EDP – Là où design et technologies vont de pair

Originellement publié le 30 septembre 2016

Laurence Rocher-Brassard

EDP, agent manufacturier en éclairage, s’est modulé et a été en mesure de se démarquer en tant que chef de file dans une industrie changeante. L’entreprise dessert le territoire québécois et œuvre dans les secteurs commercial, architectural, institutionnel, industriel, urbain et corporatif.

L’embryon de EDP voit le jour en 1990 

Après un Baccalauréat en Administration des Affaires au HEC, Serge Le Myre travaille quelques temps pour une banque, où il réalise qu’il n’est pas fait pour les finances. Il est ensuite recruté dans le domaine de l’éclairage, dans lequel il se sent rapidement dans son élément, « comme Obélix tombé dans la potion magique ». En 1990, il fonde les Ventes Dimension Plus Enr., qui deviendra par la suite Éclairage Dimension Plus Inc. (EDP). Le quartier général se trouve dans son propre sous-sol. 

Depuis, EDP a grandi jusqu’à se retrouver dans le quartier Mile-Ex à Montréal. Ils sont aujourd’hui deux partenaires à la tête de l’entreprise :  Serge Le Myre et Benoit Martin. Une trentaine d’employés y travaillent.

Une entreprise en pleine expansion

Dans une industrie que l’on sait en pleins changements, EDP mise depuis quelques années sur l’intégration de la technologie au design. Cette approche transforme un simple luminaire en partie intégrante de l’esthétisme d’un espace, tout en améliorant son efficacité énergétique.

Dans cette optique, EDP a su s’entourer de collaborateurs afin de mettre en œuvre leur vision. D’ailleurs, selon Serge Le Myre, les entreprises qui réussiront à maitriser l’art et les technologies vont dominer le marché. EDP mise sur ce créneau. Leur capacité à intégrer des systèmes de contrôle au design pur garantit à EDP une place de choix dans l’industrie de l’éclairage. L’importance de jouer un rôle de premier plan dans la coordination des projets et de contribuer à la conception des concepts d’éclairage est au cœur de la stratégie globale.

Les ventes totales de l’organisation atteignent actuellement presque les 40 millions. Elles ont doublé dans les quatre dernières années. Aujourd’hui, l’équipe EDP représente une quarantaine de fabricants, qui viennent d’un peu partout dans le monde, notamment de l’Espagne et de la Belgique. Eureka, Lumenwerx, Kreon, Vibia, Bega, Selux, Acuity Brands, Lithonia et Juno font partie des principaux fabricants avec lesquels ils travaillent et leur planche à dessin est bien saturée. 

Visite guidée de l’espace EDP

Pour reprendre les termes de Serge Le Myre : « l’espace de travail reflète les valeurs de la compagnie ainsi que l’industrie où elle est actuellement et où elle s’en va ». EDP n’a pas de salle d’exposition ; leur environnement de travail en est une en soi. « L’espace reflète notre capacité à créer des environnements architecturaux et de design. Il invite à la collaboration entre les membres de l’équipe et stimule les créateurs d’espaces qui viennent régulièrement collaborer avec EDP. En prime vous pouvez joindre l’utile à l’agréable en sirotant un verre de vin au bar qui trône en plein centre de l’espace ou jouer une partie de tennis de table avec les employés sur l’heure du lunch ! »

Le concept d’éclairage a été développé à l’interne conjointement avec la firme Imperatori Design. Les luminaires suspendus ou encastrés posés sur les hauts plafonds créent un aspect minimaliste et épuré. Le jeu de blanc et de noir fait ressortir le côté classique du design. Certains luminaires architecturaux choisis avec soins créent un jeu de textures et d’images, comme les bandes DEL au-dessus du bar qui sont positionnées afin de créer l’impression d’un puits de lumière. Le contrôle de l’éclairage s’opère grâce aux dernières technologies de pointe : aucun interrupteur, mais plutôt des détecteurs de son et de mouvement. L’éclairage peut aussi être calibré tactilement grâce à des iPad. 

L’espace EDP se situe dans le Mile-Ex, un quartier en pleine ébullition. Les employés sortent au parc et dans les restaurants du quartier pour dîner. Le quartier fait partie de la stratégie d’attraction de jeunes talents, qui constitue, selon le fondateur, un des défis qu’aura à relever l’industrie de l’éclairage : la capacité à attirer de nouveaux talents qui permettront la transition de l’électrique vers l’électronique tout en respectant le design et l’architecture. 

Quelques réalisations 

  • Campus AGROPUR
  • La Presse
  • Centre Laval, Carrefour Angrignon, Place Alexis Nihon, Place Longueuil
  • Campus Ericsson
  • SAQ
  • ÉTS
  • Roccabella
  • Bridgestone Firestone
  • Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ)
  • Collège des médecins
  • Centre d’Arts Diane Dufresne
  • Plusieurs boutiques (Dynamite, Garage, Ardène, Rogers, Aubainerie, Marché Avril, Etc.)
  • Aéroport de Montréal (ADM)

Une vision, une capacité d’adaptation, des idées et des projets novateurs permettent aujourd’hui à EDP de récolter le fruit de leurs efforts et de regarder l’avenir avec beaucoup d’optimisme. « Nous serons plus de 35 employés dès le printemps prochain », de renchérir Serge Le Myre. « Cela fera plus de compétition lors de nos tournois de tennis sur table ! »

Nous vous invitons à consulter le site internet d’EDP au http://www.edpinc.ca/.

Crédit photos: EDP


Laurence Rocher-Brassard est rédactrice en chef de Le monde de l’électricité en ligne 

Related Articles


Monde en mouvement


Formation et événements