Le monde de l’éctricité en ligne

EIN-18-Safety-Fluke-400.jpgPar James R. White

1er août 2018

Depuis la récente publication de l’édition 2018 du code de normes NFPA 70E, de nombreux utilisateurs trouvent difficile d’interpréter ce qu’il entend et de savoir sur quoi focaliser leur attention. En bref, la totalité du NFPA 70E est importante, pas seulement un chapitre, un article ou une section. Le présent article met toutefois en évidence les 10 changements que l’auteur juge fondamentaux. Voici la deuxième partie, qui porte sur les changements 6 à 10.

Changement no 6. Première approbation de l’absence d’un instrument d’essai de tension-monté en permanence.

La section 120.5 comporte une nouvelle exception, qui stipule : « Exception no 1 : Un dispositif d’essai correctement évalué et monté en  permanence pourra être utilisé pour vérifier l’absence de tension des conducteurs ou des pièces circuit sur les lieux de travail, à condition qu’il réponde à toutes les exigences suivantes : 

  • Il est monté de façon permanente et installé conformément aux instructions du fabricant afin de tester les conducteurs et les pièces de circuit sur les lieux de travail.
  • Il est inscrit et marqué à des fins de vérification de l’absence de tension.
  • Il teste chaque conducteur de phase ou pièces de circuit de phase  à phase et également de phase à la terre.
  • Le bon fonctionnement du dispositif d’essai sur toute source de tension est vérifié avant et après la vérification de l’absence de tension.”

Pourquoi le changement?

Il s’agit d’un tournant décisif pour le NFPA 70E. Par le passé, le comité avait été approché par des fabricants de voyants DEL désireux d’obtenir leur homologation comme testeur d’absence de tension. Nous avons souligné la lettre d’interprétation de l’OSHA du 12 décembre 2012, qui déclare notamment :

« Question 1 : Le type de dispositif décrit ci-dessus peut-il être utilisé pour vérifier que l’isolation et la mise hors tension de la machine ou de l’appareillage ont été effectuées en vertu de la norme 29 CFR 1910.147(d)(6)?

Réponse: Non. Toutefois, le type de dispositif que vous décrivez, s’il est installé correctement et entretenu, pourrait servir seulement comme un indicateur redondant que le dispositif de sectionnement est en position ouvert ("arrêt")»

Au cours du cycle de révision de 2018, une société a présenté un produit conforme à une nouvelle norme UL et répondait aux exigences d’un véritable testeur d’absence de tension (voir la Figure 4). Après avoir longuement interrogé le représentant de l’entreprise et celui des Underwriters Laboratories (UL), le comité a déterminé que le dispositif présenté était acceptable. La nouvelle exception notée précédemment a alors été intégrée à la section 120.5.

Facteur décisif

Un voyant DEL n’est pas un appareil de test de l’absence de tension. Au moment de la rédaction de cet article, un seul testeur du genre est actuellement fabriqué. Les voyants lumineux à DEL peuvent donner une première indication, mais une personne qualifiée doit quand même réaliser un essai manuel d’absence de tension au moyen d’un instrument portatif et tester de phase à phase et de phase à la terre.

flukeA.jpg

Figure 4: Testeur d’absence de tension monté en permanence

7. Toutes les références obligatoires à d’autres normes sont supprimées

Des normes qui étaient auparavant obligatoires sont désormais présentées dans des notes informatives. Par exemple, une référence obligée dans l’édition 2015 du NFPA 70E — 130.7(F) — a été renommée 130.7(G) et se lit maintenant comme suit : « D’autres équipements de protection exigés dans la règle 130.7(D) devront dorénavant se conformer aux réglementations et aux normes fédérales ou locales.

Note d’information : Les normes énumérées dans le tableau 130.7(G), qui fait partie de cette note-ci sont des exemples de normes renfermant des renseignements sur d’autres équipements de protection. » 

Ce changement a suscité de nombreuses discussions parmi les membres du comité, particulièrement ceux provenant des organismes de normalisation. Dans les éditions antérieures, le NFPA 70E stipulait que les vêtements anti-arcs et les ÉPI doivent satisfaire aux normes de l’ASTM relatives à ces articles et équipements protecteurs. Cela a été fait dans le but d’empêcher que les travailleurs utilisent des ÉPI non sécuritaires, surtout des vêtements anti-arcs et des ÉPI.

Pourquoi le changement?

La NFPA souhaitait supprimer les références obligatoires à d’autres normes parce le code de normes NFPA 70E est utilisé non seulement aux États-Unis mais aussi dans de nombreux pays. Exiger d’un autre pays qu’il utilise une norme américaine alors, qu’en vertu de la loi, il doit en utiliser une autre, pouvait occasionner des conflits C’est pourquoi les références obligatoires à d’autres normes ont été retirées.

Facteur décisif

Dans la majorité des cas, l’OSHA impose que les ÉPI répondent aux normes de l’ASTM et à d’autres. Ceci n’est donc pas aussi grave que certains le prétendaient. L’auteur de cet article aurait conservé les références obligatoires, mais reconnaît que cela limite l’emploi du NFPA  70E dans ceux des autres pays qui ne font pas usage des normes américaines.

8. Ajout d’un exigence en matière touchant une évaluation de conformité pour les ÉPI

La section 130.7(C)(14)(b) requiert que les ÉPI se conforment à une évaluation de conformité. Cette exigence est fondée sur  la norme ANSI/ISEA 125, American National Standard for Conformity Assessment of Safety and Personal Protective Equipment. L’annexe informative H.4 présente des renseignements détaillés sur les obligations touchant l’évaluation de conformité. 

Pourquoi le changement?

Les références obligatoires à d’autres normes ayant été éliminées du NFPA 70E, le comité a cru qu’un autre mécanisme serait nécessaire pour garantir la fourniture aux travailleurs de vêtement anti-arcs et autres types d’ÉPI adéquatement cotés. La figure 5 ci-dessous met en évidence l’importance d’évaluations de conformité basées sur les exigences en la matière de l’ANSI/ISEA 125, même lorsqu’il y avait obligation de respecter les normes de l’ASTM. Le vêtement dont il est question dans la figure 5 a été acheté parce qu’il portait une étiquette indiquant sa valeur de résistance thermique à l’arc (ATPV) et sa cote de protection HRC 2.

FlukeB.jpgFigure 5: Le vêtement est mal étiqueté. Il n’est pas anti-arc.

L’étiquette intérieure affirmait que le vêtement respecte le code NFPA 2112 en matière d’embrasement éclair, mais ne mentionne aucunement la norme ASTM F1506. Dans les raffineries et autres industries semblables, les travailleurs sont souvent obligés de porter des vêtements de protection ignifugés répondant aux normes du NFPA 2112. De leur côté, les travailleurs de l’électricité risquent d’être exposés à des éclairs d’arc électrique. La différence? Les embrasements éclairs sont à combustion lente et la chaleur est beaucoup moins élevée. Quant aux éclairs d’arc, ils produisent des chaleurs extrêmes pendant une très courte période. Les électriciens doivent donc porter des vêtements anti-arc de cote F1506.

Facteur décisif

Une évaluation de conformité aurait décelé le problème exposé ci-dessus. Le vêtement portant les étiquettes ci-haut est coté ignifugé, et non pas anti-arc. Il est donc inadéquat pour les travailleurs exposés  aux arcs électriques. Un vêtement peut être classé à la fois pour les embrasements éclairs et les éclairs d’arc, mais cet exemple ne stipule pas qu’il satisfait les exigences des vêtements anti-arc. 

9. Note de pied de page modifiée pour le tableau 130.7(C)(7)

Le pied de page a été modifié pour indiquer clairement que les nouveaux gants isolés en caoutchouc mis en service doivent obligatoirement avoir été testés au cours des 12 derniers mois. 

flukeC.jpg

Figure 6: Note de bas de page de tableau modifiée dans l’édition 2018.

Pourquoi le changement?

La note de bas de page du tableau de l’édition précédente n’est pas claire. Même les représentants de l’OSHA et de l’ASTM ne partageaient pas la même opinion. Toutefois, le comité du NFPA 70E ainsi que les représentant de l’OSHA et de l’ASTM ont convenu que les gants isolés en caoutchouc ne devraient pas être inutilisés plus de 12 mois avant d’être testés de nouveau. D’après le représentant de l’OSHA, les gants sont considérés être mis en service au moment de leur achat et non quand ils sont distribués. Il a également fait remarquer que ces gants isolés en caoutchouc sont testés lors de leur fabrication, mais pourraient rester inutilisés jusqu’à deux ans avant d’être enfin achetés. Voilà pourquoi le comité a décidé de modifier la note de bas de page afin de la rendre plus compréhensible (voir la figure 6). 

Facteur décisif

Les gants devraient avoir déjà été testés au moment de leur achat et devraient ensuite être retestés tous les six mois. S’ils ne sont pas en service, ils peuvent demeurer inutilisés jusqu’à 12 mois, à la suite de quoi il faudrait les tester de nouveau. Cela fait, ils devraient être retestés tous les six mois.

10. Nouvelle procédure pour l’évaluation de risque d’erreur humaine 

La Section 110.1(H)(2) traite d’une nouvelle exigence portant sur la procédure d’évaluation du risque « d’erreur humaine ». Elle stipule que : 

(2) Erreur humaine. La procédure d’évaluation du risque risk devra traiter du potentiel d’erreur humaine et de ses conséquences négatives sur les gens, les procédés, l’environnement de travail et l’équipement. Note informative : « Le potentiel d’erreur humaine varie selon des facteurs tels que les tâches et l’environnement de travail. Voir l’annexe informative Q. » 

La nouvelle Annexe informative Q présente d’excellents conseils sur le rendement humain et sa relation avec la sécurité en milieu de travail. Elle comprend les modes de performance humaine et leurs erreurs associées, des outils capables d’améliorer le rendement humain, ainsi que des signes d’alerte sur ce rendement. 

Pourquoi le changement?

Les experts estiment que le pourcentage d’incidents provoqués par une forme ou une autre de défaillance humaine tourne autour de 75 % à 85 %. Ce pourcentage élevé justifie de penser que des efforts devraient être faits pour tenter de réduire le nombre d’erreurs humaines,

Facteur décisif

Si aucun effort n’est fait pour tenir compte des erreurs humaines, il y a beaucoup de chances que leur nombre augmente. L’auteur doute que quiconque puisse répertorier toutes les erreurs humaines possibles, quelle que soit la tâche. Mais là n’est pas l’intention de cette nouvelle exigence ni de l’annexe informative Q. Le but de l’exigence est de déterminer quelles erreurs peuvent être commises, puis d’appliquer des outils de rendement humain pour essayer de les prendre en considération.

Conclusion

Cet article ne traite que de quelques-unes des modifications apportées à l’édition 2018 du NFPA 70E. De nombreux changements récurrents ou globaux ne sont pas couverts ici. Le comité du NFPA 70E révise les actions qu’il a prises par le passé, puis tente d’améliorer le texte afin de rendre le code de normes 70E aussi clair et utilisable que possible pour le technicien de terrain. C’est en effet à l’utilisateur d’interpréter le code et de l’appliquer dans le milieu de travail. L’auteur recommande à chaque utilisateur de consulter la page du NFPA 70E et de revoir les actions et les déclarations du comité pour chacune, ce qui lui donnera un bien meilleur aperçu des motifs pour lesquels le comité a adopté une action précise et dans quelle intention.

Lisez la première partie ici


James R. White est le vice-président du Service de formation de Shermco Industries pour Fluke Corp.

Source de l’image : Graphic Products

Monde en mouvement

  • Prev
Le Conseil Mohawk de Kahnawà:ke ("CMK") est heureux d'annoncer qu'il a conclu un Protocole ...
Heather Chalmers, présidente et directrice générale de GE Canada a annoncé l’arrivée de Carolina ...
LabTest Certification Inc. a été accrédité en tant qu'Organisme Notifié pour la directive ATEX ...
EXFO a annoncé qu'elle a conclu une convention d'arrangement aux termes de laquelle AcquisiCo, ...
L'investissement total en construction de bâtiments a augmenté de 6,3 % pour se chiffrer ...
L’ÉFC annonce la nomination de Kenneth Russell-Murray de ElectraSpec au poste de président du ...
Le Centre d’excellence en efficacité énergétique (C3E) est fier d’annoncer qu’il investit 350 000 $ ...
Mobilité électrique Canada (MÉC) et l’Électro-Fédération Canada (ÉFC) ont annoncé un nouveau ...
Plus tôt cette semaine, l’ÉFC a tenu une réunion virtuelle du conseil consultatif national* (CCN) ...
Le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable de la région de la ...

Conseil consultatif national de l’ÉFC : changement à la présidence

Conseil consultatif national de l’ÉFCPlus tôt cette semaine, l’ÉFC a tenu une réunion virtuelle du conseil consultatif national* (CCN) en vue de partager les faits saillants du programme du réseau et des comités ainsi que de marquer officiellement le changement de la direction du CCN.

L’équipe du conseil a remercié Steve Branscombe, d’Independent Electric, pour son mandat à titre de président, soulignant son engagement à créer un meilleur ancrage pour le conseil durant cette année de changements sans précédent. Steve a contribué à la conception d’une structure formelle pour le CCN et les régions de l’ÉFC en soutenant l’élaboration de guides portant sur les mandats pour décrire la planification de la succession...

Lire Plus...


 

De nouveaux dispositifs de câblage compatibles avec la maison intelligente à la tête de l’évolution résidentielle au Canada  

De nouveaux dispositifs de câblageLes dispositifs de câblage de Square D par Schneider Electric offrent une conception unique et un style, une commodité et une connectivité améliorée. Schneider Electric a annoncé  le lancement des dispositifs de câblage de Square D au Canada.

Soigneusement conçus avec la forme, la fonctionnalité et la commodité à l’esprit, les dispositifs de câblage de Square D offrent style et connectivité au marché résidentiel avec un accent particulier sur l’offre de dispositifs de qualité aux électriciens, aux constructeurs et aux propriétaires de maison. 

 

Lire Plus...


 

Rénovation domiciliaire écoénergétique - RénoclimatLe ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable de la région de la Côte-Nord et de la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, M. Jonatan Julien, salue la création d'un nouveau programme pancanadien de rénovations écoénergétiques domiciliaires nommé Maisons plus vertes qui est complémentaire au programme d'aide financière Rénoclimat.

Cette nouvelle aide financière annoncée par le gouvernement du Canada va de pair avec le programme Rénoclimat du gouvernement du Québec. Des discussions avec le gouvernement fédéral sont d'ailleurs en cours afin de faciliter les démarches des Québécoises et des Québécois pour participer aux deux programmes. 

Lire plus...


 

Portrait

  • Prev
Marcos Simard a récemment été nommé directeur général de WESCO et Anixter EES Montréal ( Electrical ...
Rob Dewar est président d'AD Canada depuis janvier dernier, alors que l’entreprise mère annonçait ...
Il y a six ans, en février 2015, j'ai interviewé David Nathaniel et intitulé le profil que j'avais ...
À la suite de la récente acquisition du fabricant de planchers chauffants Flextherm par le Groupe ...
« N’oublie jamais de garder une vue d’ensemble. » Ces mots sont ceux du père de Jason ...
Électrimat est une entreprise indépendante de propriété québécoise spécialisée depuis 40 ans dans ...
Il y a un peu plus d’un an je rencontrais Louis Beaulieu, directeur général de Ouellet Canada, lors ...
Fondé en 1986 par Warren Osak, Electromate se spécialise dans les solutions robotiques et ...
Nouvelle figure à la tête de l’unité d’affaires électrification et d’ABB Canada, Éric Deschênes ...
Stephanie Medeiros dirige l’équipe Infrastructure de recharge de véhicules électriques d’ABB ...

Marcos SimardLine Goyette

Marcos Simard a récemment été nommé directeur général de WESCO et Anixter EES Montréal ( Electrical & Electronic Solutions ). Ce jeune gestionnaire, diplômé de l’Université du Québec à Trois-Rivières en Administration des affaires et détenteur d’un diplôme de l’Université Laval en Gestion des technologies de l’information, ne semble pas né pour un parcours professionnel sans soubresauts. Parfait pour un coureur de cross-country et de marathons comme lui. Ce jeune gestionnaire est sans contredit un très grand optimiste et la taille des défis qui jalonnent la fusion de ces deux géants en temps de pandémie ne l’effraient pas. 

Lire Plus...


 

Nouveau Produits

  • Prev
Le masque facial à 2 couches de Milwaukee est conçu pour être léger et respirant. Ce masque facial ...
Les pinces et coupeuses à poignée coussinée SoftFinish® isolées de Wiha sont la norme en matière de ...
Idéales pour les applications de service difficiles, les séries A19 et PAR sont conçues pour une ...
Le Fluke PTi120 est suffisamment petit pour être transporté tous les jours sans souci. Toujours à ...
KNIPEX Tools a présenté sa gamme complète de tournevis isolés 1000 V testés VDE (série 98). Avec 13 ...
Conçus pour répondre aux exigences des environnements difficiles tout en assurant la gestion du ...
SensorSwitch™ JOT (Just One Touch) est une solution de contrôle d'éclairage sans fil pour pièce ...
Le réglage en couleur et en blanc est maintenant disponible sur le style SlimLED classique. De ...
La série Slab combine une présence visuellement graphique, un profil incroyablement mince et des ...
Lutron Athena Lighting Control SystemAthena est une solution flexible, simple et tout-en-un qui ...

Série ANDlight SlabLa série Slab combine une présence visuellement graphique, un profil incroyablement mince et des propriétés d'amortissement acoustique pour fournir un luminaire esthétiquement unique et diversifié. Avec la majeure partie de son corps étroit recouvert d'un matériau doux, l'effet visuel peut varier considérablement pour s'intégrer de manière transparente dans n'importe quel intérieur de palette de couleurs, ou plutôt se démarquer dans une teinte contrastée.

La Slab W20 est une applique murale à LED enveloppée de feutre de laine mérinos 100% naturelle de qualité industrielle.

 

Lire Plus...


 

Artemide DesignCome Together est une lampe portable innovante, qui offre une lumière parfaite avec 16 heures de fonctionnement sans être connectée à une alimentation murale.

La lampe dispose d'un simple port de chargement USB et d'une batterie rechargeable Li-On à l'intérieur. Il délivre trois performances lumineuses différentes avec un rendement très élevé de 85 %.

  • 1,2 W - 400 lx - 16 heures d'autonomie
  • 2,4 W - 700 lx - 8 heures d'autonomie
  • 3,6 W - 1000 lx - 4 heures d'autonomie

 

 

Lire plus...


 

Réimaginer l’éclairage des bureaux après la pandémie

 

StanproPar Noemie Belime

Depuis mars 2020, le monde entier s’est vu précipité dans une nouvelle réalité à la fois personnelle et professionnelle, propulsée par la propagation de la Covid-19 à travers le monde. Ce bouleversement aura provoqué beaucoup d’interrogations sur l’avenir, notamment sur l’aménagement de l’éclairage des bureaux après la pandémie.

S’adapter à la nouvelle réalité

Qu’il s’agisse des mesures sanitaires, de l’organisation ou des infrastructures, les entreprises se sont rapidement adaptées à notre nouvelle réalité afin d’assurer leur survie et leur pérennité.

Lire Plus...


 

 

Jeffrey MoyleLine Goyette

« L’intégration continue de Rexel Utility dans nos plates-formes commerciales canadiennes a souligné notre responsabilité en tant qu’organisation à trouver des solutions créatives aux défis d’aujourd’hui et à se préparer aux opportunités de demain. » Cette citation de Jeffrey a attiré mon attention. Il possède une vaste expérience dans l’industrie et est diplômé de l’Université de Western Ontario avec une maîtrise en administration des affaires, axée sur le leadership interne. Pendant la pandémie, Jeffrey s'est engagé dans un objectif de vie consistant à terminer une maîtrise en affaires internationales et diplomatie, avec l’idée à long terme l'obtention d'un doctorat dans le domaine. 

Lire Plus...


 


 

lme46_ss400.jpg

À mesure que les entreprises augmentent en taille, les salaires augmentent généralement. C’est dans les entreprises de 2 000 à 4 999 employés où les ingénieurs gagnent les salaires médian les plus élevés à 86 181$.

 

Lire Plus...

  

Cuivre prix de la livre en US $

Le monde de l'électricité en ligne

Cette publication hebdomadaire est destinée à tous les acteurs de l'industrie électrique, incluant les professionnels de la construction, de l'entretien électrique ainsi que les ingénieurs électriques à travers le Canada. LME informe et renseigne sur les développements ayant un impact sur le design, la spécification et l'installation des équipements électriques. Proposant des nouvelles de l'industrie et des technologies récentes, LME deviendra votre lecture de référence de l'industrie électrique du Canada. LME est publiée tous les mardis.
Kerrwil Publications Great Place to Work. Certified December 2019 - December 2020

538 Elizabeth Street, Midland,Ontario, Canada L4R2A3 +1 705 527 7666
©2021 All rights reserved

Use of this Site constitutes acceptance of our Privacy Policy (effective 1.1.2016)
The material on this site may not be reproduced, distributed, transmitted, cached or otherwise used, except with the prior written permission of Kerrwil