Imprimer

mcgill_400.jpgL’Université McGill avait besoin d’un nouveau bâtiment pour abriter trois installations d’urgence de 1,5 MW, des groupes électrogènes qui protégeront les activités de recherche en cas de panne d’électricité. La centrale thermique de l'université McGill ainsi que les pavillons Wong, Rutherford, Administration et Leacock sont alimentés par une seule génératrice d'urgence qui se trouve dans le bâtiment Ferrier à proximité immédiate de la salle des chaudières. Cette situation présente des risques qu'il fallait limiter en logeant de nouveaux groupes électrogènes dans des espaces distincts dans le voisinage immédiat.

Les études de faisabilité ont permis de comparer plusieurs hypothèses de localisation et qui ont conduit à retenir le site de la structure entre le bâtiment Ferrier (1963) et le Pavillon Wong (1990) comme étant le meilleur emplacement. Ces études préalables décrivaient également les paramètres fonctionnels associés aux deux génératrices de 1,5 MW requises et l'ajout éventuel d'une troisième dans le futur.

Pour en savoir plus, cliquez ici.