Le monde de l’éctricité en ligne

 

Michelle_Branigan-2019-400.jpgMichelle Branigan

Au cours des derniers mois, le terme « she-cession » a été utilisé pour désigner l’impact disproportionné de la pandémie de la COVID-19 sur la participation des femmes au marché du travail. Les chiffres canadiens actuels montrent que plus de femmes que d'hommes ont perdu leur emploi et que moins de femmes que d'hommes ont pu le récupérer grâce à la réouverture des lieux de travail.

Dans l'industrie électrique canadienne, les femmes représentent 26 % de la main-d'œuvre avant de tenir compte des effets de la pandémie. Dans cette situation, même de petites pertes dans la participation des femmes à l’industrie auront un impact néfaste sur le secteur. Afin de sauvegarder les progrès que nous avons accomplis dans la construction d’un secteur ouvert à tous les sexes, l’alliance et le soutien des hommes sont essentiels.

La pandémie a bouleversé toutes les notions antérieures de conciliation travail-vie personnelle avec tant de personnes travaillant à domicile. En plus des responsabilités professionnelles, les femmes assument de manière disproportionnée la garde des enfants, les soins aux personnes âgées et les tâches domestiques. Jongler en même temps depuis le même bureau à domicile est extrêmement difficile. Les employeurs devraient être attentifs et accommodants pendant la pandémie avec tous les employés, tout en tenant compte du fait que les femmes en particulier peuvent être soumises à un stress supplémentaire.

Notre rapport Leadershift sur la représentation des femmes au niveau de la direction dans le secteur a mis en évidence quelques exemples stellaires d'hommes sur le lieu de travail qui ont pris le temps de considérer les expériences de leurs collègues féminines et ont apporté des changements à leur lieu de travail en conséquence. Un homme a expliqué à quel point le soutien aux femmes sur le lieu de travail avait un aspect personnel pour lui : « J'ai commencé ma carrière dans un métier qui m'emmenait souvent à des événements de l'industrie, où je rencontrais régulièrement les mêmes personnes. Puis j'ai quitté le secteur pendant plusieurs années. Quand je suis revenu, j'ai été frappé par le fait que je voyais toujours les mêmes visages, principalement masculins, lors d'événements. Au cours de ma carrière, j'ai eu le privilège de rendre compte à deux dirigeantes hautement qualifiées et extrêmement respectées. Cela m'a donné une perspective plus large sur ce à quoi pourrait ressembler le leadership. Ma femme est une professionnelle compétente et nous avons de jeunes filles. Je pense beaucoup à l’avenir de mes enfants et aux petites choses que je peux faire pour les aider à améliorer leur expérience du monde, à la fois personnelle et professionnelle. »Un autre participant à l'entrevue a expliqué comment son point de vue sur l'importance d'une culture inclusive en milieu de travail avait changé, alors qu'il réalisait comment l'environnement de travail pouvait décourager les femmes d'entrer dans le secteur : 

« Nous ne pouvons pas nous attendre à ce que le lieu de travail soit très ouvert et accueillant. Je dois admettre que, depuis mon bureau confortable du centre-ville, je n'ai pas prêté autant d'attention que j’aurais dû avoir face à l'importance que le lieu devait avoir. J'ai dû entendre de dures histoires d'isolement pour pouvoir me mettre à la place des nouveaux arrivants sur notre lieu de travail. La plupart des grands services publics ont un code d'éthique qui décrit les comportements respectueux, mais est-ce que tout le monde les lit ? Dans notre organisation, nous travaillons pour aider nos employés à donner vie à nos valeurs. Nous lançons une nouvelle initiative - et les gestionnaires d’équipes en seront les moteurs sur le terrain. Ils disposeront d'un guide de référence rapide qu'ils utiliseront pour définir leurs attentes, par exemple pour dénoncer les comportements lors des réunions de sécurité. Il y aura beaucoup de communications permanentes et une formation personnalisée des tiers et des superviseurs. Nous nous associerons davantage avec nos syndicats pour résoudre les problèmes. Nous voulons en faire la norme de « voir quelque chose, dire quelque chose ».

Enfin, un autre participant à l'entretien a expliqué comment il vérifiait ses préjugés lorsqu'il abordait la diversité des genres dans l’embauche :« Les mythes entourant la diversité et l'inclusion peuvent compliquer les choses. Les hommes peuvent sentir que leur promotion n'est pas célébrée autant que les autres ; et les femmes peuvent avoir le sentiment que les gens se demandent si leur promotion était uniquement fondée sur le mérite. Je compte sur le principe directeur de la méritocratie pour tenter de dissiper ces mythes sur la diversité et l'inclusion. J'embauche la meilleure personne pour le rôle, tout en encourageant tout le monde à participer ; et en assurant un processus inclusif, il apportera un résultat d'égalité pour tous. Lorsque vous prenez une décision d'embauche, soyez attentif, passez par une liste de contrôle mentale pour vous assurer que vous gérez vos préjugés, mettez-vous au défi. »

Ces exemples démontrent que même si la création d'un lieu de travail intégrant le genre n'est pas quelque chose qui peut se produire du jour au lendemain, il y a de petits changements dans notre propre comportement avec lesquels nous pouvons tous commencer tout de suite. Écouter activement et reconnaître les expériences des femmes sur le lieu de travail est un premier pas important.    

Notre main-d'œuvre est plus innovante et résiliente lorsqu'elle comprend une grande variété de perspectives et d'expériences. En ces temps difficiles, travaillons ensemble pour soutenir tous les membres de notre secteur.

Pour en savoir plus sur les mesures prises par les leaders pour créer un milieu de travail plus inclusif, visitez electrichr.ca

 

Monde en mouvement

  • Prev
La famille Power Defense est la première gamme de MCCB d'Eaton à se classer au niveau mondial. Elle ...
Le Conseil canadien des normes (CCN) célèbre aujourd’hui son cinquantenaire. Représentant et ...
L’Association canadienne de l’électricité (ACÉ) est heureuse d’annoncer que la nouvelle présidente ...
Avec des salles d'exposition à New York et à Londres, en Angleterre, GABRIEL SCOTT collabore dans ...
Ouellet Canada a décerné la bourse d’études Électro-Fédération Canada (EFC) en partenariat avec ...
Un monde dépendant des connexions électriques et d’Internet a besoin d’environnements fiables.
InfraCanada / InfraQuebec est une série annuelle de réunions de groupes d'utilisateurs à travers le ...
Le 29 septembre 1970, le premier ministre Robert Bourassa inaugurait l’Institut de recherche ...
Nous sommes très fiers d'annoncer que le siège social de Lumenpulse est maintenant certifié LEED® ...
L’Association canadienne de l’électricité (ACÉ) est heureuse d’annoncer que la nouvelle présidente ...

Le Conseil canadien des normes fête son cinquantenaire

CCNLe Conseil canadien des normes (CCN) célèbre aujourd’hui son cinquantenaire. Représentant et conseiller canadien très écouté de la normalisation et de l’accréditation nationales et internationales, il profite de cette date charnière pour mettre en valeur son parcours avec un programme anniversaire et moderniser son image de marque pour entamer un nouveau demi-siècle.

Aliments, produits, technologies, habitations : les normes touchent tous les aspects de la vie. Depuis l’adoption de la Loi sur le Conseil canadien des normes du 7 octobre 1970...

 

Lire Plus...


 

Ouellet Canada a décerné la bourse d’études Électro-Fédération Canada (EFC) à M. Mathieu Labranche

M. Mathieu LabrancheOuellet Canada a décerné la bourse d’études Électro-Fédération Canada (EFC) en partenariat avec Ouellet Canada à M. Mathieu Labranche, étudiant à l’Université du Québec à Trois-Rivières. Cette année, étant donné la pandémie, la rencontre s’est déroulée virtuellement. Un chèque au montant de 3500 $ lui a été transmis par M. Louis Beaulieu, directeur général.

Avec cette bourse, Ouellet tient à soutenir une personne dans ses études afin qu’elle puisse atteindre et réaliser ses aspirations professionnelles. 

 

 

Lire Plus...


 

LEED ArgentNous sommes très fiers d'annoncer que le siège social de Lumenpulse est maintenant certifié LEED® Argent par le Conseil du bâtiment durable du Canada (CBDCa).

Le système d'évaluation LEED (Leadership in Energy and Environmental Design) est un programme de vérification reconnu au niveau international pour les bâtiments durables et la performance énergétique. Développé par le CBDCa, il se concentre sur des domaines clés de la santé humaine et environnementale, notamment l'emplacement et le transport, le développement durable des sites, les économies d'eau, l'efficacité énergétique, le choix des matériaux et la qualité de l'environnement intérieur.

Lire plus...


 

Portrait

  • Prev
Stephanie Medeiros dirige l’équipe Infrastructure de recharge de véhicules électriques d’ABB ...
Nous savons tous que l’industrie 4.0 est à nos portes et que nous sommes devant des changements ...
Située à L'Islet, sur la Rive-Sud à l'Est de Québec, Ouellet Canada conçoit, fabrique et distribue ...
Jacques Fiset est depuis plus de trois ans directeur des ventes commerciales chez Westburne Québec, ...
Ni de la génération des millénaires ni de celle des baby-boomers, Louis Beaulieu embrasse les ...
Il y a trois ans, l’Impact Center a  lancé le projet Narwhal afin de mener des recherches ...
Difficile de faire dévier Éric Deschênes de sa passion : comprendre pour trouver des ...
Jonathan Perlis est né et a grandi à Montréal, au Québec. Après des études à l’Université ...
Née et élevée dans l'ouest de l'Inde, la passion de Rupali pour les mathématiques et la science a ...
Je me souviens encore du 5 août 2014 comme si c'était hier. Cette date marque mon premier jour en ...

Tim KingSouthwire est fière d'annoncer que Tim King a accepté le rôle de président de Southwire Canada. Dans ce rôle, il dirigera la filiale canadienne de l'entreprise, située au siège social de Southwire Canada à Mississauga, en Ontario.

Kelly Hanson, qui occupait précédemment ce poste, déménagera avec sa famille à Atlanta, en Géorgie. « Tim est un penseur stratégique ayant fait ses preuves qui possède l'expérience et les compétences de direction nécessaires pour continuer à faire passer notre entreprise au niveau supérieur et je suis extrêmement enthousiaste à l'idée de travailler avec lui en tant que nouveau président de Southwire Canada...

Lire Plus...


 

Nouveau Produits

  • Prev
Utilisant une combinaison d'isolant diélectrique polyaramide et d'adhésif haute température, les ...
La PDU du commutateur de transfert automatique (ATS) d'Eaton vous permet de surveiller à distance ...
Cyberhawk TX mesure simultanément l'entrée et la (les) sortie (s) du transformateur dans un mètre ...
Le Britech ST - SMART TRACE est un câble chauffant autorégulant pour protéger contre le gel sur les ...
Contacteurs de puissance spécialement conçus pour l'OEM lorsque le contacteur, les performances et ...
Panneau de générateur d'entrée de service: solution évolutive, prête pour le générateur - Installé ...
OPAL ™ - Performances optimisées pour la charge d'application. Les transformateurs de type sec ...
L'onduleur Eaton 5PX permet de connecter jusqu'à quatre modules de batterie étendus pour une ...
La pince multimètre True-rms Fluke 376 FC avec iFlex fait partie de la famille Fluke Connect ...
Fabriqué au Canada; coque extérieure de gros calibre pour des performances diélectriques ...

Onduleur Eaton 5PXL'onduleur Eaton 5PX permet de connecter jusqu'à quatre modules de batterie étendus pour une autonomie maximale et une sauvegarde de qualité supérieure de vos serveurs, stockage et équipement de réseau professionnel et professionnel.

Le 5PX est disponible dans une option de forme convertible pour une utilisation comme onduleur sur une tour ou onduleur monté en rack pour assurer un ajustement parfait pour une variété d'applications. Cet onduleur à autonomie étendue est également disponible en offres groupées pratiques avec une carte réseau et un logiciel de gestion pour une intégration rapide dans votre environnement virtuel ou votre infrastructure hyperconvergée.

Lire Plus...


 

SurgePure Mach 1, 2 et 3Le SurgePure Mach 1 est conçu pour les sous-panneaux en aval et les entrées de service résidentielles. Applications jusqu'à des systèmes de 100 kW pour fournir une protection en couches dans toute une installation.

SurePure Mach 2

• Supprime les surtensions, les pointes et les transitoires de votre système électrique

• Élimine les problèmes d'électronique sensible, ce qui vous donne plus de productivité et des performances globales du système.

 

Lire plus...


 

Évaluation des systèmes d'éclairage CC

DC LightingPar Andrew Harper et Keith Graeber

La majorité des systèmes de distribution électrique des bâtiments utilisent du courant alternatif (CA) provenant d'un réseau électrique. Cela influence considérablement la conception des appareils à courant continu (CC), y compris les sources lumineuses D.E.L. et les commandes numériques.

Avec la prolifération des appareils CC en tant qu’éléments de conception standard dans de nombreuses catégories de technologie du bâtiment, l'intérêt pour les systèmes de distribution d'énergie CC a considérablement augmenté.

Lire Plus... 


 

Gurvinder ChopraGurvinder Chopra

En affaires, le développement de partenariats stratégiques permet non seulement de répondre, mais aussi de dépasser les attentes de nos clients, dans le cas d'Électro-Fédération Canada, nos membres. À mesure que l'industrie électrique évolue, les membres ont besoin d'initiatives de soutien pour que leur organisation reste compétitive.

En tant que vice-président des normes et règlements d’Electro-Fédération Canada, aider nos membres fabricants et distributeurs dans les comités de la section Affaires à collaborer sur des questions d’intérêt commun...

Lire Plus...


 

lme46_ss400.jpg

À mesure que les entreprises augmentent en taille, les salaires augmentent généralement. C’est dans les entreprises de 2 000 à 4 999 employés où les ingénieurs gagnent les salaires médian les plus élevés à 86 181$.

 

Lire Plus...

  

Cuivre prix de la livre en US $

Le monde de l'électricité en ligne

Cette publication hebdomadaire est destinée à tous les acteurs de l'industrie électrique, incluant les professionnels de la construction, de l'entretien électrique ainsi que les ingénieurs électriques à travers le Canada. LME informe et renseigne sur les développements ayant un impact sur le design, la spécification et l'installation des équipements électriques. Proposant des nouvelles de l'industrie et des technologies récentes, LME deviendra votre lecture de référence de l'industrie électrique du Canada. LME est publiée tous les mardis.
Kerrwil Publications Great Place to Work. Certified December 2019 - December 2020

538 Elizabeth Street, Midland,Ontario, Canada L4R2A3 +1 705 527 7666
©2020 All rights reserved

Use of this Site constitutes acceptance of our Privacy Policy (effective 1.1.2016)
The material on this site may not be reproduced, distributed, transmitted, cached or otherwise used, except with the prior written permission of Kerrwil