Le monde de l’éctricité en ligne

myette_400.jpg27 septembre 2018

Rencontrer des gens de notre industrie réserve souvent des surprises. Ce fut le cas avec Jean-Marc Myette, Directeur, Développement des Affaires pour la division des produits d’électrification chez ABB et Président du Conseil d’Administration de la section Québec de l’ÉFC. Non seulement connait-il l’industrie électrique et le moindre développement de ses produits et innovations technologiques, il est aussi un coureur automobile professionnel en sabbatique, un être très impliqué dans sa communauté d’affaires et de vie. 

L’industrie électrique a toujours été présente dans sa vie. Son père travaillait chez T & B et il l’a suivi partout à travers le Canada. Enfant il jouait avec des Ty-Raps (produit phare de T&B). « Le samedi matin, j’allais avec mon père et ma sœur chez T&B pour dessiner. Durant toutes ses études secondaires, il a travaillé chez des distributeurs électriques et après des études collégiales en électrotechnique, il amorce sa carrière professionnelle chez un distributeur électrique alors que nous sommes en pleine récession économique. C’est seulement le premier défi qu’il relèvera. Ventes internes, externes, le parcours habituel et puis scénario connu dans l’industrie, un fabricant majeur quitte la maison et ses revenus baissent de moitié. Il communique avec les gens qu’il a connus plus jeune et deux mois plus tard il amorce sa longue et florissante carrière chez T&B, maintenant devenu ABB. Retour au service à la clientèle obligé, il dit qu’il a fait un pas en arrière pour sauter sur une occasion qu’il ne pouvait pas manquer. « Ce que j’ai retenu de mon parcours professionnel c’est qu’en pensant faire une erreur, j’ai appris qu’il ne fallait pas se fier aux apparences. Les gens me disaient de ne pas passer d’un travail chez un distributeur à un fabricant. J’ai fait à ma tête, mais je n’avais pas vraiment le choix, j’entamais la vie commune avec ma femme. J’ai laissé les responsabilités que j’avais pour revenir à la prise de commandes sur un bloc-notes. J’ai maintenant 35 ans d’expérience dans cette industrie et si on compte les années du secondaire, je pourrais dire qu’à 55 ans j’ai plus de 40 ans d’expérience dans l’industrie. »

L’avenir de l’industrie électrique

Jean-Marc a connu l’industrie du Ty-Rap à la robotisation. Il est un témoin privilégié de l’avenir de l’industrie. « Pour moi, c’est une industrie en pleine mutation. On peut même dire que ça peut être bouleversant pour les boomers, mais stimulant pour toutes les autres générations. Ce sont deux paradigmes différents. » Il poursuit, « l’électrification des transports c’est un virage obligatoire devant nous. La miniaturisation est un autre aspect en développement de notre industrie. L’éclairage d’urgence c’est maintenant une plaque de verre, tout change. De nouvelles techniques se développent au niveau des produits, nous nous dirigeons dans certains segments vers l’électricité à induction sans contact. Des demandes radicales nous sont envoyées par les énergies renouvelables. Le changement de générations va amener une révolution chez tous les joueurs de l’industrie : distributeurs, fabricants et agents. Tous vont trouver une façon de révolutionner leur marché et de se positionner dans de nouveaux marchés. 

Quels sont les changements que vous attendez le plus dans l’industrie? 

« Nous sommes une industrie en plein changement et au cœur du changement. Pour moi, l’électrification des transports sera le nouveau pactole de notre industrie, des véhicules qui se rechargent seuls, le transport sur rails, les bus électriques. De nombreuses infrastructures sont à implanter pour supporter ces changements, le passage du AC vers le DC. J’aimerais que nous puissions déjà être là où d’autres pays sont déjà. »

S’il pouvait changer une chose dans l’industrie, quelle serait-elle?

« Je trouve que je suis un homme chanceux d’avoir toujours eu des femmes autour de moi dans la vie, à la maison comme au travail. (Il a deux filles et depuis des années, il a travaillé avec plusieurs femmes comme patronnes et collègues chez T&B/ABB, des femmes qui lui ont confié des défis professionnels importants). Je pense que notre industrie devrait avoir une plus grande ouverture aux femmes. »

Comment concilier travail et vie personnelle

Il a passé son enfance et l’adolescence à côtoyer l’industrie électrique, son épouse travaille chez ABB, comment peut-il réussir à concilier travail et vie personnelle? « Pour moi famille et carrière sont liées même si j’ai du temps exclusif pour chacune. Je suis un gardien de la mémoire « voir Gate keeper » autant au travail qu’à la maison et j’ai relevé de bien beaux défis dans ces deux sphères de ma vie. Quand ma patronne de l’époque, Nathalie Pilon, m’a envoyé faire un MBA sur le tas en assumant la gestion d’une usine de fûts d’éclairage de rue et structures d’aluminium, j’y ai consacré des heures que je ne pourrais comptabiliser, mais quelle école de formation! Pendant ces années passées dans notre industrie, j’ai relevé un défi personnel, celui de devenir pilote de course professionnel. Mon épouse m’a offert en 1996 un cours de pilotage pour la fête des Pères. De 1997 à 2009, j’ai eu ma licence de pilote professionnel – Formule FF2000, Formule Ford, Cascar, Touring Car, du Circuit Mont-Tremblant à celui de Mosport… en passant par les Grand Prix de Montréal, de Trois-Rivières et le Molson Indy de Toronto, il a tout essayé sauf le rallye… et c’est pour ça dit-il qu’il conduit des Subaru. J’aime planifier, organiser et réussir. »

En guise de conclusion

« Notre industrie est tissée serrée, nos concurrents peuvent être nos meilleurs amis dans la vie. J’espère que la nouvelle génération va se joindre à nous pour relever les excitants défis devant nous. » Aucun doute, Jean-Marc n’a pas terminé lui de relever des défis!

Forum électrique présenté par Schneider Electric

Consommation d'énergie domestique: éducation et surveillance

Schneider Electric

Commandité par Schneider Electric

Aujourd'hui, nous sommes tous concernés par l'énergie que nous consommons dans nos maisons. Mais combien comprennent vraiment les tenants et aboutissants de la consommation d'énergie domestique, et où exactement l'électricien et le développement de systèmes de gestion de l'énergie entrent en jeu. Il y a beaucoup à considérer lors de la discussion sur l'utilisation de l'énergie domestique. Le consommateur doit tout d'abord être informé de la consommation d'énergie, de la manière dont il est calculé et finalement facturé pour pouvoir modifier ses taux de consommation d'énergie. Mais en termes d'éducation des consommateurs, l'électricien résidentiel a-t-il un rôle à jouer? Et au-delà, les fabricants développent-ils des produits conçus pour aider les électriciens et les consommateurs à mieux comprendre la consommation d'énergie résidentielle? Tout au long de cet article, nous aborderons chacune de ces questions importantes.

Lire plus...

 

Monde en mouvement

  • Prev
La Foire internationale de l'éclairage HKTDC de Hong Kong (édition du printemps) marque le début de ...
Mettant en évidence l’efficacité énergétique ainsi que l’innovation de l’industrie de la mécanique ...
Lors de la conférence de l’ÉFC à Québec cette année, nous présenterons le deuxième prix ...
Votre section locale, IES-Montréal, s’est engagée dans son processus d’élections annuelles afin ...
Ressources humaines, industrie électrique Canada est ravi d’avoir annoncé son nouveau partenariat ...
Le Colloque annuel de l’AIEQ aura lieu à la fin de ce mois ci. Il est temps de réserver la date, ...
Misant sur l’efficacité énergétique et l’innovation, les participants au concours des nouveaux ...
AddÉnergie, Ariel Technology Inc. et OmniCable Corporation sont les trois nouvelles compagnies à se ...
L’industrie électrique canadienne est au premier plan de l’innovation. Nos produits aident la ...
Westburne Québec est fier d’annoncer la création d’un tout nouveau prix Rachelle ...

Portrait

  • Prev
Esthétisme, design, flair, ancré dans son milieu sont des mots que l’on peut aisément associer à ...
La sécurité n’est pas une blague, mais les excuses en matière de ...
Les réchauffeurs à circulation (aussi appelés réchauffeurs en ligne) ...
Tout entrepreneur ayant été en affaires assez longtemps a déjà dû ...
Avec l’augmentation des coûts d’énergie et une plus grande ...
Comme vous le savez peut-être déjà, le gouvernement fédéral ...
Électrika a été fondée en 2004 par John McElligott, maître ...
MBI Systèmes est une entreprise offrant des systèmes de contrôle, notamment en ...
Fondée en 1982, la compagnie Les entreprises d'électricité Gaétan ...
Fondée en 1978, Valard Construction conçoit, construit, et assure les ...

lessard_400.jpg

Le titre est un peu long, mais il permet d’avoir une idée immédiate de celle qui est derrière la rénovation et la gestion de l’éclairage intelligent à la ville de Montréal, un projet qui reçoit prix et nominations depuis sa mise en service et qui fait école. La Ville de Montréal convertira plus de 134 000 lampadaires au DEL et implante également un système intelligent de gestion de l’éclairage. Derrière cette révolution, une jeune ingénieure, Isabelle Lessard. Voyez son parcours, les défis qu’elle a relevés et comment elle perçoit l’avenir de l’éclairage urbain. Ingénieure électrique, diplômée de l’École de Technologie Supérieure (ETS), c’est par hasard qu’Isabelle Lessard fait carrière dans l’éclairage. 

Lire Plus...

 

 

Il y a quelques semaines Kim Quelch, présidente nationale du Réseau des jeunes professionnels (RJP) de l’ÉFC, invitait ses collègues hommes et femmes à partager et faire connaître leur expertise à tous les membres de l’industrie. Comme plusieurs, elle est arrivée par hasard dans l’industrie. À sa sortie de l’université après un baccalauréat en Commerce avec spécialité en marketing, elle amorce sa carrière dans une entreprise d’emballage et logiciels.   

 Lire Plus...

 

 

Nouveau Produits

  • Prev
Arteche présente une nouvelle gamme de transformateurs de tension submersibles pour la distribution ...
Littelfuse, Inc. a présenté deux séries de diodes Schottky de 2e génération au carbure de silicium ...
Les lampes de remplacement à DEL de GE sont conçues pour s'intégrer dans les luminaires DHI. Elles ...
Le Whiz 2.0 est le dernier luminaire architectural pour les hauts plafonds de Meteor Lighting. Le ...
La série LS1 de Flex Lighting Solutions offre qualité et polyvalence pour de nombreuses ...
Les nouvelles et améliorées lumières directionnelles GDL de MagicLite sont la solution idéale pour ...
Les lampes de remplacement à DEL d’EiKO constituent une alternative idéale aux lampes DHI à haute ...
Les deux derniers modèles de luminaires à DEL de Ledvance, le Downlight Slim et le Linear 900, sont ...
La SL4-LED30 est une bande lumineuse extrêmement efficace qui permet de modifier la température de ...
Comparées aux ampoules à incandescence, les ampoules à DEL produisent moins de chaleur et durent ...

Klein Tools

Dénudez, coupez, tordez, cisaillez et sertissez avec un seul outil. Comprend quatre sertisseuses dédiées pour connecteurs B, des terminaux isolés et non isolés et des connecteurs Scotchlok® IDC. Cet outil polyvalent tord, boucle et dénude des fils toronnés pleins 10-26 AWG et 12-28 AWG et cisaille proprement les vis 6-32 et 8-32. La tête renforcée réduit la flexion en maintenant les trous de dénudage tranchants. La conception est optimisée pour un effet de levier idéal lors du dénudage et du sertissage.

Lire plus

 

LME-44---Patrick-Deschamps_400.jpg

Faisant partie d’une entreprise qui vend, spécifie et met en marché du contrôle d’éclairage depuis plus de 20 ans, je dois avouer que je suis fasciné par toutes les récentes avancées et possibilités avec la technologie DEL. Jusqu’à très récemment, le choix des luminaires était simplement une formalité selon le type d’espace et le budget du client. ‘Boring’…

Maintenant on s’éclate! La technologie DEL nous amène des possibilités infinies et la population commence seulement à découvrir toutes les sphères de nos vies qui sont impactées par la lumière! Les fabricants nous proposent maintenant des produits avec une multitude de degrés Kelvin, des IRC (indice rendu couleur), valeurs R9 (rouges), LPW (lumen par watt) et j’en passe…

Lire plus...

Lire plus...

 

myette_400.jpg

Rencontrer des gens de notre industrie réserve souvent des surprises. Ce fut le cas avec Jean-Marc Myette, Directeur, Développement des Affaires pour la division des produits d’électrification chez ABB et Président du Conseil d’Administration de la section Québec de l’ÉFC. Non seulement connait-il l’industrie électrique et le moindre développement de ses produits et innovations technologiques, il est aussi un coureur automobile professionnel en sabbatique, un être très impliqué dans sa communauté d’affaires et de vie. 

Lire Plus

 

 

 

 

lme46_ss400.jpg

À mesure que les entreprises augmentent en taille, les salaires augmentent généralement. C’est dans les entreprises de 2 000 à 4 999 employés où les ingénieurs gagnent les salaires médian les plus élevés à 86 181$.

 

Lire Plus...

  

Cuivre prix de la livre en US $

Le monde de l'électricité en ligne

Cette publication hebdomadaire est destinée à tous les acteurs de l'industrie électrique, incluant les professionnels de la construction, de l'entretien électrique ainsi que les ingénieurs électriques à travers le Canada. LME informe et renseigne sur les développements ayant un impact sur le design, la spécification et l'installation des équipements électriques. Proposant des nouvelles de l'industrie et des technologies récentes, LME deviendra votre lecture de référence de l'industrie électrique du Canada. LME est publiée tous les mardis.
Kerrwil Publications

538 Elizabeth Street, Midland,Ontario, Canada L4R2A3 +1 705 527 7666
©2019 All rights reserved

Use of this Site constitutes acceptance of our Privacy Policy (effective 1.1.2016)
The material on this site may not be reproduced, distributed, transmitted, cached or otherwise used, except with the prior written permission of Kerrwil