Le monde de l’éctricité en ligne

 

EIN-18-Safety-Fluke-400.jpgPar James R. White

29 juillet 2018

Depuis la récente publication de l’édition 2018 du code de normes NFPA 70E, de nombreux utilisateurs trouvent difficile d’interpréter ce qu’il entend et de savoir sur quoi focaliser leur attention. En bref, la totalité du NFPA 70E est importante, pas seulement un chapitre, un article ou une section. Le présent article met toutefois en évidence les 10 changements que l’auteur juge fondamentaux.

Changement no1 : Nouveau tableau 130.5(C), Estimation de la probabilité de survenance d’un incident d’arc électrique pour les réseaux en courant alternatif et en courant continu. 

Ce tableau remplace le tableau 130.7(C)(15)(A)(a), Identification du risque d'éclair d'arc électrique pour les réseaux en courant alternatif (c.a.) et en courant continu (c.c.)dans l’édition de 2015 du NFPA 70E. (Voir la figure 1a.) Outre les modifications au titre et à l’emplacement, le nouveau tableau 130.5(C) dans le titre de la troisième colonne de l’édition de 2018 (de « ÉPI requis contre les éclairs d’arc électrique » à « Probabilité de survenance ». La section 130.5(C) de l’édition 2018 stipule également que “Le tableau 130.5(C) doit pouvoir être utilisé pour évaluer la probabilité de survenance d’un arc électrique afin de déterminer si des mesures de protection supplémentaires sont nécessaires. » L’emploi de vêtements anti-arc et ÉPI sont l’une des mesures protectives additionnelles inscrites. (Voir la figure 2.) 

fluke1_550.jpgfluke2_550.jpg

Pourquoi le changement? 

Le code de normes NFPA 70E est destiné aux  ouvriers en électricité et non pour les ingénieurs ou les avocats qui peuvent cependant l’utiliser. Au cours des derniers cycles, le comité du 70E a essayé d’améliorer l’utilisabilité du code de normes, particulièrement du côté des tableaux portant sur l’ÉPI requis contre les éclairs d’arc électrique, afin de faciliter leur utilisation pour les travailleurs en électricité. Le déplacement du tableau 130.5(C) dans le corps du code de normes permet de l’utiliser dans le cadre d’une analyse du danger d’arc électrique à la fois pour la table des méthodes et lorsque des étiquettes de mise en garde contre les éclairs d’arc sont utilisées. 

Résultat essentiel :

Le nouveau tableau est utile, mais ne peut pas se substituer à l’expérience ou au savoir-faire. Il faut donc l’utiliser avec prudence. La personne devant l’appareillage qui s’apprête à effectuer une tâche doit déterminer sa pertinence et évaluer sa condition, notamment l’état de son entretien, avant d’accomplir cette tâche. L’emploi de ce tableau est « permis »; autrement dit, il s’agit d’une option—il peut être utilisé mais n’est pas obligatoire. À la fin du tableau 130.5(C) il est dit que pour utiliser le tableau, l’appareillage doit être en condition normale de fonctionnement : 

  • « l’état de l’appareillage est jugé normal si toutes les situations suivantes s’appliquent :
  • L’appareillage est correctement installé conformément aux recommandations du fabricant et aux codes et aux normes applicables de l’industrie.
  • L’appareillage est adéquatement entretenu conformément aux recommandations du fabricant et aux codes et aux normes applicables de l’industrie.
  • L’appareillage est utilisé conformément aux instructions inclues dans le prospectus et sur l’étiquetage, et conformément aux directives de fabricant.
  • Les portes de l’appareillage sont fermées et verrouillées.
  • Les couvercles de l’appareillage sont en place et solidement fixés.
  • Rien n’indique l’imminence d’une anomalie comme une décharge électrostatique, une surchauffe, des pièces libres ou attachées, des dommages visibles ou de la détérioration.”

Assurez-vous aussi de lire et de comprendre le commentaire à la fin du tableau qui stipule, en partie :

« L’estimation de la probabilité de l’occurrence présentée dans ce tableau ne couvre pas toutes les conditions ou situations possibles, et ne traite pas non plus de la gravité des blessures ou des dommages à la santé. Lorsque le tableau indique « Non » comme estimation de la probabilité, cela signifie qu’un incident d’arc électrique est peu susceptible de se produire. Lorsqu’il indique « Oui », cela signifie que des mesures de protection additionnelles doivent être prévues et mises en œuvre en vertu de la hiérarchie de contrôle des risques identitiée à l’article 110.1(H). »

Soyez conscient que « peu susceptible de se produire » ne signifie pas que cela ne se produira pas, mais seulement que le risque d’occurrence est minime. Outre le tableau, utilisez votre meilleur justement lorsque vous évaluez le risque.

Changement no 2. Seuil de tension continue du risque de choc électrique ramené à 50V.

Le seuil de 100V a été ramené à 50V pour se conformer aux règlements de l’OSHA. 

Pourquoi ce changement?

Au cours du cycle de révision du NFPA 70E de 2015, le seuil de tension continue pour le risque de choc électrique avait été porté à 100 V CC (voir la Figure 2a) après que la majorité du comité du 70E ait été convaincue de le faire par un exposé très persuasif d’un interlocuteur respecté. fluke3_550.jpg

Même si le conférencier avait raison du point technique, l’OSHA n’en convenait pas. Durant le le cycle de révision de 2018, l’OSHA a donc distribué au comité une lettre d’interprétation, datée du 4 septembre 2015, stipulant que l’OSHA citerait tout employeur qui n’observerait pas son seuil de 50 V CA ou de C CC. Cette lettre comprenant des exemples de travailleurs ayant été tués par des tensions inférieures à 50 V. Inspiré par l’avis de l’OSHA, le comité a changé de cap quant au seuil de choc et est revenu à la valeur de 50 V CC (voir la figure 2b.) 

fluke4_550.jpg

Facteur décisif : 

Le seuil de choc pour les tensions c.a. et c.c. est de nouveau de 50 V pour se conformer aux règlements de l’OSHA. Cela est fondé sur une section de l’avant-propos de la norme 70E qui stipule : « Le comité élaborerait une norme pour les installations électriques qui serait compatible avec les exigences de l’OSHA en matière de sécurité des employés ….” 

Changement no 3. Nouveau tableau 130.5(G), Sélection de vêtements anti-arc et autres ÉPI lorsque la méthode d’analyse des risques d’incident énergétique est utilisée. 

Dans la norme 70E de 2018, le tableau 130.5(G) remplace le tableau H.3(b) de la norme de 2015. Ce nouveau tableau donne des conseils sur la façon de sélectionner les ÉPI lorsque la méthode d’analyse des risques d’incident énergétique est utilisée et a été incorporé dans le corps de la norme.

Pourquoi le changement?

Dans les éditions précédentes de la norme 70E, le tableau  H.3(b) (voir la figure 3a) était présenté dans l’annexe H. Des travailleurs ont fait observer qu’il n’y avait aucune méthode pour sélectionner tous les ÉPI requis lors de l’utilisation de la méthode d’analyse énergétique, car le tableau H.3(b) se trouvait dans l’annexe H et que tout ce qui figure dans les annexes n’est pas considéré comme faisant partie de la norme. Par conséquent, le tableau  H.3(b) n’était pas utilisé comme prévu. Dans l’édition 2018 de la norme 70E, le tableau a été modifié de façon à éliminer tout vêtement ou ÉPI inférieur à 1.2 cal/cm2, puisqu’il ne porte que sur les vêtements anti-arc et autres ÉPI. Le tableau a été renommé « Tableau 130.5(G) » et intégré aux corps du code de normes. Son emploi est « autorisé », c’est-à-dire optionnel—il peut être utilisé mais n’est pas obligatoire. 

fluke5_550.jpg

fluke6_550.jpg

Facteur décisif : 

SI les vêtements anti-arc et autres ÉPI doivent être sélectionnés au moyen d’étiquettes d’avertissement contre les éclairs d’arc, le tableau 130.5(G) peut être utilisé pour faciliter le choix de ces équipements. Les utilisateurs sont prévenus de ne pas mélanger la Méthode du tableau à la Méthodes d’analyse des incidents énergétiques pour sélectionner leurs vêtements anti-arc et leurs ÉPI. Les deux méthodes sont incompatibles, ce qui pourrait entraîner des problèmes. La méthode du tableau est utilisée lors de l’évaluation du courant de défaut disponible et le temps de fonctionnement du dispositif de protection contre les surintensités (OCPD). Le tableau 130.5(G) est employé lorsque des étiquettes d’avertissement contre les éclairs d’arc y sont apposées.

Changement no 4. Le comité de la norme NFPA 70E établit des intervalles minimaux de formation en RCR et en premiers soins. 

L’édition 2018 de la norme NFPA 70E stipule désormais dans l’article 110.2(C)(2)(d) que « la formation doit être assurée à une fréquence qui satisfait aux exigences de l’organisme de certification. » C’est pourquoi le comité de la norme NFPA 70E a établi des exigences minimales en matière de formation en RCR et en premiers soins, et non en matière de meilleures pratiques de travail.

Pourquoi le changement?

Dans les éditions précédentes du code de normes NFPA 70E, les formations en RCR, en premiers soins et en DAE étaient exigées sur une base annuelle. Cet intervalle était peut-être plus fréquent que celui des exigences fixées pour le grand public par divers autres organismes, comme la AHA (American Heart Association), mais les travailleurs en électricité courent néanmoins plus de risques de souffrir de fibrillation ventriculaire à la suite d’un choc que le grand public. 

Durant le cycle de révision de l’édition 2018 du code de normes NFPA 70E, la question a été abordée que le NFPA 70E n’établit pas de meilleures pratiques de travail, mais plutôt des exigences minimales. Les entreprises doivent respecter, voire dépasser les exigences de ce code de normes. 

Facteur décisif :

L’idée du comité de fixer des normes minimales au lieu de pratiques de travail sécuritaires a fait l’objet, par le passé, de nombreuses discussions parmi les membres qui ont, en général, opté pour l’élaboration d’exigences minimales plutôt que de meilleures pratiques professionnelles. Dans le cadre de cette approche, la norme stipule que l’intervalle des formations suit celui de l’organisme de certification. Par exemple, si l’intervalle de recertification de l’American Heart Association est fixé à de deux ans, cela sera aussi la nouvelle exigence de la NFPA 70E. Après plus d’un an toutefois, et sous la pression d’une situation d’urgence, les travailleurs ne se souviendront probablement pas de la façon de pratiquer la RCR ou les premiers secours, sachant que la vie d’une personne pourrait en dépendre. C’est pourquoi l’auteur recommande fortement une formation annuelle pour la RCR, les premiers secours et/ou la DAE (si un  défibrillateur automatisé externe est disponible sur les lieux de travail.)

Changement  no 5. Oublier le seuil d’énergie incidente de 40 cal/cm2.

L’énergie incidente n’est pas une bonne mesure de l’onde de choc pouvant résulter d’un éclair d’arc électrique. 

Pourquoi le changement?

Dans les éditions précédentes, la norme 70E renfermait une note d’information dans l’article 130.7(A) stipulant : « Quand l’énergie incidente dépasse 40 cal/cm2 à la distance de travail, il peut être nécessaire de donner plus d’importance à la mise hors tension lorsque l’équipement est exposé à des risques électriques. » Cela a été la limite que les entreprises et les travailleurs ont utilisée pour déterminer ce qui était sûr et ce sur quoi il était impossible de travailler. Ce n’est toutefois pas ce qu’affirmait la note informative qui déclarait seulement que des efforts supplémentaires devraient être apportés pour mettre l’équipement hors tension, et non pas qu’on ne pouvait pas l’utiliser. En général, la plupart des gens auraient dit que tout équipement coté au-dessus de 40 cal/cm2 est interdit d’accès. Cela me convient.

Le problème avec cette note informative est qu’elle a été créée durant le cycle de révision de l’année  2000. Notre compréhension de l’arc électrique et de l’arc soufflé a considérablement changé depuis. Il y a des situations où de l’énergie incidente inférieure à 40 cal/cm2 peut être plus dangereuse que si elle est supérieure à ce niveau. Toutes proportions gardée, une défaillance qui, par exemple, libère 40 cal/cm2 sur 30 cycles créera moins de pression d’arc qu’une autre qui libère son énergie en deux cycles. Nous savons maintenant que l’onde pression (arc soufflé) est liée au courant de défaut et non à l’énergie incidente, car il s’agit d’un événement instantané. 

Facteur décisif :

Il n’y a rien de tel qu’un défaut d’arc « sécuritaire ». L’énergie incidente n’est pas une bonne mesure de l’onde de pression susceptible d’être générée par un arc. Il faudrait mettre hors tension l’équipement coté au-dessus de 40 cal/cm2 avant de travailler dessus. Quant à l’équipement coté sous ce niveau, Il devrait aussi être mis hors tension car une situation d’arc inférieure à 40 cal/cm2 peut également être grave. 


James R. White est Vice-président du Service de formation, Shermco Industries pour Fluke Corp.

Monde en mouvement

  • Prev
Le Conseil Mohawk de Kahnawà:ke ("CMK") est heureux d'annoncer qu'il a conclu un Protocole ...
Heather Chalmers, présidente et directrice générale de GE Canada a annoncé l’arrivée de Carolina ...
LabTest Certification Inc. a été accrédité en tant qu'Organisme Notifié pour la directive ATEX ...
EXFO a annoncé qu'elle a conclu une convention d'arrangement aux termes de laquelle AcquisiCo, ...
L'investissement total en construction de bâtiments a augmenté de 6,3 % pour se chiffrer ...
L’ÉFC annonce la nomination de Kenneth Russell-Murray de ElectraSpec au poste de président du ...
Le Centre d’excellence en efficacité énergétique (C3E) est fier d’annoncer qu’il investit 350 000 $ ...
Mobilité électrique Canada (MÉC) et l’Électro-Fédération Canada (ÉFC) ont annoncé un nouveau ...
Plus tôt cette semaine, l’ÉFC a tenu une réunion virtuelle du conseil consultatif national* (CCN) ...
Le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable de la région de la ...

Conseil consultatif national de l’ÉFC : changement à la présidence

Conseil consultatif national de l’ÉFCPlus tôt cette semaine, l’ÉFC a tenu une réunion virtuelle du conseil consultatif national* (CCN) en vue de partager les faits saillants du programme du réseau et des comités ainsi que de marquer officiellement le changement de la direction du CCN.

L’équipe du conseil a remercié Steve Branscombe, d’Independent Electric, pour son mandat à titre de président, soulignant son engagement à créer un meilleur ancrage pour le conseil durant cette année de changements sans précédent. Steve a contribué à la conception d’une structure formelle pour le CCN et les régions de l’ÉFC en soutenant l’élaboration de guides portant sur les mandats pour décrire la planification de la succession...

Lire Plus...


 

De nouveaux dispositifs de câblage compatibles avec la maison intelligente à la tête de l’évolution résidentielle au Canada  

De nouveaux dispositifs de câblageLes dispositifs de câblage de Square D par Schneider Electric offrent une conception unique et un style, une commodité et une connectivité améliorée. Schneider Electric a annoncé  le lancement des dispositifs de câblage de Square D au Canada.

Soigneusement conçus avec la forme, la fonctionnalité et la commodité à l’esprit, les dispositifs de câblage de Square D offrent style et connectivité au marché résidentiel avec un accent particulier sur l’offre de dispositifs de qualité aux électriciens, aux constructeurs et aux propriétaires de maison. 

 

Lire Plus...


 

Rénovation domiciliaire écoénergétique - RénoclimatLe ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable de la région de la Côte-Nord et de la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, M. Jonatan Julien, salue la création d'un nouveau programme pancanadien de rénovations écoénergétiques domiciliaires nommé Maisons plus vertes qui est complémentaire au programme d'aide financière Rénoclimat.

Cette nouvelle aide financière annoncée par le gouvernement du Canada va de pair avec le programme Rénoclimat du gouvernement du Québec. Des discussions avec le gouvernement fédéral sont d'ailleurs en cours afin de faciliter les démarches des Québécoises et des Québécois pour participer aux deux programmes. 

Lire plus...


 

Portrait

  • Prev
Marcos Simard a récemment été nommé directeur général de WESCO et Anixter EES Montréal ( Electrical ...
Rob Dewar est président d'AD Canada depuis janvier dernier, alors que l’entreprise mère annonçait ...
Il y a six ans, en février 2015, j'ai interviewé David Nathaniel et intitulé le profil que j'avais ...
À la suite de la récente acquisition du fabricant de planchers chauffants Flextherm par le Groupe ...
« N’oublie jamais de garder une vue d’ensemble. » Ces mots sont ceux du père de Jason ...
Électrimat est une entreprise indépendante de propriété québécoise spécialisée depuis 40 ans dans ...
Il y a un peu plus d’un an je rencontrais Louis Beaulieu, directeur général de Ouellet Canada, lors ...
Fondé en 1986 par Warren Osak, Electromate se spécialise dans les solutions robotiques et ...
Nouvelle figure à la tête de l’unité d’affaires électrification et d’ABB Canada, Éric Deschênes ...
Stephanie Medeiros dirige l’équipe Infrastructure de recharge de véhicules électriques d’ABB ...

Marcos SimardLine Goyette

Marcos Simard a récemment été nommé directeur général de WESCO et Anixter EES Montréal ( Electrical & Electronic Solutions ). Ce jeune gestionnaire, diplômé de l’Université du Québec à Trois-Rivières en Administration des affaires et détenteur d’un diplôme de l’Université Laval en Gestion des technologies de l’information, ne semble pas né pour un parcours professionnel sans soubresauts. Parfait pour un coureur de cross-country et de marathons comme lui. Ce jeune gestionnaire est sans contredit un très grand optimiste et la taille des défis qui jalonnent la fusion de ces deux géants en temps de pandémie ne l’effraient pas. 

Lire Plus...


 

Nouveau Produits

  • Prev
Le masque facial à 2 couches de Milwaukee est conçu pour être léger et respirant. Ce masque facial ...
Les pinces et coupeuses à poignée coussinée SoftFinish® isolées de Wiha sont la norme en matière de ...
Idéales pour les applications de service difficiles, les séries A19 et PAR sont conçues pour une ...
Le Fluke PTi120 est suffisamment petit pour être transporté tous les jours sans souci. Toujours à ...
KNIPEX Tools a présenté sa gamme complète de tournevis isolés 1000 V testés VDE (série 98). Avec 13 ...
Conçus pour répondre aux exigences des environnements difficiles tout en assurant la gestion du ...
SensorSwitch™ JOT (Just One Touch) est une solution de contrôle d'éclairage sans fil pour pièce ...
Le réglage en couleur et en blanc est maintenant disponible sur le style SlimLED classique. De ...
La série Slab combine une présence visuellement graphique, un profil incroyablement mince et des ...
Lutron Athena Lighting Control SystemAthena est une solution flexible, simple et tout-en-un qui ...

Série ANDlight SlabLa série Slab combine une présence visuellement graphique, un profil incroyablement mince et des propriétés d'amortissement acoustique pour fournir un luminaire esthétiquement unique et diversifié. Avec la majeure partie de son corps étroit recouvert d'un matériau doux, l'effet visuel peut varier considérablement pour s'intégrer de manière transparente dans n'importe quel intérieur de palette de couleurs, ou plutôt se démarquer dans une teinte contrastée.

La Slab W20 est une applique murale à LED enveloppée de feutre de laine mérinos 100% naturelle de qualité industrielle.

 

Lire Plus...


 

Artemide DesignCome Together est une lampe portable innovante, qui offre une lumière parfaite avec 16 heures de fonctionnement sans être connectée à une alimentation murale.

La lampe dispose d'un simple port de chargement USB et d'une batterie rechargeable Li-On à l'intérieur. Il délivre trois performances lumineuses différentes avec un rendement très élevé de 85 %.

  • 1,2 W - 400 lx - 16 heures d'autonomie
  • 2,4 W - 700 lx - 8 heures d'autonomie
  • 3,6 W - 1000 lx - 4 heures d'autonomie

 

 

Lire plus...


 

Réimaginer l’éclairage des bureaux après la pandémie

 

StanproPar Noemie Belime

Depuis mars 2020, le monde entier s’est vu précipité dans une nouvelle réalité à la fois personnelle et professionnelle, propulsée par la propagation de la Covid-19 à travers le monde. Ce bouleversement aura provoqué beaucoup d’interrogations sur l’avenir, notamment sur l’aménagement de l’éclairage des bureaux après la pandémie.

S’adapter à la nouvelle réalité

Qu’il s’agisse des mesures sanitaires, de l’organisation ou des infrastructures, les entreprises se sont rapidement adaptées à notre nouvelle réalité afin d’assurer leur survie et leur pérennité.

Lire Plus...


 

 

Jeffrey MoyleLine Goyette

« L’intégration continue de Rexel Utility dans nos plates-formes commerciales canadiennes a souligné notre responsabilité en tant qu’organisation à trouver des solutions créatives aux défis d’aujourd’hui et à se préparer aux opportunités de demain. » Cette citation de Jeffrey a attiré mon attention. Il possède une vaste expérience dans l’industrie et est diplômé de l’Université de Western Ontario avec une maîtrise en administration des affaires, axée sur le leadership interne. Pendant la pandémie, Jeffrey s'est engagé dans un objectif de vie consistant à terminer une maîtrise en affaires internationales et diplomatie, avec l’idée à long terme l'obtention d'un doctorat dans le domaine. 

Lire Plus...


 


 

lme46_ss400.jpg

À mesure que les entreprises augmentent en taille, les salaires augmentent généralement. C’est dans les entreprises de 2 000 à 4 999 employés où les ingénieurs gagnent les salaires médian les plus élevés à 86 181$.

 

Lire Plus...

  

Cuivre prix de la livre en US $

Le monde de l'électricité en ligne

Cette publication hebdomadaire est destinée à tous les acteurs de l'industrie électrique, incluant les professionnels de la construction, de l'entretien électrique ainsi que les ingénieurs électriques à travers le Canada. LME informe et renseigne sur les développements ayant un impact sur le design, la spécification et l'installation des équipements électriques. Proposant des nouvelles de l'industrie et des technologies récentes, LME deviendra votre lecture de référence de l'industrie électrique du Canada. LME est publiée tous les mardis.
Kerrwil Publications Great Place to Work. Certified December 2019 - December 2020

538 Elizabeth Street, Midland,Ontario, Canada L4R2A3 +1 705 527 7666
©2021 All rights reserved

Use of this Site constitutes acceptance of our Privacy Policy (effective 1.1.2016)
The material on this site may not be reproduced, distributed, transmitted, cached or otherwise used, except with the prior written permission of Kerrwil