Le monde de l’éctricité en ligne

economie7_19_400.jpg8 février 2019

Le produit intérieur brut réel a connu une légère baisse de 0,1 % en novembre, qui a contrebalancé en partie une augmentation de 0,3 % en octobre. Les reculs dans le commerce de gros, la finance et les assurances, la fabrication et la construction ont plus que contrebalancé les hausses dans 13 des 20 secteurs industriels. Les industries productrices de biens ont affiché une diminution de 0,3 %, la troisième en quatre mois, tandis que les industries productrices de services étaient essentiellement inchangées.

Les reculs dans le commerce de gros contrebalancent la croissance affichée en octobre

Le secteur du commerce de gros a affiché un recul de 1,1 % en novembre, ce qui a plus que contrebalancé la croissance enregistrée en octobre, six des neuf sous-secteurs ayant affiché des baisses. 

Affichant sa deuxième diminution au cours des trois derniers mois, le commerce de gros de machines, matériels et fournitures a reculé de 2,1 % en novembre, l'activité de la majorité des industries du secteur du commerce de gros ayant diminué. Après avoir enregistré trois mois de croissance, le commerce de gros de produits divers a reculé de 2,1 % en raison de la diminution dans le commerce de gros de produits du papier et d'autres produits divers. Le sous-secteur du commerce de gros de matériaux et fournitures de construction (-1,4 %) a affiché son cinquième recul en six mois, en raison de l'activité plus faible dans le domaine de la construction au cours de cette période.

Baisse généralisée dans le secteur de la fabrication

Le secteur de la fabrication a enregistré une diminution de 0,5 % en novembre, sa troisième en quatre mois, la majorité des sous-secteurs ayant affiché des baisses.

La fabrication de biens non durables a diminué de 0,3 %, en raison du recul de cinq des neuf sous-secteurs. C'est la fabrication de produits du pétrole et du charbon (-2,2 %) qui a le plus contribué à la baisse, la production des raffineries de pétrole ayant diminué en raison de travaux d'entretien et de remise en état dans certaines raffineries, ainsi que de la production plus faible dans d'autres. La fabrication d'aliments a augmenté de 0,9 %, la production plus forte de l'industrie de la mouture de grains céréaliers et de graines oléagineuses (+9,4 %) ayant contribué le plus à la hausse. 

La fabrication de biens durables a diminué de 0,7 % en novembre, les baisses s'étant largement concentrées dans la fabrication de matériel de transport (-2,7 %), ainsi que la fabrication de machines (-2,9 %). Dans le sous-secteur du matériel de transport, la fabrication de véhicules automobiles a affiché un recul de 5,9 %, attribuable en grande partie à des calendriers atypiques de réoutillage et de production dans certaines usines d'assemblage. Ce recul des activités d'assemblage a aussi contribué à la baisse de 5,6 % dans la fabrication de pièces pour véhicules automobiles. Le recul dans la fabrication de machines est attribuable à la production plus faible du secteur de la fabrication d'autres machines d'usage général, ainsi que de machines pour l'agriculture, la construction et l'extraction minière.

Le secteur de la finance et des assurances connaît une baisse, tandis que les marchés des obligations et des actions reculent

Le secteur de la finance et des assurances a affiché une baisse de 0,7 % en novembre, qui a contrebalancé en grande partie l'augmentation de 1,1 % enregistrée en octobre. Après avoir connu une activité intense en octobre, le marché des obligations et des actions a diminué en novembre, ce qui a contribué aux reculs dans les services d'investissement financier, les fonds et autres instruments financiers (-3,5 %), ainsi que dans les services d'intermédiation financière par le biais de dépôts (-0,5 %). Les sociétés d'assurance et activités connexes étaient essentiellement inchangées. 

Les activités de construction continuent de diminuer

Le secteur de la construction a diminué pour un sixième mois consécutif en novembre, affichant un recul de 0,3 % pour s'établir à son niveau le plus faible depuis le milieu de 2017. La construction résidentielle a diminué de 1,0 %, la construction de logements individuels et jumelés ainsi que les travaux de modification et d'amélioration poursuivant leur baisse, alors que des hausses ont été enregistrées pour les maisons en rangée et les appartements. La construction non résidentielle a diminué de 0,7 %, la croissance dans les secteurs industriel et commercial ayant été plus que contrebalancée par des baisses dans la construction de bâtiments publics et d'autres bâtiments non résidentiels. Les travaux de génie et autres activités de construction (+0,2 %) et les travaux de réparation (+0,2 %) ont tous les deux augmenté.

L'activité des bureaux d'agents et de courtiers immobiliers (-2,8 %) a diminué pour un troisième mois consécutif, en raison de l'activité plus faible de revente de maisons en Ontario et en Colombie-Britannique.

Recul dans le transport et l'entreposage

Le transport et l'entreposage ont diminué de 0,5 % en novembre, affichant leur troisième baisse au cours des quatre derniers mois. Après avoir reculé de 2,4 % en octobre, la production des services postaux et des services de messagers a affiché une autre diminution de 4,5 % en novembre, les grèves tournantes à Postes Canada s'étant poursuivies jusqu'au 27 novembre, au moment où une loi a été adoptée pour le retour au travail des employés. Le transport par camion a reculé de 0,9 %. Le transport par pipeline a affiché une baisse de 1,0 %, en raison des diminutions dans le transport de gaz naturel, ainsi que dans le transport de pétrole brut et les autres services de transport par pipeline. Des hausses ont été enregistrées dans le transport ferroviaire (+2,8 %), l'entreposage (+1,5 %) et le transport aérien (+0,3 %).

La baisse se poursuit dans le commerce de détail

Le commerce de détail a affiché une baisse de 0,3 %, en raison des replis dans 5 des 12 sous-secteurs, poursuivant la faiblesse affichée lors des derniers mois. Les données sur le commerce de détail du présent communiqué ne comprennent pas l'activité des détaillants de cannabis, qui ont commencé à exercer leurs activités après la légalisation de la vente au détail de cannabis à des fins récréatives, le 17 octobre 2018. 

C'est l'activité plus faible des concessionnaires de véhicules et de pièces automobiles (-2,0 %) qui a contribué le plus à la baisse en novembre, après deux mois de croissance. Les marchands de matériaux de construction et de matériel et fournitures de jardinage (-0,4 %) ont affiché une sixième baisse consécutive. Les activités des types de détaillants généralement associés aux promotions du Vendredi fou et du Cyberlundi, comme les magasins de marchandises diverses (+2,0 %), les magasins d'appareils électroniques et ménagers (+2,8 %) et les magasins de vêtements et d'accessoires vestimentaires (+0,4 %), ont augmenté. Les détaillants hors magasin ont affiché un recul de 3,8 %, l'activité réduite des détaillants de carburant ayant contrebalancé la hausse pour les entreprises de magasinage électronique et de vente par correspondance.

L'extraction minière, l'exploitation en carrière et les activités de soutien à l'extraction minière, pétrolière et gazière prennent de l'expansion, alors que l'extraction de pétrole et de gaz affiche un recul

Le secteur de l'extraction minière, de l'exploitation en carrière et de l'extraction de pétrole et de gaz a affiché une baisse légère de 0,1 % en novembre, les hausses dans l'extraction minière, sauf les activités d'extraction de pétrole et de gaz et les activités de soutien à l'extraction minière, pétrolière et gazière, ayant été plus que contrebalancées par une baisse dans l'extraction de pétrole et de gaz.

L'extraction minière, sauf l'extraction de pétrole et de gaz, a connu une augmentation de 2,3 % en novembre, qui a contrebalancé en partie la baisse de 4,6 % enregistrée en octobre. L'extraction de minerais non métalliques a augmenté de 4,2 %, en raison principalement d'une hausse de 5,2 % de l'extraction de potasse. L'extraction de minerais métalliques a légèrement progressé de 0,2 %, la croissance de 6,5 % dans l'extraction de minerais de cuivre, de nickel, de plomb et de zinc ayant été contrebalancée en partie par des baisses dans l'extraction d'autres minerais métalliques. L'extraction de charbon a augmenté de 5,2 % en novembre, en hausse pour la quatrième fois en cinq mois, en raison de la demande extérieure.

L'extraction de pétrole et de gaz a affiché un recul de 1,6 % en novembre. L'extraction de pétrole et de gaz par des méthodes classiques a diminué de 2,2 % à la suite des replis de l'extraction de pétrole brut et de gaz naturel. L'extraction de pétrole brut a été touchée par une violente tempête au large de la côte Est du Canada, qui a eu des répercussions sur toutes les activités de forage au large des côtes et a endommagé certaines installations de production, d'entreposage et de déchargement de pétrole et de gaz. L'extraction de pétrole par des méthodes non classiques a diminué de 0,9 %.

Après trois mois de baisses, les activités de soutien à l'extraction minière, pétrolière et gazière (+2,4 %) ont augmenté, en raison de la hausse dans les services de forage.

Autres secteurs

Les services d'hébergement et de restauration ont progressé de 0,6 % en novembre, du fait de la croissance dans les services d'hébergement (+1,2 %) et les services de restauration et débits de boisson (+0,4 %) attribuable principalement aux restaurants à service complet et aux services de restauration spéciaux.

Les services professionnels, qui ont augmenté chaque mois depuis juillet 2017, ont enregistré une légère augmentation de 0,2 %, attribuable principalement aux services d'architecture, de génie et services connexes (+0,6 %) et à la conception de systèmes informatiques et services connexes (+0,4 %).

Les services publics ont augmenté de 0,4 %, la croissance dans la production, le transport et la distribution d'électricité (+0,5 %) ayant été partiellement contrebalancée par une baisse de 0,2 % dans la distribution de gaz naturel. 

Le secteur public a connu une légère hausse de 0,2 %, ses trois composantes (services d'enseignement, soins de santé et administrations publiques) ayant augmenté.

Forum électrique présenté par Schneider Electric

Consommation d'énergie domestique: éducation et surveillance

Schneider Electric

Commandité par Schneider Electric

Aujourd'hui, nous sommes tous concernés par l'énergie que nous consommons dans nos maisons. Mais combien comprennent vraiment les tenants et aboutissants de la consommation d'énergie domestique, et où exactement l'électricien et le développement de systèmes de gestion de l'énergie entrent en jeu. Il y a beaucoup à considérer lors de la discussion sur l'utilisation de l'énergie domestique. Le consommateur doit tout d'abord être informé de la consommation d'énergie, de la manière dont il est calculé et finalement facturé pour pouvoir modifier ses taux de consommation d'énergie. Mais en termes d'éducation des consommateurs, l'électricien résidentiel a-t-il un rôle à jouer? Et au-delà, les fabricants développent-ils des produits conçus pour aider les électriciens et les consommateurs à mieux comprendre la consommation d'énergie résidentielle? Tout au long de cet article, nous aborderons chacune de ces questions importantes.

Lire plus...

 

Monde en mouvement

  • Prev
Contact Delage a annoncé être le nouvel agent manufacturier de Powell pour la province de ...
°STELPRO est de nouveau reconnue pour l’excellence du design de ses produits, cette fois-ci dans le ...
Vous exposez à MCEE 2019 et vous voulez bénéficier d’une visibilité accrue lors du salon? Pour ...
L’Électro-Fédération Canada (ÉFC) et ses membres sont fiers d’appuyer la prochaine génération de ...
Le Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE) organise une séance d'information sur ...
Le Conseil canadien des normes (CCN) est heureux d’annoncer la nomination de  ...
Le secteur de l’énergie est en pleine évolution. L’arrivée de nouveaux joueurs et de nouvelles ...
Mila – Institut québécois d’intelligence artificielle a inauguré aujourd’hui ses nouveaux locaux au ...
Après une mûre réflexion, et une planification soignée, Standard et Stanpro  ont fusionné ...
Le Circuit électrique – le réseau de bornes de recharge publiques ...

Portrait

  • Prev
Esthétisme, design, flair, ancré dans son milieu sont des mots que l’on peut aisément associer à ...
La sécurité n’est pas une blague, mais les excuses en matière de ...
Les réchauffeurs à circulation (aussi appelés réchauffeurs en ligne) ...
Tout entrepreneur ayant été en affaires assez longtemps a déjà dû ...
Avec l’augmentation des coûts d’énergie et une plus grande ...
Comme vous le savez peut-être déjà, le gouvernement fédéral ...
Électrika a été fondée en 2004 par John McElligott, maître ...
MBI Systèmes est une entreprise offrant des systèmes de contrôle, notamment en ...
Fondée en 1982, la compagnie Les entreprises d'électricité Gaétan ...
Fondée en 1978, Valard Construction conçoit, construit, et assure les ...

lessard_400.jpg

Le titre est un peu long, mais il permet d’avoir une idée immédiate de celle qui est derrière la rénovation et la gestion de l’éclairage intelligent à la ville de Montréal, un projet qui reçoit prix et nominations depuis sa mise en service et qui fait école. La Ville de Montréal convertira plus de 134 000 lampadaires au DEL et implante également un système intelligent de gestion de l’éclairage. Derrière cette révolution, une jeune ingénieure, Isabelle Lessard. Voyez son parcours, les défis qu’elle a relevés et comment elle perçoit l’avenir de l’éclairage urbain. Ingénieure électrique, diplômée de l’École de Technologie Supérieure (ETS), c’est par hasard qu’Isabelle Lessard fait carrière dans l’éclairage. 

Lire Plus...

 

 

Il y a quelques semaines Kim Quelch, présidente nationale du Réseau des jeunes professionnels (RJP) de l’ÉFC, invitait ses collègues hommes et femmes à partager et faire connaître leur expertise à tous les membres de l’industrie. Comme plusieurs, elle est arrivée par hasard dans l’industrie. À sa sortie de l’université après un baccalauréat en Commerce avec spécialité en marketing, elle amorce sa carrière dans une entreprise d’emballage et logiciels.   

 Lire Plus...

 

 

Nouveau Produits

  • Prev
Faites confiance aux luminaires AEON LED si vous êtes sur le marché des solutions de remplacement ...
MaxLite présente Indirect Troffer en tant que luminaire encastré à DEL hautement performant qui ...
La lampe pour hauts plafonds à DEL UFO MW LED est idéale pour une variété d'applications ...
La nouvelle série de modules d'éclairage IP66 est prête à être utilisée pour votre éclairage ...
La conception optique haute performance de ces luminaires fournit une distribution asymétrique ...
La série Urbaï de Contraste est disponible avec le boîtier de modernisation et le boîtier pour ...
La conception rectiligne contemporaine et autonome de la série IPL embrasse intelligemment les ...
EarthTronics a lancé une série de lampes à DEL extrêmement efficaces et flexibles pour l’éclairage ...
SPSL LED Shop Light de Lithonia Lighting offre une nouvelle approche de l'éclairage localisé.
La centrale de communication Web OZW772 permet de commander et de surveiller à distance ...

Klein Tools

Dénudez, coupez, tordez, cisaillez et sertissez avec un seul outil. Comprend quatre sertisseuses dédiées pour connecteurs B, des terminaux isolés et non isolés et des connecteurs Scotchlok® IDC. Cet outil polyvalent tord, boucle et dénude des fils toronnés pleins 10-26 AWG et 12-28 AWG et cisaille proprement les vis 6-32 et 8-32. La tête renforcée réduit la flexion en maintenant les trous de dénudage tranchants. La conception est optimisée pour un effet de levier idéal lors du dénudage et du sertissage.

Lire plus

 

Britech

Le système BRITECH PT - POWER TRACE est idéal pour la protection contre le gel, le maintien de la température et de la montée en température dans les conduites, les réservoirs, les cuves ou les surfaces situées dans des zones non ex et dans des atmosphères explosives pour les industries de transformation. Le système est facile à concevoir et à installer à l’aide des kits de connexion requis. Le câble peut être coupé à longueur sur le chantier et installé directement sur des tuyaux, ce qui simplifie le processus d'installation et réduit les déchets.

Lire plus

 

 

LME-44---Patrick-Deschamps_400.jpg

Faisant partie d’une entreprise qui vend, spécifie et met en marché du contrôle d’éclairage depuis plus de 20 ans, je dois avouer que je suis fasciné par toutes les récentes avancées et possibilités avec la technologie DEL. Jusqu’à très récemment, le choix des luminaires était simplement une formalité selon le type d’espace et le budget du client. ‘Boring’…

Maintenant on s’éclate! La technologie DEL nous amène des possibilités infinies et la population commence seulement à découvrir toutes les sphères de nos vies qui sont impactées par la lumière! Les fabricants nous proposent maintenant des produits avec une multitude de degrés Kelvin, des IRC (indice rendu couleur), valeurs R9 (rouges), LPW (lumen par watt) et j’en passe…

Lire plus...

Lire plus...

 

myette_400.jpg

Rencontrer des gens de notre industrie réserve souvent des surprises. Ce fut le cas avec Jean-Marc Myette, Directeur, Développement des Affaires pour la division des produits d’électrification chez ABB et Président du Conseil d’Administration de la section Québec de l’ÉFC. Non seulement connait-il l’industrie électrique et le moindre développement de ses produits et innovations technologiques, il est aussi un coureur automobile professionnel en sabbatique, un être très impliqué dans sa communauté d’affaires et de vie. 

Lire Plus

 

 

 

 

EIN-Jeff-Mowatt-400-2.jpg

Si vos clients ne sont pas impressionnés par vous ou par vos collègues au téléphone, ils peuvent changer d'entreprise simplement en raccrochant et en appelant la concurrence. Ainsi, vos compétences au téléphone peuvent avoir un impact significatif sur votre entreprise et votre carrière.

Pour savoir comment vous et vos collègues êtes perçus au téléphone, passez le test suivant. Pendant que vous y êtes, demandez à un ami de faire un appel mystère pour évaluer la performance de vos collègues.

Lire Plus

 

 

 

 

lme4_f_2_sones_400.jpg

Chaque article que j'ai écrit dans cette série est basé sur une tranche de vie qui m'a finalement aidé à mieux comprendre le monde et, je l’espère, à renseigner les personnes qui ont lu l’analyse. Les leçons que j’ai apprises m’ont généralement mené vers une plus grande force émotionnelle et, parfois, vers une plus grande sagesse. Donc, compte tenu de l'historique de la rubrique, je n'ai pas l’intention de changer le format. 

Lire Plus

 

 

 

 

lme46_ss400.jpg

À mesure que les entreprises augmentent en taille, les salaires augmentent généralement. C’est dans les entreprises de 2 000 à 4 999 employés où les ingénieurs gagnent les salaires médian les plus élevés à 86 181$.

 

Lire Plus...

  

Cuivre prix de la livre en US $

Le monde de l'électricité en ligne

Cette publication hebdomadaire est destinée à tous les acteurs de l'industrie électrique, incluant les professionnels de la construction, de l'entretien électrique ainsi que les ingénieurs électriques à travers le Canada. LME informe et renseigne sur les développements ayant un impact sur le design, la spécification et l'installation des équipements électriques. Proposant des nouvelles de l'industrie et des technologies récentes, LME deviendra votre lecture de référence de l'industrie électrique du Canada. LME est publiée tous les mardis.
Kerrwil Publications

538 Elizabeth Street, Midland,Ontario, Canada L4R2A3 +1 705 527 7666
©2019 All rights reserved

Use of this Site constitutes acceptance of our Privacy Policy (effective 1.1.2016)
The material on this site may not be reproduced, distributed, transmitted, cached or otherwise used, except with the prior written permission of Kerrwil