Le monde de l’éctricité en ligne

Eric_Deschenes_400.gifLine Goyette

6 mars 2020

Nouvelle figure à la tête de l’unité d’affaires électrification et d’ABB Canada, Éric Deschênes n’est pas un nouveau venu dans l’industrie électrique. Un long parcours que nous avons déjà souligné en insistant sur sa passion pour la recherche de solutions pratiques pour optimiser l’adoption de technologies.  Nous l’avons rencontré récemment pour discuter de son nouveau rôle à la direction d’ABB Canada et de ses projets. Il tient d’abord à préciser que le changement récent à la structure d’ABB Canada, comme ailleurs dans le monde, a été apporté pour décomplexifier la relation clients. « La matrice corporative a été allégée pour se rapprocher du client », précise Éric. 

Notre rencontre a lieu dans les locaux d’ABB à Iberville, ceux qui, il y a peu, portaient le logo de Thomas & Betts. Pour Éric Deschênes, ce lieu est plus qu’emblématique, « Thomas & Betts a apporté une signature et une culture importantes à ABB et qui tournent autour de deux axes : le réseau de distribution et le client utilisateur. Ces deux éléments doivent être au cœur de tout processus.  Même si tu proposes le meilleur produit, si faire des affaires ensemble est difficile, le client va ailleurs. » Pour l’heure, le nouveau dirigeant d’ABB Canada travaille à mettre en place une plateforme numérique où le client est toujours au cœur des processus. 

Le changement est amorcé. Le but avoué est d’avoir une valeur différentielle sur le marché. « On compétitionne aujourd’hui avec des gens qui pourraient être dans leur garage. Si un individu offre un produit qui correspond au besoin d’un client et qu’il propose une nouvelle technologie, il devient un compétiteur, d’où l’importance de se rapprocher du client et de décomplexifier les relations quotidiennes et les processus d’affaires, » insiste Éric Deschênes et il précise que ce changement a été amorcé sous la direction de Nathalie Pilon. « Quand elle est passée de la présidence de T&B à ABB Canada, elle a cherché à faire travailler toutes les unités d’affaires ensemble de manière à donner une valeur ajoutée et différenciative à ABB. Je me fais un devoir de poursuivre ce que Nathalie a amorcé, le changement se fera dans la continuité, » tient-il à préciser. 

Un virage numérique dans l’ensemble des processus à l’interne et à l’externe

Au cœur de ces changements, la révolution numérique à l’interne et à l’externe. « On veut offrir une pertinence et une valeur ajoutée au client. Nous éliminons les étapes bureaucratiques inutilement longues et on les remplace par des processus numériques et on voit le traitement des demandes passer de 60 à 3 jours. On parle également de VMI, de sélecteurs de produits en ligne. On veut être le partenaire le plus efficace pour nos partenaires de distribution pour les produits standards, les produits de configuration et les produits d’ingénierie. » Éric poursuit, « l’intégration de GE à ABB nous permet d’offrir plus de 20 000 lignes de produits standards au centre de distribution de Bromont. Tout est centralisé pour ces produits : une commande, une expédition, une facturation. Quand nous avons réfléchi à l’intégration de GE, la question était de trouver comment intégrer cette entité et progresser en tant qu’entreprise. Nous sommes partis de l’ADN de Thomas & Betts, c’est-à-dire devenir le partenaire le plus efficace pour nos distributeurs, être le plus numérisé et le plus technique pour amener de la pertinence et de la valeur ajoutée pour garder le client au centre de tous nos processus. »

« Le point commun de toutes les unités d’affaires sera la numérisation à deux niveaux, à l’interne et à l’externe. À l’interne, nos usines et centres de distribution seront tous équipés de la technologie ABB. Au niveau des processus, nous allons réduire au maximum la bureaucratie non nécessaire, toute interaction manuelle qui ajoute une pression inutile dans une transaction sera enlevée. On va numériser le plus possible les interactions entre les gens pour apporter une efficacité incomparable. Cette numérisation externe c’est ABB Ability, la plateforme numérique que toutes les unités d’affaires vont implanter. »

Projets – Produits et assemblés au Canada

Au Canada ABB possède environ 50 buildings, 9 usines de fabrication et d’assemblage et le centre de distribution de Bromont qui pour le moment n’a que des produits d’électrification. « Nous allons créer de l’espace dans le campus de Montréal pour que Bromont devienne un centre de distribution pour les produits de toutes les unités d’affaires. Nos clients sont souvent les mêmes, en automatisation, électrification ou produits de basse tension. Nous allons effectuer une migration de nos systèmes d’affaires pour avoir un seul ERP. » 

Le centre de distribution de Bromont va donc migrer de Bromont produits d’électrification vers Bromont ABB Canada et dans l’espace créé au campus de Montréal, seront amenées 5 lignes de production de produits anciennement fabriqués aux États-Unis dont les centres de contrôle moteurs, panneaux de raccordement et panneaux d’éclairage. C’est un projet important auquel tient Éric Deschênes. « Ce ne sera pas un kit de montage. L’acier va venir du Canada, la fabrication sera faite au Canada et l’assemblage final au campus de Montréal. Nous avons testé avec succès le premier panneau d’éclairage qui a été fabriqué en novembre et expédié au client, ça fonctionne. On est en train de recalibrer le tout pour réduire les coûts de tous nos partenaires. Le marché canadien, compte 880 points de distribution, on a accès à 660 points de distribution. On a donc intérêt à simplifier et maximiser pour optimiser. Passer à côté du distributeur serait une erreur fondamentale sur la façon de servir le marché au Canada. » 

On se donne rendez-vous dans un an et je lui demande quels sont les objectifs de cette année sur lesquels nous reviendrons dans notre discussion en 2021. « L’objectif no 1 est de s’assurer que nous poursuivons la même croissance soutenue (croissance supérieure à 10 %) avec l’implication de nos employés. Ce sont eux qui prennent les décisions, qui sont près des clients. Nous avons confiance en eux. Mon deuxième objectif c’est d’accélérer la numérisation à l’interne et à l’externe et le troisième, celui qui nous donnera le plus de plaisir, c’est l’intégration de tous les produits standards, configurables et d’ingénierie aux processus manufacturiers et d’assemblage au Canada. C’est un rendez-vous!

Line Goyette est Directrice de rédaction du Groupe Électrique de Kerrwil Publications 

Monde en mouvement

  • Prev
Le Conseil Mohawk de Kahnawà:ke ("CMK") est heureux d'annoncer qu'il a conclu un Protocole ...
Heather Chalmers, présidente et directrice générale de GE Canada a annoncé l’arrivée de Carolina ...
LabTest Certification Inc. a été accrédité en tant qu'Organisme Notifié pour la directive ATEX ...
EXFO a annoncé qu'elle a conclu une convention d'arrangement aux termes de laquelle AcquisiCo, ...
L'investissement total en construction de bâtiments a augmenté de 6,3 % pour se chiffrer ...
L’ÉFC annonce la nomination de Kenneth Russell-Murray de ElectraSpec au poste de président du ...
Le Centre d’excellence en efficacité énergétique (C3E) est fier d’annoncer qu’il investit 350 000 $ ...
Mobilité électrique Canada (MÉC) et l’Électro-Fédération Canada (ÉFC) ont annoncé un nouveau ...
Plus tôt cette semaine, l’ÉFC a tenu une réunion virtuelle du conseil consultatif national* (CCN) ...
Le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable de la région de la ...

Conseil consultatif national de l’ÉFC : changement à la présidence

Conseil consultatif national de l’ÉFCPlus tôt cette semaine, l’ÉFC a tenu une réunion virtuelle du conseil consultatif national* (CCN) en vue de partager les faits saillants du programme du réseau et des comités ainsi que de marquer officiellement le changement de la direction du CCN.

L’équipe du conseil a remercié Steve Branscombe, d’Independent Electric, pour son mandat à titre de président, soulignant son engagement à créer un meilleur ancrage pour le conseil durant cette année de changements sans précédent. Steve a contribué à la conception d’une structure formelle pour le CCN et les régions de l’ÉFC en soutenant l’élaboration de guides portant sur les mandats pour décrire la planification de la succession...

Lire Plus...


 

De nouveaux dispositifs de câblage compatibles avec la maison intelligente à la tête de l’évolution résidentielle au Canada  

De nouveaux dispositifs de câblageLes dispositifs de câblage de Square D par Schneider Electric offrent une conception unique et un style, une commodité et une connectivité améliorée. Schneider Electric a annoncé  le lancement des dispositifs de câblage de Square D au Canada.

Soigneusement conçus avec la forme, la fonctionnalité et la commodité à l’esprit, les dispositifs de câblage de Square D offrent style et connectivité au marché résidentiel avec un accent particulier sur l’offre de dispositifs de qualité aux électriciens, aux constructeurs et aux propriétaires de maison. 

 

Lire Plus...


 

Rénovation domiciliaire écoénergétique - RénoclimatLe ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable de la région de la Côte-Nord et de la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, M. Jonatan Julien, salue la création d'un nouveau programme pancanadien de rénovations écoénergétiques domiciliaires nommé Maisons plus vertes qui est complémentaire au programme d'aide financière Rénoclimat.

Cette nouvelle aide financière annoncée par le gouvernement du Canada va de pair avec le programme Rénoclimat du gouvernement du Québec. Des discussions avec le gouvernement fédéral sont d'ailleurs en cours afin de faciliter les démarches des Québécoises et des Québécois pour participer aux deux programmes. 

Lire plus...


 

Marcos SimardLine Goyette

Marcos Simard a récemment été nommé directeur général de WESCO et Anixter EES Montréal ( Electrical & Electronic Solutions ). Ce jeune gestionnaire, diplômé de l’Université du Québec à Trois-Rivières en Administration des affaires et détenteur d’un diplôme de l’Université Laval en Gestion des technologies de l’information, ne semble pas né pour un parcours professionnel sans soubresauts. Parfait pour un coureur de cross-country et de marathons comme lui. Ce jeune gestionnaire est sans contredit un très grand optimiste et la taille des défis qui jalonnent la fusion de ces deux géants en temps de pandémie ne l’effraient pas. 

Lire Plus...


 

Nouveau Produits

  • Prev
Le masque facial à 2 couches de Milwaukee est conçu pour être léger et respirant. Ce masque facial ...
Les pinces et coupeuses à poignée coussinée SoftFinish® isolées de Wiha sont la norme en matière de ...
Idéales pour les applications de service difficiles, les séries A19 et PAR sont conçues pour une ...
Le Fluke PTi120 est suffisamment petit pour être transporté tous les jours sans souci. Toujours à ...
KNIPEX Tools a présenté sa gamme complète de tournevis isolés 1000 V testés VDE (série 98). Avec 13 ...
Conçus pour répondre aux exigences des environnements difficiles tout en assurant la gestion du ...
SensorSwitch™ JOT (Just One Touch) est une solution de contrôle d'éclairage sans fil pour pièce ...
Le réglage en couleur et en blanc est maintenant disponible sur le style SlimLED classique. De ...
La série Slab combine une présence visuellement graphique, un profil incroyablement mince et des ...
Lutron Athena Lighting Control SystemAthena est une solution flexible, simple et tout-en-un qui ...

Série ANDlight SlabLa série Slab combine une présence visuellement graphique, un profil incroyablement mince et des propriétés d'amortissement acoustique pour fournir un luminaire esthétiquement unique et diversifié. Avec la majeure partie de son corps étroit recouvert d'un matériau doux, l'effet visuel peut varier considérablement pour s'intégrer de manière transparente dans n'importe quel intérieur de palette de couleurs, ou plutôt se démarquer dans une teinte contrastée.

La Slab W20 est une applique murale à LED enveloppée de feutre de laine mérinos 100% naturelle de qualité industrielle.

 

Lire Plus...


 

Artemide DesignCome Together est une lampe portable innovante, qui offre une lumière parfaite avec 16 heures de fonctionnement sans être connectée à une alimentation murale.

La lampe dispose d'un simple port de chargement USB et d'une batterie rechargeable Li-On à l'intérieur. Il délivre trois performances lumineuses différentes avec un rendement très élevé de 85 %.

  • 1,2 W - 400 lx - 16 heures d'autonomie
  • 2,4 W - 700 lx - 8 heures d'autonomie
  • 3,6 W - 1000 lx - 4 heures d'autonomie

 

 

Lire plus...


 

Articles récents

  • Prev
Les preuves montrent que les équipes dotées de compétences et de perspectives diverses sont plus ...
Ce graphique reflétant la rémunération dans l'industrie de l'installation de plomberie, de ...
Le salaire moyen global pour la distribution en gros est de 57 000 $, parmi les personnes ...
3M Canada présentera un webinaire sur les câbles chauffants au cours duquel vous en saurez plus sur ...
En novembre, l'investissement total en construction de bâtiments a diminué de 2,0 % par ...
Les relations avec les contracteurs ont toujours été stigmatisées par la croyance que ces derniers ...
La règle 80-000 note que cette section complète ou modifie les exigences générales du ...
Les gaffes sportives proviennent souvent d’erreurs évitables qui favorisent l'autre équipe. Le ...
Un système de contrôle électrique vieillissant peut entraîner des temps d'arrêt et des risques de ...
En septembre, l'investissement total en construction de bâtiments s'est chiffré ...

Réimaginer l’éclairage des bureaux après la pandémie

 

StanproPar Noemie Belime

Depuis mars 2020, le monde entier s’est vu précipité dans une nouvelle réalité à la fois personnelle et professionnelle, propulsée par la propagation de la Covid-19 à travers le monde. Ce bouleversement aura provoqué beaucoup d’interrogations sur l’avenir, notamment sur l’aménagement de l’éclairage des bureaux après la pandémie.

S’adapter à la nouvelle réalité

Qu’il s’agisse des mesures sanitaires, de l’organisation ou des infrastructures, les entreprises se sont rapidement adaptées à notre nouvelle réalité afin d’assurer leur survie et leur pérennité.

Lire Plus...


 

 

Jeffrey MoyleLine Goyette

« L’intégration continue de Rexel Utility dans nos plates-formes commerciales canadiennes a souligné notre responsabilité en tant qu’organisation à trouver des solutions créatives aux défis d’aujourd’hui et à se préparer aux opportunités de demain. » Cette citation de Jeffrey a attiré mon attention. Il possède une vaste expérience dans l’industrie et est diplômé de l’Université de Western Ontario avec une maîtrise en administration des affaires, axée sur le leadership interne. Pendant la pandémie, Jeffrey s'est engagé dans un objectif de vie consistant à terminer une maîtrise en affaires internationales et diplomatie, avec l’idée à long terme l'obtention d'un doctorat dans le domaine. 

Lire Plus...


 


 

lme46_ss400.jpg

À mesure que les entreprises augmentent en taille, les salaires augmentent généralement. C’est dans les entreprises de 2 000 à 4 999 employés où les ingénieurs gagnent les salaires médian les plus élevés à 86 181$.

 

Lire Plus...

  

Cuivre prix de la livre en US $

Le monde de l'électricité en ligne

Cette publication hebdomadaire est destinée à tous les acteurs de l'industrie électrique, incluant les professionnels de la construction, de l'entretien électrique ainsi que les ingénieurs électriques à travers le Canada. LME informe et renseigne sur les développements ayant un impact sur le design, la spécification et l'installation des équipements électriques. Proposant des nouvelles de l'industrie et des technologies récentes, LME deviendra votre lecture de référence de l'industrie électrique du Canada. LME est publiée tous les mardis.
Kerrwil Publications Great Place to Work. Certified December 2019 - December 2020

538 Elizabeth Street, Midland,Ontario, Canada L4R2A3 +1 705 527 7666
©2021 All rights reserved

Use of this Site constitutes acceptance of our Privacy Policy (effective 1.1.2016)
The material on this site may not be reproduced, distributed, transmitted, cached or otherwise used, except with the prior written permission of Kerrwil