Imprimer

 

Laurent_Vincenti_Total_400.gif12 mars 2020

Le développement des énergies renouvelables intermittentes et décentralisées nécessite d’assurer la sécurité du réseau d’électricité à travers le déploiement des capacités de stockage d’électricité flexibles, notamment sous forme de batteries.

Total lance la construction d’un projet de stockage d’énergie par batteries à Mardyck dans l’enceinte de l’Etablissement des Flandres, situé dans la zone portuaire de Dunkerque. Ce système de stockage lithium-ion qui sera le plus grand de France, disposera d’une capacité de stockage de 25 mégawattheures (MW/h) et d’une puissance de 25 MW. Il servira principalement de réserve primaire pour soutenir la stabilité du Réseau de Transport d’Electricité. Il s’inscrit dans le cadre de la politique du gouvernement de soutenir le développement de capacités électriques par des mécanismes de capacité.

Le site de stockage, qui représente un investissement d’environ 15 M € et dont la mise en service est prévue fin 2020, utilisera la solution Intensium Max 20 High Energy de Saft et sera composé de 11 conteneurs intégrés, de 2,3 MWh chacun, conçus et fabriqués sur le site de production de Saft à Bordeaux. 

« Ce projet fait partie de la stratégie de Total visant à développer le stockage d’énergie stationnaire, indispensable au développement des énergies renouvelables. Il permet de soutenir les ambitions d’augmentation de la part des renouvelables dans le mix énergétique français en contribuant à stabiliser le réseau électrique national », a déclaré Patrick Pouyanné, Président-directeur général de Total.  « L’engagement de Total dans l’électricité s’affirme jour après jour. Avec plus de 40% des capacités de stockage attribuées, Total a été le principal lauréat du premier appel d’offres organisé par RTE, Ceci a été possible grâce aux compétences de l’équipe Total Flex, spécialiste de l’agrégation des énergies renouvelables, et de Saft, leader européen des batteries pour stockage stationnaire ».

Pour avoir plus d’informations, cliquez ici.