Le monde de l’éctricité en ligne

lme51_f_1_Bill-Burr-400.jpgPar William (Bill) Burr

Cet article porte sur la Section 58 — Remontées mécaniques et appareillage semblable. La règle 58-000 stipule que cette modifie ou complète les exigences du code et s’applique aux remontées mécaniques, tel que défini dans la norme CS  Z98, Remontées mécaniques et convoyeurs, qui comprend les remontées mécaniques aériennes, les tramways, les télésièges, les télécabines, les remontées mécaniques de surface, les trottoirs roulants et les appareillages semblables. De plus les normes de sécurité ANSI B77.1, Passenger Ropeways – Aerial Tramways, Aerial Lifts, Surface Lifts, Tows and Conveyers - Safety Requirements, et Can/CSA-C22.3 no.1, Réseaux aériens devraient être consultées. 

Des renseignements supplémentaires sont présentés dans l’Appendice  B et le Guide explicatif du CCÉ.

La règle 58-002 donne des définitions terminologiques spéciales pour les termes Cabine, Câble porteur, Trottoir roulant et Station.

Exigences générales

La règle 58-010 stipule qu’outre les exigences de la règle 2-308, la hauteur libre dans les zones de travail des contrôleurs, des dispositifs de sectionnement, et autre appareillage électrique ne doit pas être inférieure à 2,0 m. L’article 2 de la règle indique que les exigences en matière de hauteur libre peuvent être assouplies à condition que :

·       seules les personnes autorisées aient accès aux zones de travail

·       La zone de travail soit exempte d’obstruction et que

o   les pièces sous tension soit protégées, isolées et que l’appareillage puisse être examiné, ajusté, réparé ou entretenu pendant qu’il est sous tension sans qu’il soit nécessaire de retirer cette protection, ou

o   un panneau d’avertissement figure sur l’équipement pour indiquer que l’appareillage électrique ne doit pas être examiné, ajusté, réparé ou entretenu pendant qu’il est sous tension, ou

o   la tension appliquée soit égale ou inférieure à 30 V eff. ou 42 V crête.

La règle 58-012 précise que les circuits de moins de 50 volts doivent être mis à la terre selon la règle 
10-114. Les circuits de télécommunications, de commande, de commande à distance, de surveillance, de supervision et de signalisation peuvent être isolés et mis à la terre conformément à la règle 10-206. Le câble tracteur de ces circuits peut être isolé et non mis à la terre.

La règle 58-014 restreint la tension de tous les circuits à 300 volts à la terre sauf pour certains cas :

·       750 volts à la terre pour les moteurs, les freins de machine, les groupes électrogènes, l’éclairage artificiel et les radiateurs;

·       120 volts à la terre pour les circuits de commande de moteurs;

·       48 volts à la terre pour les circuits de télécommunications, de commande, de commande à distance, de surveillance, de supervision et de signalisation à l’exception des sonneries de téléphone à manivelle;

·       30 volts à la terre ou 42 volts à la terre crête pour les conducteurs aériens entre les pylônes qui supportent les remontées mécaniques, à l’exception des circuits des sonneries de téléphone à manivelle.

La règle 58-016 dispose que les luminaires pour le ski de soirée ou autres utilisations semblables peuvent être fixés aux pylôneset aux stations des remontées mécaniques si un disjoncteur est placé dans un boîtier verrouillable afin de débrancher tous les conducteurs non mis à la terre, et si chaque circuit attaché au luminaire est protégé par un disjoncteur différentiel (classe A GFCI).

Conducteurs

La règle 58-102 stipule que la grosseur minimale des conducteurs pour tous les circuits de télécommunications, de commande, de commande à distance, de surveillance, de supervision et de signalisation doit être de 26 AWG en cuivre, sauf pour les circuits contenus dans des câbles mobiles où la grosseur minimal doit être de 20 AWG.

La règle 58-104 permet que

·       les câbles optiques, les câbles blindés et les conducteurs des dispositifs de commande, des circuits de puissance, de moteur, de chauffage, de conditionnement d’air, de fonctionnement, de signalisation, de télécommunications, de commande, de sécurité, d’avertisseur d’incendie et d’éclairage soient acheminés dans le même réseau de canalisations ou le même câble mobile, si la valeur d’isolation de chaque conducteur n’est pas inférieure à la tension de circuit maximale dans le câble ou le réseau de canalisations;

·       les câbles optiques, les câbles blindés et les conducteurs des dispositifs de commande, les circuits de commande, de signalisation, de communication, de commande, de sécurité et d’alarme-incendie soient acheminés dans le même câble aérien, si la valeur d’isolation de chaque conducteur n’est pas inférieure à la tension de circuit maximale;

Notez que les câbles optiques comprennent les types conducteur, non conducteur et hybride, tel que défini dans la règle 56-102.

Méthodes de câblage

La règle 58-200 expose les grandes lignes des méthodes de câblage acceptables dans les remontées mécaniques et appareillages semblables :

·       En règle générale, tous les conducteurs, y compris les câbles optiques dans les espaces des machines, les espaces des commandes, dans ou sur des cabines, les salles des machines et les salles des commandes, doivent être installés un conduit rigide métallique, dans un tube électrique métallique, dans un conduit rigide en PVC ou des goulottes guide-fils, à l’exclusion des câbles mobiles raccordés au chariot d’entraînement ou au chariot de retour.

·       Les méthodes de câblage suivantes peuvent également être utilisées :

o   o câble à isolant minéral;

o   o câble sous gaine d’aluminium;

o   o câble armé;

o   o chemins de câbles installés conformément aux règles 12-2200 à 12-2210;

o   o conduit flexible ou conduit flexible étanche aux liquides entre les canalisations et les interrupteurs de position, les verrouillages de sécurité, les dispositifs de commande ou d’autres dispositifs semblables;

    • o conduit flexible ou conduit flexible étanche aux liquides entre les panneaux de commande et les moteurs, les freins des machines, les groupes électrogènes, les dispositifs de sectionnement, ou les moteurs et les robinets des pompes;
    • o câbles sous enveloppe installés entre les canalisations et l’appareillage de signalisation et entre les canalisations et les dispositifs de commande qui sont protégés mécaniquement et où les câbles sont supportés, incluant : 
      • les câbles utilisés dans des circuits très basse tension de classe 1 et des circuits à faible puissance de classe 2, notamment les câbles mobiles connectés au chariot d’entraînement ou au chariot de retour;
      • les câbles de commande très basse tension;
      • les câbles de télécommunications;
      • les avertisseurs d’incendie et de signalisation;
      • les câbles multiconducteurs sous gaine thermoplastique;
      • les câbles très résistants et hyper-résistants;
      • les caniveaux auxiliaires entre les contrôleurs, les démarreurs et autres appareils semblables;
      • les cordons et câbles souples sous enveloppe utilisés dans des circuits très basse tension (30 V ou moins), qui n’ont pas plus de 2 m de long, et qui sont supportés et munis d’une protection mécanique.

La règle 58-202 exige que les supports des câbles mobiles soient placés de façon à réduire au minimum le risque de dommages attribuables à des câbles en contact avec d’autres appareillages et soient munis de protecteurs appropriés afin de les protéger de l’endommagement.

Protection et commande

La règle 58-300 exige que les dispositifs contrôlant les moteurs soient disposés conformément aux règles 28-312 et 28-400 afin d’empêcher le redémarrage automatique lorsque ce redémarrage risque de causer des blessures corporelles. 

La règle 58-302 stipule que les dispositifs de sectionnement pour les conducteurs non mis à la terre du moteur principal et du moteur auxiliaire et de leurs circuits de ventilation et de commande pour chaque remontée mécanique ou trottoir roulant. De plus, aucune disposition ne doit être prise pour que le dispositif de sectionnement se ferme automatiquement. Il doit :

·       être un dispositif de sectionnement unique qui coupe également l’alimentation du circuit de commande des freins de la machine d’entraînement ou par le truchement d’un contact auxiliaire à ouverture mécanique positive qui ne dépend pas uniquement de ressorts;

·       être un interrupteur à fusible à commande externe ou un disjoncteur, qui peut être verrouillé en position ouverte, et porter une étiquette décrivant clairement la ou les charges connectées;

·       être facilement accessible par les personnes autorisées et être visible de l’entrée de la salle des commandes ou de la zone des machines;

·       porter un marquage indiquant l’emplacement du dispositif de protection contre les surintensités du côté alimentation;

·       Si un grand nombre de machines d’entraînement ou de moteurs sont connectés à une même remontée mécanique ou un même trottoir roulant, le dispositif de sectionnement doit pouvoir déconnecter les moteurs et les circuits de commande.

La règle 58-304 stipule que le dispositif de sectionnement de l’appareillage utilitaire :

  • doit être un seul dispositif de sectionnement pour tous les conducteurs non mis à la terre;
  • doit pouvoir être verrouillé en position ouverte et doit être installé dans la salle des machines, la salle des commandes, l’espace des machines ou l’espace des commandes;
  • doit porter un marquage indiquant l’emplacement du dispositif de protection contre les surintensités du côté alimentation.

La règle 58-306 exige que la protection contre les surintensités avec tout dispositif de protection contre les surintensités situé en amont.

La règle 58-308 exige que chaque prise de courant monophasée de 125 V, installée dans les salles des machines, les salles des commandes, les espaces des machines, les espaces des commandes et les boîtiers abritant les contrepoids, doit être protégée au moyen d’un disjoncteur différentiel de classe A.

La règle 58-310 précise que les commandes de moteur doivent être conformes à la règle 28-500 1), sauf si la commande limite la puissance du moteur et porte le marquage «puissance limitée».

Dérivations

La règle 58-400 exige que chaque salle des machines, salle des commandes, espace des machines et espace des commandes soient dotés :

  • de luminaires, qui ne doivent pas être alimentés du côté charge des disjoncteurs différentiels exigés par la règle 58-308, et être commandés par interrupteurs d’éclairage faciles d’accès de l’entrée;
  • d’au moins une prise de courant monophasée double de 125 V, de configuration conforme au
  • schéma 1;
  • de dérivations distinctes pour alimenter les luminaires et les prises de courant.

La règle 58-402 stipule que lorsque des contrepoids sont installés dans les bâtiments ou les locaux, il est nécessaire de fournir des luminaires qui ne doivent pas être alimentés du côté chargedes disjoncteurs différentiels exigés à la règle 58-308. De plus, une dérivation distincte doit alimenter l’éclairage et les prises de courant.

La règle 58-404 stipule que l’appareillage utilitaire non visé par les règles 58-400 et 58-402, doit être alimenté par une dérivation distincte protégée par des dispositifs de protection contre les surintensités situés dans la salle des machines, la salle des commandes, l’espace des machines ou l’espace des commandes.

Énergie de récupération

La règle 58-500 exige que des dispositifs destinés à absorber l’énergie de récupération qui ne peut être absorbée en situation de dépassement de charge ou de freinage.

Le prochain article traitera de la Section 60 — Réseaux électriques de télécommunications.

* La source de cette série d’articles est le Code canadien de l’électricitéPremière partie, publié par la CSA. Notez que le Guide explicatif du CCÉ est aussi publié par la CSA.

Monde en mouvement

  • Prev
Le Conseil Mohawk de Kahnawà:ke ("CMK") est heureux d'annoncer qu'il a conclu un Protocole ...
Heather Chalmers, présidente et directrice générale de GE Canada a annoncé l’arrivée de Carolina ...
LabTest Certification Inc. a été accrédité en tant qu'Organisme Notifié pour la directive ATEX ...
EXFO a annoncé qu'elle a conclu une convention d'arrangement aux termes de laquelle AcquisiCo, ...
L'investissement total en construction de bâtiments a augmenté de 6,3 % pour se chiffrer ...
L’ÉFC annonce la nomination de Kenneth Russell-Murray de ElectraSpec au poste de président du ...
Le Centre d’excellence en efficacité énergétique (C3E) est fier d’annoncer qu’il investit 350 000 $ ...
Mobilité électrique Canada (MÉC) et l’Électro-Fédération Canada (ÉFC) ont annoncé un nouveau ...
Plus tôt cette semaine, l’ÉFC a tenu une réunion virtuelle du conseil consultatif national* (CCN) ...
Le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable de la région de la ...

Conseil consultatif national de l’ÉFC : changement à la présidence

Conseil consultatif national de l’ÉFCPlus tôt cette semaine, l’ÉFC a tenu une réunion virtuelle du conseil consultatif national* (CCN) en vue de partager les faits saillants du programme du réseau et des comités ainsi que de marquer officiellement le changement de la direction du CCN.

L’équipe du conseil a remercié Steve Branscombe, d’Independent Electric, pour son mandat à titre de président, soulignant son engagement à créer un meilleur ancrage pour le conseil durant cette année de changements sans précédent. Steve a contribué à la conception d’une structure formelle pour le CCN et les régions de l’ÉFC en soutenant l’élaboration de guides portant sur les mandats pour décrire la planification de la succession...

Lire Plus...


 

De nouveaux dispositifs de câblage compatibles avec la maison intelligente à la tête de l’évolution résidentielle au Canada  

De nouveaux dispositifs de câblageLes dispositifs de câblage de Square D par Schneider Electric offrent une conception unique et un style, une commodité et une connectivité améliorée. Schneider Electric a annoncé  le lancement des dispositifs de câblage de Square D au Canada.

Soigneusement conçus avec la forme, la fonctionnalité et la commodité à l’esprit, les dispositifs de câblage de Square D offrent style et connectivité au marché résidentiel avec un accent particulier sur l’offre de dispositifs de qualité aux électriciens, aux constructeurs et aux propriétaires de maison. 

 

Lire Plus...


 

Rénovation domiciliaire écoénergétique - RénoclimatLe ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable de la région de la Côte-Nord et de la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, M. Jonatan Julien, salue la création d'un nouveau programme pancanadien de rénovations écoénergétiques domiciliaires nommé Maisons plus vertes qui est complémentaire au programme d'aide financière Rénoclimat.

Cette nouvelle aide financière annoncée par le gouvernement du Canada va de pair avec le programme Rénoclimat du gouvernement du Québec. Des discussions avec le gouvernement fédéral sont d'ailleurs en cours afin de faciliter les démarches des Québécoises et des Québécois pour participer aux deux programmes. 

Lire plus...


 

Portrait

  • Prev
Marcos Simard a récemment été nommé directeur général de WESCO et Anixter EES Montréal ( Electrical ...
Rob Dewar est président d'AD Canada depuis janvier dernier, alors que l’entreprise mère annonçait ...
Il y a six ans, en février 2015, j'ai interviewé David Nathaniel et intitulé le profil que j'avais ...
À la suite de la récente acquisition du fabricant de planchers chauffants Flextherm par le Groupe ...
« N’oublie jamais de garder une vue d’ensemble. » Ces mots sont ceux du père de Jason ...
Électrimat est une entreprise indépendante de propriété québécoise spécialisée depuis 40 ans dans ...
Il y a un peu plus d’un an je rencontrais Louis Beaulieu, directeur général de Ouellet Canada, lors ...
Fondé en 1986 par Warren Osak, Electromate se spécialise dans les solutions robotiques et ...
Nouvelle figure à la tête de l’unité d’affaires électrification et d’ABB Canada, Éric Deschênes ...
Stephanie Medeiros dirige l’équipe Infrastructure de recharge de véhicules électriques d’ABB ...

Marcos SimardLine Goyette

Marcos Simard a récemment été nommé directeur général de WESCO et Anixter EES Montréal ( Electrical & Electronic Solutions ). Ce jeune gestionnaire, diplômé de l’Université du Québec à Trois-Rivières en Administration des affaires et détenteur d’un diplôme de l’Université Laval en Gestion des technologies de l’information, ne semble pas né pour un parcours professionnel sans soubresauts. Parfait pour un coureur de cross-country et de marathons comme lui. Ce jeune gestionnaire est sans contredit un très grand optimiste et la taille des défis qui jalonnent la fusion de ces deux géants en temps de pandémie ne l’effraient pas. 

Lire Plus...


 

Nouveau Produits

  • Prev
Le masque facial à 2 couches de Milwaukee est conçu pour être léger et respirant. Ce masque facial ...
Les pinces et coupeuses à poignée coussinée SoftFinish® isolées de Wiha sont la norme en matière de ...
Idéales pour les applications de service difficiles, les séries A19 et PAR sont conçues pour une ...
Le Fluke PTi120 est suffisamment petit pour être transporté tous les jours sans souci. Toujours à ...
KNIPEX Tools a présenté sa gamme complète de tournevis isolés 1000 V testés VDE (série 98). Avec 13 ...
Conçus pour répondre aux exigences des environnements difficiles tout en assurant la gestion du ...
SensorSwitch™ JOT (Just One Touch) est une solution de contrôle d'éclairage sans fil pour pièce ...
Le réglage en couleur et en blanc est maintenant disponible sur le style SlimLED classique. De ...
La série Slab combine une présence visuellement graphique, un profil incroyablement mince et des ...
Lutron Athena Lighting Control SystemAthena est une solution flexible, simple et tout-en-un qui ...

Série ANDlight SlabLa série Slab combine une présence visuellement graphique, un profil incroyablement mince et des propriétés d'amortissement acoustique pour fournir un luminaire esthétiquement unique et diversifié. Avec la majeure partie de son corps étroit recouvert d'un matériau doux, l'effet visuel peut varier considérablement pour s'intégrer de manière transparente dans n'importe quel intérieur de palette de couleurs, ou plutôt se démarquer dans une teinte contrastée.

La Slab W20 est une applique murale à LED enveloppée de feutre de laine mérinos 100% naturelle de qualité industrielle.

 

Lire Plus...


 

Artemide DesignCome Together est une lampe portable innovante, qui offre une lumière parfaite avec 16 heures de fonctionnement sans être connectée à une alimentation murale.

La lampe dispose d'un simple port de chargement USB et d'une batterie rechargeable Li-On à l'intérieur. Il délivre trois performances lumineuses différentes avec un rendement très élevé de 85 %.

  • 1,2 W - 400 lx - 16 heures d'autonomie
  • 2,4 W - 700 lx - 8 heures d'autonomie
  • 3,6 W - 1000 lx - 4 heures d'autonomie

 

 

Lire plus...


 

Réimaginer l’éclairage des bureaux après la pandémie

 

StanproPar Noemie Belime

Depuis mars 2020, le monde entier s’est vu précipité dans une nouvelle réalité à la fois personnelle et professionnelle, propulsée par la propagation de la Covid-19 à travers le monde. Ce bouleversement aura provoqué beaucoup d’interrogations sur l’avenir, notamment sur l’aménagement de l’éclairage des bureaux après la pandémie.

S’adapter à la nouvelle réalité

Qu’il s’agisse des mesures sanitaires, de l’organisation ou des infrastructures, les entreprises se sont rapidement adaptées à notre nouvelle réalité afin d’assurer leur survie et leur pérennité.

Lire Plus...


 

 

Jeffrey MoyleLine Goyette

« L’intégration continue de Rexel Utility dans nos plates-formes commerciales canadiennes a souligné notre responsabilité en tant qu’organisation à trouver des solutions créatives aux défis d’aujourd’hui et à se préparer aux opportunités de demain. » Cette citation de Jeffrey a attiré mon attention. Il possède une vaste expérience dans l’industrie et est diplômé de l’Université de Western Ontario avec une maîtrise en administration des affaires, axée sur le leadership interne. Pendant la pandémie, Jeffrey s'est engagé dans un objectif de vie consistant à terminer une maîtrise en affaires internationales et diplomatie, avec l’idée à long terme l'obtention d'un doctorat dans le domaine. 

Lire Plus...


 


 

lme46_ss400.jpg

À mesure que les entreprises augmentent en taille, les salaires augmentent généralement. C’est dans les entreprises de 2 000 à 4 999 employés où les ingénieurs gagnent les salaires médian les plus élevés à 86 181$.

 

Lire Plus...

  

Cuivre prix de la livre en US $

Le monde de l'électricité en ligne

Cette publication hebdomadaire est destinée à tous les acteurs de l'industrie électrique, incluant les professionnels de la construction, de l'entretien électrique ainsi que les ingénieurs électriques à travers le Canada. LME informe et renseigne sur les développements ayant un impact sur le design, la spécification et l'installation des équipements électriques. Proposant des nouvelles de l'industrie et des technologies récentes, LME deviendra votre lecture de référence de l'industrie électrique du Canada. LME est publiée tous les mardis.
Kerrwil Publications Great Place to Work. Certified December 2019 - December 2020

538 Elizabeth Street, Midland,Ontario, Canada L4R2A3 +1 705 527 7666
©2021 All rights reserved

Use of this Site constitutes acceptance of our Privacy Policy (effective 1.1.2016)
The material on this site may not be reproduced, distributed, transmitted, cached or otherwise used, except with the prior written permission of Kerrwil