Le monde de l’éctricité en ligne

lme51_f_1_Bill-Burr-400.jpgPar William (Bill) Burr

28 avril 2018

Cet article porte sur la Section 60 — Réseaux électriques de télécommunications. La règle 60-000 stipule que cette section modifie ou complète les exigences du code et s’applique à l’installation de réseaux de télécommunications qui transportent des signaux audio, vidéo ou de données et des signaux de surveillance ou de commande (notez que si le circuit ne livre qu’un signal marche/arrêt, il relève alors de la Section 16, Circuits de classe 1 et 2). Des renseignements supplémentaires sont présentés dans l’Appendice  B et le Guide explicatif du CCÉ.

Cette section est organisée en plusieurs parties, à savoir :

• Généralités
• Protection
• Conducteurs intérieurs
• Méthodes de câblage
• Appareillage
• Conducteurs extérieurs
• Circuits souterrains
• Mise à la terre

Les règles générales 60-100 à 60-110 donnent une définition du terme spécial Installation exposée, en plus de présenter les exigences visant :
  
•l’utilisation  d’appareillage approuvé, s’il est raccordé à une installation exposée, à un réseau de télécommunications, ou si d’autres règles de cette section l’exigent; 

• l’utilisation  d’un ensemble de câbles de télécommunications d’entrée d’un bâtiment pour les circuits de radio et de télévision, les circuits de commande à distance et les circuits avertisseurs d’incendie et toute partie de ces appareillages, à condition qu’ils soient protégés de façon appropriée aux points d’interface avec les conducteurs des câbles de télécommunications; 

• l’installation dans des emplacements dangereux conformément aux sections 18, 20 ou 24;

• l’exemption de l’inspection obligatoire pour les circuits de télécommunications employés par les services publics d’électricité ou de télécommunications, dans l’exercice de leurs fonctions en tant que services publics, sauf pour la jonction du transformateur ou autre dispositif limiteur de courant du circuit qui alimente le circuit de télécommunications;

• l’utilisation  de transformateurs approuvés qui alimentent un circuit de télécommunications en courant.

Protection 

Les règles 60-200 à 60-204 exigent que les protecteurs principaux approuvés pour les systèmes de télécommunications soient :

• installés sur chaque circuit de télécommunications exposé 

  • directement adjacent à la structure ou bâtiment desservi
  • aussi près que possible du point d’entrée ou du point d’attache des conducteurs
  • dans aucun emplacement dangereux

sauf si aucune portion du circuit n’est comme une installation exposée

• placés dans une pièce ou autre espace similaire conformément à la règle 2-202 Protection des pièces sous tension, et avoir une séparation minimale des installations d’éclairage ou d’énergie. 

• installés entre chaque conducteur de ligne et la terre, et munis d’un fusible raccordé en série sur chaque conducteur de ligne. Par contre, le protecteur peut être sans fusible si : 

  • les conducteurs dans un câble,
  • les circuits alimentés par des conducteurs isolés se prolongeant jusqu’au bâtiment et provenant de câbles dont le blindage ou la gaine est mis à la terre,
  • le conducteur de mise à la terre du protecteur principal mis à la terre conformément à la règle 60-704,

puissent fondre sans danger à des courants inférieurs au courant admissible du protecteur principal, des conducteurs isolés connexes et du conducteur de mise à la terre du protecteur principal. De plus, le protecteur peut aussi être sans fusible pour les circuits alimentés par des câbles sous gaine métallique ou blindage mis à la terre qui peuvent être frappés par la foudre, mais qui ne sont pas des installations exposées. 

• convenant à l’application lorsqu’ils sont installés dans des postes à haute tension. Voir la norme ANSI/IEEE 487.

Conducteurs intérieurs

Les règles 60-300 à 60-334 exposent les exigences visant l’installation des conducteurs de télécommunications à l’intérieur des bâtiments. Spécifications : 

• les canalisations des conducteurs de télécommunications doivent se conformer à la Section 12, Méthodes de câblage et à la Section 10, Mise à la terre et continuité des masses;

• les conducteurs doivent être sélectionnés conformément à la règle 4-008(1) Conducteurs isolés;

• l’enveloppe extérieure métallique des fils et des câbles doit être mise à la terre; 

• il doit y avoir un écartement minimum des autres conducteurs, selon le niveau de tension, l’installation dans une canalisation métallique, en câble sous gaine métallique ou en câble, l’utilisation d’un cordon souple hyper-résistant ou d’une canalisation non métallique. Des exigences supplémentaire s’appliquent lorsque des conducteurs d’éclairage ou d’énergie nus sont présents; 

• les câbles d’interconnexion d’un système de traitement de données peuvent renfermer des circuits d’énergie et de télécommunications à condition d’être expressément approuvés pour cet usage; 

• les conducteurs de réseau de télécommunications ne doivent pas être placés dans une boîte de sortie, une boîte de jonction, une canalisation ou une garniture ou compartiment semblable contenant des conducteurs de réseaux d’éclairage ou d’énergie ou des circuits de classe 1 (tel que défini dans la Règle 16-002), sauf s’ils sont séparés des autres conducteurs par une cloison appropriée, ou si les conducteurs d’énergie sont installés uniquement pour fournir du courant au réseau de télécommunications ou pour le raccordement d’un appareillage de commande à distance. Notez aussi qu’aucun de ces conducteurs de télécommunication ne doit avoir un isolant de couleur verte à l’extérieur de la gaine ou de l’enveloppe du câble; 

• les conducteurs d’un réseau électrique de télécommunications dans un bâtiment ne doivent pas être placés dans une gaine de service avec les conducteurs d’un réseau d’éclairage ou d’énergie, sauf si les conducteurs de tous les réseaux sont isolés et séparés d’au moins 50 mm, ou s’ils sontsous tube incombustible;

• les conducteurs des circuits de télécommunications qui traversent une séparation coupe-feu doivent être installés de façon à limiter la propagation du feu conformément à Règle 2-128, Propagation du feu;

• l’installation de conducteurs de télécommunications dans les gaines d’ascenseurs exige une permission spéciale du responsable de l’inspection. Ces conducteurs, à l’exception des câbles mobiles, doivent être enfermés dans une canalisation métallique continue. Les boîtes de tirage doivent être situées à l’extérieur des gaines d’ascenseurs;

• les conducteurs ne doivent pas être placés dans les conduits de ventilation et les plénums, sauf si permis par la règle 2-130, Exigences relatives à la propagation de la flamme ce qui a trait aux fils et câblage électrique, et la règle 12-010, Câblage dans les conduits de ventilation et les plénums

• les conducteurs des circuits de télécommunications peuvent être installés sous un plancher surélevé incombustible, sans protection mécanique supplémentaire, à condition que soit maintenu un écartement minimum de 50 mm entre ces conducteurs et le câblage d’alimentation. Si l’espace sous le plancher surélevé set de plénum, les conducteurs ne doivent desservir que l’appareillage situé sur l’étage au-dessus du plancher surélevé;

• les conducteurs non connectés à un dispositif, être munis de capuchons ou recouverts de ruban;

Les règles 60-324 à 60-334 s’appliquent aux réseaux de câbles plats de télécommunications (CFC) et précisent : 
• où l’on peut installer ou pas un réseau de câblage de type CFC; 

• les exigences touchant les recouvrements de protection et les croisement, conformément à la 
   règle 12-820 Croisements;

• la superposition des CFC

• le blindage et la mise à la terre 

Appareillage 

Les règles 60-400 à 60-408, exigent que les appareillages de télécommunications

• dans les salles de bains et à proximité des piscines 

  • soient installés conformément à la règle 68-070
  • soient fixés en permanence à un mur (sans prises)
  • soient installés de sorte à être inaccessibles de la baignoire ou de la douche, sauf moyen d’un cordon 
          muni d’un isolant; 

• ne doivent pas être installés dans des conduits, des plénums ou des vides servant à la circulation de l’air ambiant, ni dans des plafonds suspendus. Il est toutefois permis d’installer des blocs de raccordement d’un type non protégé, à condition qu’ils soient dans un boîtier accessible; 

• être placés dans un local ou autre endroit approprié, tel que prescrit par la règle 2-202, et avec un écartement minimum des installations d’éclairage ou d’énergie. S’il sont placés dans le même local, il faut prévoir un écartement minimal de 900 mm de tout appareillage électrique nécessitant un réglage ou un entretien;

• doivent être munis d’un limiteur de courant installé dans ou sur l’appareillage, qui limitera le courant dans des conditions de fonctionnement normales ainsi que dans des conditions de défauts à la terre;

• être mis à la terre conformément à l’article 24-104 (7) lorsqu’ils sont installés dans les aires de soins généraux des hôpitaux, tel que défini à la Section 24, Aires de soins.

Conducteurs extérieurs

Les règles 60-500 à 60-518 présentent les exigences visant :

• l’installation de conducteurs aériens de télécommunications sur des poteaux, conformément au Code canadien de l’électricité, Troisième partie; 

• l’installation sur les toits :

  • à haut moins 2,5 m au-dessus des toits sur lesquels il est facile de marcher;
  • ils ne doivent pas être fixés aux surfaces supérieures des toits ni être installés à moins de 2 m d’un toit, mesuré verticalement, à moins d’une dérogation en vertu de la règle 2-030. 
  • L’autorisation de dérogation en vertu de l’article 2-030 n’est pas nécessaire s’il s’agit d’un garage ou autre bâtiment auxiliaire comportant un seul étage.

• L’installation de circuits nécessitant des protecteurs principaux en vertu de la règle 60-200, notamment :

  • isolant des fils et des câbles;
  • emplacement et écartement des conducteurs d’éclairage et d’énergie et de tout matériau combustible lorsqu’ils sont installés sur le bâtiment;
  • méthodes de pénétration dans les bâtiments; 
  • utilisation de la règle 70-106 pour la pénétration dans les maisons mobiles.

• espacement des conducteurs de paratonnerre; 

• installation au-dessus ou à proximité des piscines en vertu des règles 68-054 et 68-056.

Les règles 60-600 à 60-604 présentent les exigences touchant : 

• selon les conditions, la convenance des conducteurs et des câbles, la position, la profondeur, la protection au moyen de sable et d’une protection mécanique pour les réseaux directement enfouis 

• la position, la profondeur, la terminaison et le scellement des canalisations souterraines, et la convenance et l’écartement des câbles installés dans des canalisations; 

• dérogations aux règles 60-200, 60-506, 60-508, 60-510(3) et 60-512 pour la distribution souterraine par pâté de maisons 

Les règles 60-700 à 60-710 présentent les exigences concernant : 

• le courant admissible minimum du conducteur de continuité des masses des gaines de câble; 

• installation, isolation, grosseur minimales et protection contre l’endommagement mécanique du conducteur de mise à la terre du protecteur principal;

• sélection et installation d’une prise de terre adéquate pour la mise à la terre du réseau de télécommunications;

• raccordement des prises de terre des réseaux de télécommunications et d’énergie, lorsqu’elles sont séparées, tel que décrit à la règle 60-706(4).

Le prochain article traitera de la Section 62 — Appareillage fixe de chauffage électrique.

Forum électrique présenté par Schneider Electric

Consommation d'énergie domestique: éducation et surveillance

Schneider Electric

Commandité par Schneider Electric

Aujourd'hui, nous sommes tous concernés par l'énergie que nous consommons dans nos maisons. Mais combien comprennent vraiment les tenants et aboutissants de la consommation d'énergie domestique, et où exactement l'électricien et le développement de systèmes de gestion de l'énergie entrent en jeu. Il y a beaucoup à considérer lors de la discussion sur l'utilisation de l'énergie domestique. Le consommateur doit tout d'abord être informé de la consommation d'énergie, de la manière dont il est calculé et finalement facturé pour pouvoir modifier ses taux de consommation d'énergie. Mais en termes d'éducation des consommateurs, l'électricien résidentiel a-t-il un rôle à jouer? Et au-delà, les fabricants développent-ils des produits conçus pour aider les électriciens et les consommateurs à mieux comprendre la consommation d'énergie résidentielle? Tout au long de cet article, nous aborderons chacune de ces questions importantes.

Lire plus...

 

Monde en mouvement

  • Prev
Appel à tous les membres! Joignez-vous au Comité de recherche de l’ÉFC et contribuez aux efforts de ...
Le 22 août dernier a eu lieu, chez Deschênes à Québec, l'ouverture officielle de notre comptoir de ...
L’Association de l’industrie électrique du Québec (AIEQ) et InnovÉÉ- Innovation en énergie ...
Mercredi dernier a eu lieu à Montréal le déjeuner d’automne de l’ÉFC – Section Québec. Le ...
En tant que représentant, M. Mercier aura comme responsabilités la représentation et le ...
Mikel offre un large éventail de connaissances et d’expérience en éclairage et design. Il détient ...
L’agence Pasquarelli, qui depuis plus de 25 ans s'est spécialisée dans l'éclairage et les produits ...
En tant que représentant, M. Clark-Morazé aura comme responsabilités la représentation et le ...
IMARK Canada a annoncé que FuturPlus de Sainte-Anne-de Bellevue est maintenant membre d’IMARK ...
Sonepar Canada a annoncé l’ouverture de la 38e succursale Lumen à Montréal – Hochelaga. La ...

Portrait

  • Prev
Esthétisme, design, flair, ancré dans son milieu sont des mots que l’on peut aisément associer à ...
La sécurité n’est pas une blague, mais les excuses en matière de ...
Les réchauffeurs à circulation (aussi appelés réchauffeurs en ligne) ...
Tout entrepreneur ayant été en affaires assez longtemps a déjà dû ...
Avec l’augmentation des coûts d’énergie et une plus grande ...
Comme vous le savez peut-être déjà, le gouvernement fédéral ...
Électrika a été fondée en 2004 par John McElligott, maître ...
MBI Systèmes est une entreprise offrant des systèmes de contrôle, notamment en ...
Fondée en 1982, la compagnie Les entreprises d'électricité Gaétan ...
Fondée en 1978, Valard Construction conçoit, construit, et assure les ...

Jean-Claude Calabro

Esthétisme, design, flair, ancré dans son milieu sont des mots que l’on peut aisément associer à Jean-Claude Calabro, président de LumiGroup, un agent manufacturier de produits d’éclairage et de contrôle.

Son modèle d’affaires est celui d’un entrepreneur et il semble avoir plutôt bien réussi puisqu’il se retrouve au palmarès des entreprises canadiennes ayant connu la plus forte croissance au cours des cinq dernières années. Installé au cœur du Mile-End montréalais, il dispose d’une salle de montre de plus de 10 000 pi ca sur 2 étages. 

 Lire Plus...

 

 

 

 

 

 

 

 

Nouveau Produits

  • Prev
  Les projecteurs portatifs se transportent aisément d’un endroit à un autre, car ils sont ...
  La baladeuse de STANDARD assure un éclairage précis dans des espaces restreints. On peut ...
  Les cordons d’éclairage de STANDARD sont offerts en longueurs de 15 m (50 pi) et 30 m ...
  Pour mettre en place une solution à la fois écoénergétique et peu coûteuse, il suffit de ...
  Les contrôles d'éclairage de la série 8700 de Douglas Lighting Controls permettent de ...
  Avec 4 options de puissance (20 W, 28 W, 36 W, 40 W) et des débits allant de 2 000 à ...
  La série BL areaBEAM BX est une famille de luminaires à haut rendement conçus ...
  Le luminaire LHB-Series Linear High Bay offre une efficacité et des économies d'énergie ...
  Notre série Concept offre une technologie DEL éprouvée dans plus de 100 modèles ...
  Caractéristiques: NOUVEAU DEL COB intégrée pour une diffusion uniforme de la ...

LME_P_Rittal-En-400.jpg

 Les armoires de réseau/serveur TS IT de Rittal sont préconfigurées avec des accessoires standards. Les armoires sont dotées de rails profilés, de roulettes, d'un système de gestion de câbles, de supports PDU et de portes verrouillables à l'avant et à l'arrière. Elles sont disponibles dans une gamme variée de tailles avec des parois latérales facultatives et des jeux d’assemblage.

Lire plus

 

 

 

 

 

 

Mesure-t-on la lumière

Comment déterminer l’intensité d’éclairage qu’il faut pour votre application en vue d’obtenir un niveau optimum de visibilité, de sécurité et de confort visuel? Souvent, nous achetons nos lampes en fonction du nombre de watts qu’elles consomment, sans pour autant connaître la quantité de lumière qu’elle peut fournir. Comment mesure-t-on la lumière? Dans l’industrie, on parle souvent de pied-bougie, de lumen et de lux… Voici un petit guide pour comprendre comment mesurer la lumière.

Voici une autre illustration simple pour comprendre la mesure du pied-bougie. Imaginez une bougie déposée à une distance de 0,30 mètre (1 pied) d’un mur plat sur lequel on a tracé une forme de 0,09 mètres2 (1 pi2). Cette surface sera illuminée par un lumen au pied carré.

Lire plus...Mesure-t-on la lumière

 

 

 

 

 

Conseils pour remodeler Shawn McCadden

Lors du congrès de l’ÉFC à Halifax, l'Électro-Fédération Canada a publié son dernier rapport de recherche, Vision 20/20 : Perspectives d’avenir pour les entrepreneurs en électricité du Canada ; rapport publié en collaboration avec l’ACEE et les Publications Kerrwil. Cette étude analyse les grands défis que vivent nos entrepreneurs en électricité en raison des nouvelles tendances. Voici en bref ce qui se dégage de cette étude.

Lire plus..Conseils pour remodeler

 

 

Cuivre prix de la livre en US $

CCPB_Council-Chair-K-Milsom_400.jpg

Le ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique et ministre responsable du Conseil canadien des normes (CCN), l’honorable Navdeep Bains, a annoncé que Kathy Milsom avait obtenu un nouveau mandat en tant que membre et présidente du conseil d’administration du CCN.

Mme Milsom dirigera le conseil d’administration de 13 membres qui encadre le CCN. Elle travaillera en étroite collaboration avec le conseil et le directeur général pour définir l’orientation stratégique et remplir le mandat de l’organisme.

Lire Plus

 

 

Le monde de l'électricité en ligne

Cette publication hebdomadaire est destinée à tous les acteurs de l'industrie électrique, incluant les professionnels de la construction, de l'entretien électrique ainsi que les ingénieurs électriques à travers le Canada. LME informe et renseigne sur les développements ayant un impact sur le design, la spécification et l'installation des équipements électriques. Proposant des nouvelles de l'industrie et des technologies récentes, LME deviendra votre lecture de référence de l'industrie électrique du Canada. LME est publiée tous les mardis.
Kerrwil Publications

538 Elizabeth Street, Midland,Ontario, Canada L4R2A3 +1 705 527 7666
©2018 All rights reserved

Use of this Site constitutes acceptance of our Privacy Policy (effective 1.1.2016)
The material on this site may not be reproduced, distributed, transmitted, cached or otherwise used, except with the prior written permission of Kerrwil