Le monde de l’éctricité en ligne

 

3_lme7_f_intelligent-lighting-controls-400.jpgSteve Mesh

11 février 2018

Les systèmes de commande de l’éclairage à l’échelle de la pièce sont offerts sur le marché depuis quelques temps maintenant. On peut les considérer comme les petits cousins des systèmes de commande plus grands, étendus à tout un édifice ou même à toute une entreprise. Toutefois, ce n’est pas une comparaison tout à fait appropriée. Pour commencer, qu’est-ce qui constitue un système de commande pour une pièce? C’est une question de plus en plus compliquée parce que les frontières entre les divers types de systèmes tendent à s’estomper avec le temps.

Généralement, les systèmes de commandes axés sur une pièce possèdent un module de commande central ( le « régulateur » ). Dans le jargon de la commande de l’éclairage, un « régulateur » est un dispositif contenant un ou des relais pour permuter la charge entre la marche et l’arrêt et aussi de sortie pour envoyer des signaux de gradation aux luminaires. Habituellement, il s’agit d’un signal de 0 à 10 V, quoique certains régulateurs sont conçus pour communiquer avec les pilotes DALI ( interface numérique d'éclairage adressable ) ou encore directement avec les ballasts. Certains régulateurs empruntent des protocoles différents comme le DMX. Cependant, le signal de loin le plus prévalent parmi les systèmes de commande d’éclairage architectural demeure le 0-10 V. Une raison en est que la plupart des luminaires DEL acceptent des fils de 0-10 V pour la commande d’intensité et que les luminaires DEL sont en voie de devenir la source lumineuse de premier choix à un rythme étourdissant. Dans les faits, certains états américains exigent effectivement que tout luminaire DEL réponde aux signaux de gradation ( par exemple, la Californie impose à tout luminaire DEL une capacité de gradation allant de 10 à 100 % de son intensité. )

Une configuration populaire de système de commande offerte par un fournisseur connu consiste en un module pouvant s’accommoder d’une charge de 20 amp. En d’autres mots, vous pouvez brancher tout un circuit de 20 amp à ce module. Il contient 3 relais ainsi que 3 paires de bornes pour la gradation des trois signaux de sortie de 0-10 V ( un signal par relais ). De cette manière, vous pouvez contrôler les luminaires dans trois « zones »( un relais et une paire de bornes 0-10 v par « zone ») Dans beaucoup de petites pièces, ce peut être tout à fait suffisant. 

On pourrait théoriquement acheminer jusqu’à 20 amp ( moins une marge de sécurité ) à chacune des zones individuelles mais l’usage le plus habituel veut que l’on divise la charge entre les trois. Par exemple, dans une salle de classe de 30’ x 30’ (??? 9m x 9m) comportant 3 rangées de luminaires parallèles au mur des fenêtres, le bon sens nous indique que chaque rangée aurait sa propre zone. Dans les faits, puisque la rangée la plus près des fenêtres se trouve dans la zone primaire de lumière naturelle et la rangée suivante probablement dans la zone secondaire, la plupart des codes de l’électricité exigent de toute façon que chacune soit commandée séparément et distinctement de toute autre zone ou luminaire existant dans la pièce. De plus, la majorité de ces codes prévoient maintenant qu’on doive doter chaque luminaire propre à ces zones de lumière naturelle d’un gradateur automatique relié à un ou des photorécepteurs. Vous voyez donc comment un module doté de 3 relais et 3 paires de bornes 0-10 v suffit pour respecter le zonage d’une petite pièce, tel que prescrit par le code. Si l’entrée de courant primaire aux luminaires est de 277 V alors un seul module de commande de 20 amp serait approprié pour ce genre d’espaces relativement petits.

De manière à fournir la fonctionnalité adéquate pour la plupart des espaces tout en respectant les injonctions du code, tout système de commande de l’éclairage, même d’ampleur limitée (i.e. pour une seule pièce), doit permettre l’emploi de détecteurs et de commutateurs. Plusieurs espaces doivent spécifiquement utiliser des détecteurs d’occupation pour se conformer aux exigences de fermeture automatique.

Comme nous le disions plus haut, plusieurs espaces impliquent également l’installation de photodétecteurs capables de tamiser automatiquement les luminaires dans les zones primaires de même que dans les zones secondaires. Tous les codes ou presque exigent aussi qu’on installe des commutateurs locaux pour l’interruption manuelle des luminaires.

Dans d’autres types d’espaces, le propriétaire pourrait désirer des commutateurs locaux plus sophistiqués. Par exemple, un « sélecteur scénique », un commutateur avec plusieurs boutons pouvant recréer des intensités lumineuses particulières pour une salle de classe ou une salle de conférence ((i.e. 100%/75%/50%/25%/éteint)

Chaque fournisseur de systèmes de commande de l’éclairage conçus pour une pièce offre ces produits en complément de leurs systèmes. Certains proposent une gamme de produits de chaque catégorie. Par exemple, un fournisseur donné peut vous donner le choix entre des photodétecteurs à circuit fermé ou à circuit ouvert. Ou des détecteurs d’occupation de type PIR ou de type Ultrasonic ( il en existe même combinant les deux technologies )

Évidemment, si votre projet nécessite un type particulier de détecteur d’occupation, de photodétecteur ou de commutateur, il faut absolument vérifier que le fournisseur propose le dit produit. Puisque les détecteurs et les commutateurs consomment très peu d’énergie,  les systèmes de commande conçus pour une pièce se raccordent au module de commande central par un fil de faible voltage ou un câble Ethernet. Par conséquent, cela demande un parcours distinct pour les fils amenant la tension de secteur et ceux amenant le signal à bas voltage du gradateur au luminaire.


 

Steven Mesh is an award-winning lighting designer who has designed lighting and control systems for a variety of project types (commercial, museums, schools, residential, restaurants, retail, historic, healthcare, etc.). As an educator, he has taught classes and given presentations about lighting and controls across North America and internationally.

Forum électrique présenté par Schneider Electric

Consommation d'énergie domestique: éducation et surveillance

Schneider Electric

Commandité par Schneider Electric

Aujourd'hui, nous sommes tous concernés par l'énergie que nous consommons dans nos maisons. Mais combien comprennent vraiment les tenants et aboutissants de la consommation d'énergie domestique, et où exactement l'électricien et le développement de systèmes de gestion de l'énergie entrent en jeu. Il y a beaucoup à considérer lors de la discussion sur l'utilisation de l'énergie domestique. Le consommateur doit tout d'abord être informé de la consommation d'énergie, de la manière dont il est calculé et finalement facturé pour pouvoir modifier ses taux de consommation d'énergie. Mais en termes d'éducation des consommateurs, l'électricien résidentiel a-t-il un rôle à jouer? Et au-delà, les fabricants développent-ils des produits conçus pour aider les électriciens et les consommateurs à mieux comprendre la consommation d'énergie résidentielle? Tout au long de cet article, nous aborderons chacune de ces questions importantes.

Lire plus...

 

Monde en mouvement

  • Prev
Contact Delage a annoncé être le nouvel agent manufacturier de Powell pour la province de ...
°STELPRO est de nouveau reconnue pour l’excellence du design de ses produits, cette fois-ci dans le ...
Vous exposez à MCEE 2019 et vous voulez bénéficier d’une visibilité accrue lors du salon? Pour ...
L’Électro-Fédération Canada (ÉFC) et ses membres sont fiers d’appuyer la prochaine génération de ...
Le Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE) organise une séance d'information sur ...
Le Conseil canadien des normes (CCN) est heureux d’annoncer la nomination de  ...
Le secteur de l’énergie est en pleine évolution. L’arrivée de nouveaux joueurs et de nouvelles ...
Mila – Institut québécois d’intelligence artificielle a inauguré aujourd’hui ses nouveaux locaux au ...
Après une mûre réflexion, et une planification soignée, Standard et Stanpro  ont fusionné ...
Le Circuit électrique – le réseau de bornes de recharge publiques ...

Portrait

  • Prev
Esthétisme, design, flair, ancré dans son milieu sont des mots que l’on peut aisément associer à ...
La sécurité n’est pas une blague, mais les excuses en matière de ...
Les réchauffeurs à circulation (aussi appelés réchauffeurs en ligne) ...
Tout entrepreneur ayant été en affaires assez longtemps a déjà dû ...
Avec l’augmentation des coûts d’énergie et une plus grande ...
Comme vous le savez peut-être déjà, le gouvernement fédéral ...
Électrika a été fondée en 2004 par John McElligott, maître ...
MBI Systèmes est une entreprise offrant des systèmes de contrôle, notamment en ...
Fondée en 1982, la compagnie Les entreprises d'électricité Gaétan ...
Fondée en 1978, Valard Construction conçoit, construit, et assure les ...

lessard_400.jpg

Le titre est un peu long, mais il permet d’avoir une idée immédiate de celle qui est derrière la rénovation et la gestion de l’éclairage intelligent à la ville de Montréal, un projet qui reçoit prix et nominations depuis sa mise en service et qui fait école. La Ville de Montréal convertira plus de 134 000 lampadaires au DEL et implante également un système intelligent de gestion de l’éclairage. Derrière cette révolution, une jeune ingénieure, Isabelle Lessard. Voyez son parcours, les défis qu’elle a relevés et comment elle perçoit l’avenir de l’éclairage urbain. Ingénieure électrique, diplômée de l’École de Technologie Supérieure (ETS), c’est par hasard qu’Isabelle Lessard fait carrière dans l’éclairage. 

Lire Plus...

 

 

Il y a quelques semaines Kim Quelch, présidente nationale du Réseau des jeunes professionnels (RJP) de l’ÉFC, invitait ses collègues hommes et femmes à partager et faire connaître leur expertise à tous les membres de l’industrie. Comme plusieurs, elle est arrivée par hasard dans l’industrie. À sa sortie de l’université après un baccalauréat en Commerce avec spécialité en marketing, elle amorce sa carrière dans une entreprise d’emballage et logiciels.   

 Lire Plus...

 

 

Nouveau Produits

  • Prev
Faites confiance aux luminaires AEON LED si vous êtes sur le marché des solutions de remplacement ...
MaxLite présente Indirect Troffer en tant que luminaire encastré à DEL hautement performant qui ...
La lampe pour hauts plafonds à DEL UFO MW LED est idéale pour une variété d'applications ...
La nouvelle série de modules d'éclairage IP66 est prête à être utilisée pour votre éclairage ...
La conception optique haute performance de ces luminaires fournit une distribution asymétrique ...
La série Urbaï de Contraste est disponible avec le boîtier de modernisation et le boîtier pour ...
La conception rectiligne contemporaine et autonome de la série IPL embrasse intelligemment les ...
EarthTronics a lancé une série de lampes à DEL extrêmement efficaces et flexibles pour l’éclairage ...
SPSL LED Shop Light de Lithonia Lighting offre une nouvelle approche de l'éclairage localisé.
La centrale de communication Web OZW772 permet de commander et de surveiller à distance ...

Klein Tools

Dénudez, coupez, tordez, cisaillez et sertissez avec un seul outil. Comprend quatre sertisseuses dédiées pour connecteurs B, des terminaux isolés et non isolés et des connecteurs Scotchlok® IDC. Cet outil polyvalent tord, boucle et dénude des fils toronnés pleins 10-26 AWG et 12-28 AWG et cisaille proprement les vis 6-32 et 8-32. La tête renforcée réduit la flexion en maintenant les trous de dénudage tranchants. La conception est optimisée pour un effet de levier idéal lors du dénudage et du sertissage.

Lire plus

 

Britech

Le système BRITECH PT - POWER TRACE est idéal pour la protection contre le gel, le maintien de la température et de la montée en température dans les conduites, les réservoirs, les cuves ou les surfaces situées dans des zones non ex et dans des atmosphères explosives pour les industries de transformation. Le système est facile à concevoir et à installer à l’aide des kits de connexion requis. Le câble peut être coupé à longueur sur le chantier et installé directement sur des tuyaux, ce qui simplifie le processus d'installation et réduit les déchets.

Lire plus

 

 

LME-44---Patrick-Deschamps_400.jpg

Faisant partie d’une entreprise qui vend, spécifie et met en marché du contrôle d’éclairage depuis plus de 20 ans, je dois avouer que je suis fasciné par toutes les récentes avancées et possibilités avec la technologie DEL. Jusqu’à très récemment, le choix des luminaires était simplement une formalité selon le type d’espace et le budget du client. ‘Boring’…

Maintenant on s’éclate! La technologie DEL nous amène des possibilités infinies et la population commence seulement à découvrir toutes les sphères de nos vies qui sont impactées par la lumière! Les fabricants nous proposent maintenant des produits avec une multitude de degrés Kelvin, des IRC (indice rendu couleur), valeurs R9 (rouges), LPW (lumen par watt) et j’en passe…

Lire plus...

Lire plus...

 

myette_400.jpg

Rencontrer des gens de notre industrie réserve souvent des surprises. Ce fut le cas avec Jean-Marc Myette, Directeur, Développement des Affaires pour la division des produits d’électrification chez ABB et Président du Conseil d’Administration de la section Québec de l’ÉFC. Non seulement connait-il l’industrie électrique et le moindre développement de ses produits et innovations technologiques, il est aussi un coureur automobile professionnel en sabbatique, un être très impliqué dans sa communauté d’affaires et de vie. 

Lire Plus

 

 

 

 

EIN-Jeff-Mowatt-400-2.jpg

Si vos clients ne sont pas impressionnés par vous ou par vos collègues au téléphone, ils peuvent changer d'entreprise simplement en raccrochant et en appelant la concurrence. Ainsi, vos compétences au téléphone peuvent avoir un impact significatif sur votre entreprise et votre carrière.

Pour savoir comment vous et vos collègues êtes perçus au téléphone, passez le test suivant. Pendant que vous y êtes, demandez à un ami de faire un appel mystère pour évaluer la performance de vos collègues.

Lire Plus

 

 

 

 

lme4_f_2_sones_400.jpg

Chaque article que j'ai écrit dans cette série est basé sur une tranche de vie qui m'a finalement aidé à mieux comprendre le monde et, je l’espère, à renseigner les personnes qui ont lu l’analyse. Les leçons que j’ai apprises m’ont généralement mené vers une plus grande force émotionnelle et, parfois, vers une plus grande sagesse. Donc, compte tenu de l'historique de la rubrique, je n'ai pas l’intention de changer le format. 

Lire Plus

 

 

 

 

lme46_ss400.jpg

À mesure que les entreprises augmentent en taille, les salaires augmentent généralement. C’est dans les entreprises de 2 000 à 4 999 employés où les ingénieurs gagnent les salaires médian les plus élevés à 86 181$.

 

Lire Plus...

  

Cuivre prix de la livre en US $

Le monde de l'électricité en ligne

Cette publication hebdomadaire est destinée à tous les acteurs de l'industrie électrique, incluant les professionnels de la construction, de l'entretien électrique ainsi que les ingénieurs électriques à travers le Canada. LME informe et renseigne sur les développements ayant un impact sur le design, la spécification et l'installation des équipements électriques. Proposant des nouvelles de l'industrie et des technologies récentes, LME deviendra votre lecture de référence de l'industrie électrique du Canada. LME est publiée tous les mardis.
Kerrwil Publications

538 Elizabeth Street, Midland,Ontario, Canada L4R2A3 +1 705 527 7666
©2019 All rights reserved

Use of this Site constitutes acceptance of our Privacy Policy (effective 1.1.2016)
The material on this site may not be reproduced, distributed, transmitted, cached or otherwise used, except with the prior written permission of Kerrwil