Le monde de l’éctricité en ligne

 

lme51_f_1_michelle-branigan-400.jpg8 mai 2018

Le fait d’avoir besoin d'embaucher du personnel peut être une bonne ou une mauvaise chose. Dans certains cas, les affaires sont florissantes et il faut agrandir l’équipe. Dans d’autres cas, un employé a quitté son poste pour un autre emploi, ou a pris sa retraite, et il y a une urgence à combler le poste.

Quelle que soit la raison, le processus d'entrevue peut vous ravir ou vous créer des maux de tête.

Le fait d’embaucher la mauvaise personne peut avoir de nombreuses conséquences. Cela peut être coûteux à la fois du point de vue du temps et de la productivité. De plus, cela peut être démoralisant pour ceux qui ont eu la responsabilité d'intégrer le nouvel employé et qui ont participé au processus de partage des connaissances pour former cette personne, non seulement sur le travail lui-même, mais aussi sur la culture, les processus et les politiques organisationnels.

Dans certains cas, les employeurs se rendent compte que la personne n'est pas à la hauteur d'un rôle en particulier, mais hésitent à la laisser partir, et travaillent plutôt à l’intégrer dans l'organisation d’une façon différente. Cela peut fonctionner - si vous êtes chanceux - ou alors, vous gaspillez du temps et des efforts dans la formation d’un employé pour un poste pour lequel il n'a aucune aptitude, ou même n’a pas envie d’avoir.

Alors, quelles sont les bonnes pratiques afin d’interviewer et de recruter les meilleurs candidats?

Que faire : 

  • Soyez clair sur ce que le travail implique. Les attentes d'un côté et de l'autre doivent être claires. En effet, des problèmes peuvent survenir si vous embauchez cette personne et que l'emploi n'est pas ce qu'elle croyait être. Est-ce que vos questions se rapportent à la position réelle que vous désirez combler?
  • Vérifiez les références. Si possible, effectuez des vérifications de références supplémentaires - et pas seulement celles que le candidat a fournies. Renseignez-vous sur les forces et les faiblesses de la personne, comment elle fonctionne sous pression, comment elle travaille au sein d'une équipe et quelles sont les compétences dont elle a besoin pour grandir dans le cadre de son développement ultérieur.
  • Incluez un collègue dans l'entrevue d’embauche, peu importe la taille de votre organisation. Si vous savez déjà quels employés travailleront avec cette nouvelle personne, demandez à un d’entre eux de participer à la première ou à la deuxième entrevue. Si ce n'est pas le cas, demandez à un collègue de confiance d'intervenir. Ces employés peuvent observer des aspects que vous ne pouvez pas voir ou poser une question à laquelle vous ne pensez pas.
  • N’improvisez pas. Bien que les entrevues non structurées puissent mener à une discussion libre, elles peuvent aussi entraîner des problèmes, surtout si vous partez sur une tangente et que vous posez ensuite des questions différentes aux candidats. Structurez vos entretiens afin que tous les candidats répondent aux mêmes questions, ce qui rendra les entretiens plus fiables et permettra de mieux évaluer équitablement les réponses. Mais…
  • Soyez créatif. Toute personne interrogée est préparée pour les questions d'entrevue standards. Essayez de poser des questions auxquelles elle n’aura pas préparé de réponses toutes faites.
  • Voici certaines questions que je pose dans une interview: « Dites-moi trois mots qui vous décrivent », suivie de « Donnez-moi trois mots que vos collègues utiliseraient pour vous décrire ». C'est incroyable combien de personnes cela laisse perplexes. Une autre bonne question est: « Racontez-moi une situation qui a mal tourné et comment vous l'avez gérée ? » Si le candidat vous dit que rien n'a jamais mal tourné pendant sa carrière, ou qu'il n'a jamais rien fait de mal, faites une courte entrevue.
  • Le plus important est d'écouter. Parfois, il est tentant de combler les silences momentanés qui peuvent surgir au cours de l'entrevue. Mais ces silences donnent l'occasion d’observer comment le candidat réagit et peuvent ouvrir une nouvelle porte de discussion.

Ce qu'il ne faut pas faire:

  • Ne parlez pas trop! Vous êtes là pour écouter et utiliser ce temps pour déterminer si cette personne convient à votre entreprise. Si vous réalisez que vous parlez trop, respirez profondément et passez à la question suivante.
  • N'ayez pas peur de poser des questions difficiles - surtout si vous avez remarqué des lacunes dans le curriculum vitae du candidat ou si vous avez vu une histoire alternative sur ses médias sociaux.
  • Ne faites pas durer l'entrevue. Afin de savoir quand il est opportun de terminer l’entretien, basez-vous sur la façon dont se déroule la discussion proprement dite.

Espérons qu’une préparation adéquate du processus d'embauche vous permettra d'économiser temps et argent à long terme, et peut-être même de trouver l’employé idéal.

 Forum électricien présenté par Schneider Electric            

Le forum électrique est une chronique mensuelle qui donne aux électriciens et entrepreneurs électriques de l'information sensible sur les tendances et et débats de l'heure  

Schneider Electric

Parainé par Schneider Electric

Le maître électricien Steve Beeby parle des défis du marché auxquels font face les petites entreprises des entrepreneurs électriciens

Survivre au sein du marché de l’électricité résidentielle implique beaucoup de sortir des sentiers battus et, comme nous ne le dirons jamais assez, un travail acharné. Afin de mieux comprendre les divers défis auxquels sont confrontés les petits entrepreneurs en électricité, EIN a rencontré Steve Beeby, maître électricien et propriétaire exploitant de Beehive Electric, en tant que petite entreprise en électricité résidentielle à Elmvale, en Ontario.

Lire plus...

 

Monde en mouvement

  • Prev
Signify leader de l’éclairage dans le monde, annonce aujourd’hui le changement de nom de sa ...
Hydro-Québec et Nouveau Monde Graphite sont heureux d'annoncer la signature d'un contrat de licence ...
M. Jean-Hugues Lafleur, vice-président exécutif et chef de la direction financière et du ...
La transformation de notre façon de produire et d'utiliser l'énergie présente, pour le Canada, ...
Lind Equipment, a annoncé que l'éclairage à ampoule, délaissé au profit de l'éclairage DEL ...
Convectair, tient la première rencontre de sa communauté d’intérêt « La Maison Bienveillante» ...
C’est avec grand plaisir que STANDARD accueille Juan Garzon-Fuñes à titre de directeur, assurance ...
Le gouvernement du Québec accorde une aide financière de 537 000 $, soit ...
Stanpro a annoncé son déploiement continu dans le Grand Toronto avec un nouveau site pour ses ...
Nyx Hemera Technologies a débuté ses opérations il y a dix ans lorsque Pierre Longtin, le fondateur ...

Portrait

  • Prev
Esthétisme, design, flair, ancré dans son milieu sont des mots que l’on peut ...
La sécurité n’est pas une blague, mais les excuses en matière de ...
Les réchauffeurs à circulation (aussi appelés réchauffeurs en ligne) ...
Tout entrepreneur ayant été en affaires assez longtemps a déjà dû ...
Avec l’augmentation des coûts d’énergie et une plus grande ...
Comme vous le savez peut-être déjà, le gouvernement fédéral ...
Électrika a été fondée en 2004 par John McElligott, maître ...
MBI Systèmes est une entreprise offrant des systèmes de contrôle, notamment en ...
Fondée en 1982, la compagnie Les entreprises d'électricité Gaétan ...
Fondée en 1978, Valard Construction conçoit, construit, et assure les ...

  Esthétisme, design, flair, ancré dans son milieu sont des mots que l’on peut aisément associer à Jean-Claude Calabro, président de LumiGroup, un agent manufacturier de produits d’éclairage et de contrôle.

Son modèle d’affaires est celui d’un entrepreneur et il semble avoir plutôt bien réussi puisqu’il se retrouve au palmarès des entreprises canadiennes ayant connu la plus forte croissance au cours des cinq dernières années. Installé au cœur du Mile-End montréalais, il dispose d’une salle de montre de plus de 10 000 pi ca sur 2 étages. 

 Lire Plus...

 

Tango

Établie à Québec depuis 25 ans, Lumca s'est forgée une réputation enviable à titre de concepteur et fabricant de luminaires qui harmonisent parfaitement esthétisme, fonctionnalité et innovation. Son approche modulaire permet de créer différents modèles avec les composantes de base.

Lire plus : Tango...

 

 

 

 

Nouveau Produits

  • Prev
La gamme de luminaires à DEL de Pioneer Lighting a un profil mince et est maintenant disponible ...
Les Luminous Textile sont des panneaux en tissu lumineux avec propriétés acoustiques Kvadrat Soft ...
Cette série ajoute de la flexibilité et de la luminosité supérieures à vos différents projets ...
La famille de produits d'éclairage linéaire à vision directe BL NeonVIEW est entièrement flexible ...
La lampe StepBurst à DEL de 1 watt à gradation variable de SGI favorise une quantité égale de ...
Le luminaire Mission est une lanterne à quatre côtés avec un cadre en métal et des panneaux de ...
LIFELINE est un système d'éclairage sur rail épuré et minimaliste pouvant accueillir deux ...
La famille de luminaires Tessera présente une esthétique discrète qui s'adapte à tous les contextes ...
Le WET BEAM 4 LED est un luminaire linéaire spécialement conçu - et répertorié pour - les endroits ...
Nexus est un système de gestion de l'éclairage d'urgence qui permet à l'utilisateur de voir en ...

LME_P_Rittal-En-400.jpg

 Les armoires de réseau/serveur TS IT de Rittal sont préconfigurées avec des accessoires standards. Les armoires sont dotées de rails profilés, de roulettes, d'un système de gestion de câbles, de supports PDU et de portes verrouillables à l'avant et à l'arrière. Elles sont disponibles dans une gamme variée de tailles avec des parois latérales facultatives et des jeux d’assemblage.

Lire plus

 

 

 

 

Mesure-t-on la lumière

Comment déterminer l’intensité d’éclairage qu’il faut pour votre application en vue d’obtenir un niveau optimum de visibilité, de sécurité et de confort visuel? Souvent, nous achetons nos lampes en fonction du nombre de watts qu’elles consomment, sans pour autant connaître la quantité de lumière qu’elle peut fournir. Comment mesure-t-on la lumière? Dans l’industrie, on parle souvent de pied-bougie, de lumen et de lux… Voici un petit guide pour comprendre comment mesurer la lumière.

Voici une autre illustration simple pour comprendre la mesure du pied-bougie. Imaginez une bougie déposée à une distance de 0,30 mètre (1 pied) d’un mur plat sur lequel on a tracé une forme de 0,09 mètres2 (1 pi2). Cette surface sera illuminée par un lumen au pied carré.

Lire plus...Mesure-t-on la lumière

 

 

 

 

 

Conseils pour remodeler Shawn McCadden

Lors du congrès de l’ÉFC à Halifax, l'Électro-Fédération Canada a publié son dernier rapport de recherche, Vision 20/20 : Perspectives d’avenir pour les entrepreneurs en électricité du Canada ; rapport publié en collaboration avec l’ACEE et les Publications Kerrwil. Cette étude analyse les grands défis que vivent nos entrepreneurs en électricité en raison des nouvelles tendances. Voici en bref ce qui se dégage de cette étude.

Lire plus..Conseils pour remodeler

 

 

Cuivre prix de la livre en US $

CCPB_Council-Chair-K-Milsom_400.jpg

Le ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique et ministre responsable du Conseil canadien des normes (CCN), l’honorable Navdeep Bains, a annoncé que Kathy Milsom avait obtenu un nouveau mandat en tant que membre et présidente du conseil d’administration du CCN.

Mme Milsom dirigera le conseil d’administration de 13 membres qui encadre le CCN. Elle travaillera en étroite collaboration avec le conseil et le directeur général pour définir l’orientation stratégique et remplir le mandat de l’organisme.

Lire Plus

 

 

Le monde de l'électricité en ligne

Cette publication hebdomadaire est destinée à tous les acteurs de l'industrie électrique, incluant les professionnels de la construction, de l'entretien électrique ainsi que les ingénieurs électriques à travers le Canada. LME informe et renseigne sur les développements ayant un impact sur le design, la spécification et l'installation des équipements électriques. Proposant des nouvelles de l'industrie et des technologies récentes, LME deviendra votre lecture de référence de l'industrie électrique du Canada. LME est publiée tous les mardis.
Kerrwil Publications

538 Elizabeth Street, Midland,Ontario, Canada L4R2A3 +1 705 527 7666
2016 All rights reserved

Use of this Site constitutes acceptance of our Privacy Policy (effective 1.1.2016)
The material on this site may not be reproduced, distributed, transmitted, cached or otherwise used, except with the prior written permission of Kerrwil