Le monde de l’éctricité en ligne

 

LDS-22-Distributed-400.jpgKevin Willmorth

Alors que la majorité des installations actuelles empruntent une architecture distribuée sous haute tension (entre 110V et 347V), l’émergence de la technologie d’éclairage à semi-conducteurs remet en cause leur côté pratique et leur efficacité pour l’alimentation des futurs systèmes d’éclairage. La majorité des produits d'éclairage conventionnels fonctionnent à des puissances comprises entre 60W et 500W. Les produits d'éclairage à semi-conducteurs fonctionnent plutôt à des niveaux beaucoup plus bas, compris entre 6W et 95W, et à des tensions comprises entre 12V et 38V. Avec ces niveaux de demande plus faibles, on remet en question la distribution de la haute tension et la conversion en basse tension à chaque luminaire.

Outre la tension de fonctionnement réduite des luminaires eux-mêmes, des sources d’énergie photovoltaïques (PV) générant des tensions continues comprises entre 10V et 350V. sont actuellement déployées pour réduire les charges demandées au réseau d’alimentation. Ceci est bien adapté à la technologie moderne d'éclairage à semi-conducteurs. Plutôt que d'utiliser des convertisseurs continu-alternatif pour convertir les tensions des panneaux PV en tension secteur, puis de les reconvertir en courant continu à basse tension pour chaque luminaire, la distribution de la tension continue directement à chaque luminaire élimine ces deux conversions et augmente l'efficacité totale du système.La conversion de la tension continue du système photovoltaïque en 24 V de CC, par exemple, est bien plus efficace que la conversion du courant continu en courant alternatif à haute tension, puis de nouveau en courant continu à basse tension.

Bien que plusieurs luminaires fonctionnent à partir de sources distantes d'alimentation à basse tension, tels que l'éclairage en corniche, l’éclairage d'accentuation ou les bandeaux lumineux, ils ne sont généralement pas utilisées pour l'éclairage général. Dans les applications d'éclairage général, il existe actuellement deux approches principales permettant de faire fonctionner des luminaires directement à partir d'une alimentation CC à basse tension. L’alimentation distribuée en CC 24V d’EMerge Alliance et l’alimentation par Ethernet  (PoE). Ces deux solutions utilisent des approches de commande distinctement différentes.

La norme EMerge Alliance pour les miniréseaux à basse tension, fondée sur la distribution directe de courant continu à 24 V dans les espaces occupés, est destinée à alimenter des luminaires (et d'autres charges locales similaires tels que les senseurs). Les luminaires et les senseurs sont connectés à des barres omnibus 24 V, généralement dans des systèmes de grille de plafond. La commande marche-arrêt de ces luminaires peut être réalisée avec des commutateurs conventionnels câblés à basse tension ou des senseurs à basse tension ( indépendants ou intégrés au luminaire ), pour l’exploitation des charges individuelles ou de sections de réseau.

Les commandes sans fil offrent une plus grande flexibilité pour la connexion de charges individuelles à des commandes et des senseurs spécifiques. La gradation présente quelques problèmes de coordination qui doivent être résolus. La gradation de la tension de secteur n’est pas envisageable et il n’existe à cet effet aucun gradateur de secteur à basse tension. De nombreux luminaires disponibles pour la connexion à des réseaux distribués en CC de 24V peuvent être gradués à l'aide de commandes de gradation conventionnelles 0-10V, directement au pilote de luminaire ou via des modules accessoires intégrant le câblage de senseurs, les commandes (gradation et commutation) et les fonctionnalités de l’interface de commande sans fil. En outre, plusieurs fabricants de luminaires proposent des interfaces brevetées de commande de gradation pour le contrôle de produits connectés en 24V sous courant continu. L'utilisation de commandes respectant le protocole DALI est également disponible pour les luminaires installés dans des systèmes distribués à 24 V. À l'heure actuelle, le contrôle via le protocole DMX n'est pas encore disponible pour les produits intégrés à d'autres luminaires conformément à la norme Emerge Alliance.

La deuxième architecture distribuée à basse tension, l’alimentation électrique par  câble Ethernet (PoE), répartit une alimentation basse tension vers les luminaires via un câblage de catégorie 6. L'intégration d'une interface de données est ce qui distingue la PoE des autres architectures de distribution à basse tension. Les luminaires conçus pour être connectés à ces systèmes fonctionnent entre 12V et 54V sous courant continu. Les luminaires à tension de secteur peuvent également être intégrés aux réseaux PoE, via l'utilisation de relais et d'interfaces.

Les luminaires, les senseurs et les commandes manuelles sont ensuite connectés directement ou via des passerelles PoE au réseau PoE universel ( UPoE ), qui est ensuite contrôlé via des interfaces utilisateur pouvant inclure des ordinateurs de bureau ou des ordinateurs portables, des appareils intelligents (téléphones / tablettes), des commandes sans fil et des interfaces de commandes câblées fixées au bâtiment. Les luminaires entièrement intégrés incluent la communication bidirectionnelle des données pour signaler l’état et la réponse intégrale des senseurs. Les connexions entre les commandes et les luminaires, les senseurs et les réponses aux données fournies par les senseurs sont toutes gérées via une interface logicielle centralisée.

L’avantage de l’architecture PoE réside dans la simplicité du câblage, de la mise en service et de l’affectation des charges et des senseurs. En outre, la capacité de collecte et de transmission de données vers et depuis les composants connectés offre des possibilités d’intégration d’opérations logiques dans les systèmes, répondant à de multiples données d’entrée pour produire la réponse souhaitée. Par exemple, l’intégration des détecteurs de présence peut aller au-delà du simple délestage d’éclairage, pour fournir des données aux systèmes de sécurité, éliminant ainsi les senseurs redondants. De plus, l’accès à distance au logiciel central de commande permet aux gestionnaires d’immeubles de surveiller en permanence le fonctionnement et les performances du système. Les changements d'affectation de charge aux interfaces de commande sont assumés par logiciel, ce qui facilite les mises à jour pour répondre aux besoins changeants des occupants, sans aucune modification du câblage ni interruption de travail associées au remaniement des connexions câblées.

À mesure que l'efficacité de l'éclairage à semi-conducteurs augmente, les charges qu’il génère pour l’alimentation électrique des bâtiments continueront à diminuer. Aussi, le coût en matériel et en installation de l’alimentation basse tension pour assumer ces charges suscitera un intérêt accru pour les approches moins coûteuses et plus efficaces de la distribution basse tension. En outre, la demande croissante en matière de commande, la flexibilité des commandes, les commandes d'utilisateur individuel, la durée de vie prolongée des produits à semi-conducteurs et l'environnement de travail en constante évolution - tout indique l'abandon du câblage conventionnel. De ce fait, les commandes sans fil et les commandes à basse tension des charges d'éclairage à basse tension représente l'avenir des systèmes d'éclairage en général.

Cet article a été publié dans sa forme originale par Lighting Controls Association: lightingcontrolsassociation.org/2018/09/24/kevin-willmorth-on-distributed-low-voltage-infrastructures-and-their-impact-on-controls/.

Photo: Eaton Lighting, www.cooperindustries.com/content/public/en/lighting/resources/LightingStories/Distributed-Low-Voltage-Power-System.html.

Pour en savoir plus sur Kevin Willmorth http://www.lumenique.com/New_Lumenique/About.html

Forum électrique présenté par Schneider Electric

Consommation d'énergie domestique: éducation et surveillance

Schneider Electric

Commandité par Schneider Electric

Aujourd'hui, nous sommes tous concernés par l'énergie que nous consommons dans nos maisons. Mais combien comprennent vraiment les tenants et aboutissants de la consommation d'énergie domestique, et où exactement l'électricien et le développement de systèmes de gestion de l'énergie entrent en jeu. Il y a beaucoup à considérer lors de la discussion sur l'utilisation de l'énergie domestique. Le consommateur doit tout d'abord être informé de la consommation d'énergie, de la manière dont il est calculé et finalement facturé pour pouvoir modifier ses taux de consommation d'énergie. Mais en termes d'éducation des consommateurs, l'électricien résidentiel a-t-il un rôle à jouer? Et au-delà, les fabricants développent-ils des produits conçus pour aider les électriciens et les consommateurs à mieux comprendre la consommation d'énergie résidentielle? Tout au long de cet article, nous aborderons chacune de ces questions importantes.

Lire plus...

 

Monde en mouvement

  • Prev
Hydro-Québec, la Ville de Montréal, les arrondissements concernés et les villes de Montréal-Ouest, ...
La semaine dernière, le Comité exécutif de la région du Québec a tenu une réunion à Montréal au ...
Hydro-Québec appelle la population qui habite à proximité des cours d'eau à la plus grande ...
Roger Little, déjà à la tête des opérations de Rexel Canada. Roger Little a pris la Direction ...
Tarik offre un large éventail de connaissances en éclairage avec plus de 14 ans d’expérience dans ...
Rina Lal s’est jointe à l’équipe de l’ÉFC au poste d’adjointe aux statistiques le ...
Au cours de l'exercice Assemblée générale annuelle de Horsman & Son (EBH) le 5 mars 2019, ABB ...
Alors que les inscriptions à notre conférence dépassent déjà les 450 participants (malgré les deux ...
Skills/Compétences Canada (SCC) travaille assidûment, en collaboration avec SCC - Nouvelle-Écosse, ...
Elham Javad rejoint la grande famille de LumiGroup à titre de conseillère en éclairage et ...

Le Code canadien de l'électricité et l'adaptation aux changements climatiques

CSALes changements climatiques et leurs conséquences auront une influence prépondérante sur l'avenir de l'électricité au Canada. En fait, selon le Conference Board du Canada, pour que notre réseau électrique continue d'offrir la fiabilité actuelle, il faudra investir environ 347,5 milliards de dollars dans son infrastructure. En réalisant des investissements judicieux maintenant, nous pourrons améliorer le réseau tout en évitant une importante hausse des coûts liée aux changements climatiques à l'avenir.

Lire Plus...

 

 

 

Leviton nomme Jason Prévost comme Vice-Président, distribution

Jason PrevostEn préparation pour la retraite de Gabriel Massabni en 2020, Leviton a annoncé que Jason Prevost s'est joint à l’équipe en tant que Vice-président, distribution. À ce titre, il se rapportera à Jean Belhumeur, Président et Chef des opérations et sera responsable de la croissance du marché et des ventes, tout en répondant aux besoins des clients et en veillant à la réalisation des objectifs de l’entreprise.

Jason se joint à Leviton depuis la compagnie Standard Products, où il a occupé depuis près de quinze ans différents postes dont ceux de Vice-président marketing et Vice-président exécutif.

Lire Plus...

Portrait

  • Prev
Esthétisme, design, flair, ancré dans son milieu sont des mots que l’on peut aisément associer à ...
La sécurité n’est pas une blague, mais les excuses en matière de ...
Les réchauffeurs à circulation (aussi appelés réchauffeurs en ligne) ...
Tout entrepreneur ayant été en affaires assez longtemps a déjà dû ...
Avec l’augmentation des coûts d’énergie et une plus grande ...
Comme vous le savez peut-être déjà, le gouvernement fédéral ...
Électrika a été fondée en 2004 par John McElligott, maître ...
MBI Systèmes est une entreprise offrant des systèmes de contrôle, notamment en ...
Fondée en 1982, la compagnie Les entreprises d'électricité Gaétan ...
Fondée en 1978, Valard Construction conçoit, construit, et assure les ...

Skills Competences CanadaSkills/Compétences Canada (SCC) travaille assidûment, en collaboration avec SCC - Nouvelle-Écosse, à l'organisation des 25es Olympiades canadiennes des métiers et des technologies. Les Olympiades 2019 auront lieu les 28 et 29 mai, à Halifax, où plus de 550 élèves et apprentis de partout au Canada ne ménageront aucun effort dans l'espoir d'obtenir une place sur le podium. Nous accueillerons aussi plus de 7 500 élèves visiteurs durant les deux jours, qui pourront assister aux concours et participer à plus de 50 activités interactives Essaie un métier et une technologie, qui leur feront découvrir les multiples professions dans les domaines spécialisés et techniques.

Lire Plus......

 

 

 Lire Plus......

 

 

Nouveau Produits

  • Prev
Les unités de refroidissement de la série Blue e+ sont désormais disponibles dans une version en ...
La série ULTRA RT4 est un kit d'éclairage encastré à DEL de 4 pouces générant une lumière blanche ...
Le panneau terminal rétrofit Pow-R-Line d’Eaton est conçu de manière innovante pour renouveler les ...
Protégez votre ordinateur des pannes imprévues et utilisez moins d'énergie avec l'alimentation de ...
Le kit de rechange de lampe LEDREP pour les enseignes de sortie Stanpro procure une énergie ...
Koolbridge Solar a annoncé que son produit d'énergie renouvelable, le SMART LOAD CENTER (SLC), a ...
La série de compteurs PowerHawk 6000 associe un sous-comptage électrique de qualité à une ...
La série Duo consiste en un plafonnier élégant, sans câble et esthétique, avec un système de ...
Legrand a lancé le gradateur décorateur Wattstopper DCLV2 0-10V qui contrôle et atténue les charges ...
Le luminaire à DEL Evolve pour les routes est optimisé pour les clients recherchant une bonne ...

 

Arani HBayLa nouvelle génération de luminaires LED high bay d’Arani est classée DLC Premium et est admissible pour les remboursements les plus élevés de votre municipalité. Ces luminaires ont un support de montage et viennent avec un crochet optionnel pour montage sur boucle.

Ils sont disponibles en 100 watts (ce qui équivaut aux lampes aux halogénures de 200 watts), 150 watts (ce qui équivaut aux lampes aux halogénures de 330 watts) et 200 watts (ce qui équivaut aux lampes aux halogénures de 400 watts).

Lire plus...

 

Show ReportLine Goyette

Leaders et innovateurs du secteur privé, gouvernemental et de l’éducation étaient réunis pour cet événement de premier plan d’ABB. Plus de 11 000 délégués ont assisté ABB Customer World Houston (ACW) 2019 du 4-7 mars à Houston, au Texas. Les plus récentes technologies innovantes d'ABB ont été présentées sur une superficie de 150 000 pieds carrés où on retrouvait également la voiture de la deuxième génération de la Formule E, des solutions d’automatisation et de robotisation innovantes. 

Lire plus...

Transformer l'industrie

Rick McCartenRick McCarten

Si tout se passe bien, la conférence de l’ÉFC cette année pourrait avoir une incidence profonde sur notre industrie. La conférence comportera un « atelier » où les délégués seront invités à déterminer le chemin que notre industrie prendra au 21e siècle. Vous devriez planifier votre présence et y participer.

Pourquoi un atelier ?

Pour comprendre, reculons de quelques années. En 2002, nous avons mené une étude sur l’industrie électrique avec Frank Lynn & Associates.

Lire Plus...

 

 

 

AC DriveBlake Marchand

Les moteurs électriques consomment environ 53 % de l’électricité dans le monde et au moins 90 % de toute l’électricité consommée par le secteur industriel selon la commission électrotechnique internationale (CEI). Dans ce contexte, on comprendra vite que l’efficacité sera et restera un facteur clé pour que les fabricants réduisent leurs frais généraux ainsi que leur empreinte carbone globale.

Lire Plus

 

 

 

 

 

lme46_ss400.jpg

À mesure que les entreprises augmentent en taille, les salaires augmentent généralement. C’est dans les entreprises de 2 000 à 4 999 employés où les ingénieurs gagnent les salaires médian les plus élevés à 86 181$.

 

Lire Plus...

  

Cuivre prix de la livre en US $

Le monde de l'électricité en ligne

Cette publication hebdomadaire est destinée à tous les acteurs de l'industrie électrique, incluant les professionnels de la construction, de l'entretien électrique ainsi que les ingénieurs électriques à travers le Canada. LME informe et renseigne sur les développements ayant un impact sur le design, la spécification et l'installation des équipements électriques. Proposant des nouvelles de l'industrie et des technologies récentes, LME deviendra votre lecture de référence de l'industrie électrique du Canada. LME est publiée tous les mardis.
Kerrwil Publications

538 Elizabeth Street, Midland,Ontario, Canada L4R2A3 +1 705 527 7666
©2019 All rights reserved

Use of this Site constitutes acceptance of our Privacy Policy (effective 1.1.2016)
The material on this site may not be reproduced, distributed, transmitted, cached or otherwise used, except with the prior written permission of Kerrwil