Le monde de l’éctricité en ligne

20-juin-2022

lme39 f 1 Bill Burr 400Le Code est un document complet. Parfois, il peut sembler assez intimidant de trouver rapidement les informations dont vous avez besoin. Cette série d’articles fournit un guide pour aider les utilisateurs à se repérer dans ce document essentiel. Ceci n’est pas destiné à remplacer les notes de l’annexe B ou les explications des exigences individuelles contenues dans le manuel CEC **, mais nous espérons qu’il fournira une aide pour naviguer dans le code.

Article 64 — Systèmes d’énergie renouvelable, systèmes de production d’énergie et systèmes de stockage d’énergie

La règle 64-000 note qu’il s’agit d’une section supplémentaire ou modificative du Code et s’applique à l’installation de systèmes d’énergie renouvelable, de systèmes de production d’énergie et de systèmes de stockage d’énergie, sauf lorsque la tension et le courant sont limités aux circuits de classe 2 conformément à la règle 16. -200 1) a) et b).

La règle 64-002 contient les définitions de la terminologie spéciale utilisée dans cette section. Il est essentiel de comprendre ces termes lors de l’examen des règles du code de cette section. De plus, l’annexe B contient de nombreux diagrammes et explications pour aider à comprendre cette terminologie. Pour plus d’informations, voir CAN/CSA-C22.2 n° 257.

La section contient 10 parties — Général, Onduleurs, Systèmes solaires photovoltaïques, petits systèmes éoliens, grands systèmes éoliens, microsystèmes hydroélectriques, Systèmes hydrocinétiques, Systèmes de piles à combustible fixes, Installation de batteries et Systèmes de stockage d’énergie.

Général

Les exigences générales, règles 64-050 à 64-078, s’appliquent à tous les systèmes d’énergie renouvelable et aux installations de stockage d’énergie et fournissent les exigences d’installation minimales applicables à tous les types de systèmes d’énergie renouvelable couverts dans la présente section.

La règle 64-050 permet aux énergies renouvelables et au câblage des systèmes énergétiques d’alimenter un bâtiment ou une structure en plus d’autres systèmes d’alimentation.

La règle 64-052 exige que les conducteurs isolés des systèmes renouvelables soient séparés des autres systèmes conformément aux règles 12-904 2) et 12-3030.

La règle 64-054 spécifie que l’ampérage du conducteur de retour commun pour un système avec plusieurs tensions de circuit d’alimentation ne doit pas être inférieur aux intensités nominales des circuits d’alimentation individuels.

La règle 64-056 énonçait les exigences relatives à l’installation de systèmes bipolaires, y compris

  • séparation physique des monopôles où la somme des tensions des monopôles dépasse la valeur nominale des conducteurs ou de l’équipement,
    emplacement des déconnexions,
  • acheminement des conducteurs isolés, et
  • marquage d’avertissement contre la déconnexion de tout conducteur mis à la terre.

La règle 64-058 décrit l’installation des dispositifs de protection contre les surintensités, y compris la sélection, le marquage, l’emplacement et la connexion, conformément à la section 26.

La règle 64-060 exige l’installation de moyens de déconnexion pour déconnecter simultanément tous les conducteurs isolés non mis à la terre de toutes les sources qui ne sont pas solidement mises à la terre et alimentées par un système d’énergie renouvelable et de tous les autres conducteurs isolés dans un bâtiment ou une autre structure et batterie, y compris des dispositions pour, la sélection, le marquage, les étiquettes d’avertissement, l’emplacement, la connexion, conformément aux règles 14-402, 14-414, 14-700 et 84-024, la capacité de verrouillage en position ouverte et les exigences spécifiques pour les combineurs et recombineurs.

La règle 64-062 spécifie que les méthodes de câblage doivent être contenues dans des canalisations métalliques, des boîtiers métalliques ou des câbles blindés ou gainés métalliques de l’entrée du bâtiment au premier moyen de déconnexion facilement accessible, sauf si requis par la règle 64-210.

La règle 64-064 contient des exigences pour la mise à la terre du système. Les onduleurs utilisés dans les systèmes d’énergie renouvelable contiennent généralement un transformateur qui isole le conducteur du circuit mis à la terre en courant continu du conducteur du circuit mis à la terre en courant alternatif. Cette isolation nécessite l’installation d’un système de mise à la terre en courant continu et en courant alternatif. Les deux systèmes de mise à la terre sont liés ensemble ou ont une électrode de mise à la terre commune de sorte que tous les conducteurs et équipements de circuit mis à la terre en courant alternatif et en courant continu aient le même potentiel proche de zéro par rapport à la terre.

Les cellules de batterie interconnectées sont considérées comme mises à la terre là où des systèmes de stockage d’énergie et d’énergie renouvelable sont installés. Lorsqu’un système d’alimentation en courant continu à énergie renouvelable est équipé d’un dispositif de protection contre les défauts à la terre, le conducteur mis à la terre requise peut être connecté à la terre via le dispositif de protection contre les défauts à la terre. Une connexion externe ne duplique pas les connexions internes à l’équipement de fuite à la terre. Cette règle comprend :

  • sous réserve de la règle 84-028, et à l’exception des circuits de source et de sortie photovoltaïque à 2 fils, les circuits d’alimentation en courant continu d’énergie renouvelable, un conducteur d’un système à 2 fils ou le conducteur de référence (prise centrale) d’un système bipolaire doit être mis à la terre conformément à la section dix,
  • Les circuits de source et de sortie photovoltaïques à 2 fils peuvent être fonctionnellement mis à la terre
  • les circuits d’alimentation en courant continu mentionnés ci-dessus doivent être équipés d’un dispositif ou d’un système de protection contre les défauts à la terre qui
    • détecte un défaut à la terre,
    • indique qu’un défaut à la terre s’est produit ; et
    • contrôle le circuit en défaut en déconnectant automatiquement tous les conducteurs du circuit d’alimentation en courant continu ou la partie en défaut du circuit d’alimentation en courant continu, ou
    • provoque automatiquement l’arrêt de l’alimentation des circuits de sortie par l’onduleur ou le contrôleur de charge connecté au circuit en défaut et interrompt les circuits à courant continu du système photovoltaïque en défaut à partir de la masse de référence,
    • l’emplacement et le raccordement du point de mise à la terre sur le circuit d’alimentation en énergie renouvelable doivent être aussi proches que possible de la source d’alimentation,
  • permet la connexion du conducteur de terre d’un système d’alimentation en courant continu, équipé d’un dispositif de protection contre les défauts à la terre, à l’électrode de terre via le dispositif de protection contre les défauts à la terre, mais non doublé en externe s’il est interne à l’équipement.

     

  • la connexion de mise à la terre du circuit à courant continu doit être réalisée en tout point du circuit d’alimentation en énergie renouvelable et doit être située aussi près que possible de la source d’alimentation,

     

  • un système d’alimentation en courant continu d’énergie renouvelable équipé d’un dispositif de protection contre les défauts à la terre peut avoir le conducteur de terre connecté à l’électrode de terre via le dispositif de protection contre les défauts à la terre,

     

  • lorsque le raccordement autorisé ci-dessus est interne au matériel équipé d’un dispositif de protection contre les défauts à la terre, il ne doit pas être dupliqué par un raccordement externe,

     

  • les systèmes qui ne sont pas solidement mis à la terre doivent porter un avertissement indiquant qu’un risque d’électrocution peut être présent lorsqu’un défaut à la terre existe dans le système,

     

  • les équipements fournissant une protection contre les défauts à la terre montés dans des endroits difficilement accessibles doivent fournir une indication à distance des défauts à la terre,

  • l’indication à distance requise ci-dessus doit être
    • clairement étiqueté quant à son objectif,
    • annoncer l’état du système aux personnes qui le surveillent, et
    • continuer à signaler jusqu’à ce que la condition soit corrigée.
  • Les systèmes d’alimentation en courant continu d’énergie renouvelable solidement mis à la terre doivent être connectés à une électrode de mise à la terre au moyen d’un conducteur de mise à la terre conformément à la règle 64-068.

La règle 64-066 fournit des exigences pour autoriser les systèmes d’énergie renouvelable non mis à la terre, notamment :

  • assurer une protection contre les surintensités pour tous les conducteurs isolés des circuits de source et d’alimentation avec les exceptions contenues dans la règle 64-214,
  • un étiquetage d’avertissement visible, lisible et permanent sur chaque boîte de jonction et un moyen de déconnexion approprié où les circuits non mis à la terre peuvent être exposés pendant le service,
  • adéquation des onduleurs ou contrôleurs de charge à cet usage,
  • fourniture d’un dispositif ou d’un système de protection contre les défauts à la terre qui détecte, indique et interrompt un défaut à la terre en déconnectant le circuit cc, l’onduleur ou le contrôleur de charge alimentant le circuit défectueux, ou
  • utiliser avec des systèmes de batterie non mis à la terre conformes à la règle 64-800,
  • les moyens de déconnexion requis par la présente règle ne doivent pas être connectés à un conducteur solidement mis à la terre si le fonctionnement de ces moyens de déconnexion entraînait le conducteur mis à la terre dans un état non mis à la terre et sous tension.

La règle 64-068 décrit les exigences relatives à l’installation d’électrodes et de conducteurs de mise à la terre pour les systèmes d’énergie renouvelable CA et CC qui doivent être mis à la terre et comprend :

  • connexion des conducteurs de terre alternatifs et continus à une seule électrode, avec des conducteurs de terre séparés, dimensionnés conformément aux règles 10-114,
  • connexion du conducteur de mise à la terre cc entre le point de mise à la terre cc identifié et une électrode cc séparée, et en liant l’électrode de mise à la terre cc à l’électrode de mise à la terre ca conformément à la règle 10-104 b), ou
  • l’installation d’un conducteur de mise à la terre cc combiné et d’un conducteur de mise à la masse de l’équipement ca conformément à la règle 10-116 et dimensionné conformément aux règles 10-114 ou 10-616 (choisissez la plus grande) (les schémas de l’annexe B décrivent ces méthodes).

La règle 64-070 exige la connexion de liaison de l’équipement entre les surfaces des conducteurs exposés et la source d’énergie renouvelable ou l’équipement d’alimentation conformément à la section 10.

La règle 64-072 spécifie que le marquage de tous les points d’interconnexion des systèmes interactifs avec d’autres sources avec la tension et le courant de fonctionnement CA nominaux doit être fourni au moyen de déconnexion pour chaque source d’alimentation d’interconnexion.

La règle 64-074 contient les exigences relatives aux avis d’avertissement et aux schémas et schémas fournissant des avis d’avertissement, des répertoires et des schémas visibles, lisibles et permanents :

  • sur un bâtiment ou une structure pour marquer qu’il contient un système d’alimentation électrique autonome, et l’emplacement des moyens de déconnexion,
  • sur ou à proximité de chaque moyen de déconnexion, indiquant l’emplacement de toutes les autres boîtes de service alimentant le bâtiment, conformément à la règle 6-102 3), lorsque le bâtiment ou la structure contient à la fois un service d’alimentation électrique et un système d’énergie renouvelable, et il n’est pas pratique de regrouper les moyens de déconnexion selon la règle 6-102 2),
  • à chaque emplacement d’équipement de service et à l’emplacement du compteur de l’autorité d’approvisionnement, et
  • à l’emplacement du moyen de déconnexion de service des locaux qui contient un système d’énergie renouvelable qui stocke de l’énergie électrique.

La règle 64-076 énonce les exigences relatives à l’interconnexion avec d’autres circuits. Elle précise que les équipements de commutation contrôlant un système d’énergie renouvelable, non destiné à être interconnecté avec une autorité de fourniture, doivent être construits ou agencés de manière à rendre impossible l’activation d’une source avant que l’autre ait été déconnectée.

La règle 64-078 exige qu’en cas de perte d’alimentation interactive :

  • un système interactif d’énergie renouvelable soit pourvu d’un moyen de détection lorsque le réseau de production et de distribution d’électricité est hors tension, et
  • empêche l’alimentation en énergie renouvelable de l’autre système d’alimentation tant que la tension et la fréquence normales n’ont pas été rétablies,
  • le système d’énergie renouvelable peut continuer à fonctionner comme un système autonome alimentant des charges qui ont été déconnectées de l’autre système d’alimentation.

(L’annexe B contient des informations supplémentaires sur les règles générales relatives aux exigences.)

Onduleurs

La règle 64-100 décrit la charge maximale du circuit, notamment :

  • le courant maximal du circuit de sortie de l’onduleur est le courant nominal de sortie continu de l’onduleur,
  • le courant maximal d’un circuit d’entrée d’onduleur autonome est le courant nominal d’entrée d’onduleur continu autonome lorsque l’onduleur produit une puissance nominale à la tension d’entrée la plus basse

La règle 64-102 décrit les exigences relatives aux systèmes autonomes et précise qu’ils sont conformes aux règles applicables du Code avec les exceptions suivantes :

  • La sortie de l’onduleur ca peut fournir une alimentation ca au bâtiment ou à la structure, des moyens de déconnexion à des niveaux de courant inférieurs à la valeur nominale de ces moyens de déconnexion, à condition que la valeur nominale de sortie de l’onduleur soit égale ou supérieure à la charge connectée du plus grand équipement à usage unique connecté au système.
  • Les conducteurs du circuit entre la sortie de l’onduleur et les moyens de déconnexion du bâtiment ou de la structure doivent être dimensionnés en fonction de la puissance de sortie de l’onduleur et munis d’une protection contre les surintensités situées à la sortie de l’onduleur conformément à la section 14, et
  • la sortie de l’onduleur peut fournir 120 V à un équipement de service monophasé, 3 fils, 120/240 V ou à des panneaux de distribution, à condition que :
    • il n’y a pas de charges 240 V,
    • il n’y a pas de circuits de dérivation multifilaires,
    • la valeur nominale du dispositif de surintensité connecté à la sortie de l’onduleur ne dépasse pas la valeur nominale du bus neutre dans l’équipement de service, et
    • l’équipement est visible, lisible et marqué de manière permanente, avec un avertissement de ne pas le connecter à des circuits de dérivation multifilaires.

La règle 64-104 précise que les onduleurs interactifs montés dans des endroits qui ne sont pas facilement accessibles peuvent être montés sur des toits ou d’autres zones extérieures non facilement accessibles à condition que:

  • un moyen de déconnexion cc et ca est fourni conformément à la règle 64-060,
  • un moyen supplémentaire de déconnexion du courant alternatif pour l’onduleur est fourni conformément à la règle 84-020, et
  • un schéma est installé suivant la règle 84-030.

La règle 64-106 exige que seuls les onduleurs et les modules ca marqués comme interactifs puissent avoir une connexion à d’autres sources dans les systèmes interactifs.

L’article 64-108 stipule que

  • la puissance de sortie de l’onduleur et la charge maximale connectée entre le neutre et un conducteur non mis à la terre ne doivent pas dépasser l’intensité du conducteur neutre, lorsqu’un onduleur avec une sortie monophasée à 2 fils est connecté au neutre et à un seul conducteur non mis à la terre , un système monophasé à 3 fils ; ou un système triphasé à 4 fils connecté en étoile, et
  • un conducteur utilisé uniquement pour l’instrumentation, la détection de tension ou la détection de phase, et connecté à un onduleur interactif monophasé ou triphasé, doit être dimensionné à moins de l’intensité des autres conducteurs porteurs de courant, mais en aucun cas inférieurs à la conductrice de liaison requise par la règle 10-616.

La règle 64-110 traite des interconnexions déséquilibrées et exige que :

  • Les onduleurs monophasés pour les systèmes d’énergie renouvelable et les modules AC des systèmes interactifs d’énergie renouvelable ne doivent pas être connectés à des systèmes triphasés, sauf si le système interactif est conçu de telle sorte que, dans des conditions de fonctionnement normales, les tensions résultantes du système triphasé soient équilibrées dans les limites des exigences de l’autorité d’approvisionnement et se conformer aux règles 84-008 et 84-018, et
  • Les onduleurs triphasés et les modules à courant alternatif triphasé des systèmes interactifs doivent avoir toutes les phases automatiquement désactivées en cas de perte de la tension du système dans une ou plusieurs phases.

La règle 64-112 fournit des exigences pour le point de connexion interactif

  • La sortie d’un onduleur interactif ou d’une unité de conditionnement de puissance doit être connectée au système d’autorité d’approvisionnement conformément à la section 84 pour se protéger contre les retours d’alimentation dans un défaut du système d’autorité d’approvisionnement.
  • La sortie d’un onduleur interactif décrit dans cette section doit être connectée au côté alimentation du moyen de déconnexion du service, sauf que la sortie peut être connectée au côté charge du moyen de déconnexion du service de l’autre ou des autres sources sur tout équipement de distribution sur le locaux à condition que :
    • où les équipements de distribution tels que les tableaux de distribution ou les tableaux de distribution situés dans les locaux sont alimentés simultanément par une source d’alimentation principale et un ou plusieurs onduleurs interactifs, et
    • lorsque l’équipement de distribution connecté est capable de fournir plusieurs circuits de dérivation ou départs, ou les deux, les dispositions d’interconnexion entre la source d’alimentation primaire et l’onduleur ou les onduleurs interactifs doivent respecter les conditions suivantes :
      • chaque interconnexion de source doit être réalisée au niveau d’un disjoncteur ou sectionneur fusible dédié,
      • chaque panneau de distribution, barre omnibus ou conducteur alimenté par les sources multiples du système interactif doit être équipé :
        • des panneaux d’avertissement appropriés adjacents à chaque sectionneur de source pour indiquer que tous les sectionneurs doivent être ouverts pour assurer la mise hors tension complète de l’équipement conformément à la règle 14-414,
        • le point de connexion doit être placé à l’extrémité opposée (charge) de l’emplacement de la ligne d’alimentation d’entrée ou de l’emplacement du circuit principal, où le panneau de distribution a une valeur nominale inférieure à la somme des intensités nominales de tous les dispositifs de surintensité dans les circuits de source alimentant le panneau de distribution, et
        • une étiquette d’avertissement permanente sur l’équipement de distribution pour indiquer que le dispositif de surintensité ne doit pas être déplacé.
      • Nonobstant l’article 14, la somme des intensités nominales des dispositifs de surintensité dans les circuits de source alimentant un jeu de barres ou un conducteur peut dépasser la valeur nominale du jeu de barres ou du conducteur jusqu’à un maximum de 120 % de la valeur nominale du jeu de barres ou du conducteur.
      • Nonobstant l’article 14, pour une unité d’habitation, la somme des intensités nominales des dispositifs de surintensité dans les circuits de source alimentant un jeu de barres ou un conducteur peut dépasser la valeur nominale du jeu de barres ou du conducteur jusqu’à un maximum de 125 % de la valeur nominale du jeu de barres ou du conducteur. ,
      • Nonobstant ce qui précède, la somme des ampères nominaux des dispositifs de surintensité peut dépasser la valeur nominale du jeu de barres ou du conducteur, lorsque des moyens sont prévus pour limiter le courant d’entrée et de sortie des systèmes interconnectés afin de garantir que le jeu de barres ou le conducteur ne peut pas être surchargé.
      • Le point d’interconnexion doit être réalisé du côté ligne de tous les équipements de protection contre les défauts à la terre, sauf que le point d’interconnexion peut être réalisé du côté charge de l’équipement de protection contre les défauts à la terre, à condition qu’il existe une protection contre les défauts à la terre pour l’équipement de tous les équipements de protection contre les défauts à la terre. sources actuelles, et
      • les dispositifs de protection contre les défauts à la terre utilisés avec des alimentations connectées aux bornes côté charge conviennent à la rétroalimentation.

Grimard produit des estimations 3X plus rapidement avec Procore.

ProcoreLorsque les confinements de la pandémie ont commencé en mars 2020, Grimard a dû décider s'il fallait fermer entièrement l'entreprise ou implémenter une nouvelle plateforme avec des personnes qui étaient désormais disponibles pour travailler. Maintenant, Grimard a pu connecter l'estimation à sa plateforme de gestion de la construction. Ce faisant, il pouvait combler le fossé entre les équipes d'estimation et de construction pour donner aux parties prenantes une visibilité en temps réel sur les données critiques pour leurs projets complexes et en évolution rapide.

Plus d'info


Monde en mouvement

  • Prev
ABB est une entreprise internationale présente à travers le monde, mais saviez-vous qu'un ...
Ce mois-ci, les RJP des régions de l’Atlantique, de l’Ontario et du Québec célèbrent leur Journée ...
Atkore Inc. a annoncé l’acquisition de United Poly Systems, un fabricant de tuyaux et de conduits ...
 C’est avec enthousiasme que MONTONI et Franklin Empire inc., le plus important distributeur ...
Les métiers spécialisés sont au cœur de la reprise économique du Canada. Peu d’industries sont ...
Stanpro a été reconnue pour son rendement global et sa croissance soutenue en recevant le ...
Groupe Ouellet est extrêmement fier de figurer parmi les sociétés les mieux gérées au Canada. Cette ...
L'Association de l'industrie électrique du Québec (AIEQ) se réjouit de l'annonce du ministère de ...
La Commission des services publics de New York a approuvé aujourd’hui le contrat liant Hydro-Québec ...
En mars 2020, le bouton " stop " a été appuyé partout dans le monde. Mais après une pause de deux ...

Journée nationale du RJP au Québec

Electro-Federation CanadaCe mois-ci, les RJP des régions de l’Atlantique, de l’Ontario et du Québec célèbrent leur Journée nationale du RJP en reconnaissance des jeunes professionnels tenaces, créatifs et motivés de l’industrie électrique, avec des événements en personne qui favorisent les piliers stratégiques REDONNER et RASSEMBLER du réseau.

Le comité du RJP de la région du Québec, dirigé par la présidente Amélie Cyr-Lapointe, de Westburne, et le vice-président Marcos Simard, de Wesco, a organisé un diner-bénéfice en personne le 15 juin. Les jeunes professionnels qui y ont assisté ont participé à une activité de réseautage très nécessaire et pu profiter d’un délicieux diner préparé par le foodtruck La Confrérie

Lire Plus...


 

IPEX annonce une importante expansion de sa capacité d’extrusion de tuyaux

IPEX by AliaxisIPEX est heureuse d’annoncer que, dans le cadre de sa stratégie de croissance nord-américaine et de ses efforts pour améliorer le service à la clientèle, l’entreprise investit dans une expansion majeure qui aura des répercussions sur trois de ses installations d’extrusion de tuyaux.

Au total, 28 nouvelles chaînes de production seront ajoutées aux installations d’IPEX à Asheville (Caroline du Nord), Lawton (Oklahoma) et Fort Pierce (Floride). Les nouvelles chaînes utilisent les dernières technologies d’extrusion à grande vitesse et comprennent des écrans muraux en circuit fermé, l’automatisation du groupage des tuyaux en fin de chaîne et des systèmes d’alimentation gravimétriques.

Lire Plus...


 

Atkore and United Poly SystemsAtkore Inc. a annoncé l’acquisition de United Poly Systems, un fabricant de tuyaux et de conduits sous pression en polyéthylène haute densité (PEHD), desservant principalement les marchés des télécommunications, des infrastructures hydrauliques, des énergies renouvelables et de l’énergie.

« Nous sommes ravis de finaliser l’acquisition de United Poly Systems, qui renforce le portefeuille de produits d’Atkore, étend notre capacité de fabrication et nous permet de mieux répondre aux besoins des clients en PEHD », a déclaré John Pregenzer, président de l’activité électrique d’Atkore. « Les tuyaux et conduits en PEHD sont un marché en pleine croissance qui devrait bénéficier de la législation américaine sur les infrastructures, et United Poly Systems est un excellent ajout à Atkore. 

Lire plus...


 

Distech ControlsLe programme de partenaire numérique, lancé par Distech Controls en novembre 2021, a atteint une étape clé et compte maintenant 25 partenaires.

En tant que leader de l’innovation permettant aux individus de bénéficier de solutions de bâtiments intelligents, Distech Controls a créé cette initiative pour répondre aux besoins des propriétaires et des occupants des bâtiments en matière de services numériques, en combinant l’expérience et le savoir-faire des intégrateurs de bâtiments intelligents et des entreprises de services numériques.

 

Lire plus...


 

Portrait

  • Prev
Depuis février 2021, Martin Stephenson est le nouveau président et directeur général de Signify ...
Marcos Simard a récemment été nommé directeur général de WESCO et Anixter EES Montréal ( Electrical ...
Rob Dewar est président d'AD Canada depuis janvier dernier, alors que l’entreprise mère annonçait ...
Il y a six ans, en février 2015, j'ai interviewé David Nathaniel et intitulé le profil que j'avais ...
À la suite de la récente acquisition du fabricant de planchers chauffants Flextherm par le Groupe ...
« N’oublie jamais de garder une vue d’ensemble. » Ces mots sont ceux du père de Jason ...
Électrimat est une entreprise indépendante de propriété québécoise spécialisée depuis 40 ans dans ...
Il y a un peu plus d’un an je rencontrais Louis Beaulieu, directeur général de Ouellet Canada, lors ...
Fondé en 1986 par Warren Osak, Electromate se spécialise dans les solutions robotiques et ...
Nouvelle figure à la tête de l’unité d’affaires électrification et d’ABB Canada, Éric Deschênes ...

Nouveau Produits

  • Prev
Bénéficiez désormais d’étiquettes prédimensionnées et d’encore plus de consommables pour effectuer ...
La NOUVELLE version de l’éclairage vers le bas sans boîtier Contractor Select™ du Podz™ de Juno® ...
Notre Le marteau à tête fraisée est conçu pour offrir les meilleures performances de vissage. Sa ...
Equipée d´un réseau de microphones offrant un champ de vision étendu, la caméra acoustique ...
Chaque paire a une empreinte carbone inférieure à celle des bouchons d'oreille traditionnels en ...
Ericson annonce des versions améliorées de sa gamme extrêmement performante de guirlandes ...
Cree LED, une société SGH a annoncé le lancement des LED XLamp® Element G, offrant une nouvelle ...
Klein Tools présente de nouveaux sacs à fermeture éclair debout, dans un lot de 2 avec des tailles ...
Intermatic Incorporated a annoncé ses nouveaux centres de charge de la série P40000, un ...
Convectair continue de veiller sur le confort des Québécois, en introduisant 3 nouvelles ...

SimplySnap : ça fonctionne tout simplement.

SynapseLa technologie intelligente n’est intelligente que si elle fonctionne, et SimplySnap ? Ça fonctionne tout simplement.

Des commandes d’éclairage réseau sans fil évolutives, éprouvées sur le terrain, qualifiées DLC NLC 5.0 et faciles à installer sont en stock. Découvrez ici la technologie SimplySnap conforme au code de l’énergie.

Plus d'info


Fluke ii900Equipée d´un réseau de microphones offrant un champ de vision étendu, la caméra acoustique ultrasonore portable Fluke ii900 permet aux équipes de maintenance de localiser rapidement et précisément les fuites d´air, de gaz et de vide dans les systèmes d'air comprimé, et ce même dans les environnements bruyants.

Spécialement conçue pour les usines de production bruyantes, la nouvelle technologie SoundSight™ est facile à utiliser et à mettre en oeuvre. L´écran tactile LCD de 7” affiche une image visuelle sur laquelle se superpose SoundMap™ pour une localisation rapide de la fuite.

Lire Plus...


 

Ericson SL StringlightEricson annonce des versions améliorées de sa gamme extrêmement performante de guirlandes lumineuses industrielles et SL, guirlandes DEL. Ces produits nouveaux et mis à jour ont plusieurs caractéristiques clés importantes lorsqu’un éclairage sûr et conforme au code pour un espace de travail industriel est nécessaire.

Infiniment capables, ces produits robustes ont plusieurs caractéristiques de pointe et exclusives, notamment :

Guirlandes lumineuses industrielles :

Une spécification de la marine américaine depuis avant la Seconde Guerre mondiale, ils sont testés dans le temps et les applications...

Lire plus...


 

Le Congrès des fournisseurs de La Division Industrie et sécurité d’AD Canada mise sur la croissance et la collaboration à l’occasion de sa reprise en tant qu’événement en personne

 

Affiliated DistributorsLes membres et les fournisseurs d’AD se sont réunis avec grand succès au cours du Congrès des fournisseurs de La Division Industrie et sécurité d’AD Canada, qui a eu lieu au JW Marriott Parq Vancouver/l’hôtel Douglas entre le 30 mai et le 2 juin dernier. En présence de près de 400 participants venus d’un bout à l’autre du pays, ainsi que quelques participants des États-Unis, ce grand événement a été une occasion concrète pour rétablir les liens et pour réintégrer les membres de la division, tout en favorisant les occasions et les conversations suscitées par les échanges et le réseautage en personne.

Rob Dewar, le Président d’AD Canada, a partagé ses réflexions sur cet événement mémorable ainsi que sur la croissance continue de la division.

Lire Plus...


 

Michelle BraniganMichelle Branigan


Le marché du travail canadien ressent les effets 
d’un marché du travail tendu, illustré par le profil démographique du marché des baby-boomers et accéléré par les effets de la pandémie de COVID-19.

Au Canada, plus d’un adulte sur cinq en âge de travailler approche de la retraite.Dans le secteur de l’électricité, le taux de retraite est une fois et demie supérieur à la moyenne nationale.Le besoin de transfert de connaissances et de planification de la relève est plus important que jamais alors que les connaissances institutionnelles des employeurs sur les risques disparaissent.

Lire Plus...


 


 

lme46_ss400.jpg

À mesure que les entreprises augmentent en taille, les salaires augmentent généralement. C’est dans les entreprises de 2 000 à 4 999 employés où les ingénieurs gagnent les salaires médian les plus élevés à 86 181$.

 

Lire Plus...

  

Cuivre prix de la livre en US $

Le monde de l'électricité en ligne

Cette publication hebdomadaire est destinée à tous les acteurs de l'industrie électrique, incluant les professionnels de la construction, de l'entretien électrique ainsi que les ingénieurs électriques à travers le Canada. LME informe et renseigne sur les développements ayant un impact sur le design, la spécification et l'installation des équipements électriques. Proposant des nouvelles de l'industrie et des technologies récentes, LME deviendra votre lecture de référence de l'industrie électrique du Canada. LME est publiée tous les mardis.
Kerrwil Publications Great Place to Work. Certified December 2019 - December 2020

538 Elizabeth Street, Midland,Ontario, Canada L4R2A3 +1 705 527 7666
©2022 All rights reserved

Use of this Site constitutes acceptance of our Privacy Policy (effective 1.1.2016)
The material on this site may not be reproduced, distributed, transmitted, cached or otherwise used, except with the prior written permission of Kerrwil