les haut-parleurs installés sous la surface de la piscine soient reliés à des transformateurs d’isolement par un câblage non mis à la terre, montés dans un évidement du mur ou du sol de la piscine et entourés d’un écran métallique séparé, rigide et résistant à la corrosion,
  • les prises de communication ne sont pas installées à moins de 3 m des parois intérieures du bassin,
  • les équipements de communication sont séparés de la zone de la piscine par une clôture, un mur ou une autre barrière permanente, ou fixés en permanence sur le mur s’ils se trouvent à moins de 3 m des parois intérieures de la piscine, être situés à au moins 1,5 mètre des parois de la piscine, et situé de manière à ne pouvoir être utilisé depuis la piscine que s’il est actionné par un cordon muni d’un lien isolant.

Piscines installées en permanence 

La règle 68-100 prévoit que pour les piscines installées à demeure :

  • la méthode de câblage entre les boîtes de jonction visées à la règle 68-060 et l’enveloppe de formation des luminaires, installés sous la surface de la piscine, doit être un conduit en cuivre rigide ou un autre conduit en métal ou en PVC rigide résistant à la corrosion, et un cordon flexible pour une utilisation dans des endroits humides et fournis en tant que partie du luminaire, ou tel que spécifié à la section 12,
  • les conducteurs isolés du côté charge de chaque disjoncteur de fuite à la terre de classe A doivent être maintenus indépendants des autres câblages non protégés par un disjoncteur de fuite à la terre et ne doivent pas pénétrer dans un luminaire, un chemin de câbles, une boîte ou une armoire occupés par d’autres câbles, à l’exception des panneaux de distribution qui abritent le disjoncteur de fuite à la terre ; et
  • les conduits dans les murs et le pont d’une piscine doivent être installés de manière à assurer le drainage.

Piscines stockables

La règle 68-200 exige que les équipements électriques associés aux piscines stockables ne soient pas installés dans l’eau de la piscine ou sur le mur de la piscine à moins qu’ils ne soient adaptés à cet effet.

La règle 68-202 exige que les pompes pour piscines entreposables soient marquées à cet effet et alimentées à partir d’un réceptacle installé en permanence situé à plus de 1,5 mètre, mais à au moins 7,5 m de la paroi de la piscine; et être protégé par un DDFT de classe A s’il est situé à moins de 3 m des murs intérieurs de la piscine, sauf lorsqu’il est séparé de la zone de la piscine par une clôture, un mur ou une autre barrière permanente.

Baignoires hydromassantes

Les règles 68-302 à 68-308 s’appliquent à l’installation de baignoires d’hydromassage à raccordement permanent et à cordon.

La règle 68-302 exige que l’équipement électrique qui fait partie intégrante d’une baignoire d’hydromassage soit protégé par un DDFT de classe A de type.

La règle 68-304 exige qu’une baignoire d’hydromassage soit commandée par un dispositif marche-arrêt situé derrière une barrière ou situé à au moins 1 m horizontalement de la paroi de la baignoire d’hydromassage à moins qu’elle ne fasse partie intégrante d’une baignoire d’hydromassage fabriquée en usine.

La règle 68-306 traite des exigences pour les prises où une baignoire d’hydromassage connectée par cordon peut avoir un ou plusieurs cordons d’alimentation :

  • chaque cordon et fiche de fixation doit être :
    • relié à un réceptacle alimenté par au moins un circuit dérivé alimentant uniquement les réceptacles dédiés à la baignoire d’hydromassage,
    • situé à au moins 300 mm du sol, et
    • inaccessible à l’occupant de la baignoire d’hydromassage.
  • lorsque plus d’une prise est requise pour la baignoire d’hydromassage à cordon, elles doivent être à proximité et chaque prise doit être protégée par un DDFT de classe A à moins que la baignoire d’hydromassage ne soit équipée d’un DDFT intégré.

  • une étiquette d’avertissement doit être apposée sur les prises susmentionnées avertissant contre le raccordement de tout équipement non associé à la baignoire d’hydromassage.

La règle 68-308 exige que les autres équipements électriques non directement associés à une baignoire d’hydromassage soient conformes aux autres règles du code régissant l’installation des équipements dans les salles de bain.

Spas et jacuzzis

Les règles 68-402 à 68-408 s’appliquent à l’installation des spas et des cuves thermales.

La règle 68-402 exige que les pièces métalliques des spas et des cuves thermales, à l’exception des anneaux ou des bandes fixant les barres des cuves thermales en bois, soient collées ensemble et mises à la terre conformément à la règle 68-058.

La règle 68-404 fournit des exigences pour l’installation de commandes et d’autres équipements électriques pour un spa ou un bain à remous :

  • les commandes doivent être situées à au moins 1 mètre horizontalement du spa ou du spa, à moins qu’elles ne soient situées derrière une barrière ou qu’elles ne fassent partie intégrante d’un spa préfabriqué.
  • les prises de courant et les luminaires doivent être installés conformément aux règles 68-064 et 68-066, respectivement.
  • pour un spa ou bain à remous installé ailleurs qu’à un logement, un interrupteur d’arrêt d’urgence est requis qui déconnecte la pompe de circulation d’eau et :
    • est indépendant d’autres contrôles.
    • est situé en un point facilement accessible aux utilisateurs, à portée de vue et à moins de 15 mètres.
    • est visiblement et lisiblement identifié comme l’interrupteur d’arrêt d’urgence avec une étiquette permanente, et active un dispositif sonore et visuel de signalisation de panne donnant un avertissement immédiat.

La règle 68-406 exige que les collecteurs de courant de fuite constitués d’un tube métallique résistant à la corrosion d’au moins 5 fois le diamètre en longueur avec une cosse résistante à la corrosion soient :

  • installé dans toutes les entrées et sorties d’eau d’un spa ou d’un bain à remous assemblé sur place, ou un dispositif offrant une protection égale en tant que partie intégrante d’un spa ou d’un bain à remous construit en usine pour un assemblage sur place.
  • isolé électriquement du spa ou du bain à remous et lié au panneau de commande ou à la terre de service principale avec un conducteur de liaison en cuivre n° 6 AWG minimum, ou, conformément au tableau 16, s’il est protégé mécaniquement, de la même manière que les conducteurs ou câbles de circuit isolés.

Notez que si le seul composant électrique est une pompe marquée comme une pompe à extrémité humide isolée, les collecteurs de courant de fuite ne sont pas nécessaires.

La règle 68-408 exige que les spas et bains à remous assemblés sur site soient installés conformément aux règles 68-402 à 68-406 avec des composants électriques individuels tels que des pompes, des réchauffeurs et des ventilateurs adaptés à une utilisation avec des spas ou des bains à remous et un moyen pour empêcher l’eau d’entrer en contact avec des pièces sous tension.

Dans le prochain article, nous discuterons de l’article 70 — Exigences électriques pour les structures amovibles préfabriquées et les structures non amovibles.

[i] William (Bill) Burr est membre associé du Comité technique du Code canadien de l’électricité, partie 1, et ancien président du Conseil consultatif canadien sur la sécurité électrique (CACES), inspecteur en chef des installations électriques et des ascenseurs pour la province de la Colombie-Britannique et le Territoires du Nord-Ouest, directeur de l’élaboration des normes électriques et gazières et directeur de l’évaluation de la conformité au Groupe CSA. Bill peut être contacté à Burr and Associates Consulting billburr@gmail.com.

Related Articles


Monde en mouvement


Formation et événements

  • 21-mai-2024 Le Centre de transfert d’entreprise du Québec (CTEQ) vous invite à un webinaire gratuit le 4 juin de 12 h à 13 h sur Zoom portant sur le plan stratégique technologique lors du transfert d’entreprise. Elle s’adresse aux entrepreneurs qui envisagent acheter ou vendre une entreprise dans un contexte où la technologie revêt une… Read More…

  • 13-mai-2024 L’énergie et l’enthousiasme étaient palpables lors de l’édition 2024 du salon MEET au Colisée de Moncton, les 1er et 2 mai. Le salon biennal de la mécanique, de l’électricité, de l’électronique et de la technologie – qui fêtera ses 25 ans en 2024 – a connu un record d’affluence, accueillant 6 626 professionnel·le·s de l’industrie à l’un des… Read More…