Imprimer

 

economie49_400.jpg30 novembre 2018

En septembre, l'investissement total en construction de bâtiments s'est chiffré à 14,5 milliards de dollars, en hausse de 0,3 % par rapport à août. La hausse enregistrée durant le mois est attribuable à la croissance de l'investissement dans le secteur résidentiel, qui a atteint 10,0 milliards de dollars (+0,4 %), alors que l'investissement dans le secteur non résidentiel a été inchangé, s'étant établi à 4,5 milliards de dollars. 

Investissement en construction de bâtiments résidentiels

L'augmentation de l'investissement dans le secteur résidentiel est principalement attribuable à la hausse de 1,0 % dans la catégorie des logements multifamiliaux (laquelle inclut les maisons jumelées, les maisons en rangée et les appartements), qui a porté l'investissement à 4,8 milliards de dollars, alors que l'investissement dans la catégorie des logements unifamiliaux a légèrement baissé (-0,2 %) pour s'établir à 5,3 milliards de dollars. 

L'investissement dans les logements unifamiliaux a augmenté de 5,2 % par rapport à septembre 2017, alors que l'investissement dans les logements multifamiliaux a affiché une croissance de 14,6 %.

Investissement en construction de bâtiments non résidentiels 

economie249.jpgL'investissement en construction de bâtiments dans le secteur non résidentiel a été inchangé, s'étant établi à 4,5 milliards de dollars en septembre. Les hausses dans les composantes commerciale (+0,5 % pour atteindre 2,5 milliards de dollars) et industrielle (+2,0 % pour se chiffrer à 0,9 milliard de dollars) ont été contrebalancées par une baisse de 2,7 % dans la composante institutionnelle et gouvernementale. 

Au cours de la période de 12 mois ayant pris fin en septembre, l'investissement en construction de bâtiments non résidentiels a affiché une augmentation de 4,1 %, attribuable à la vigueur dans les composantes commerciale (+213 millions de dollars) et industrielle (+137 millions de dollars), alors que l'investissement dans la composante institutionnelle a affiché un recul de 172 millions de dollars (-13,5 %) par rapport à septembre 2017.