Imprimer

fort_nelson_geothermal_400.gifLe Canada se démarque par rapport aux autres pays par ses ressources énergétiques propres, et le gouvernement du Canada sait qu'exploiter ce potentiel pour alimenter nos maisons, nos entreprises et nos collectivités est l'une des meilleures façons de lutter contre les changements climatiques. Investir dans des projets d'énergie propre, dont la géothermie, dynamisera les économies locales, stimulera la création d'emplois et réduira la pollution.

Le ministre des Ressources naturelles du Canada, l'honorable Seamus O'Regan Jr., a annoncé aujourd'hui un investissement fédéral de près de 40,5 millions de dollars dans le projet d'aménagement de la centrale géothermique de Clarke Lake - un projet dirigé et détenu exclusivement par des Autochtones qui permettra d'aménager l'une des premières centrales électriques géothermiques commercialement viables au Canada.

Réalisé dans le champ de gaz naturel de Clarke Lake, en Colombie-Britannique, le projet d'aménagement de la centrale géothermique de Clarke Lake utilisera les ressources géothermiques intermédiaires contenues dans ce réservoir pour réduire les émissions en évitant la combustion d'énergies fossiles tout en démontrant toute la valeur de la géothermie en tant que technologie d'énergie propre viable pour les collectivités rurales, autochtones et nordiques.

En plus de créer des emplois et d'ouvrir d'autres possibilités économiques pour les membres des communautés locales, ce projet permettra de former et de perfectionner les travailleurs de diverses industries pour les aider à faire la transition vers le secteur de l'énergie renouvelable.  

La production d'électricité sera la principale source de revenus, mais le projet pourrait offrir d'autres possibilités de revenus, notamment par la vente de la chaleur résiduelle générée par la centrale. La chaleur excédentaire produite par la centrale pourrait alimenter en électricité d'autres activités dans certaines industries locales, notamment le séchage du bois dans le secteur forestier et la production d'aliments en serre dans le secteur agricole.

Comme le souligne son plan climatique renforcé Un environnement sain et une économie saine, le gouvernement du Canada juge hautement prioritaire de faire de notre pays un chef de file de l'énergie propre. Il continuera de promouvoir des projets d'énergies renouvelables, tel le projet d'aménagement de la centrale géothermique de Clarke Lake, qui élargissent l'offre d'énergie sobre en carbone d'un bout à l'autre du pays.

Pour en savoir plus sur le projet, nous vous invitons à visiter The Narwhal.