Le monde de l’éctricité en ligne

 

lme51_f_1_Bill-Burr-400.jpgPar William (Bill) Burr

8 octobre 2018

Cet article porte sur la Section 76 — Câblage temporaire. Il est parfois presque impossible de suivre les règles applicables aux installations permanentes lors de l’installation de câblage temporaire pour les bâtiments ou ouvrages en voie de construction ou de démolition. Dans de nombreux cas, le câblage doit être portable, flexible et facile à modifier. Outre cette section, l’Appendice G renvoie à la Section 5.6.1.9. (3) du Code national de prévention des incendies du Canada, édition 2015, Installations électriques temporaires sur les sites de construction et de démolition.

Vous trouverez aussi dans cet article une correction à l’article précédent sur la Section 74 —Installations aéroportuaires.

La règle 76-000 indique que cette section modifie ou complète les exigences générales du code et s’applique aux installations de câblage temporaires pour les bâtiments ou les ouvrages en voie de construction ou de démolition, ainsi qu’aux installations expérimentales ou d’essai de nature temporaire. La Section 76 ne s’applique pas aux installations temporaires dans les parcs d’attractions, pavillons, fêtes foraines, plateaux de prise de vue (cinéma et télévision), sites éloignés de télédiffusion, expositions, salles de théâtre et théâtres ambulants qui se déroulent à l’intérieur, à l’extérieurs ou dans des tentes, qui sont couverts à la Section 66.

La règle 76-002 exige que les conducteurs soient

  • sélectionnés conformément aux règles 12-402(1) ou 12-406(1) de la Section 12 ou un câble du circuit d’alimentation ou un cordon souple de type pour l’extérieur hyper-résistant choisi conformément à l’article 4-012 1) ou 4-040 1)
  • isolés, sauf si permis dans les règles 6-308, 10-112 et 10-116
  • installés conformément aux sections 6, 10 et 36 dans le cas des conducteurs de branchement
  • supportés sur des poteaux dont l’espacement ne dépasse pas la longueur maximale de portée admissible pour le type de conducteurs aériens choisis

La règle 76-004 exige que la mise à la terre et la continuité des masses soient conformes à la section 10.

La règle 76-006 précise si l’appareillage de branchement est installé à l’extérieur, il doit :

  • être accessible aux personnes autorisées seulement
  • pouvoir être verrouillé
  • être protégé des intempéries et de l’endommagement mécanique
  • avoir une puissance nominale ne dépassant pas 200 A s’il est installé sur un seul poteau

La règle 76-008 stipule que les centres de distribution :

  • doivent comporter un nombre suffisant de dérivations et avoir une puissance appropriée conformément à la section 14
  • doivent être installés dans un bâtiment à l’épreuve des intempéries ou être de construction à l’épreuve des intempéries
  • doivent être montés en position debout

La règle 76-010 exige que les artères qui alimentent les centres de distribution soient

  • installées sous câble armé ou l’équivalent
  • les artères des centres de distribution portatifs peuvent être faites de cordon souple ou de câble d’alimentation flexible de type pour l’extérieur hyper-résistant, conformément aux règles12-402(1) ou 12-406(1), et contenant un conducteur de continuité des masses
  • protégées contre l’endommagement
  • protégées par des dispositifs de protection contre les surintensités appropriés et commandées par des dispositifs de sectionnement appropriés

La règle 76-012 régit l’installation des dérivations et stipule que

  • du câble sous gaine non métallique peut être utilisé conformément aux règles 12-500 à 12-526
  • les dérivations d’éclairage doivent être entièrement séparées des dérivations d’énergie
  • l’installation et le type des luminaires ou des douilles de lampe doivent être conformes à la section 30
  • la charge raccordée de chaque dérivation d’éclairage ne doit pas être supérieure à 80 % du courant nominal du disjoncteur conformément à la règle 30-104
  • les dérivations d’énergie doivent être munies de circuits distincts pour
    • des charges de moteur supérieures à celles des outils manuels d’usage courant et être protégées conformément à la section 28
    • les charges identifiables qui doivent être limitées à 80 % du courant nominal du disjoncteur
    • les prises de courant d’usage général dont le disjoncteur ne dépassant pas la valeur nominale la plus faible de toute prise de courant raccordée à la dérivation

La règle 76-014 précise que les installations temporaires doivent être séparées et ne doivent à aucun moment être interconnectées à un des circuits des installations permanentes, sauf sur permission spéciale conformément à la règle 2-030.

La règle 76-016 stipule que toutes les prises de courant de configuration CSA 5-15R soient protégées par des disjoncteurs différentiels de classe A.

Le prochain article traitera de la Section 78 — Marinas, clubs nautiques, quais, structures, maritimes et ports de pêche.

Correction à l’article précédent sur la Section 74 —Installations aéroportuaires

Dans mon dernier article, qui portait sur les installations aéroportuaires, j’ai affirmé par erreur qu’un contrepoids de terre était fourni pour protéger le personnel de maintenance des tensions de contact lors de la réparation ou du remplacement de luminaires endommagés. Cela est erroné. Bien que raccordé à la borne de mise à la terre du transformateur d’isolement, aux poteaux de montage des luminaires et aux prises de terre, le contrepoids ne constitue pas une mise à la terre de sécurité telle qu’utilisée dans les systèmes électriques classiques. Il ne représente pas davantage une mise à la terre puisque le réseau d’éclairage en série est un réseau non mis à la terre. Les circuits en série sont capables de prendre en charge de multiples mises à la terre sans déclenchement. Le contrepoids de terre est fourni pour protéger le réseau d’éclairage en série contre la foudre. Lors de la réparation ou du remplacement de pièces du réseau d’éclairage, le personnel de maintenance doit isoler et verrouiller le système.

S’il est impossible de verrouiller les circuits en série en raison de limites opérationnelles, les travailleurs devraient porter un équipement de protection individuelle(ÉPI) approprié, comprenant la bonne classe de gants isolants contre les risques liés à la haute tension pour les protéger contre tout contact avec l’équipement du circuit. Merci à Murray Ames, électricien à l’aéroport de Campbell River, pour m’avoir fait remarquer cette importante distinction. Murray est l’un des instructeurs au cours Entretien du balisage aéroportuaire offert aux électriciens d’aéroport au site de formation en balisage aéroportuaire de l’aéroport de Campbell River, Colombie-Britannique.

William (Bill) Burr est l’ancien Président du Conseil consultatif canadien sur la sécurité électrique (CCCSE), l’ancien directeur du Electrical and Elevator Safety for the Province of BC, l’ancien directeur de l’élaboration des normes en matière d’électricité et de gaz et l’ancien directeur de l’Évaluation de la conformité au groupe CSA. Il est possible de joindre monsieur Burr à Burr and Associates Consulting, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

* La source de cette série d’articles est le Code canadien de l’électricité, Première partie, publié par la CSA.

** Le Guide explicatif du CCÉ est également publié par la CSA.

Forum électrique présenté par Schneider Electric

Consommation d'énergie domestique: éducation et surveillance

Schneider Electric

Commandité par Schneider Electric

Aujourd'hui, nous sommes tous concernés par l'énergie que nous consommons dans nos maisons. Mais combien comprennent vraiment les tenants et aboutissants de la consommation d'énergie domestique, et où exactement l'électricien et le développement de systèmes de gestion de l'énergie entrent en jeu. Il y a beaucoup à considérer lors de la discussion sur l'utilisation de l'énergie domestique. Le consommateur doit tout d'abord être informé de la consommation d'énergie, de la manière dont il est calculé et finalement facturé pour pouvoir modifier ses taux de consommation d'énergie. Mais en termes d'éducation des consommateurs, l'électricien résidentiel a-t-il un rôle à jouer? Et au-delà, les fabricants développent-ils des produits conçus pour aider les électriciens et les consommateurs à mieux comprendre la consommation d'énergie résidentielle? Tout au long de cet article, nous aborderons chacune de ces questions importantes.

Lire plus...

 

Monde en mouvement

  • Prev
En 2018, l’organisme d’évaluation EcoVadis a décerné une médaille d’argent à STANDARD ...
Convectair a annoncé que Charles Sirois, étudiant en deuxième année au baccalauréat en Ingénierie ...
Roxanne cumule plus de 20 ans d’expérience à titre de représentante aux ventes, dont plus de 10 ans ...
L’Électro-Fédération Canada (EFC) est devenu membre de l’association du Building Energy ...
L’Association de l’industrie électrique du Québec (AIEQ) décernera son Prix Jean-Jacques ...
Le 1er octobre a été annoncé l’intégration officielle de la marque Thomas & Betts au sein de la ...
Skills/Compétences Canada (SCC) se prépare en vue d'un automne bien rempli. En septembre, les ...
L’entreprise a commencé à opérer à partir d’électricité renouvelable à 100 % aux États-Unis et au ...
Mobilité électrique Canada vous invite à soumettre une communication à l'occasion de sa ...

Portrait

  • Prev
Esthétisme, design, flair, ancré dans son milieu sont des mots que l’on peut aisément associer à ...
La sécurité n’est pas une blague, mais les excuses en matière de ...
Les réchauffeurs à circulation (aussi appelés réchauffeurs en ligne) ...
Tout entrepreneur ayant été en affaires assez longtemps a déjà dû ...
Avec l’augmentation des coûts d’énergie et une plus grande ...
Comme vous le savez peut-être déjà, le gouvernement fédéral ...
Électrika a été fondée en 2004 par John McElligott, maître ...
MBI Systèmes est une entreprise offrant des systèmes de contrôle, notamment en ...
Fondée en 1982, la compagnie Les entreprises d'électricité Gaétan ...
Fondée en 1978, Valard Construction conçoit, construit, et assure les ...

Jean-Claude Calabro

Esthétisme, design, flair, ancré dans son milieu sont des mots que l’on peut aisément associer à Jean-Claude Calabro, président de LumiGroup, un agent manufacturier de produits d’éclairage et de contrôle.

Son modèle d’affaires est celui d’un entrepreneur et il semble avoir plutôt bien réussi puisqu’il se retrouve au palmarès des entreprises canadiennes ayant connu la plus forte croissance au cours des cinq dernières années. Installé au cœur du Mile-End montréalais, il dispose d’une salle de montre de plus de 10 000 pi ca sur 2 étages. 

 Lire Plus...

 

 

 

 

 

 

 

 

Nouveau Produits

  • Prev
La plus récente version du logiciel de création d'étiquettes, le poste de travail Brady a ...
  Dénudez, coupez, tordez, cisaillez et sertissez avec un seul outil. Comprend quatre ...
  Le plus ultra des connecteurs pour enfouissement direct homologués UL et certifiés ...
  Les raccords de câbles en zinc MC MC d’Arlington, destinés aux endroits secs, sont ...
  La pince à dénuder IDEAL Stripmaster® modèle 950 ™ est un outil de production pneumatique ...
  Convient pour l'installation dans des chemins de câbles dans des endroits secs, humides ...
  IDEAL Networks a ajouté des écrans tactiles à plusieurs de ses testeurs de câbles de ...
  Le kit de test de fibre optique IDEAL FiberMASTER permet à l’utilisateur de mesurer la ...
  La construction à trois conducteurs élimine pratiquement les champs magnétiques à ...
  Le système BRITECH PT - POWER TRACE est idéal pour la protection contre le gel, le ...

LME_P_Rittal-En-400.jpg

 Les armoires de réseau/serveur TS IT de Rittal sont préconfigurées avec des accessoires standards. Les armoires sont dotées de rails profilés, de roulettes, d'un système de gestion de câbles, de supports PDU et de portes verrouillables à l'avant et à l'arrière. Elles sont disponibles dans une gamme variée de tailles avec des parois latérales facultatives et des jeux d’assemblage.

Lire plus

 

 

 

 

 

 

Mesure-t-on la lumière

Comment déterminer l’intensité d’éclairage qu’il faut pour votre application en vue d’obtenir un niveau optimum de visibilité, de sécurité et de confort visuel? Souvent, nous achetons nos lampes en fonction du nombre de watts qu’elles consomment, sans pour autant connaître la quantité de lumière qu’elle peut fournir. Comment mesure-t-on la lumière? Dans l’industrie, on parle souvent de pied-bougie, de lumen et de lux… Voici un petit guide pour comprendre comment mesurer la lumière.

Voici une autre illustration simple pour comprendre la mesure du pied-bougie. Imaginez une bougie déposée à une distance de 0,30 mètre (1 pied) d’un mur plat sur lequel on a tracé une forme de 0,09 mètres2 (1 pi2). Cette surface sera illuminée par un lumen au pied carré.

Lire plus...Mesure-t-on la lumière

 

 

 

 

 

Conseils pour remodeler Shawn McCadden

Lors du congrès de l’ÉFC à Halifax, l'Électro-Fédération Canada a publié son dernier rapport de recherche, Vision 20/20 : Perspectives d’avenir pour les entrepreneurs en électricité du Canada ; rapport publié en collaboration avec l’ACEE et les Publications Kerrwil. Cette étude analyse les grands défis que vivent nos entrepreneurs en électricité en raison des nouvelles tendances. Voici en bref ce qui se dégage de cette étude.

Lire plus..Conseils pour remodeler

 

 

Cuivre prix de la livre en US $

CCPB_Council-Chair-K-Milsom_400.jpg

Le ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique et ministre responsable du Conseil canadien des normes (CCN), l’honorable Navdeep Bains, a annoncé que Kathy Milsom avait obtenu un nouveau mandat en tant que membre et présidente du conseil d’administration du CCN.

Mme Milsom dirigera le conseil d’administration de 13 membres qui encadre le CCN. Elle travaillera en étroite collaboration avec le conseil et le directeur général pour définir l’orientation stratégique et remplir le mandat de l’organisme.

Lire Plus

 

 

Le monde de l'électricité en ligne

Cette publication hebdomadaire est destinée à tous les acteurs de l'industrie électrique, incluant les professionnels de la construction, de l'entretien électrique ainsi que les ingénieurs électriques à travers le Canada. LME informe et renseigne sur les développements ayant un impact sur le design, la spécification et l'installation des équipements électriques. Proposant des nouvelles de l'industrie et des technologies récentes, LME deviendra votre lecture de référence de l'industrie électrique du Canada. LME est publiée tous les mardis.
Kerrwil Publications

538 Elizabeth Street, Midland,Ontario, Canada L4R2A3 +1 705 527 7666
©2018 All rights reserved

Use of this Site constitutes acceptance of our Privacy Policy (effective 1.1.2016)
The material on this site may not be reproduced, distributed, transmitted, cached or otherwise used, except with the prior written permission of Kerrwil