Le monde de l’éctricité en ligne

 

EIN-Jeff-Mowatt-400-2.jpg30 mai 2019

Que ce soit juste ou non, nous sommes souvent jugés en fonction de la première impression. Cette dure réalité est particulièrement vécue dans le monde des affaires ultrarapide d’aujourd’hui, dans lequel les clients vous jaugent en une fraction de seconde selon votre image personnelle. Étant donné que leur appréciation déterminera s’ils veulent ou non travailler avec vous, l’impact de cette expérience sur votre carrière et sur les résultats nets de votre organisation peut être important.

Ironiquement, lorsque des entreprises me demandent de prendre la parole dans des conventions sur la manière de renforcer la fidélisation de la clientèle, je constate souvent qu’il n’y a eu que peu, ou pas, de formation professionnelle pour les employés en matière d’image. Comme il peut être délicat de les confronter sur ces questions, vous avez besoin de munitions pour vous faciliter la tâche. Voici quatre raisons liées à l'image qui expliquent pourquoi certains clients peuvent ne pas vous aimer, vous ou vos subordonnés. Les clients ne vous en parleront pas nécessairement, mais ils feront affaire avec une autre organisation.

1. Vous semblez différent de celui attendu

Les clients préfèrent traiter avec des personnes qui répondent à leurs attentes visuelles. Donc, si vous voulez les garder, habillez-vous d’une manière prévisible. Un plombier vêtu d'un complet Armani peut mettre mal à l'aise. Un conseiller municipal en short kaki choquerait les membres du conseil de la mairie. Une serveuse trop maquillée et arborant tatouages​ et piercings risquerait fort de rebuter un habitué d'un restaurant haut de gamme. Tout comme un barman vêtu d'un costume conservateur et d'une cravate peut épouvanter un client d'une boîte de nuit.

« Mais ce n’est pas juste! », décrient tant d’employés à l’idée de se faire dire quoi porter. Encore une fois, les premières impressions peuvent être injustes, mais c’est la réalité du monde des affaires. Vous embauchez des ressources pour prendre soin de vos clients, pas pour exprimer leur individualité vestimentaire. Ils peuvent le faire pendant leur temps libre. Votre travail en tant que propriétaire ou responsable d’entreprise consiste à créer un environnement - incluant la garde-robe du personnel – dans lequel votre clientèle se sent à l’aise.

Le moyen le plus efficace de transmettre ce message à vos équipes est d’avoir un code vestimentaire écrit. Lors de la rédaction de celui-ci, il est préférable de consulter un avocat pour connaître les lois en vigueur dans votre secteur. Ce qui est intéressant avec un code vestimentaire, c’est qu’il élimine souvent les candidats potentiels qui ne seraient pas bien dans ce milieu. C’est mieux pour tout le monde.

2. Vous êtes difficile à comprendre

Les clients ne veulent pas être obligés de faire des efforts pour comprendre le personnel de première ligne. Si vous ou d’autres employés ne parlez pas clairement la langue du pays, ils se tourneront généralement vers les concurrents avec lesquels ils n’auront pas à se forcer autant pour communiquer - ou pour dépenser leur argent. C’est doublement important lorsque vous discutez au téléphone, où les interlocuteurs ne bénéficient pas du message non verbal pour les aider à interpréter ce qui se dit.

Ce concept n'a rien à voir avec une discrimination fondée sur des différences ethniques ou les nationalités. Cela est lié aux compétences de base en communication qui sont essentielles pour effectuer le travail. Si vous devez améliorer votre connaissance de la langue locale, suivez des cours jusqu'à ce que vous la maîtrisiez bien et que vous soyez facile à comprendre.

3. Vous exagérez

N’exagérez pas lorsque vous vous adressez aux clients, sous prétexte que c’est ce qu’ils veulent entendre. Si une tâche dure 15 minutes, ne dites pas: « Cela ne durera que 5 ou 10 minutes. » C’est un mensonge et les clients détestent cette pratique. Les organisations qui restent en affaires longtemps adhèrent au vieil adage : promettre moins et donner plus. 

4. Vous êtes indiscret

« Indiscret » décrit bien le caissier d’une station-service qui discutait avec ses amis lorsque je suis entré pour payer. Il a continué sa conversation avec ses copains alors que je lui tendais l'argent. Je me sentais dans une fête privée. Je n'y suis jamais retourné.

Bien que cette manifestation flagrante d'impolitesse soit relativement rare, un exemple bien plus courant est celui où les employés parlent entre eux devant le client. Plusieurs fois, je me suis retrouvé dans un avion avec des agents de bord qui sont si engagés dans leurs discussions personnelles, tout en faisant rouler les chariots de nourriture dans les allées, qu’ils s’arrêtent à peine pour prendre les commandes du dîner. Pendant ce temps, chaque passager doit écouter les histoires privées, qu'il le souhaite ou non.

Pour compléter la liste d'indiscrétions, un trop grand nombre d'employés dévoilent par inadvertance des informations que les interlocuteurs ne désirent pas entendre. Par exemple, lorsqu'un client demande à un employé de première ligne comment il va, il ne veut pas recevoir de doléances. Ce n’est qu’une formule de politesse. Pourtant, certains employés prennent cela comme une opportunité de se plaindre : « Oh, je suis 60-40 », ou bien, comme un agent de sécurité m’a dit un jour: « Je suis vertical ». Certains répondent même: « Je serai mieux quand ma pause commencera ». En d’autres termes, ils seront heureux dès qu’ils pourront quitter leur poste et donc nous, les clients. Toutes ces indiscrétions font que ceux-ci souhaiteraient traiter avec des professionnels.

Il y a de l'espoir

La prise de conscience de ces problèmes est la moitié du travail. Beaucoup d’employés ne réalisent tout simplement pas qu’ils commettent ces infractions. Un autre aspect de la solution est la formation. Faire appel à un professionnel pour former le personnel en tant que groupe offre l'avantage de l'objectivité d’une tierce partie, de manière amusante et non menaçante. Une chose est claire cependant, si vous ne faites rien, votre entreprise continuera de souffrir sans que personne ne vous explique pourquoi.

Monde en mouvement

  • Prev
L'ÉFC continue de mettre en place des programmes pour aider l’équipe à attirer, impliquer et former ...
Électro-Fédération Canada (ÉFC) a tenu son assemblée générale annuelle virtuelle la semaine ...
La valeur totale des permis de bâtir délivrés par les municipalités canadiennes s'est redressée ...
Ce rapport est disponible aux membres de l’ÉFC seulement et sera fourni en format numérique et ...
La ville d’Orillia convertit quelque 3,289 luminaires de rue par des luminaires au DEL, chaque ...
Les résultats des essais montrent que le virus ne pouvait plus être décelé après quelques secondes ...
La Régie du bâtiment du Québec (RBQ), en partenariat avec la Corporation des maîtres électriciens ...
SRS 400Shat-R-Shield a annoncé que les Ventes Day 2 Day de Gatineau représenteront tous les ...
En mars, la production et la consommation d'énergie ont été perturbées par les mesures prises pour ...
Southwire est fière d'annoncer que Tim King a accepté le rôle de président de Southwire Canada. ...

Statistiques de l'énergie, mars 2020

Statistiques de l'énergie, mars 2020En mars, la production et la consommation d'énergie ont été perturbées par les mesures prises pour contenir la propagation de la COVID-19. La consommation intérieure d'essence à moteur pour le transport et le gaz naturel utilisé par les consommateurs commerciaux et institutionnels ont été particulièrement touchés, car les activités dans ces sous-secteurs furent considérablement réduites dans la seconde moitié du mois.

 

 

 

Lire Plus...

Portrait

  • Prev
Stephanie Medeiros dirige l’équipe Infrastructure de recharge de véhicules électriques d’ABB ...
Nous savons tous que l’industrie 4.0 est à nos portes et que nous sommes devant des changements ...
Située à L'Islet, sur la Rive-Sud à l'Est de Québec, Ouellet Canada conçoit, fabrique et distribue ...
Jacques Fiset est depuis plus de trois ans directeur des ventes commerciales chez Westburne Québec, ...
Ni de la génération des millénaires ni de celle des baby-boomers, Louis Beaulieu embrasse les ...
Il y a trois ans, l’Impact Center a  lancé le projet Narwhal afin de mener des recherches ...
Difficile de faire dévier Éric Deschênes de sa passion : comprendre pour trouver des ...
Jonathan Perlis est né et a grandi à Montréal, au Québec. Après des études à l’Université ...
Née et élevée dans l'ouest de l'Inde, la passion de Rupali pour les mathématiques et la science a ...
Je me souviens encore du 5 août 2014 comme si c'était hier. Cette date marque mon premier jour en ...

Tim KingSouthwire est fière d'annoncer que Tim King a accepté le rôle de président de Southwire Canada. Dans ce rôle, il dirigera la filiale canadienne de l'entreprise, située au siège social de Southwire Canada à Mississauga, en Ontario. Kelly Hanson, qui occupait précédemment ce poste, déménagera avec sa famille à Atlanta, en Géorgie. « Tim est un penseur stratégique ayant fait ses preuves qui possède l'expérience et les compétences de direction nécessaires pour continuer à faire passer notre entreprise au niveau supérieur et je suis extrêmement enthousiaste à l'idée de travailler avec lui en tant que nouveau président de Southwire Canada », a déclaré Norman Adkins, vice-président directeur et directeur commercial.

Lire Plus...

 

 

Nouveau Produits

  • Prev
Plaque de masse galvanisé à chaud pour une protection supérieure contre la corrosion, économies ...
L'enveloppe isolante ArmourBand isole et protège les appareils. Cette technologie brevetée est une ...
Le nLight UNITOUCH est un interrupteur mural à écran tactile intégré permettant un contrôle ...
Manière rapide et sûre de faire des installations verticales en utilisant un fil de descente. ...
Les connecteurs mécaniques d'épissure et de prise MAC Block d'ILSCO sont conçus pour être utilisés ...
Les prises AFCI / GFCI à double fonction SmartlockPro offrent une protection à la fois contre les ...
Dans son objectif de développer des solutions d'éclairage perfor-mantes, durables et robustes, LUBO ...
L’éclairage DEL pour armoires DEL très efficace de Juno® UPLD sur des longueurs de 9, 14, 22 et 30 ...
Son architectural absorbant 100% Merino Wool Felt. Fabriqué à partir de laine carbonisée traitée ...
En 2020, Louis Poulsen et BIG Ideas présentent une nouvelle série de lampes complète, Keglen, ...

L’enveloppe isolante d’IDEALL'enveloppe isolante ArmourBand isole et protège les appareils. Cette technologie brevetée est une alternative rapide, propre et réutilisable à l'application de ruban électrique traditionnel.

ArmourBand s'adapte à la plupart des réceptacles, est repositionnable et a une finition antidérapante, permettant une excellente adhérence et ne laissant aucun résidu.

 

 

 

 

Lire Plus...

La certification écoresponsable du ConseilLe Programme de Certification ÉCORESPONSABLEMC a fait ses preuves au cours des dernières années auprès des entreprises et organisations du Québec. La Province compte d’ailleurs tout près de 175 ÉCOLEADERS dont l’approche écoresponsable a un impact sur plus de 15 000 emplois directs et indirects. Issus de divers secteurs, leur nombre affiche une constante progression. Or le CID possède maintenant tous les documents légaux lui permettant de déployer la marque Certification ÉCORESPONSABLEMC en France et d’implanter l’écoleadership du Québec en Europe.

Lire Plus...

 

 

 

 

lme46_ss400.jpg

À mesure que les entreprises augmentent en taille, les salaires augmentent généralement. C’est dans les entreprises de 2 000 à 4 999 employés où les ingénieurs gagnent les salaires médian les plus élevés à 86 181$.

 

Lire Plus...

  

Cuivre prix de la livre en US $

Le monde de l'électricité en ligne

Cette publication hebdomadaire est destinée à tous les acteurs de l'industrie électrique, incluant les professionnels de la construction, de l'entretien électrique ainsi que les ingénieurs électriques à travers le Canada. LME informe et renseigne sur les développements ayant un impact sur le design, la spécification et l'installation des équipements électriques. Proposant des nouvelles de l'industrie et des technologies récentes, LME deviendra votre lecture de référence de l'industrie électrique du Canada. LME est publiée tous les mardis.
Kerrwil Publications Great Place to Work. Certified December 2019 - December 2020

538 Elizabeth Street, Midland,Ontario, Canada L4R2A3 +1 705 527 7666
©2020 All rights reserved

Use of this Site constitutes acceptance of our Privacy Policy (effective 1.1.2016)
The material on this site may not be reproduced, distributed, transmitted, cached or otherwise used, except with the prior written permission of Kerrwil