Le monde de l’éctricité en ligne

 

Line Goyette

Jean-Claude Calabro9 janvier 2017 

Esthétisme, design, flair, ancré dans son milieu sont des mots que l’on peut aisément associer à Jean-Claude Calabro, président de LumiGroup, un agent manufacturier de produits d’éclairage et de contrôle. Son modèle d’affaires est celui d’un entrepreneur et il semble avoir plutôt bien réussi puisqu’il se retrouve au palmarès des entreprises canadiennes ayant connu la plus forte croissance au cours des cinq dernières années. Installé au cœur du Mile-End montréalais, il dispose d’une salle de montre de plus de 10 000 pi ca sur 2 étages. Pour souligner le 20e anniversaire de l’entreprise, il a ouvert au printemps 2016,  Le Studio Luminaires, espace contemporain où l’on retrouve les plus grandes marques de luminaires et dans lequel on se promène comme dans une galerie d’art. LumiGroup possède des milliers de projets à son actif, édifices à bureaux, projets commerciaux et industriels. Le paysage montréalais et québécois porte souvent l’expertise de l’agence. 

J’ai souvent croisé des membres de l’équipe de LumiGroup dans des conférences et salons commerciaux,  toujours à l’affût d’innovations et des tendances en éclairage et contrôle.  J’ai rencontré Jean-Claude Calabro pour en savoir un peu plus sur l’homme derrière ce succès et dont l’entreprise contribue activement à de nombreuses organisations caritatives des communautés locales.

De l’électricité à l’éclairage et  d’employé à patron

Jean-Claude Calabro est originaire d’une famille d’électriciens et il est lui-même électricien. « Mon père et mon grand-père étaient électriciens, mon beau-frère et mes cousins le sont aussi. J’ai travaillé dans l’entreprise de mon père pendant 5 ou 6 ans, surtout dans des projets commerciaux et c’est là que j’ai développé le goût et la passion de  l’éclairage. »  Pour devenir un meilleur entrepreneur, il retourne aux études et s’inscrit à l’École des hautes études commerciales (HEC Montréal). « À ma sortie de l’université, j’avais deux choix, soit j’allais travailler chez Hydro-Québec, soit  je lançais mon entreprise. J’ai fait l’analyse de qui j’étais, d’où je venais et j’ai choisi de devenir un entrepreneur électricien spécialisé en éclairage. » Nous étions alors en 1992 et il y avait des programmes d’économie d’énergie en place pour la conversion de luminaires, de 4 tubes à 2 tubes. « Pendant 5 ans j’ai fait uniquement des conversions de luminaires dans des entreprises et commerces de la grande région montréalaise. Nous faisions les études écoénergétiques avec Hydro-Québec et nous allions chercher les subventions. J’avais une vingtaine d’électriciens qui travaillaient dans l’entreprise et 5 représentants.» Le programme a pris fin et l’entreprise est passée de 5 contrats par jour à un contrat par semaine. « Ce fut radical. Mon modèle d’affaires était basé sur le modèle des subventions d’énergie. » Nous sommes en 1995 et  Jean-Claude Calabro démarre LumiGroup  seul avec son cellulaire, son auto et un manufacturier. « Je ne voulais pas faire de l’électricité, mais de l’éclairage. Pendant 4 ans j’ai représenté un seul manufacturier puis je me suis intéressé de plus au design et aux besoins des professionnels en éclairage et des architectes. D’autres manufacturiers se sont ajoutés à mon portfolio. » L’entreprise a crû rapidement, a travaillé sur d’importants projets, s’est installée dans le Mile-End, a ouvert un bureau à Québec. « Quand j’ai commencé à fréquenter les salons et les grandes foires commerciales en éclairage, j’ai développé le goût du design. »  

Les contrôles d’éclairage — nouveau  modèle d’affaires

« L’éclairage est devenu beaucoup plus technique. Nous avons maintenant des ingénieurs sur place pour conseiller les clients dans les systèmes de contrôle. On fait maintenant des choix de systèmes. Mon modèle d’affaires aujourd’hui c’est l’assistance aux designers, architectes, ingénieurs. On les aide à réaliser ses projets d’éclairage le plus écoénergétique possible. Nous sommes maintenant plus orientés sur l’effet de la lumière, on éclaire pour une fonction et non pour le seul but d’éclairer. Les systèmes sont conçus en fonction des besoins du client. Le relationnel devient  de plus en plus important. Le design n’est pas uniquement une question de calculs, c’est une question de feeling, il faut communiquer avec le client pour comprendre et traduire en solutions l’expérience de l’espace. Ce qui m’allume c’est de trouver de nouvelles façons de faire les choses. On vit dans un monde en changement, tout change, partout, dans tous les domaines. Il y a une génération nouvelle qui aime faire les choses autrement et le design d’éclairage est lui aussi complètement différent. Les clients savent plus ce qu’ils veulent aujourd’hui et notre rôle c’est de les conseiller sur les produits. Nous allons vers une intégration de plus en plus grande des contrôles en éclairage, le produit de l’avenir est un produit intelligent.» 

Jean-Claude Calabro semble toujours aller de l’avant, réussir toutes ses transitions et suivre avec bonheur les tendances du marché. Il sourit à mon commentaire. « Dans une entreprise, c’est important de célébrer les succès, ce qui n’a pas fonctionné, on essaie de l’oublier. J’ai essayé des choses, des partenariats qui n’ont pas fonctionné, ce sont des étapes et non des échecs et heureusement avec l’âge, on fait de meilleurs choix. Choisir d’être un agent, c’est choisir d’être entrepreneur et je pense que je suis entrepreneur dans l’âme. Quand on commence une année nouvelle, on commence à zéro. Rien n’est garanti, mais c’est la même chose pour un salarié ou n’importe quelle autre compagnie. »

La vie en dehors de l’éclairage?

La conjointe de Jean-Claude Calabro l’épaule depuis les débuts de LumiGroup et s’est jointe à l’entreprise à temps plein il y a dix ans. Sa fille aînée y travaille également pendant ses études. Elle a complété un baccalauréat en marketing et affaires internationales et commence ses études en droit. La plus jeune a 14 ans, elle a encore le temps. En attendant, elle accompagne ses parents qui chaque année arrêtent tout pour partir en vacances. « Nous prenons toujours 3 semaines de vacances à la fin de l’année et 3 semaines à l’été. En voyage, on visite beaucoup les musées, ça me passionne. Ça nous permet de mieux comprendre d’où on vient. » Sa conjointe et lui sont des passionnés de jogging et de vélo de route. Beaucoup des œuvres caritatives locales soutenues par son entreprise sont des défis physiques, dont le 48 heures de vélo Make-a-Wish/Fais-un-voeu au profit des enfants malades chaque année au mois de septembre depuis 4 ans.

Une source d’inspiration dans sa vie? Les grands entrepreneurs locaux, comme les Péladeau, Desmarais et bien sûr, ceux de son milieu.

 


Consulter le lien suivant pour connaître la liste des organisations caritatives soutenues par LumiGroup http://www.lumigroup.net/contributions/, http://www.lumigroup.net/contributors/

Comment sélectionner la meilleure protection contre les surtensions



Schneider ElectricToutes les maisons ont besoin de dispositifs de protection contre les surtensions (DPS) pour protéger les barres d’alimentation et les électroménagers importants contre les surtensions à forte puissance.

Joignez-vous à nous le Jeudi 28 mai 2020, à 13 h HE, pour en savoir davantage sur la manière dont les DPS peuvent prévenir l’endommagement des électroménagers importants en supprimant la surtension, et sur la manière de sélectionner le bon dispositif!

Connectez-vous ou inscrivez-vous sur le portail des électriciens pour ce webinaire gratuit de 30 minutes. L’accès à d’autres séances d’apprentissage est également offert.  Connexion/Inscription

Monde en mouvement

  • Prev
Le Conseil canadien des normes (CCN) et Électro-Fédération Canada (ÉFC) ont signé une entente de ...
AddÉnergie® est fière d’accueillir Geneviève Grenier en tant que vice-présidente et cheffe de ...
La valeur totale des permis de bâtir délivrés par les municipalités canadiennes a chuté ...
Afin de garantir que les activités puissent reprendre ou continuer dans les conditions les plus ...
La valeur totale des permis de bâtir délivrés par les municipalités canadiennes a diminué ...
​​​​La pandémie de Covid-19 représente le plus grand choc pour le système énergétique mondial en ...
La CNESST a publiée les conclusions de son enquête sur l’accident du travail ayant coûté la vie à ...
Bill Stephens, directeur national des ventes et du marketing pour IDEAL INDUSTRIES (CANADA), CORP ...
Aujourd'hui, nous abordons des points à suivre pour de meilleurs résultats lors du dépistage d'une ...
Quoique la situation évolue chaque jour, les différents gouvernements se soucient d’une pénurie ...

Permis de bâtir, mars 2020

Permis de bâtir, mars 2020La valeur totale des permis de bâtir délivrés par les municipalités canadiennes a diminué de 13,1 % pour s'établir à 7,4 milliards de dollars en mars. Des baisses ont été enregistrées dans sept provinces et deux territoires. La diminution de 1,1 milliard de dollars observée à l'échelle nationale représentait le recul le plus prononcé depuis août 2014. Cette diminution est attribuable à des baisses marquées en Ontario (-12,9 %), au Québec (-18,1 %) et en Colombie-Britannique (-19,4 %), qui ont coïncidé avec la prise de mesures visant à ralentir la propagation de la COVID-19.

 

 

Lire Plus...

 

 

 

Comment dépister une température corporelle élevée avec une caméra thermique FLIR

FlirAujourd'hui, nous abordons des points à suivre pour de meilleurs résultats lors du dépistage d'une température corporelle, ainsi que certaines des erreurs les plus courantes commises lors de l'utilisation de caméras thermiques FLIR. Il est important de noter que les caméras thermiques ne détectent pas les virus et les infections, mais elles peuvent être utilisées pour détecter les températures corporelles élevées.

 

 

 

Lire Plus...

Heather Jackson et Sean BernardBill Stephens, directeur national des ventes et du marketing pour IDEAL INDUSTRIES (CANADA), CORP est heureux d'annoncer les changements de direction suivants: 

Heather Jackson assumera la responsabilité de l'équipe de marketing IDEAL au Canada, y compris les championnats nationaux IDEAL, les médias sociaux et le marketing sur le Web. Heather conservera sa responsabilité de comptabilité nationale qu'elle occupe depuis plusieurs années. 

Lire plus

 

 

Daniel CottonBlake Marchand

Daniel Cotton a amorcé sa carrière d'ingénieur chez ABB en 1989 où depuis 2014 il assume la vice-présidence du Secteur d'affaires Entraînements. Il a fait un détour chez GE de 1993 à 2007 où il a notamment dirigé les équipes de ventes, marketing et gestion de projets. 

Au cours de notre entretien, Daniel Cotton a discuté des tendances de l'industrie, de l'importance mise sur le développement des employés chez ABB et des éléments qui selon lui sont essentiels à la réussite dans l’industrie et ailleurs. 

 

Lire Plus...

 

 

Nouveau Produits

  • Prev
La nouvelle boîte à télévision à profil bas d’Arlington™ dispose d’une boîte arrière en acier pour ...
L’unité d’essai Fluke PRV240 fournit une méthode sûre et pratique pour la vérification TBT des ...
Masque de visage Unisex (à des fins générales, pas de grade médical). Laver avant l’utilisation. ...
Klein Tools présente un nouveau kit de testeur électrique, combinant deux outils essentiels pour ...
Aujourd’hui, l’organisation et la gestion des câbles à basse tension utilisés dans des applications ...
Construit pour bouger, les pantalons de travail sont robustes, faits de ripstop extensible avec des ...
Le générateur de tonalité facile à utiliser trace le fil lorsqu’il est utilisé avec la sonde ...
C’est le même produit Wiha de qualité professionnelle, maintenant avec un PicoFinish. Jetez un oeil ...
La série EOS HE de luminaires compacts EL High Bay de Xeleum offre une alternative énergétique et ...
ConTech Lighting de Leviton a lancé la série Eclipse Curve LED Track Luminaires. Construit en ...

Klein ToolsLe générateur de tonalité facile à utiliser trace le fil lorsqu’il est utilisé avec la sonde incluse. Sonde réactive avec une pointe conductrice durable, non métallique. Des clips pour les fils. Câble d’essai RJ45 à RJ45 inclus. Allumez la lumière sur la pointe de la sonde pour une utilisation dans les espaces sombres. Cadran de contrôle de volume réglable. Prise casque pour les environnements bruyants (casque non inclus).

 

 

 

 

Lire Plus...

Articles récents

  • Prev
Le salaire moyen global pour la distribution en gros est de 57 000 $, parmi les personnes ...
3M Canada présentera un webinaire sur les câbles chauffants au cours duquel vous en saurez plus sur ...
En novembre, l'investissement total en construction de bâtiments a diminué de 2,0 % par ...
Les relations avec les contracteurs ont toujours été stigmatisées par la croyance que ces derniers ...
La règle 80-000 note que cette section complète ou modifie les exigences générales du ...
Les gaffes sportives proviennent souvent d’erreurs évitables qui favorisent l'autre équipe. Le ...
Un système de contrôle électrique vieillissant peut entraîner des temps d'arrêt et des risques de ...
En septembre, l'investissement total en construction de bâtiments s'est chiffré ...
Chacun de mes articles fait valoir un argument.  Celui-ci est dédié à mon e-mentor qui ...
Les systèmes de commandes d'éclairage en réseau sont en réalité des réseaux informatiques: ils ...

FlukePar Sean Silvey

Plus de 70% des travailleurs pensent qu'il existe une opportunité de suivre une formation plus approfondie en matière de sécurité électrique sur le lieu de travail, selon un sondage Fluke effectué en  janvier 2020 auprès de 162 électriciens. Les électriciens peuvent avoir l'impression de ne pas recevoir suffisamment de formation à la sécurité pour leur travail, car les programmes efficaces prennent beaucoup de temps à mettre en place, les employés ne participent souvent pas à la formation ou à la réunion de sécurité, et la sécurité n'est pas abordée d’une façon menant à un programme de sécurité efficace.

Lire Plus...

 

 

 

 

lme46_ss400.jpg

À mesure que les entreprises augmentent en taille, les salaires augmentent généralement. C’est dans les entreprises de 2 000 à 4 999 employés où les ingénieurs gagnent les salaires médian les plus élevés à 86 181$.

 

Lire Plus...

  

Cuivre prix de la livre en US $

Le monde de l'électricité en ligne

Cette publication hebdomadaire est destinée à tous les acteurs de l'industrie électrique, incluant les professionnels de la construction, de l'entretien électrique ainsi que les ingénieurs électriques à travers le Canada. LME informe et renseigne sur les développements ayant un impact sur le design, la spécification et l'installation des équipements électriques. Proposant des nouvelles de l'industrie et des technologies récentes, LME deviendra votre lecture de référence de l'industrie électrique du Canada. LME est publiée tous les mardis.
Kerrwil Publications Great Place to Work. Certified December 2019 - December 2020

538 Elizabeth Street, Midland,Ontario, Canada L4R2A3 +1 705 527 7666
©2020 All rights reserved

Use of this Site constitutes acceptance of our Privacy Policy (effective 1.1.2016)
The material on this site may not be reproduced, distributed, transmitted, cached or otherwise used, except with the prior written permission of Kerrwil