Le monde de l’éctricité en ligne
hydro_nano_400.jpg9 avril 2018
Le laboratoire NanoBio Lab de l'agence A*STAR et Hydro-Québec ont annoncé aujourd'hui la signature d'un protocole d'entente pour le financement à hauteur de 20 millions de dollars américains d'un laboratoire commun de recherche sur les batteries. L'entente prévoit que chaque partie devra trouver 50% du financement, notamment dans des fonds de recherche gouvernementaux. Située au centre de recherche biomédicale Biopolis de Singapour, la nouvelle installation portera ses efforts sur l'amélioration de l'efficacité et de la sécurité des batteries grâce à des nanomatériaux innovants.
 

Les batteries au lithium-ion sont couramment utilisées aujourd'hui pour alimenter en électricité les appareils électroniques, tels que les tablettes, les moniteurs d'activité physique et même les véhicules, en raison de leur énergie massique élevée de leur excellente durabilité et de leur légèreté. Or, de récents cas d'explosion de téléphones intelligents et de planches gyroscopiques ont mis en lumière des problèmes associés à ces batteries, suscitant la crainte des consommateurs ainsi que des préoccupations en matière de sécurité.

Le laboratoire commun vise à améliorer les batteries à électrolyte solide, jugées plus sécuritaires que les batteries au lithium-ion, car elles ne comportent pas d'électrolytes liquides inflammables. Il misera notamment sur le développement de nanomatériaux et de nanotechnologies sécuritaires, efficaces et économiques pour les véhicules électriques et le stockage d'énergie.

« La prédominance des appareils électroniques dans notre quotidien et la quête d'énergies propres et renouvelables ont mené à une demande croissante de solutions de stockage d'énergie encore plus innovantes et sécuritaires. Nous travaillons avec Hydro-Québec depuis 2011 pour améliorer l'efficacité et la sécurité des batteries existantes. Grâce à des échanges technologiques approfondis, nous avons créé une grande quantité de matériaux prometteurs. Nous nous réjouissons de pouvoir renforcer davantage notre collaboration pour intensifier nos efforts de recherche-développement en vue de la commercialisation de ces matériaux », a déclaré la professeure Jackie Y. Ying, directrice du NanoBio Lab.

Figurant dans une liste de cent ingénieurs chimiques de l'ère moderne établie par l'American Institute of Chemical Engineers et membre de la National Academy of Inventors aux États-Unis, Mme Ying est une chercheuse en nanotechnologie de renommée mondiale dont le laboratoire a inventé plusieurs techniques pour produire des nanostructures uniques adaptées à diverses applications biomédicales, catalytiques et énergétiques.

Hydro-Québec est un chef de file mondial dans le domaine de la recherche sur les matériaux de batteries et un important fournisseur d'électricité propre et renouvelable au Canada. Hydro-Québec a récemment annoncé l'ouverture du Centre d'excellence en électrification des transports et stockage d'énergie, dirigé par Karim Zaghib, expert en technologies de l'énergie reconnu à l'échelle internationale et nommé l'un des scientifiques les plus influents du monde. Le centre possède une expertise particulière dans le développement de batteries et de technologies connexes pour l'électrification des transports et la création d'emplois au Québec.

« Il y a environ sept ans, nous avons sollicité la collaboration de Mme Ying afin de mettre à profit son expertise en nanomatériaux et nanotechnologies pour l'élaboration de nouveaux matériaux de batteries. Nous avons réalisé d'excellents progrès au fil des ans et nous sommes heureux de nous associer à son nouveau laboratoire pour fonder un centre de recherche commun dans ce domaine. Ensemble, nous espérons prendre part à d'autres percées et avancées dans la technologie des batteries sécuritaires. Nous sommes également impatients de fabriquer à Singapour et au Québec la nouvelle génération de batteries à électrolyte solide », a affirmé M. Zaghib, directeur général du Centre d'excellence en électrification des transports et stockage d'énergie.

Le laboratoire commun, qui emploiera plus de 30 chercheurs, sera établi à Singapour, au centre de recherche Biopolis.

Lim Chuan Poh, président d'A*STAR, a déclaré : « Je félicite le NanoBio Lab et Hydro-Québec pour la mise sur pied de ce laboratoire commun de recherche sur la technologie des matériaux de batteries. Cette technologie émergente pourrait ouvrir la voie à des sources d'énergie plus propres et renouvelables qui alimenteront la prochaine génération d'appareils et de véhicules. Nous nous réjouissons à la perspective d'élaborer et de commercialiser des solutions de stockage d'énergie novatrices grâce à cette collaboration. »

À propos du NanoBio Lab (www.nbl.a-star.edu.sg)
Le NanoBio Lab est un laboratoire multidisciplinaire qui s'engage à améliorer la qualité de vie par la découverte scientifique et l'innovation technologique. En recourant à la nanotechnologie, il crée de nouveaux matériaux et systèmes dotés de fonctions uniques et de propriétés améliorées adaptées à des applications avancées. Il travaille en étroite collaboration avec les hôpitaux et l'industrie pour façonner l'avenir de la médecine, des soins aux consommateurs et de l'énergie. Ses recherches portent sur les véhicules d'administration de médicaments de haute précision, les matériaux biocompatibles pour la culture cellulaire et pour usage médical, les trousses portables de détection des maladies infectieuses et des pathogènes d'origine alimentaire, les capteurs intelligents pour les polluants de l'environnement et la fraude alimentaire, les organes sur puce pour les tests toxicologiques, et les solutions innovantes de stockage d'énergie. La vision du Nanobio Lab est d'améliorer le monde grâce à la nanotechnologie. Sous la direction de la professeure et chercheuse en nanotechnologie de grande réputation Jackie Y. Ying, le NanoBio Lab mène des travaux aux frontières de la chimie, de la science des matériaux, de l'ingénierie et de la médecine en vue de créer des nanocomposites, des biomatériaux, des dispositifs et des biosystèmes qui nous aideront à relever les grands défis mondiaux. En tant que laboratoire financé à l'échelle nationale, NanoBio Lab contribue à la croissance économique de Singapour en favorisant l'épanouissement des chercheurs de talent, en créant des portefeuilles de propriété intellectuelle et en commercialisant de nouvelles technologies.

À propos de l'Agency for Science, Technology and Research (www.a-star.edu.sg)
L'Agency for Science, Technology and Research (A*STAR) est le principal organisme du secteur public de Singapour à mener des recherches dans une optique de croissance économique afin de faire progresser la découverte scientifique et de développer des technologies innovantes. Grâce au modèle d'innovation ouverte, il collabore avec ses partenaires des secteurs publics et privés pour le bien de la société.
En tant qu'organisme scientifique et technologique, A*STAR comble le fossé entre le milieu universitaire et l'industrie. Ses travaux de recherche génèrent une croissance économique et des emplois pour Singapour et rehaussent la qualité de vie en améliorant, par exemple, les soins de santé, la vie urbaine et la durabilité.
Nous jouons un rôle essentiel dans l'accompagnement et le développement d'une grande diversité de talents et de chefs de file au sein de notre organisme et de nos instituts de recherche, du milieu de la recherche au sens large et de l'industrie. A*STAR parraine 18 centres de recherche en biomédecine, en physique et en ingénierie établis principalement dans les centres Biopolis et Fusionopolis.

 Forum électricien présenté par Schneider Electric            

Le forum électrique est une chronique mensuelle qui donne aux électriciens et entrepreneurs électriques de l'information sensible sur les tendances et et débats de l'heure  

Schneider Electric

Parainé par Schneider Electric

Le maître électricien Steve Beeby parle des défis du marché auxquels font face les petites entreprises des entrepreneurs électriciens

Survivre au sein du marché de l’électricité résidentielle implique beaucoup de sortir des sentiers battus et, comme nous ne le dirons jamais assez, un travail acharné. Afin de mieux comprendre les divers défis auxquels sont confrontés les petits entrepreneurs en électricité, EIN a rencontré Steve Beeby, maître électricien et propriétaire exploitant de Beehive Electric, en tant que petite entreprise en électricité résidentielle à Elmvale, en Ontario.

Lire plus...

 

Portrait

  • Prev
Esthétisme, design, flair, ancré dans son milieu sont des mots que l’on peut ...
La sécurité n’est pas une blague, mais les excuses en matière de ...
Les réchauffeurs à circulation (aussi appelés réchauffeurs en ligne) ...
Tout entrepreneur ayant été en affaires assez longtemps a déjà dû ...
Avec l’augmentation des coûts d’énergie et une plus grande ...
Comme vous le savez peut-être déjà, le gouvernement fédéral ...
Électrika a été fondée en 2004 par John McElligott, maître ...
MBI Systèmes est une entreprise offrant des systèmes de contrôle, notamment en ...
Fondée en 1982, la compagnie Les entreprises d'électricité Gaétan ...
Fondée en 1978, Valard Construction conçoit, construit, et assure les ...

  Esthétisme, design, flair, ancré dans son milieu sont des mots que l’on peut aisément associer à Jean-Claude Calabro, président de LumiGroup, un agent manufacturier de produits d’éclairage et de contrôle.

Son modèle d’affaires est celui d’un entrepreneur et il semble avoir plutôt bien réussi puisqu’il se retrouve au palmarès des entreprises canadiennes ayant connu la plus forte croissance au cours des cinq dernières années. Installé au cœur du Mile-End montréalais, il dispose d’une salle de montre de plus de 10 000 pi ca sur 2 étages. 

 Lire Plus...

 

Tango

Établie à Québec depuis 25 ans, Lumca s'est forgée une réputation enviable à titre de concepteur et fabricant de luminaires qui harmonisent parfaitement esthétisme, fonctionnalité et innovation. Son approche modulaire permet de créer différents modèles avec les composantes de base.

Lire plus : Tango...

 

 

 

 

Nouveau Produits

  • Prev
Le module de contrôle d'éclairage sans fil d’Osram (WSLC) étend la capacité de contrôle du système ...
La technologie EdgeLit LightPlate développée par 3M produit un éclairage uniforme inégalé et un ...
Le système LeafNut de Venture est un système de contrôle sans fil intelligent avancé pour ...
Les responsables informatiques veulent une meilleure protection pour leurs applications ...
Les rubans DEL et profilés de Standard offrent une qualité professionnelle et sont ...
Grâce à la lumière confortable des luminaires en bout de fût et des bollards SleekVision et ...
Les luminaires à DEL étanches à la vapeur de Standard sont composés d’une variété de lumières ...
Avec ses nouveaux claviers à membrane, Phoenix Contact étend son offre pour les unités de ...
Posital a élargi sa gamme d’encodeurs rotatifs avec une nouvelle famille d’encodeurs incrémentaux ...
Les besoins de distribution électrique moyenne tension de votre entreprise évoluent constamment.

LME_P_Rittal-En-400.jpg

 Les armoires de réseau/serveur TS IT de Rittal sont préconfigurées avec des accessoires standards. Les armoires sont dotées de rails profilés, de roulettes, d'un système de gestion de câbles, de supports PDU et de portes verrouillables à l'avant et à l'arrière. Elles sont disponibles dans une gamme variée de tailles avec des parois latérales facultatives et des jeux d’assemblage.

Lire plus

 

 

 

 

Articles récents

  • Prev
Le marché canadien de l'éclairage est dominé par le résidentiel et le commercial.
General electrical supplies drive electrical product sales in Canada with 27% of the market mix, ...
C'est l'Ontario qui achète le plus de produits électriques, suivi du Québec.
C’est certain qu’il y a de nombreux avantages reliés aux avances technologiques, et c’est bien le ...
Le marché des services publiques d’électricité est composé principalement des secteurs industriels ...
En moyenne, les gestionnaires de projets gagnent 20 000$ de plus que les ingénieurs.
Une communication ouverte et authentique joue un rôle important dans un lieu de travail qui se veut ...
L'investissement en construction résidentielle s'est chiffré à 35,8 milliards de dollars ...
Distribution électrique : salaire médian par ville.
De nos jours, le changement est un facteur commun qui a un impact sur toutes les ...

Mesure-t-on la lumière

Comment déterminer l’intensité d’éclairage qu’il faut pour votre application en vue d’obtenir un niveau optimum de visibilité, de sécurité et de confort visuel? Souvent, nous achetons nos lampes en fonction du nombre de watts qu’elles consomment, sans pour autant connaître la quantité de lumière qu’elle peut fournir. Comment mesure-t-on la lumière? Dans l’industrie, on parle souvent de pied-bougie, de lumen et de lux… Voici un petit guide pour comprendre comment mesurer la lumière.

Voici une autre illustration simple pour comprendre la mesure du pied-bougie. Imaginez une bougie déposée à une distance de 0,30 mètre (1 pied) d’un mur plat sur lequel on a tracé une forme de 0,09 mètres2 (1 pi2). Cette surface sera illuminée par un lumen au pied carré.

Lire plus...Mesure-t-on la lumière

 

 

 

 

 

Conseils pour remodeler Shawn McCadden

Lors du congrès de l’ÉFC à Halifax, l'Électro-Fédération Canada a publié son dernier rapport de recherche, Vision 20/20 : Perspectives d’avenir pour les entrepreneurs en électricité du Canada ; rapport publié en collaboration avec l’ACEE et les Publications Kerrwil. Cette étude analyse les grands défis que vivent nos entrepreneurs en électricité en raison des nouvelles tendances. Voici en bref ce qui se dégage de cette étude.

Lire plus..Conseils pour remodeler

 

 

Cuivre prix de la livre en US $

CCPB_Council-Chair-K-Milsom_400.jpg

Le ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique et ministre responsable du Conseil canadien des normes (CCN), l’honorable Navdeep Bains, a annoncé que Kathy Milsom avait obtenu un nouveau mandat en tant que membre et présidente du conseil d’administration du CCN.

Mme Milsom dirigera le conseil d’administration de 13 membres qui encadre le CCN. Elle travaillera en étroite collaboration avec le conseil et le directeur général pour définir l’orientation stratégique et remplir le mandat de l’organisme.

Lire Plus

 

 

Le monde de l'électricité en ligne

Cette publication hebdomadaire est destinée à tous les acteurs de l'industrie électrique, incluant les professionnels de la construction, de l'entretien électrique ainsi que les ingénieurs électriques à travers le Canada. LME informe et renseigne sur les développements ayant un impact sur le design, la spécification et l'installation des équipements électriques. Proposant des nouvelles de l'industrie et des technologies récentes, LME deviendra votre lecture de référence de l'industrie électrique du Canada. LME est publiée tous les mardis.
Kerrwil Publications

538 Elizabeth Street, Midland,Ontario, Canada L4R2A3 +1 705 527 7666
2016 All rights reserved

Use of this Site constitutes acceptance of our Privacy Policy (effective 1.1.2016)
The material on this site may not be reproduced, distributed, transmitted, cached or otherwise used, except with the prior written permission of Kerrwil