Le monde de l’éctricité en ligne

 

lme51_f_1_Bill-Burr-400.jpgPar William (Bill) Burr

4 septembre 2019

Le Code canadien de l’électricité est un document exhaustif. Il peut parfois sembler ardu d’y trouver rapidement l’information dont vous avez besoin. Cette série d’articles se veut un guide destiné à aider les utilisateurs à se retrouver dans ce document crucial et n’a pas pour but de remplacer les notes de l’appendice B ni les explications concernant les exigences individuelles présentées dans le Guide explicatif du CCÉ**, mais devrait vous aider à naviguer dans le Code. La 24e édition du CCÉ, Première partie, (C22.1-18)*est désormais disponible.

Cet article porte sur l’Annexe J18, qu’il est permis d’utiliser, au besoin, pour les ajouts, les modifications, les rénovations ou l’exploitation et la maintenance des installations existantes utilisant système de répartition en classes et en divisions. Les règles de cette annexe sont normatives (obligatoires) où elles sont utilisées et elles modifient ou complètent d’autres exigences du Code. Des renseignements supplémentaires de nature informative (non-obligatoire) sont présentés dans l’Annexe JB qui, du fait de sa longueur, sera traitée en plusieurs parties. Ceci est la partie A, deuxième partie de l’article publié en août dernier.

La règle J18-060 exige que :

    • si des conducteurs aériens à découvert alimentent un câble à isolant minéral dans les emplacements dangereux, il faut installer la protection contre les ondes de surtension de façon que la surtension sur le câble ne dépasse pas 5 kV.

    • Si un câble monoconducteur sous enveloppe métallique est utilisé dans un emplacement dangereux, il doit

être installé de façon à éviter l’émission d’étincelles entre les gaines de câbles ou entre les gaines de câbles et le métal relié à la terre par continuité des masses ; attachés ou sanglés ensemble à des intervalles n’excédant pas 1,8 m, de façon à assurer un bon contact électrique entre les enveloppes métalliques et ces dernières doivent être reliées à la terre par continuité des masses; et les enveloppes métalliques des câbles d’un même circuit doivent être recouvertes d’une enveloppe isolante continue et doivent être reliées à la terre par continuité des masses à la terminaison dans l’emplacement dangereux seulement.

La règle J18-062 permet de ne pas appliquer les dispositions des règles J18-100 à J18-160 pour les appareillages électriques de classe I et le câblage connexe situés dans des emplacements présentant des atmosphères explosives soient placés dans des boîtiers ou des salles construites et disposées de manière à maintenir une pression de gaz de protection.


La règle J18-064 stipule que l’appareillage électrique à sécurité intrinsèque et non incendiaire et les circuits connexes installés dans un emplacement dangereux

    • soient fournis et installées conformément au document descriptif de l’équipement , tel qu’indiqué dans l’Appendice  F;

    • être séparés par au moins 50 mm, le blindage ou la gaine métallique des assemblages de câble, une cloison métallique mise à la terre d’au moins 1,34 mm d’épaisseur (no. 16 MSG), ou un matériau isolant non métallique d’au moins 1.5 mm d’épaisseur.

Si les conducteurs isolés des circuits à sécurité intrinsèque ou non incendiaires sont installés dans une canalisation, un compartiment, une sortie, une boîte de jonction ou une garniture semblable, avec les conducteurs isolés de tout autre circuit :

    • des conducteurs isolés de circuits à sécurité intrinsèque ou non incendiaires différents peuvent être installés dans la même canalisation, sortie, boîte de jonction, ou câble multiconducteur, à condition que les conducteurs isolés de chaque circuit se trouvent à l’intérieur de blindages, de tresses ou de gaines conductibles mis à la terre; ou que les conducteurs isolés de chaque circuit soient munis d’une isolation ayant un épaisseur minimale de 0,25 mm;

    • les canalisations ou les câbles pour le câblage et l’appareillage à sécurité intrinsèque ou non incendiaire  dans les atmosphères explosives doivent être installées de façon à minimiser l’infiltration de liquides inflammables vers d’autres emplacements;


    • l’appareillage qui fait partie d’un système à sécurité intrinsèque ou non incendiaire doit être identifié comme tel;

    • les circuits de câblage à sécurité intrinsèque et non incendiaire doivent être identifiés aux emplacements terminaux et de jonction;


    • les méthodes de câblage pour les circuits de câblage à sécurité intrinsèque ou non incendiaire doivent être identifiées au moyen d’étiquettes permanentes, ou par un code couleur bleu clair lorsqu’aucun autre câble ou conducteurs isolés de couleur bleu clair ne sont utilisés.

La règle J18-066 spécifie que de l’appareillage électrique convenant à des emplacements non dangereux  peut être installé dans un emplacement dangereux de classe I, division 2, et que de l’appareillage électrique convenant à des emplacements dangereux de classe  I, division 2 peut être installé dans un emplacement dangereux de classe I, division 1, à condition que : 

    • aucun appareillage spécifique convenant à cette utilisation ne soit disponible;

    • l’appareillage, en service normal, ne produise pas d’arcs ni d’étincelles et ne présente pas une surface chaude capable d’enflammer une atmosphère explosive gazeuse;

    • l’emplacement soit surveillé en permanence par un détecteur de gaz combustibles, tel que décrit dans l’Appendice H, qui

◦ déclenchera une alarme si la concentration de gaz atteint 20 % de la limite inférieure d’explosion;

◦ mettra en marche l’appareillage de ventilation ou tout autre équipement conçu pour empêcher la concentration de gaz d’atteindre la limite inférieure d’explosion si la concentration de gaz atteint 20 % de la limite inférieure d’explosion, si un tel appareillage ou équipement de ventilation est présent;

◦ coupera automatiquement l’alimentation de l’appareillage électrique protégé si la concentration de gaz atteint 40 % de la limite inférieure d’explosion, si l’équipement de ventilation est présent;

coupera automatiquement l’alimentation de l’appareillage électrique protégé si la concentration de gaz atteint 20 % de la limite inférieure d’explosion, si l’équipement de ventilation est absent; et

◦ coupera automatiquement l’alimentation de l’appareillage électrique protégé en cas de panne du détecteur de gaz combustibles.

La règle J18-068 exige que l’appareillage électrique équipé d’un joint primaire en contact avec des fluides inflammables doit

• être construit ou installé de façon à éviter l’infiltration du fluide inflammable dans le réseau de câblage, et être utilisé à des pressions inférieures à la pression de service maximale nominale indiquée (MWP).
• Si la conformité au paragraphe précédent est assurée par l’installation de joints secondaires, on doit indiquer la possibilité d’une défaillance du joint primaire par une conception qui met en évidence la défaillance du joint primaire, ou un marquage acceptable indiquant que le boîtier peut contenir un fluide inflammable sous pression. 


La règle J18-070 réitère Les pièces métalliques à découvert et non porteuses de courant de l’appareillage électrique, y compris les bâtis ou les pièces extérieures métalliques de moteurs, de lampes fixes ou portatives, ou d’autre appareillage utilitaire, de luminaires, de coffrets, de boîtiers et de conduits doivent être reliées à la terre par continuité des masses conformément à la Section 10.

La règle J18-072 interdit dans un emplacement dangereux, la présence de pièces à découvert non isolées d’une installation électrique ou d’un appareillage électrique comme des conducteurs, des barres omnibus, des bornes ou autres composants

• à moins qu’ils ne fonctionnent à moins de 30 V (15 V dans des emplacements mouillés) et soient, de plus,  protégés par une protection de type appropriée à l’emplacement; ou

• conformément à la règle J18-324 pour des grues ou des monte-charge électriques et autres appareillages semblables dans un emplacement de classe III

Le prochain article portera sur la Partie B, Emplacement de classe I de l’Annexe J18, de l’Appendice J.

* La source de cette série d’articles est le Code canadien de l’électricité, Première partie, publié par la CSA..
** Le Guide explicatif du CCÉ est également publié par la CSA.

William (Bill) Burr est l’ancien Président du Conseil consultatif canadien sur la sécurité électrique (CCCSE), l’ancien Directeur du Electrical et Elevator Safety for the Province of BC, l’ancien Directeur de l’élaboration des normes en matière d’électricité et de gaz et l’ancien Directeur de l’Évaluation de la conformité au groupe  CSA. Il est possible de joindre monsieur Burr à Burr et Associates Consulting Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Forum électrique présenté par Schneider Electric

Consommation d'énergie domestique: éducation et surveillance

Schneider Electric

Commandité par Schneider Electric

Aujourd'hui, nous sommes tous concernés par l'énergie que nous consommons dans nos maisons. Mais combien comprennent vraiment les tenants et aboutissants de la consommation d'énergie domestique, et où exactement l'électricien et le développement de systèmes de gestion de l'énergie entrent en jeu. Il y a beaucoup à considérer lors de la discussion sur l'utilisation de l'énergie domestique. Le consommateur doit tout d'abord être informé de la consommation d'énergie, de la manière dont il est calculé et finalement facturé pour pouvoir modifier ses taux de consommation d'énergie. Mais en termes d'éducation des consommateurs, l'électricien résidentiel a-t-il un rôle à jouer? Et au-delà, les fabricants développent-ils des produits conçus pour aider les électriciens et les consommateurs à mieux comprendre la consommation d'énergie résidentielle? Tout au long de cet article, nous aborderons chacune de ces questions importantes.

Lire plus...

 

Monde en mouvement

  • Prev
Plusieurs normes appuyant l’internet des objets (IoT) dans le domaine de l’éclairage sont sur le ...
Le Centre universitaire de santé McGill (CUSM) et le Groupe infrastructure santé McGill (GISM) sont ...
Comme vous le constatez sans doute vous-même, le visage de l’industrie électrique a beaucoup changé ...
Kerrwil Publications Limited a été officiellement certifiée Meilleure place de travail à la suite ...
Notre Événement Lumière 2020 aura lieu cette année le 29 janvier prochain à l’Hôtel ...
Une série d'événements entre le 23 et le 24 décembre a vu WESCO offrir 4 $ de plus par action que ...
Pour nous, à l’Électro-Fédération Canada (ÉFC), il s’agit également d’une occasion pour renouveler ...
Emerson a promu Justin King au poste de vice-président de l'ingénierie et Rob Trefz, vice-président ...
Il y a plusieurs mois, l’ÉFC avait annoncé qu’elle avait obtenu la certification Great Place to ...

Kerrwil certifiée Meilleure place de travail par Great Place to Work Institute Canada

Great Place to WorkKerrwil Publications Limited a été officiellement certifiée Meilleure place de travail à la suite d'une analyse indépendante menée par Great Place to Work Institute Canada. Le sondage approfondi et anonyme a fourni des commentaires approfondis des employés de Kerrwil mettant en évidence un environnement de travail inclusif et novateur, faisant de Kerrwil un endroit idéal où travailler.

 

 

 

Lire Plus...

 

 

 

Portrait

  • Prev
Esthétisme, design, flair, ancré dans son milieu sont des mots que l’on peut aisément associer à ...
La sécurité n’est pas une blague, mais les excuses en matière de ...
Les réchauffeurs à circulation (aussi appelés réchauffeurs en ligne) ...
Tout entrepreneur ayant été en affaires assez longtemps a déjà dû ...
Avec l’augmentation des coûts d’énergie et une plus grande ...
Comme vous le savez peut-être déjà, le gouvernement fédéral ...
Électrika a été fondée en 2004 par John McElligott, maître ...
MBI Systèmes est une entreprise offrant des systèmes de contrôle, notamment en ...
Fondée en 1982, la compagnie Les entreprises d'électricité Gaétan ...
Fondée en 1978, Valard Construction conçoit, construit, et assure les ...

Stephanie MedeirosBlake Marchand

Stephanie Medeiros dirige l’équipe Infrastructure de recharge de véhicules électriques d’ABB Canada, ainsi que celle pour la recharge des autobus urbains aux États-Unis et au Canada. Elle a occupé divers postes chez ABB pendant 10 ans, accumulant un ensemble de compétences variées et des expériences de travail dans le monde entier.

Après avoir obtenu son diplôme en génie électrique de l'Université McGill, Medeiros a fait ses débuts dans l'industrie en tant que stagiaire en génie électrique auprès du gouvernement canadien. Elle s'est alors rendue au Pérou pour y participer à améliorer leurs infrastructures de traitement de l'eau.

Lire Plus...

 

 

Nouveau Produits

  • Prev
25% plus de lumière, toute la journée. Le M18 ROCKET Dual Power Tower Light fournit plus de lumière ...
Les blocs d’alimentation de la série SVL sont parfaites pour les applications d'environnement à ...
La nouvelle centrale électrique portable de 546 watts de Klein Tools offre aux professionnels une ...
La lampe frontale rechargeable à profil bas USB est alimentée par REDLITHIUM USB et offre 600 ...
Littelfuse Power Control & Sensing, ont annoncé l’extension de la série en-ligne SPXI et de la ...
Augmentez vos performances ou vos performances d'équipe avec une résolution 320 x 240. Les images ...
Les Fabrications Hammond (Québec) a annoncé le lancement de sa nouvelle gamme 1557. ...
Les relais de surcharge électronique auto-alimentés de la série Eaton XT sont des unités autonomes ...
La famille de produits IP20 de Bihl-Wiedemann accueille un nouveau membre : le module ASi-5 ...
Les coupleurs inductifs de Balluff connectent jusqu'à huit capteurs discrets à travers un petit ...

Hammond LanceLes Fabrications Hammond (Québec) a annoncé le lancement de sa nouvelle gamme 1557. Initialement disponible en quatre formats, chacun en deux hauteurs, elle est fabriquée en polycarbonate étanche conforme à IP68 et en ABS conçu pour respecter la norme IP66. Ses dimensions sont les suivantes :  80 x 80 x 45 et 60 mm et 120 x 120, 160 x 160 et 200 x 200, avec des hauteurs de 45 et 70 mm. Toutes les versions sont proposées en noir et en gris RAL 7035.

 

Lire Plus......

LumigroupImplanté sur sept étages d’une tour du centre-ville de Montréal, le « campus » avait pour objectif premier de refléter la nouvelle approche de travail de l’entreprise, basée sur des espaces à aire ouverte. De plus, la conception architecturale devait répondre aux normes de la certification Well, visant à favoriser la santé et le bien-être des occupants de la bâtisse. Alternant zones de travail, de collaboration et de repos, aires ouvertes et fermées, et jouant entre le fonctionnel et le ludique, l’ensemble est très réussi.

 

 

 

Lire Plus

 

 

 

 

 

lme46_ss400.jpg

À mesure que les entreprises augmentent en taille, les salaires augmentent généralement. C’est dans les entreprises de 2 000 à 4 999 employés où les ingénieurs gagnent les salaires médian les plus élevés à 86 181$.

 

Lire Plus...

  

Cuivre prix de la livre en US $

Le monde de l'électricité en ligne

Cette publication hebdomadaire est destinée à tous les acteurs de l'industrie électrique, incluant les professionnels de la construction, de l'entretien électrique ainsi que les ingénieurs électriques à travers le Canada. LME informe et renseigne sur les développements ayant un impact sur le design, la spécification et l'installation des équipements électriques. Proposant des nouvelles de l'industrie et des technologies récentes, LME deviendra votre lecture de référence de l'industrie électrique du Canada. LME est publiée tous les mardis.
Kerrwil Publications Great Place to Work. Certified December 2019 - December 2020

538 Elizabeth Street, Midland,Ontario, Canada L4R2A3 +1 705 527 7666
©2020 All rights reserved

Use of this Site constitutes acceptance of our Privacy Policy (effective 1.1.2016)
The material on this site may not be reproduced, distributed, transmitted, cached or otherwise used, except with the prior written permission of Kerrwil