Le monde de l’éctricité en ligne
Originellement publié le 5 juin 2016

Shawn McCadden 

Tout entrepreneur ayant été en affaires assez longtemps a déjà dû gérer des estimations et des frais reliés aux soumissions. Les propriétaires de maisons semblent toujours vouloir le premier, mais pas le second. Plutôt que de prendre le risque qu’un estimé inexact projette une image négative d’eux, les entrepreneurs astucieux utilisent la demande de l’un afin d’influencer la réalisation de l’autre.  

Commençons avec l’estimation 

Combien de fois un propriétaire de maison vous a-t-il demandé un estimé pour leur projet ? Et combien de fois votre réponse était loin du prix réel du projet ? 

Je trouve le concept d’estimation plutôt comique. Je ne dis pas qu’un estimé n’a pas sa place dans certains scénarios de vente. Seulement, lorsque les entrepreneurs offrent un estimé plus souvent qu’autrement, au baseball nous dirions qu’ils font face à des retraits au bâton et qu’ils ne réalisent pas de coup de circuit.  

Lorsque je vendais des projets de rénovation et qu’un client potentiel me demandait un chiffre, je répondais en lui demandant quel « ball park » (en français, un estimé) il préfère : Le Fenway Park ou le Yankee Stadium. Par cette question, j’étais capable de débuter une conversation beaucoup plus approfondie à propos de leurs projets. Admettons-le, une estimation n’a pas de sens seule : des spécifications doivent leur donner une pertinence.  

Tentez la question à savoir quel « ball park » ils recherchent. Je crois que vous considérerez cette question comme un bon moyen de débuter la conversation.  

L’idée de charger pour les soumissions 

En tant qu’entrepreneurs, nous savons que les estimations ne sont pas gratuites. Par ailleurs, les coûts des soumissions doivent être récupérés par les entrepreneurs.  

Certains entrepreneurs affirment qu’ils ne chargent pas de frais pour les soumissions. Si c’est le cas, ils travaillent gratuitement et le coût de l’estimation n’est pas inclus dans le prix indiqué au client potentiel. Je ne sais pas pour vous, mais selon moi, si vous créer des soumissions gratuitement, vous sous-évaluez votre valeur et pourriez même créer des doutes quant à votre professionnalisme. Si vous ne chargez pas pour les soumissions et que vous n’accumulez pas assez d’argent pour la retraite, le fait de travailler gratuitement pourrait en être la raison. Et les entrepreneurs qui ne chargent pas rendent les choses plus difficiles pour ceux qui le font, en générant la croyance selon laquelle les soumissions devraient être gratuites.    

Par ailleurs, plusieurs entrepreneurs qui affirment ne pas charger de frais pour les soumissions ne le font certes pas en avance, mais ils récupèrent ces frais dans leur marge bénéficiaire s’ils signent le contrat.    

Ne pas vouloir payer est correct ; mais pourquoi en être offensés ?  

Pourquoi les clients potentiels sont-ils offensés lorsque vous leur demandez de payer pour les soumissions ? S’attendent-ils à ce que vous travaillez gratuitement ? Travaillent-ils bénévolement à leur emploi ? J’en doute.  

Durant mon parcours, lorsque des propriétaires de maisons me demandaient si j’offrais des soumissions sans frais, je répondais par l’affirmative et leur donnait un chiffre sur-le-champ. Ma réponse ressemblait à ceci : « J’estime que le coût de la salle de bain se situe entre 15 et 25 000$ ». Puis, j’attendais. Lorsqu’ils me demandaient la raison d’une fourchette aussi grande, je leur renvoyais la question. Souvent, cela menait à des conversations intéressantes sur le fait qu’un estimé n’est qu’une supposition et pourrait ne pas ressembler au prix réel lié à leurs besoins et désirs. Conséquemment, avoir cette conversation les aidait à réaliser la nécessité d’avoir des plans et des indications afin que je puisse leur offrir un prix fixe et non un estimé.  

Après tout, ce que veulent réellement les clients est le prix réel qu’ils auront à débourser.  

Une option si le client potentiel ne comprend pas pourquoi vous demandez des frais pour un estimé  

La prochaine fois qu’un client demande une estimation gratuite ou qu’il est contrarié de devoir payer, pourquoi ne suggèreriez-vous pas de troquer ? 

« Si je prends le temps de recueillir toutes les informations pertinentes pour votre projet, d’aller chercher les prix auprès de mes fournisseurs, de rencontrer mes sous-traitants afin d’avoir les coûts exacts de leur travail, et ensuite d’assembler un prix et une proposition précise ; pourquoi ne ferions-nous pas un échange ? Pendant que je fais toutes ces tâches, peut-être pourriez-vous garder mes enfants ou tondre ma pelouse ? Serait-ce un échange équitable pour vous ? » 

Un point de clarification, possiblement inutile à préciser 

Si vous décidez de suivre ces conseils, assurez-vous de le faire de façon respectueuse et que l’intention derrière soit bien comprise par le client potentiel.  

La façon de s’exprimer peut faire la différence entre l’entrepreneur de choix et celui qui se voit montrer la porte !  


Shawn McCadden est consultant, éducateur et conférencier offrant des consultations et du coaching professionnel pour des propriétaires d'entreprises de rénovation qui en veulent plus pour leurs entreprises et de leurs vies. Shawn McCadden rencontre également des manufacturiers et des fournisseurs en produits de construction afin de les aider à comprendre, trouver et offrir un meilleur service aux rénovateurs. Visitez le site internet de Shawn au www.shawnmccadden.com/ et son blogue au  www.shawnmccadden.com/Subscribe-to-The-Design-Builders-Blog

Forum électrique présenté par Schneider Electric

Consommation d'énergie domestique: éducation et surveillance

Schneider Electric

Commandité par Schneider Electric

Aujourd'hui, nous sommes tous concernés par l'énergie que nous consommons dans nos maisons. Mais combien comprennent vraiment les tenants et aboutissants de la consommation d'énergie domestique, et où exactement l'électricien et le développement de systèmes de gestion de l'énergie entrent en jeu. Il y a beaucoup à considérer lors de la discussion sur l'utilisation de l'énergie domestique. Le consommateur doit tout d'abord être informé de la consommation d'énergie, de la manière dont il est calculé et finalement facturé pour pouvoir modifier ses taux de consommation d'énergie. Mais en termes d'éducation des consommateurs, l'électricien résidentiel a-t-il un rôle à jouer? Et au-delà, les fabricants développent-ils des produits conçus pour aider les électriciens et les consommateurs à mieux comprendre la consommation d'énergie résidentielle? Tout au long de cet article, nous aborderons chacune de ces questions importantes.

Lire plus...

 

Monde en mouvement

  • Prev
Plusieurs normes appuyant l’internet des objets (IoT) dans le domaine de l’éclairage sont sur le ...
Le Centre universitaire de santé McGill (CUSM) et le Groupe infrastructure santé McGill (GISM) sont ...
Comme vous le constatez sans doute vous-même, le visage de l’industrie électrique a beaucoup changé ...
Kerrwil Publications Limited a été officiellement certifiée Meilleure place de travail à la suite ...
Notre Événement Lumière 2020 aura lieu cette année le 29 janvier prochain à l’Hôtel ...
Une série d'événements entre le 23 et le 24 décembre a vu WESCO offrir 4 $ de plus par action que ...
Pour nous, à l’Électro-Fédération Canada (ÉFC), il s’agit également d’une occasion pour renouveler ...
Emerson a promu Justin King au poste de vice-président de l'ingénierie et Rob Trefz, vice-président ...
Il y a plusieurs mois, l’ÉFC avait annoncé qu’elle avait obtenu la certification Great Place to ...

Kerrwil certifiée Meilleure place de travail par Great Place to Work Institute Canada

Great Place to WorkKerrwil Publications Limited a été officiellement certifiée Meilleure place de travail à la suite d'une analyse indépendante menée par Great Place to Work Institute Canada. Le sondage approfondi et anonyme a fourni des commentaires approfondis des employés de Kerrwil mettant en évidence un environnement de travail inclusif et novateur, faisant de Kerrwil un endroit idéal où travailler.

 

 

 

Lire Plus...

 

 

 

Stephanie MedeirosBlake Marchand

Stephanie Medeiros dirige l’équipe Infrastructure de recharge de véhicules électriques d’ABB Canada, ainsi que celle pour la recharge des autobus urbains aux États-Unis et au Canada. Elle a occupé divers postes chez ABB pendant 10 ans, accumulant un ensemble de compétences variées et des expériences de travail dans le monde entier.

Après avoir obtenu son diplôme en génie électrique de l'Université McGill, Medeiros a fait ses débuts dans l'industrie en tant que stagiaire en génie électrique auprès du gouvernement canadien. Elle s'est alors rendue au Pérou pour y participer à améliorer leurs infrastructures de traitement de l'eau.

Lire Plus...

 

 

Nouveau Produits

  • Prev
25% plus de lumière, toute la journée. Le M18 ROCKET Dual Power Tower Light fournit plus de lumière ...
Les blocs d’alimentation de la série SVL sont parfaites pour les applications d'environnement à ...
La nouvelle centrale électrique portable de 546 watts de Klein Tools offre aux professionnels une ...
La lampe frontale rechargeable à profil bas USB est alimentée par REDLITHIUM USB et offre 600 ...
Littelfuse Power Control & Sensing, ont annoncé l’extension de la série en-ligne SPXI et de la ...
Augmentez vos performances ou vos performances d'équipe avec une résolution 320 x 240. Les images ...
Les Fabrications Hammond (Québec) a annoncé le lancement de sa nouvelle gamme 1557. ...
Les relais de surcharge électronique auto-alimentés de la série Eaton XT sont des unités autonomes ...
La famille de produits IP20 de Bihl-Wiedemann accueille un nouveau membre : le module ASi-5 ...
Les coupleurs inductifs de Balluff connectent jusqu'à huit capteurs discrets à travers un petit ...

Hammond LanceLes Fabrications Hammond (Québec) a annoncé le lancement de sa nouvelle gamme 1557. Initialement disponible en quatre formats, chacun en deux hauteurs, elle est fabriquée en polycarbonate étanche conforme à IP68 et en ABS conçu pour respecter la norme IP66. Ses dimensions sont les suivantes :  80 x 80 x 45 et 60 mm et 120 x 120, 160 x 160 et 200 x 200, avec des hauteurs de 45 et 70 mm. Toutes les versions sont proposées en noir et en gris RAL 7035.

 

Lire Plus......

Articles récents

  • Prev
3M Canada présentera un webinaire sur les câbles chauffants au cours duquel vous en saurez plus sur ...
En novembre, l'investissement total en construction de bâtiments a diminué de 2,0 % par ...
Les relations avec les contracteurs ont toujours été stigmatisées par la croyance que ces derniers ...
La règle 80-000 note que cette section complète ou modifie les exigences générales du ...
Les gaffes sportives proviennent souvent d’erreurs évitables qui favorisent l'autre équipe. Le ...
Un système de contrôle électrique vieillissant peut entraîner des temps d'arrêt et des risques de ...
En septembre, l'investissement total en construction de bâtiments s'est chiffré ...
Chacun de mes articles fait valoir un argument.  Celui-ci est dédié à mon e-mentor qui ...
Les systèmes de commandes d'éclairage en réseau sont en réalité des réseaux informatiques: ils ...
Les ventes du secteur de la fabrication ont légèrement augmenté de 0,2 % en septembre ...

LumigroupImplanté sur sept étages d’une tour du centre-ville de Montréal, le « campus » avait pour objectif premier de refléter la nouvelle approche de travail de l’entreprise, basée sur des espaces à aire ouverte. De plus, la conception architecturale devait répondre aux normes de la certification Well, visant à favoriser la santé et le bien-être des occupants de la bâtisse. Alternant zones de travail, de collaboration et de repos, aires ouvertes et fermées, et jouant entre le fonctionnel et le ludique, l’ensemble est très réussi.

 

 

 

Lire Plus

 

 

 

 

 

lme46_ss400.jpg

À mesure que les entreprises augmentent en taille, les salaires augmentent généralement. C’est dans les entreprises de 2 000 à 4 999 employés où les ingénieurs gagnent les salaires médian les plus élevés à 86 181$.

 

Lire Plus...

  

Cuivre prix de la livre en US $

Le monde de l'électricité en ligne

Cette publication hebdomadaire est destinée à tous les acteurs de l'industrie électrique, incluant les professionnels de la construction, de l'entretien électrique ainsi que les ingénieurs électriques à travers le Canada. LME informe et renseigne sur les développements ayant un impact sur le design, la spécification et l'installation des équipements électriques. Proposant des nouvelles de l'industrie et des technologies récentes, LME deviendra votre lecture de référence de l'industrie électrique du Canada. LME est publiée tous les mardis.
Kerrwil Publications Great Place to Work. Certified December 2019 - December 2020

538 Elizabeth Street, Midland,Ontario, Canada L4R2A3 +1 705 527 7666
©2020 All rights reserved

Use of this Site constitutes acceptance of our Privacy Policy (effective 1.1.2016)
The material on this site may not be reproduced, distributed, transmitted, cached or otherwise used, except with the prior written permission of Kerrwil