Le monde de l’éctricité en ligne

Cabling Certification 25 février 2016

L’industrie est inondée du terme « multiples » : câbles multiples, normes multiples, équipes multiples, outils multiples, régimes d’essais multiples, niveaux de compétence multiples et ainsi de suite. Ce phénomène conduit deux forces opposées, une complexité croissante et un savoir-faire de plus en plus pointu, sur une trajectoire de collision qui a des conséquences sur la connectivité fondamentale en termes de technologie.

Dans la partie 1, nous avons discuté de l’évolution du câblage datacom et des défis émergents. Dans cette 2e partie, nous verrons les 6 étapes d’une procédure de certification et le futur de la certification.

The industry is awash in “multiples” — multiple cables, multiple standards, multiple teams, multiple tools, multiple projects, multiple test regimes, multiple skill levels and more. That puts two opposing forces — increasing complexity and thinly stretched expertise — on a collision course that affects the fundamental connectivity of technology. The implication is that if something doesn’t change, then some other factor has to give.

Part 1 discussed the evolution of datacom cabling and emerging challenges. Here in Part 2: the 6 steps of a certification process and the future of certification. Let’s take a look at what that certification looks like at the project level.
 
Cabling Fig 1

1. Planning — the first part of the install and certification process is typically left to the project manager. Most installers these days are managing the testing and certification of multiple jobs simultaneously, each with multiple teams, test tools and requirements. This is not only time consuming, but the increased complexity can, and is, leading to costly errors.

2. Setup — the next phase is setup, ensuring that the requirements are known and the tool is correctly configured to test those param¬eters. Complexity is growing in this area as well: we have multiple media types, different categories and varying standards. For frontline technicians, the impact is either in needing to wait for a particular expert to set up the tool or run the risk of making costly errors that require rework.

3. Testing — testing can always be faster. But again, the speed of current testers is such that the ability to gain huge advantages in this part of the process is limited — there are now much greater gains to be had elsewhere.

4. Troubleshooting —the varying skill levels of technicians, or even simple lack of familiarity with certain types of installations or different standards, typically means that projects are delayed until the needed expertise is available to troubleshoot.

5. Reporting — in many ways, reporting has become the bane of installation. Not only is it increasingly complex — working in an environ¬ment with multiple testers, teams, standards and test regimes makes generating the requisite reports a time consuming process — but this is also the point at which errors and oversights from earlier in the certification become apparent, resulting in delays.

6. System acceptance — this is a growing challenge for customers. If installers, who live and breathe cabling, are overwhelmed by the increasing complexity, one can only imagine what it’s like for customers. Multiple complex reports, varying test regimes, etc., can all impact system acceptance.

The future of certification

All things being equal, a possible answer to these requirements would be adding more expert project managers to the process, so that they could apply the insight, training and oversight needed to eliminate errors and improve efficiency. Unfortunately this isn’t economically feasible.

The solution then is a testing tool that helps take on that role, managing the test process as well as the test itself.

What’s needed is a new solution that would be much more agile, able to address every part of the certification process from planning through system acceptance, and multiplex testing scenarios. It would also incorporate built-in intelligence and a revolutionary touch-screen interface that would walk technicians through testing and project requirements, regardless of training. It would be built from the ground up for the “multi” environment, and help project managers and technicians meet the evolving challenges associated with cable certification.

Looking at the six-step certification process again, such a solution would deliver significant benefits:

• Planning — the appropriate tool would incorporate project management capabilities to seamlessly plan and manage multiple jobs, different cable types or testing regimes, multiple teams, and more. In short, it would be adept at simultaneously handling all the complexity thrown at the typical cable infrastruc¬ture installation, thus improving efficiency and eliminating costly errors.

• Setup — test setup wizards would deliver guided referencing and link budget configuration, as well as incorporating built-in standards to ensure the right tests are performed (see Figure 5). This approach eliminates the “wait for an expert” delay as well as further reducing errors.

• Testing — as we’ve said, testing can always be faster, and tools continue to improve in speed. More importantly, built-in wizards and a graphical interface will quickly get the user to the right test configuration, also improving speed.

• Troubleshooting — the ability to drill down to identify root cause (see Figure 6), as opposed to a simple pass-fail, is critical to effective troubleshooting. This drill-down, along with precision graphical wiremaps, allows technicians of varying skill levels to quickly pinpoint and correct problems.

• Reporting — reporting, as we’ve shown, is evolving and the need for flexibility and agility never ends. To eliminate this challenge, test tools should incorporate a project system that manages results across multiple teams, media and testers to control and integrate results into a single report across an entire project (see Figure 7). Moreover, the dramatic improvements made in earlier segments of the certifica¬tion process should largely eliminate common errors and oversights, speeding project completion.

• System acceptance — if complexity tends to “complicate” system acceptance, then the antidote is a clear system that uses concise statistics, event maps and ISO Level V accuracy certification to deliver instant insight into job quality without the need to page through thousands of reports.

• Remain Agile — if the future of cable infrastructure, and technology in general, is ever increasing complexity, then we must demand more from our tools to keep up. We must be more agile. And today that means much more than just raw speed. Keeping the cable infrastructure healthy and on-pace with the rest of the industry means focusing on the entire certification process, optimizing workflow as needed around the ever-increasing multitude of job requirements to speed system acceptance. Contractors that do not successfully evolve to address these complexities will simply be replaced by those that can.

Cabling infrastructure is evolving, fast. Everything else must evolve with it.

*Toute recherche mentionnée dans ce livre blanc est basée sur une étude de recherche de Fluke Networks.


Ce livre blanc a été récemment publié par Fluke Networks, un leader mondial des essais de réseau et des solutions de contrôle visant à accélérer le déploiement et l’amélioration de la performance des réseaux et des applications. Les entreprises et les prestataires de services font confiance aux produits et à l’expertise de Fluke Networks permettant d’aider à résoudre les problèmes d’aujourd’hui les plus complexes et les défis émergents relatifs à la sécurité WLAN, la mobilité, les communications unifiées et les centres de données. Basée à Everett, Washington, la compagnie distribue des produits dans plus de 50 pays. Pour plus d’informations, visitez le www.FlukeNetworks.com ou appelez au +1 (425) 446-4519.

Monde en mouvement

  • Prev
Southwire est fière d'annoncer que Tim King a accepté le rôle de président de Southwire Canada. ...
Rittal célébrera ses 25 ans d'activité au Canada en 2020 et Franklin Empire est présent dans ...
L'investissement total en construction de bâtiments a diminué de 3,6 % pour s'établir ...
Le Conseil canadien des normes (CCN) et Électro-Fédération Canada (ÉFC) ont signé une entente de ...
AddÉnergie® est fière d’accueillir Geneviève Grenier en tant que vice-présidente et cheffe de ...
La valeur totale des permis de bâtir délivrés par les municipalités canadiennes a chuté ...
Afin de garantir que les activités puissent reprendre ou continuer dans les conditions les plus ...
La valeur totale des permis de bâtir délivrés par les municipalités canadiennes a diminué ...
​​​​La pandémie de Covid-19 représente le plus grand choc pour le système énergétique mondial en ...
La CNESST a publiée les conclusions de son enquête sur l’accident du travail ayant coûté la vie à ...

Permis de bâtir, mars 2020

Permis de bâtir, mars 2020La valeur totale des permis de bâtir délivrés par les municipalités canadiennes a diminué de 13,1 % pour s'établir à 7,4 milliards de dollars en mars. Des baisses ont été enregistrées dans sept provinces et deux territoires. La diminution de 1,1 milliard de dollars observée à l'échelle nationale représentait le recul le plus prononcé depuis août 2014. Cette diminution est attribuable à des baisses marquées en Ontario (-12,9 %), au Québec (-18,1 %) et en Colombie-Britannique (-19,4 %), qui ont coïncidé avec la prise de mesures visant à ralentir la propagation de la COVID-19.

 

 

Lire Plus...

 

 

 

Portrait

  • Prev
Stephanie Medeiros dirige l’équipe Infrastructure de recharge de véhicules électriques d’ABB ...
Nous savons tous que l’industrie 4.0 est à nos portes et que nous sommes devant des changements ...
Située à L'Islet, sur la Rive-Sud à l'Est de Québec, Ouellet Canada conçoit, fabrique et distribue ...
Jacques Fiset est depuis plus de trois ans directeur des ventes commerciales chez Westburne Québec, ...
Ni de la génération des millénaires ni de celle des baby-boomers, Louis Beaulieu embrasse les ...
Il y a trois ans, l’Impact Center a  lancé le projet Narwhal afin de mener des recherches ...
Difficile de faire dévier Éric Deschênes de sa passion : comprendre pour trouver des ...
Jonathan Perlis est né et a grandi à Montréal, au Québec. Après des études à l’Université ...
Née et élevée dans l'ouest de l'Inde, la passion de Rupali pour les mathématiques et la science a ...
Je me souviens encore du 5 août 2014 comme si c'était hier. Cette date marque mon premier jour en ...

Daniel CottonBlake Marchand

Daniel Cotton a amorcé sa carrière d'ingénieur chez ABB en 1989 où depuis 2014 il assume la vice-présidence du Secteur d'affaires Entraînements. Il a fait un détour chez GE de 1993 à 2007 où il a notamment dirigé les équipes de ventes, marketing et gestion de projets. 

Au cours de notre entretien, Daniel Cotton a discuté des tendances de l'industrie, de l'importance mise sur le développement des employés chez ABB et des éléments qui selon lui sont essentiels à la réussite dans l’industrie et ailleurs. 

 

Lire Plus...

 

 

Nouveau Produits

  • Prev
La nouvelle génération du Oslon Square Hyper Red avec une longueur d’onde de 660 nm est le produit ...
Healthe by Lighting Science annonce le premier linéaire architectural encastré sans éblouissement ...
Lampes intelligentes dans une grande variété de formes, luminaires intelligents, produits pour ...
Venture Lighting International s’est associée à Synapse Wireless pour améliorer les capacités de ...
Lumenpulse, fournisseur de premier plan de solutions d'éclairage à DEL, a lancé le Lumenblade, un ...
Douglas Lighting Controls, membre de la famille Panasonic, a récemment ajouté le nouveau ...
La nouvelle boîte à télévision à profil bas d’Arlington™ dispose d’une boîte arrière en acier pour ...
L’unité d’essai Fluke PRV240 fournit une méthode sûre et pratique pour la vérification TBT des ...
Masque de visage Unisex (à des fins générales, pas de grade médical). Laver avant l’utilisation. ...
Klein Tools présente un nouveau kit de testeur électrique, combinant deux outils essentiels pour ...

Klein ToolsLe générateur de tonalité facile à utiliser trace le fil lorsqu’il est utilisé avec la sonde incluse. Sonde réactive avec une pointe conductrice durable, non métallique. Des clips pour les fils. Câble d’essai RJ45 à RJ45 inclus. Allumez la lumière sur la pointe de la sonde pour une utilisation dans les espaces sombres. Cadran de contrôle de volume réglable. Prise casque pour les environnements bruyants (casque non inclus).

 

 

 

 

Lire Plus...

FlukePar Sean Silvey

Plus de 70% des travailleurs pensent qu'il existe une opportunité de suivre une formation plus approfondie en matière de sécurité électrique sur le lieu de travail, selon un sondage Fluke effectué en  janvier 2020 auprès de 162 électriciens. Les électriciens peuvent avoir l'impression de ne pas recevoir suffisamment de formation à la sécurité pour leur travail, car les programmes efficaces prennent beaucoup de temps à mettre en place, les employés ne participent souvent pas à la formation ou à la réunion de sécurité, et la sécurité n'est pas abordée d’une façon menant à un programme de sécurité efficace.

Lire Plus...

 

 

 

 

lme46_ss400.jpg

À mesure que les entreprises augmentent en taille, les salaires augmentent généralement. C’est dans les entreprises de 2 000 à 4 999 employés où les ingénieurs gagnent les salaires médian les plus élevés à 86 181$.

 

Lire Plus...

  

Cuivre prix de la livre en US $

Le monde de l'électricité en ligne

Cette publication hebdomadaire est destinée à tous les acteurs de l'industrie électrique, incluant les professionnels de la construction, de l'entretien électrique ainsi que les ingénieurs électriques à travers le Canada. LME informe et renseigne sur les développements ayant un impact sur le design, la spécification et l'installation des équipements électriques. Proposant des nouvelles de l'industrie et des technologies récentes, LME deviendra votre lecture de référence de l'industrie électrique du Canada. LME est publiée tous les mardis.
Kerrwil Publications Great Place to Work. Certified December 2019 - December 2020

538 Elizabeth Street, Midland,Ontario, Canada L4R2A3 +1 705 527 7666
©2020 All rights reserved

Use of this Site constitutes acceptance of our Privacy Policy (effective 1.1.2016)
The material on this site may not be reproduced, distributed, transmitted, cached or otherwise used, except with the prior written permission of Kerrwil