Imprimer

 

EIN-1-Rsch-ABB-400.jpgDarcy Simonis, responsable du secteur des aliments et des boissons chez ABB

6 janvier 2020

Autrefois, les agriculteurs étaient à la merci des éléments pour déterminer le rendement des cultures. Alors que la population mondiale augmente et que les préférences des consommateurs évoluent, l’agriculteur moderne doit également prendre en compte la rareté des ressources naturelles, la menace du changement climatique et le problème croissant du gaspillage alimentaire. Darcy Simonis, cheffe du réseau sectoriel de l'alimentation et des boissons chez ABB, explore ici l'essor de la ferme intelligente et les considérations électriques qui accompagnent l'entrée de l'agriculture à l'ère numérique.

La plus ancienne industrie humaine a connu une transformation sans pareille. Les années 1800 ont vu l’utilisation d’engrais chimiques, tandis que les agriculteurs ont commencé à planifier leur travail à l’aide de satellites à la fin des années 1900. Aujourd’hui, le monde doit produire plus de nourriture dans un contexte de changement climatique, qui nuit aux rendements et favorise les maladies des cultures. Alors, comment pouvons-nous produire 70% de plus de nourriture pour répondre aux besoins d'une population croissante, tout en réduisant considérablement les émissions de gaz à effet de serre? L'agriculture intelligente offre une solution.

En utilisant des capteurs à distance pour éviter une surveillance manuelle coûteuse, des décisions éclairées peuvent être prises en utilisant des données en temps réel. Cela permet aux agriculteurs de gérer leurs intrants, tels que l'eau et les aliments pour animaux, de manière plus efficace pour augmenter les rendements tout en maintenant des coûts de main-d'œuvre minimes.

CEW_24_-_Darcy_Simonis_400.gifAu cours des dernières décennies, nous avons assisté à la montée en puissance de l’agriculture urbaine en intérieur, de l’utilisation de l’aquaponique et d’un vaste abandon de l’élevage traditionnel de bétail. La troisième révolution agricole, dont nous sommes sans doute au cœur, est basée sur les solutions informatiques, l'Internet des objets (IoT), la robotique, les capteurs et les drones.

L'utilisation de la robotique pour des tâches répétitives est une tendance dans de nombreux secteurs. En agriculture, les farmbots sont utilisés pour effectuer des tâches manuelles autrefois laborieuses, notamment l'ensemencement, la plantation, l'arrosage, le désherbage et la récolte. Les farmdrones sont également utilisés à des fins de suivi et les données sur la santé des plantes et les conditions du sol sont réintroduites dans le système.

Lorsque vous effectuez des mises à niveau importantes d’un système, vous devez résoudre les problèmes de qualité de l’alimentation. Bien que les systèmes robotiques et les réseaux de capteurs présentent des avantages pratiques, ils utilisent souvent des composants électriques et électroniques pouvant introduire des courants harmoniques dans les réseaux électriques. Si les niveaux d'harmoniques dans un système électrique sont trop élevés, cela peut entraîner une défaillance de la charge. Afin de limiter les pannes de courant et les temps d’indisponibilité imprévus, le portefeuille de produits de filtres et de condensateurs d’ABB propose toute une gamme de solutions.

En particulier, les filtres actifs ABB PQF répondent aux problèmes causés par les courants harmoniques, le déséquilibre de charge et la demande de puissance réactive, tout en offrant de nombreux avantages système dans les réseaux basse tension. Le respect des réglementations les plus strictes en matière de qualité de l'alimentation ne doit pas être négligé par les agriculteurs. Les solutions d’ABB sont rigoureusement testées pour garantir l’efficacité des filtres et la fiabilité du système. Ainsi, les fermes intelligentes peuvent fonctionner avec des systèmes ininterrompus pour une productivité maximale.

L'agriculture intelligente a le pouvoir d'augmenter le rendement et l'efficacité, en augmentant la productivité globale de la chaîne d'approvisionnement sans nécessiter beaucoup plus d'investissement dans les terres. Grâce à cela, les agriculteurs sont capables de produire de manière fiable et durable des rendements permettant de maintenir la population mondiale croissante sans être à la merci de climats de plus en plus imprévisibles.

Pour découvrir la large gamme de condensateurs et de filtres haute, moyenne et basse tension d’ABB, visitez le site Web de leur domaine de produits et explorez les moyens de résoudre les problèmes d’énergie générés par une agriculture intelligente.

Darcy Simonis est responsable du secteur des aliments et des boissons chez ABB. Veuillez noter que certains de ces produits peuvent ne pas être disponibles au Canada.