Le monde de l’éctricité en ligne

economie7_19_400.jpg8 février 2019

Le produit intérieur brut réel a connu une légère baisse de 0,1 % en novembre, qui a contrebalancé en partie une augmentation de 0,3 % en octobre. Les reculs dans le commerce de gros, la finance et les assurances, la fabrication et la construction ont plus que contrebalancé les hausses dans 13 des 20 secteurs industriels. Les industries productrices de biens ont affiché une diminution de 0,3 %, la troisième en quatre mois, tandis que les industries productrices de services étaient essentiellement inchangées.

Les reculs dans le commerce de gros contrebalancent la croissance affichée en octobre

Le secteur du commerce de gros a affiché un recul de 1,1 % en novembre, ce qui a plus que contrebalancé la croissance enregistrée en octobre, six des neuf sous-secteurs ayant affiché des baisses. 

Affichant sa deuxième diminution au cours des trois derniers mois, le commerce de gros de machines, matériels et fournitures a reculé de 2,1 % en novembre, l'activité de la majorité des industries du secteur du commerce de gros ayant diminué. Après avoir enregistré trois mois de croissance, le commerce de gros de produits divers a reculé de 2,1 % en raison de la diminution dans le commerce de gros de produits du papier et d'autres produits divers. Le sous-secteur du commerce de gros de matériaux et fournitures de construction (-1,4 %) a affiché son cinquième recul en six mois, en raison de l'activité plus faible dans le domaine de la construction au cours de cette période.

Baisse généralisée dans le secteur de la fabrication

Le secteur de la fabrication a enregistré une diminution de 0,5 % en novembre, sa troisième en quatre mois, la majorité des sous-secteurs ayant affiché des baisses.

La fabrication de biens non durables a diminué de 0,3 %, en raison du recul de cinq des neuf sous-secteurs. C'est la fabrication de produits du pétrole et du charbon (-2,2 %) qui a le plus contribué à la baisse, la production des raffineries de pétrole ayant diminué en raison de travaux d'entretien et de remise en état dans certaines raffineries, ainsi que de la production plus faible dans d'autres. La fabrication d'aliments a augmenté de 0,9 %, la production plus forte de l'industrie de la mouture de grains céréaliers et de graines oléagineuses (+9,4 %) ayant contribué le plus à la hausse. 

La fabrication de biens durables a diminué de 0,7 % en novembre, les baisses s'étant largement concentrées dans la fabrication de matériel de transport (-2,7 %), ainsi que la fabrication de machines (-2,9 %). Dans le sous-secteur du matériel de transport, la fabrication de véhicules automobiles a affiché un recul de 5,9 %, attribuable en grande partie à des calendriers atypiques de réoutillage et de production dans certaines usines d'assemblage. Ce recul des activités d'assemblage a aussi contribué à la baisse de 5,6 % dans la fabrication de pièces pour véhicules automobiles. Le recul dans la fabrication de machines est attribuable à la production plus faible du secteur de la fabrication d'autres machines d'usage général, ainsi que de machines pour l'agriculture, la construction et l'extraction minière.

Le secteur de la finance et des assurances connaît une baisse, tandis que les marchés des obligations et des actions reculent

Le secteur de la finance et des assurances a affiché une baisse de 0,7 % en novembre, qui a contrebalancé en grande partie l'augmentation de 1,1 % enregistrée en octobre. Après avoir connu une activité intense en octobre, le marché des obligations et des actions a diminué en novembre, ce qui a contribué aux reculs dans les services d'investissement financier, les fonds et autres instruments financiers (-3,5 %), ainsi que dans les services d'intermédiation financière par le biais de dépôts (-0,5 %). Les sociétés d'assurance et activités connexes étaient essentiellement inchangées. 

Les activités de construction continuent de diminuer

Le secteur de la construction a diminué pour un sixième mois consécutif en novembre, affichant un recul de 0,3 % pour s'établir à son niveau le plus faible depuis le milieu de 2017. La construction résidentielle a diminué de 1,0 %, la construction de logements individuels et jumelés ainsi que les travaux de modification et d'amélioration poursuivant leur baisse, alors que des hausses ont été enregistrées pour les maisons en rangée et les appartements. La construction non résidentielle a diminué de 0,7 %, la croissance dans les secteurs industriel et commercial ayant été plus que contrebalancée par des baisses dans la construction de bâtiments publics et d'autres bâtiments non résidentiels. Les travaux de génie et autres activités de construction (+0,2 %) et les travaux de réparation (+0,2 %) ont tous les deux augmenté.

L'activité des bureaux d'agents et de courtiers immobiliers (-2,8 %) a diminué pour un troisième mois consécutif, en raison de l'activité plus faible de revente de maisons en Ontario et en Colombie-Britannique.

Recul dans le transport et l'entreposage

Le transport et l'entreposage ont diminué de 0,5 % en novembre, affichant leur troisième baisse au cours des quatre derniers mois. Après avoir reculé de 2,4 % en octobre, la production des services postaux et des services de messagers a affiché une autre diminution de 4,5 % en novembre, les grèves tournantes à Postes Canada s'étant poursuivies jusqu'au 27 novembre, au moment où une loi a été adoptée pour le retour au travail des employés. Le transport par camion a reculé de 0,9 %. Le transport par pipeline a affiché une baisse de 1,0 %, en raison des diminutions dans le transport de gaz naturel, ainsi que dans le transport de pétrole brut et les autres services de transport par pipeline. Des hausses ont été enregistrées dans le transport ferroviaire (+2,8 %), l'entreposage (+1,5 %) et le transport aérien (+0,3 %).

La baisse se poursuit dans le commerce de détail

Le commerce de détail a affiché une baisse de 0,3 %, en raison des replis dans 5 des 12 sous-secteurs, poursuivant la faiblesse affichée lors des derniers mois. Les données sur le commerce de détail du présent communiqué ne comprennent pas l'activité des détaillants de cannabis, qui ont commencé à exercer leurs activités après la légalisation de la vente au détail de cannabis à des fins récréatives, le 17 octobre 2018. 

C'est l'activité plus faible des concessionnaires de véhicules et de pièces automobiles (-2,0 %) qui a contribué le plus à la baisse en novembre, après deux mois de croissance. Les marchands de matériaux de construction et de matériel et fournitures de jardinage (-0,4 %) ont affiché une sixième baisse consécutive. Les activités des types de détaillants généralement associés aux promotions du Vendredi fou et du Cyberlundi, comme les magasins de marchandises diverses (+2,0 %), les magasins d'appareils électroniques et ménagers (+2,8 %) et les magasins de vêtements et d'accessoires vestimentaires (+0,4 %), ont augmenté. Les détaillants hors magasin ont affiché un recul de 3,8 %, l'activité réduite des détaillants de carburant ayant contrebalancé la hausse pour les entreprises de magasinage électronique et de vente par correspondance.

L'extraction minière, l'exploitation en carrière et les activités de soutien à l'extraction minière, pétrolière et gazière prennent de l'expansion, alors que l'extraction de pétrole et de gaz affiche un recul

Le secteur de l'extraction minière, de l'exploitation en carrière et de l'extraction de pétrole et de gaz a affiché une baisse légère de 0,1 % en novembre, les hausses dans l'extraction minière, sauf les activités d'extraction de pétrole et de gaz et les activités de soutien à l'extraction minière, pétrolière et gazière, ayant été plus que contrebalancées par une baisse dans l'extraction de pétrole et de gaz.

L'extraction minière, sauf l'extraction de pétrole et de gaz, a connu une augmentation de 2,3 % en novembre, qui a contrebalancé en partie la baisse de 4,6 % enregistrée en octobre. L'extraction de minerais non métalliques a augmenté de 4,2 %, en raison principalement d'une hausse de 5,2 % de l'extraction de potasse. L'extraction de minerais métalliques a légèrement progressé de 0,2 %, la croissance de 6,5 % dans l'extraction de minerais de cuivre, de nickel, de plomb et de zinc ayant été contrebalancée en partie par des baisses dans l'extraction d'autres minerais métalliques. L'extraction de charbon a augmenté de 5,2 % en novembre, en hausse pour la quatrième fois en cinq mois, en raison de la demande extérieure.

L'extraction de pétrole et de gaz a affiché un recul de 1,6 % en novembre. L'extraction de pétrole et de gaz par des méthodes classiques a diminué de 2,2 % à la suite des replis de l'extraction de pétrole brut et de gaz naturel. L'extraction de pétrole brut a été touchée par une violente tempête au large de la côte Est du Canada, qui a eu des répercussions sur toutes les activités de forage au large des côtes et a endommagé certaines installations de production, d'entreposage et de déchargement de pétrole et de gaz. L'extraction de pétrole par des méthodes non classiques a diminué de 0,9 %.

Après trois mois de baisses, les activités de soutien à l'extraction minière, pétrolière et gazière (+2,4 %) ont augmenté, en raison de la hausse dans les services de forage.

Autres secteurs

Les services d'hébergement et de restauration ont progressé de 0,6 % en novembre, du fait de la croissance dans les services d'hébergement (+1,2 %) et les services de restauration et débits de boisson (+0,4 %) attribuable principalement aux restaurants à service complet et aux services de restauration spéciaux.

Les services professionnels, qui ont augmenté chaque mois depuis juillet 2017, ont enregistré une légère augmentation de 0,2 %, attribuable principalement aux services d'architecture, de génie et services connexes (+0,6 %) et à la conception de systèmes informatiques et services connexes (+0,4 %).

Les services publics ont augmenté de 0,4 %, la croissance dans la production, le transport et la distribution d'électricité (+0,5 %) ayant été partiellement contrebalancée par une baisse de 0,2 % dans la distribution de gaz naturel. 

Le secteur public a connu une légère hausse de 0,2 %, ses trois composantes (services d'enseignement, soins de santé et administrations publiques) ayant augmenté.

Forum électrique présenté par Schneider Electric

Consommation d'énergie domestique: éducation et surveillance

Schneider Electric

Commandité par Schneider Electric

Aujourd'hui, nous sommes tous concernés par l'énergie que nous consommons dans nos maisons. Mais combien comprennent vraiment les tenants et aboutissants de la consommation d'énergie domestique, et où exactement l'électricien et le développement de systèmes de gestion de l'énergie entrent en jeu. Il y a beaucoup à considérer lors de la discussion sur l'utilisation de l'énergie domestique. Le consommateur doit tout d'abord être informé de la consommation d'énergie, de la manière dont il est calculé et finalement facturé pour pouvoir modifier ses taux de consommation d'énergie. Mais en termes d'éducation des consommateurs, l'électricien résidentiel a-t-il un rôle à jouer? Et au-delà, les fabricants développent-ils des produits conçus pour aider les électriciens et les consommateurs à mieux comprendre la consommation d'énergie résidentielle? Tout au long de cet article, nous aborderons chacune de ces questions importantes.

Lire plus...

 

Monde en mouvement

  • Prev
La valeur des permis de bâtir délivrés par les municipalités canadiennes a diminué ...
Salex, la plus grande agence d’éclairage du sud de l’Ontario, fait partie intégrante de la ...
Le cours « Principes et conception des systèmes d’éclairage » comprend 15 séances d’une durée de 3 ...
Hydro-Québec souhaite que les tarifs d'électricité en vigueur actuellement soient maintenus pour ...
Eureka a annoncé le lancement de la suspension Echo. Echo utilise la technologie OLED comme source ...
En mai, la production de pétrole brut et de produits équivalents (+1,9 %), de gaz naturel ...
L’Électro-Fédération Canada (ÉFC) a formé un partenariat stratégique avec Ressources humaines, ...
Les batteries représentent une industrie à croissance rapide partout dans le monde, en plus d’être ...
Le lauréat du Prix d’excellence de l’ÉFC pour son engagement comme entreprise de cette année est ...
S&C Electric Company, important chef de file de réseau intelligent, grand acteur en faveur ...

Hydro-Québec confirme sa volonté de geler les tarifs d'électricité pour l'année tarifaire 2020-2021

HQ CouleurHydro-Québec souhaite que les tarifs d'électricité en vigueur actuellement soient maintenus pour une année supplémentaire à compter du 1er avril 2020, conformément au projet de loi 34 qui garantira de bas tarifs tout en simplifiant le processus qui sert à les fixer.

 

Par conséquent, Hydro-Québec Distribution ne déposera pas de demande d'ajustement tarifaire auprès de la Régie de l'énergie cette année.

 

Lire Plus...

 

 

 

Eureka présente Echo, une suspension décorative contemporaine au profil ultramince

EchoEureka a annoncé le lancement de la suspension Echo. Echo utilise la technologie OLED comme source lumineuse afin de produire un éclairage confortable et de haute qualité dans ensemble mince et discret. Parfait pour souligner subtilement les espaces tels que les comptoirs de réception ou les lounges, Echo est conçu pour augmenter la luminosité en toute subtilité.

Avec sa technologie OLED ultramince et son abat-jour svelte, Echo procure une lumière d’appoint sans éblouissement dans un format minimaliste et moderne d’à peine 2 pouces d’épaisseur. 

 

Lire Plus...

Portrait

  • Prev
Esthétisme, design, flair, ancré dans son milieu sont des mots que l’on peut aisément associer à ...
La sécurité n’est pas une blague, mais les excuses en matière de ...
Les réchauffeurs à circulation (aussi appelés réchauffeurs en ligne) ...
Tout entrepreneur ayant été en affaires assez longtemps a déjà dû ...
Avec l’augmentation des coûts d’énergie et une plus grande ...
Comme vous le savez peut-être déjà, le gouvernement fédéral ...
Électrika a été fondée en 2004 par John McElligott, maître ...
MBI Systèmes est une entreprise offrant des systèmes de contrôle, notamment en ...
Fondée en 1982, la compagnie Les entreprises d'électricité Gaétan ...
Fondée en 1978, Valard Construction conçoit, construit, et assure les ...

Bill BurrLe Code canadien de l’électricité est un document exhaustif. Il peut parfois sembler ardu d’y trouver rapidement l’information dont vous avez besoin. Cette série d’articles se veut un guide destiné à aider les utilisateurs à se retrouver dans ce document crucial et n’a pas pour but de remplacer les notes de l’appendice B ni les explications concernant les exigences individuelles présentées dans le Guide explicatif du CCÉ**, mais devrait vous aider à naviguer dans le Code. La 24e édition du CCÉ, Première partie, (C22.1-18)*est désormais disponible.

 

Lire Plus...

 

 

 

 

Nouveau Produits

  • Prev
Les utilisateurs d'ampoules intelligentes perdent le contrôle de leur éclairage intelligent ...
Diodes Incorporated a récemment annoncé l’introduction du contrôleur AL1665 à une phase pour les ...
Cree Lighting a annoncé l’ajout de deux nouvelles séries : la gamme de solutions d’éclairage de rue ...
Basé sur la technologie de capteur intelligent primée d'Enlighted, Enlighted One est facile à ...
La série WINLINE 500 de luminaires d'appoint linéaires offre des performances et une efficacité ...
Legrand lance le système Wattstopper Wireless DLM, un écosystème de contrôleurs d'éclairage simple, ...
Les nouvelles bandes lumineuses segmentées WLS27 de Banner Engineering fournissent des fonctions ...
Microchip Technology Inc. présente un commutateur PoE économique à huit ports. Le commutateur PoE ...
LumenWerx présente le dernier ajout à sa famille Clusters. Les optiques à bords doux et à bords ...
Single Phase Power Solutions présente la source d'alimentation 1-à-3 dotée d'un moteur BELLE qui ...

Ilsco PermagroundLe système de connecteurs PermaGround est la solution d’ILSCO qui répond aux exigences de mise à la terre des codes électriques nationaux et locaux.

Ces connecteurs sont basés sur des technologies de compression ou de vis de blocage mécanique. Les connecteurs à compression PermaGround sont conçus pour le cuivre et ils sont certifiés pour la liaison, la mise à la terre ainsi que l'enfouissement direct dans le sol et le béton.

 

 

 

 

Lire plus...

 

 

lme46_ss400.jpg

À mesure que les entreprises augmentent en taille, les salaires augmentent généralement. C’est dans les entreprises de 2 000 à 4 999 employés où les ingénieurs gagnent les salaires médian les plus élevés à 86 181$.

 

Lire Plus...

  

Cuivre prix de la livre en US $

Le monde de l'électricité en ligne

Cette publication hebdomadaire est destinée à tous les acteurs de l'industrie électrique, incluant les professionnels de la construction, de l'entretien électrique ainsi que les ingénieurs électriques à travers le Canada. LME informe et renseigne sur les développements ayant un impact sur le design, la spécification et l'installation des équipements électriques. Proposant des nouvelles de l'industrie et des technologies récentes, LME deviendra votre lecture de référence de l'industrie électrique du Canada. LME est publiée tous les mardis.
Kerrwil Publications

538 Elizabeth Street, Midland,Ontario, Canada L4R2A3 +1 705 527 7666
©2019 All rights reserved

Use of this Site constitutes acceptance of our Privacy Policy (effective 1.1.2016)
The material on this site may not be reproduced, distributed, transmitted, cached or otherwise used, except with the prior written permission of Kerrwil