Imprimer

JGrattonPhoto__NERGICA_site_R-au-R_20-03-2019_JGrattonPhoto__NERGICA_400.gifL'environnement et les technologies propres seront des éléments clés de la relance économique du Canada. Évidemment, les enjeux liés à la lutte contre les changements climatiques étaient bien présents avant la COVID-19, mais la pandémie représente une occasion unique d'augmenter la cadence en matière de virage vert. Les pratiques d'affaires durables et les technologies propres peuvent aider les PME à offrir des produits de qualité égale ou supérieure avec moins de ressources, d'énergie et de déchets. Les entreprises et les organismes ont beaucoup à gagner à mettre en place des mesures environnementales qui leur permettront de maintenir leur compétitivité et d'atténuer les impacts climatiques futurs, en plus de répondre à la demande mondiale croissante en matière de technologies propres.

Des projets en technologies propres pour une économie forte

L'honorable Diane Lebouthillier, députée de Gaspésie-Les Îles-de-la-Madeleine et ministre du Revenu national, accompagnée de l'honorable David Lametti, député de LaSalle-Émard-Verdun et ministre de la Justice et procureur général du Canada, au nom de l'honorable Mélanie Joly, ministre du Développement économique et des Langues officielles et ministre responsable de DEC, a annoncé aujourd'hui des contributions non remboursables totalisant 1 478 839 $ à Nergica pour la réalisation de deux projets.

Avec un appui de 1 050 000 $, l'organisme pourra dans un premier temps structurer, maintenir et développer la filière de l'énergie solaire photovoltaïque québécoise ainsi que soutenir l'innovation dans ce domaine. La contribution de DEC portera notamment sur les salaires de quatre ressources affectées à l'innovation et aux transferts technologiques dans le domaine solaire, les dépenses de fonctionnement de même que les coûts liés au développement de la filière et au réseau d'affaires au Canada et à l'étranger. Afin de renforcer sa capacité à appuyer les entreprises en matière d'innovation et de transfert technologique, Nergica reçoit également 428 839 $ pour acquérir et installer des équipements de recherche appliquée.

Fondé en 2000, Nergica est un centre de recherche qui stimule l'innovation en matière d'énergie renouvelable au Canada. Il est affilié depuis 2007 au Cégep de la Gaspésie et des Îles et détient le statut de centre collégial de transfert technologique (CCTT) en éolien, en plus d'être reconnu comme centre canadien d'accès à la technologie (CAT). Depuis 2017, son expertise inclut aussi l'énergie solaire. Ses interventions auprès des PME et des communautés autochtones, entre autres, ciblent l'adaptation de technologies, l'aide technique, l'intégration des entreprises québécoises aux chaînes d'approvisionnement et l'organisation d'événements de réseautage.

Le gouvernement du Canada s'est fixé l'objectif d'atteindre la cible de zéro émission nette d'ici 2050. Les mesures en faveur du climat ont aussi été définies comme la pierre angulaire d'un plan visant à soutenir et à créer un million d'emplois dans tout le pays. Par ces appuis, le gouvernement du Canada témoigne de sa volonté de bâtir une économie plus compétitive, plus productive et plus verte.

Pour en savoir plus, cliquez ici.