Imprimer

 

lme51_f_1_Bill-Burr-400.jpgPar William (Bill) Burr

4 septembre 2019

Le Code canadien de l’électricité est un document exhaustif. Il peut parfois sembler ardu d’y trouver rapidement l’information dont vous avez besoin. Cette série d’articles se veut un guide destiné à aider les utilisateurs à se retrouver dans ce document crucial et n’a pas pour but de remplacer les notes de l’appendice B ni les explications concernant les exigences individuelles présentées dans le Guide explicatif du CCÉ**, mais devrait vous aider à naviguer dans le Code. La 24e édition du CCÉ, Première partie, (C22.1-18)*est désormais disponible.

Cet article porte sur l’Annexe J18, qu’il est permis d’utiliser, au besoin, pour les ajouts, les modifications, les rénovations ou l’exploitation et la maintenance des installations existantes utilisant système de répartition en classes et en divisions. Les règles de cette annexe sont normatives (obligatoires) où elles sont utilisées et elles modifient ou complètent d’autres exigences du Code. Des renseignements supplémentaires de nature informative (non-obligatoire) sont présentés dans l’Annexe JB qui, du fait de sa longueur, sera traitée en plusieurs parties. Ceci est la partie A, deuxième partie de l’article publié en août dernier.

La règle J18-060 exige que :

    • si des conducteurs aériens à découvert alimentent un câble à isolant minéral dans les emplacements dangereux, il faut installer la protection contre les ondes de surtension de façon que la surtension sur le câble ne dépasse pas 5 kV.

    • Si un câble monoconducteur sous enveloppe métallique est utilisé dans un emplacement dangereux, il doit

être installé de façon à éviter l’émission d’étincelles entre les gaines de câbles ou entre les gaines de câbles et le métal relié à la terre par continuité des masses ; attachés ou sanglés ensemble à des intervalles n’excédant pas 1,8 m, de façon à assurer un bon contact électrique entre les enveloppes métalliques et ces dernières doivent être reliées à la terre par continuité des masses; et les enveloppes métalliques des câbles d’un même circuit doivent être recouvertes d’une enveloppe isolante continue et doivent être reliées à la terre par continuité des masses à la terminaison dans l’emplacement dangereux seulement.

La règle J18-062 permet de ne pas appliquer les dispositions des règles J18-100 à J18-160 pour les appareillages électriques de classe I et le câblage connexe situés dans des emplacements présentant des atmosphères explosives soient placés dans des boîtiers ou des salles construites et disposées de manière à maintenir une pression de gaz de protection.


La règle J18-064 stipule que l’appareillage électrique à sécurité intrinsèque et non incendiaire et les circuits connexes installés dans un emplacement dangereux

    • soient fournis et installées conformément au document descriptif de l’équipement , tel qu’indiqué dans l’Appendice  F;

    • être séparés par au moins 50 mm, le blindage ou la gaine métallique des assemblages de câble, une cloison métallique mise à la terre d’au moins 1,34 mm d’épaisseur (no. 16 MSG), ou un matériau isolant non métallique d’au moins 1.5 mm d’épaisseur.

Si les conducteurs isolés des circuits à sécurité intrinsèque ou non incendiaires sont installés dans une canalisation, un compartiment, une sortie, une boîte de jonction ou une garniture semblable, avec les conducteurs isolés de tout autre circuit :

    • des conducteurs isolés de circuits à sécurité intrinsèque ou non incendiaires différents peuvent être installés dans la même canalisation, sortie, boîte de jonction, ou câble multiconducteur, à condition que les conducteurs isolés de chaque circuit se trouvent à l’intérieur de blindages, de tresses ou de gaines conductibles mis à la terre; ou que les conducteurs isolés de chaque circuit soient munis d’une isolation ayant un épaisseur minimale de 0,25 mm;

    • les canalisations ou les câbles pour le câblage et l’appareillage à sécurité intrinsèque ou non incendiaire  dans les atmosphères explosives doivent être installées de façon à minimiser l’infiltration de liquides inflammables vers d’autres emplacements;


    • l’appareillage qui fait partie d’un système à sécurité intrinsèque ou non incendiaire doit être identifié comme tel;

    • les circuits de câblage à sécurité intrinsèque et non incendiaire doivent être identifiés aux emplacements terminaux et de jonction;


    • les méthodes de câblage pour les circuits de câblage à sécurité intrinsèque ou non incendiaire doivent être identifiées au moyen d’étiquettes permanentes, ou par un code couleur bleu clair lorsqu’aucun autre câble ou conducteurs isolés de couleur bleu clair ne sont utilisés.

La règle J18-066 spécifie que de l’appareillage électrique convenant à des emplacements non dangereux  peut être installé dans un emplacement dangereux de classe I, division 2, et que de l’appareillage électrique convenant à des emplacements dangereux de classe  I, division 2 peut être installé dans un emplacement dangereux de classe I, division 1, à condition que : 

    • aucun appareillage spécifique convenant à cette utilisation ne soit disponible;

    • l’appareillage, en service normal, ne produise pas d’arcs ni d’étincelles et ne présente pas une surface chaude capable d’enflammer une atmosphère explosive gazeuse;

    • l’emplacement soit surveillé en permanence par un détecteur de gaz combustibles, tel que décrit dans l’Appendice H, qui

◦ déclenchera une alarme si la concentration de gaz atteint 20 % de la limite inférieure d’explosion;

◦ mettra en marche l’appareillage de ventilation ou tout autre équipement conçu pour empêcher la concentration de gaz d’atteindre la limite inférieure d’explosion si la concentration de gaz atteint 20 % de la limite inférieure d’explosion, si un tel appareillage ou équipement de ventilation est présent;

◦ coupera automatiquement l’alimentation de l’appareillage électrique protégé si la concentration de gaz atteint 40 % de la limite inférieure d’explosion, si l’équipement de ventilation est présent;

coupera automatiquement l’alimentation de l’appareillage électrique protégé si la concentration de gaz atteint 20 % de la limite inférieure d’explosion, si l’équipement de ventilation est absent; et

◦ coupera automatiquement l’alimentation de l’appareillage électrique protégé en cas de panne du détecteur de gaz combustibles.

La règle J18-068 exige que l’appareillage électrique équipé d’un joint primaire en contact avec des fluides inflammables doit

• être construit ou installé de façon à éviter l’infiltration du fluide inflammable dans le réseau de câblage, et être utilisé à des pressions inférieures à la pression de service maximale nominale indiquée (MWP).
• Si la conformité au paragraphe précédent est assurée par l’installation de joints secondaires, on doit indiquer la possibilité d’une défaillance du joint primaire par une conception qui met en évidence la défaillance du joint primaire, ou un marquage acceptable indiquant que le boîtier peut contenir un fluide inflammable sous pression. 


La règle J18-070 réitère Les pièces métalliques à découvert et non porteuses de courant de l’appareillage électrique, y compris les bâtis ou les pièces extérieures métalliques de moteurs, de lampes fixes ou portatives, ou d’autre appareillage utilitaire, de luminaires, de coffrets, de boîtiers et de conduits doivent être reliées à la terre par continuité des masses conformément à la Section 10.

La règle J18-072 interdit dans un emplacement dangereux, la présence de pièces à découvert non isolées d’une installation électrique ou d’un appareillage électrique comme des conducteurs, des barres omnibus, des bornes ou autres composants

• à moins qu’ils ne fonctionnent à moins de 30 V (15 V dans des emplacements mouillés) et soient, de plus,  protégés par une protection de type appropriée à l’emplacement; ou

• conformément à la règle J18-324 pour des grues ou des monte-charge électriques et autres appareillages semblables dans un emplacement de classe III

Le prochain article portera sur la Partie B, Emplacement de classe I de l’Annexe J18, de l’Appendice J.

* La source de cette série d’articles est le Code canadien de l’électricité, Première partie, publié par la CSA..
** Le Guide explicatif du CCÉ est également publié par la CSA.

William (Bill) Burr est l’ancien Président du Conseil consultatif canadien sur la sécurité électrique (CCCSE), l’ancien Directeur du Electrical et Elevator Safety for the Province of BC, l’ancien Directeur de l’élaboration des normes en matière d’électricité et de gaz et l’ancien Directeur de l’Évaluation de la conformité au groupe  CSA. Il est possible de joindre monsieur Burr à Burr et Associates Consulting Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..