Le monde de l’éctricité en ligne

 Shaun ThorsonSi la réponse est oui, vous devriez lire l’article ci-dessous et vous pourriez ainsi faire partie de la solution. Manque-t-il de jeunes qualifiés? Où sont-ils? Avons-nous des emplois pour ces jeunes homes et ces jeunes femmes dans les postes techniques? Il semble que les jeunes continuent de croire qu’un emploi valorisant et un avenir assuré passent nécessairement par l’université. Shaun Thorson, Chef de la direction chez Skills/Compétences Canada n’est pas convaincu que c’est le seul chemin vers un avenir brillant pour les jeunes.

Un peu d’histoire


Fondé en 1989, Skills/Compétences Canada (SCC) est un organisme national sans but lucratif qui, de concert avec les employeurs, les éducateurs, les organisations de travailleurs et les gouvernements, fait la promotion auprès des jeunes Canadiens et Canadiennes des perspectives de carrière dans les métiers spécialisés et les technologies. Grâce aux liens uniques qu’il entretient avec des partenaires des secteurs privé et public, SCC est en mesure de contribuer à combler les besoins futurs du Canada en main-d’œuvre qualifiée tout en permettant aux jeunes de découvrir des carrières gratifiantes. Skills/Compétences Canada offre à des centaines de milliers de jeunes des occasions d’apprentissage expérientiel, dont des concours de compétences régionaux, provinciaux et territoriaux, nationaux et internationaux, ainsi que des activités de sensibilisation aux métiers spécialisés. Nombre de ses programmes mettent en relief les compétences, notamment en informatique, qui sont essentielles aux occupations d’aujourd’hui. Le bureau national de Skills/Compétences Canada, représentant officiel du pays au sein de WorldSkills International, est situé à Ottawa, en Ontario. Pour d’autres renseignements à son sujet, visitezwww.competencescanada.com.

Du 4 au 7 juin prochain, au International Centre de Toronto, se tiendront les 20es Olympiades canadiennes des métiers et des technologies. Les concurrents et les concurrentes seront accompagnés d’entraîneurs, d’experts et de délégués ainsi que de chefs de file de l’industrie et de représentants gouvernementaux.


Chaque année, les Olympiades canadiennes réunissent des centaines d’élèves de toutes les provinces et de tous les territoires qui se livrent concurrence dans le cadre d’au moins 40 concours de compétences, reliés aux secteurs d’activités suivants : la construction, l’employabilité, la technologie de l’information, la fabrication, les services et le transport. Unique en son genre, cette compétition permet à des jeunes du pays apprenant un métier ou une technologie d’évaluer leurs compétences selon les normes rigoureuses de l’industrie et de se mesurer à des pairs, dans l’espoir d’être désignés les meilleurs de leur discipline. Les concurrents et les concurrentes chercheront aussi à être choisis comme membres d’Équipe Canada WorldSkills 2015, afin de participer au Mondial des métiers 2015, à São Paolo, au Brésil.


Depuis quand êtes-vous avec Skills Canada?


Je suis avec l’organisation depuis 1993. J’ai commencé à travailler avec la branche albertaine de Compétences Canada. J’ai travaillé à l’organisation de la première compétition en Alberta. J’ai toujours été impliqué dans les activités avec les jeunes. J’occupe la direction de Skills/Compétences Canada depuis 2006.

Quels sont vos principaux défis?


Le plus grand défi tant au niveau personnel qu’organisationnel est d’avoir la capacité d’en faire autant que nous aimerions. Alors, les principaux défis sont le temps et cette capacité de faire des choses. Il y a un réel besoin d’information au sujet des métiers techniques et nous devons mettre en place les ressources pour pouvoir répondre à ces demandes. Compétences Canada est une fédération, nous coordonnons les efforts faits partout au pays et nous nous assurons de nouer des partenariats. Le Canada fait face à un défi démographique. Plusieurs travailleurs laisseront leurs emplois techniques et nous devons les remplacer. Ça semble peut-être comme allant de soi, mais pourtant les défis sont là.

Le deuxième défi le plus important est de convaincre les jeunes hommes et les jeunes femmes que les métiers techniques peuvent être excitants. Malheureusement, trop souvent ils voient ces métiers comme un second choix. Nous devons leur montrer que les nouvelles technologies ont eu un impact sur les métiers techniques et qu’ils les utiliseront pour faire leur travail.

Le troisième grand défi est de trouver des emplois aux jeunes lorsqu’ils ont obtenu leur qualification, mais qu’ils n’ont pas d’expérience. Les employeurs sont parfois réticents à participer à des programmes pour stagiaires. Nous devons les convaincre de participer à ces programmes pour que les jeunes puissent acquérir de l’expérience. Une étude du Forum canadien sur l’apprentissage montre que vous obtenez 1,57 $ pour chaque dollar investi dans l’apprentissage de vos employés. 

Le Canada manque-t-il de main-d’œuvre spécialisée? 


Il y a des differences régionales importantes au Canada, mais sauf en tourisme, chaque secteur de l’économie fait face à certains problèmes de main-d’œuvre. Je crois que nous devrions plutôt parler d’un déséquilibre entre le marché du travail et les travailleurs qualifiés. Une partie importante de la force de travail canadienne sera à la retraite sous peu. Alors, faisons-nous face à une pénurie de main-d’œuvre ou non. La réponse n’est pas simple. Toutefois, une chose est certaine, les jeunes n’ont pas assez d’information sur les métiers. Les convaincre qu’il existe un avenir très intéressant dans les métiers techniques est un enjeu social. Les gens doivent pouvoir suivre leurs passions et leurs intérêts dans la vie.

Pour d’autres informations sur les Olympiades canadiennes des métiers et des technologies, rendez-vous à
http://skillscompetencescanada.com/fr/programmes/competences-canada-concours-national/toronto-2014/ or http://www.youtube.com/user/SkillsCanadaOfficial

Monde en mouvement

  • Prev
À partir du 18 janvier 2021, Contact Delage représentera la division Éclairage Routier de GE ...
Nyx Hemera Technologies accueille Guy Fournier, son nouveau Directeur Développement des ...
Dag Nyhof, directeur général d'IDEAL INDUSTRIES (CANADA), CORP, est heureux d'annoncer les ...
Au cours de la dernière année, le Circuit électrique a ajouté un nombre record de bornes rapides à ...
Le Groupe de fabricants du CEMRA (GFC) a désigné un nouveau vice-président. Félicitations à ...
Joignez-vous au webinaire pour le Réseau des jeunes professionnels de l’ÉFC, section Québec, le 9 ...
Teledyne Technologies Incorporated et FLIR Systems, Inc. ont conjointement annoncé avoir conclu un ...
Openreach déploiera une technologie de monitoring permanente pour fournir des connexions ...
Les entreprises canadiennes ont tiré des recettes brutes de 305 milliards de dollars des ...
Le premier ministre du Québec, M. François Legault, et le ministre de l'Environnement et de la ...

Guy Fournier nouveau Directeur développement des affaires pour Nyx Hemera

Guy FournierNyx Hemera Technologies accueille Guy Fournier, son nouveau Directeur Développement des Affaires. Guy compte plus de 20 ans d’expérience dans les ventes et le marketing international dans le domaine des hautes technologies.

Il sera responsable de développer les marchés pour le TLACS-U (contrôle d’éclairage des passages souterrains) et le TLACS-A (contrôle d’éclairage des ports, des routes, des stationnements, des centres correctionnels, des haltes routières, etc.). Guy sera secondé par l’équipe multidisciplinaire et innovante de Nyx Hemera Technologies.

 

Lire Plus...


 

Déploiement de bornes rapides : une année record pour le plus important réseau public de recharge du Québec !

Hydro QCAu cours de la dernière année, le Circuit électrique a ajouté un nombre record de bornes rapides à son réseau. De plus, il a diversifié son offre pour se préparer à l'évolution technologique des nouveaux véhicules électriques sur le marché et, ainsi, pour répondre aux besoins des électromobilistes.

Au total, 153 nouvelles bornes rapides à 400 volts ont été mises en service partout au Québec. 

 

 

 

 

Lire Plus...


 

Portrait

  • Prev
À la suite de la récente acquisition du fabricant de planchers chauffants Flextherm par le Groupe ...
« N’oublie jamais de garder une vue d’ensemble. » Ces mots sont ceux du père de Jason ...
Électrimat est une entreprise indépendante de propriété québécoise spécialisée depuis 40 ans dans ...
Il y a un peu plus d’un an je rencontrais Louis Beaulieu, directeur général de Ouellet Canada, lors ...
Fondé en 1986 par Warren Osak, Electromate se spécialise dans les solutions robotiques et ...
Nouvelle figure à la tête de l’unité d’affaires électrification et d’ABB Canada, Éric Deschênes ...
Stephanie Medeiros dirige l’équipe Infrastructure de recharge de véhicules électriques d’ABB ...
Nous savons tous que l’industrie 4.0 est à nos portes et que nous sommes devant des changements ...
Située à L'Islet, sur la Rive-Sud à l'Est de Québec, Ouellet Canada conçoit, fabrique et distribue ...
Jacques Fiset est depuis plus de trois ans directeur des ventes commerciales chez Westburne Québec, ...

Yves ChabotÀ la suite de la récente acquisition du fabricant de planchers chauffants Flextherm par le Groupe Stelpro, Yves Chabot, président-directeur-général du Groupe a accepté de répondre à nos questions. À la lumière de la récente acquisition, pouvez-vous nous parler des grands enjeux de votre secteur de l’industrie?

Nos grands enjeux, ils sont nombreux. À court terme, passer à travers la pandémie et continuer à administrer avec une rareté de la main-d’œuvre sans précédent.   Sur un horizon plus long terme, mais pas si lointain, nous devons nous positionner dans le cadre de la transition énergétique dans un contexte où les maisons deviennent de plus en plus intelligentes, avec d’innombrables objets connectés.

Lire Plus...


 

Nouveau Produits

  • Prev
Klein Tools pour les professionnels depuis 1857, présente le ruban Glow de 20 pieds, le premier ...
Le CoBolt de poche populaire comporte désormais un évidement de lame pour une coupe plus facile des ...
DUOLED offre un design compact et innovant, combinant un gradateur mural et un transformateur DEL ...
Intense Lighting, une société de Leviton, a annoncé le lancement de sa nouvelle série de ...
Avec le coût de plus en plus élevé du cuivre, les municipalités qui ont utilisé le cuivre pour ...
La lampe utilitaire robuste et ajustable facile à installer n'importe où, apporte un éclairage ...
Sigma 2 propose désormais des modèles en régression esthétiques pour des plafonds à faible ...
La gamme Mureva propose quatre projecteurs à LED faciles à installer. Avec des indices allant ...
Le Compact Pro High Bay de Lithonia Lighting® est la grande baie économique conçue pour les ...
Triplett Test Equipment annonce le lancement de l'innovant compteur de champ magnétique EMF20, un ...

Liteline Sigma 2Sigma 2 propose désormais des modèles en régression esthétiques pour des plafonds à faible éblouissement et plus silencieux ! Disponible en versions rondes et carrées, noires et blanches, vous pouvez désormais choisir parmi une variété d'options de réflecteurs pour compléter l'esthétique de votre projet.

Le luminaire Sigma2 LED présente une petite ouverture et un petit profil, permettant une installation dans de petits espaces dans diverses applications. La conception de modernisation de ce luminaire permet une installation facile dans pratiquement n'importe quel espace. 

 

Lire Plus...


 

Flir  Thermal MSXLe FLIR VS290-32 est un vidéoscope thermique et visuel industriel conçu pour aider les professionnels à trouver rapidement et en toute sécurité les dangers cachés dans les endroits difficiles d'accès, en particulier les voûtes de distribution électrique souterraines. 


Doté d'une vraie caméra thermique 160 × 120 et d'un FLIR MSX® (Multi-Spectral Dynamic Imaging), le VS290-32 permet aux utilisateurs de détecter les points chauds avant qu'une panne ne survienne pour maintenir la disponibilité.

 

Lire plus...


 

Extech MA44x SeriesLe MA440 mesure le courant alternatif jusqu'à 400 A, la tension continue et alternative jusqu'à 600 volts, la résistance, la capacité et la fréquence. Le MA443 ajoute la mesure True RMS, pour la lecture précise des formes d'onde non sinusoïdales et la mesure de la température par thermocouple. 


En plus de ceux-ci, le MA445 mesure le courant continu jusqu'à 400 A, ce qui en fait la pince ampèremétrique idéale pour les applications résidentielles et commerciales professionnelles telles que l'automobile, les équipements lourds et les mesures de courant continu marin. Les trois modèles sont classés CAT III - 600V.

Lire plus...

Commencer la nouvelle année en mettant l'accent sur la santé mentale

 

Michelle BraniganMichelle Branigan

Alors que la plupart d'entre nous étaient heureux de voir la fin de 2020, amorcer la nouvelle année était un peu différent cette année. La plupart d'entre nous fêtions dans nos « bulles restreintes » - ne pouvant voir famille et amis que nous n’avons pas fréquentés depuis des mois, dans mon cas plus d’un an pour ce qui est de ma famille. 

Les défis auxquels nous avons été confrontés en décembre sont toujours présents en janvier. 

 

 

Lire Plus...


 

lme46_ss400.jpg

À mesure que les entreprises augmentent en taille, les salaires augmentent généralement. C’est dans les entreprises de 2 000 à 4 999 employés où les ingénieurs gagnent les salaires médian les plus élevés à 86 181$.

 

Lire Plus...

  

Cuivre prix de la livre en US $

Le monde de l'électricité en ligne

Cette publication hebdomadaire est destinée à tous les acteurs de l'industrie électrique, incluant les professionnels de la construction, de l'entretien électrique ainsi que les ingénieurs électriques à travers le Canada. LME informe et renseigne sur les développements ayant un impact sur le design, la spécification et l'installation des équipements électriques. Proposant des nouvelles de l'industrie et des technologies récentes, LME deviendra votre lecture de référence de l'industrie électrique du Canada. LME est publiée tous les mardis.
Kerrwil Publications Great Place to Work. Certified December 2019 - December 2020

538 Elizabeth Street, Midland,Ontario, Canada L4R2A3 +1 705 527 7666
©2021 All rights reserved

Use of this Site constitutes acceptance of our Privacy Policy (effective 1.1.2016)
The material on this site may not be reproduced, distributed, transmitted, cached or otherwise used, except with the prior written permission of Kerrwil